Arbitrage et arbitres français

Discussion générale sur l'ASSE

Modérateurs : Barre transversale, Poteau gauche, Poteau droit, Ligne de but

Judasse Priest
Messages : 10610
Enregistré le : 03 août 2005, 15:00

Re: Arbitrage et arbitres français

Message par Judasse Priest »

Danish a écrit :
25 nov. 2019, 11:08
Par contre, je ne m'explique pas pourquoi la VAR n'a pas signalé penalty sur Andy Delort

Je m'explique encore moins le tacle de Kolodjieczak ceci dit.
Vu du KN la faute avait l'air en dehors du terrain.
Image

Ce post est sous licence Creative Commons CC BY-NC-SA 4.0

pitchdobrasil
Messages : 10331
Enregistré le : 03 déc. 2005, 15:54
Localisation : Exilé dans le Nord...

Re: Arbitrage et arbitres français

Message par pitchdobrasil »

Judasse Priest a écrit :
25 nov. 2019, 11:22
Danish a écrit :
25 nov. 2019, 11:08
Par contre, je ne m'explique pas pourquoi la VAR n'a pas signalé penalty sur Andy Delort

Je m'explique encore moins le tacle de Kolodjieczak ceci dit.
Vu du KN la faute avait l'air en dehors du terrain.
Elle était sur le terrain mais la question qu'a dû se poser la VAR était probablement de savoir si le ballon, lui, était sorti des limites avant le contact. Je n'ai pas réussi à me faire une opinion avec les ralentis.

@Danish : pour moi, il y a contact sur Bouanga, ce qui élimine d'entrée le CFI. Je pense qu'ils ont juste estimé que le contact n'était pas suffisamment net pour justifier une "erreur manifeste" dans la première décision de l'arbitre mais on peut aussi avoir une autre interprétation : comme c'est l'attaquant qui saute en direction de son adversaire, on peut (je n'ai pas dit "on doit") considérer que c'est lui qui "provoque" ce contact. Mais, en toute honnêteté, je n'ai aucune idée de comment j'aurais jugé cette situation.
"Galtier est enlisé dans ses idées et mourira avec !"
Galerie Flickr

sydneypollack
Messages : 339
Enregistré le : 04 oct. 2019, 10:36

Re: Arbitrage et arbitres français

Message par sydneypollack »

Judasse Priest a écrit :
25 nov. 2019, 11:22
Danish a écrit :
25 nov. 2019, 11:08
Par contre, je ne m'explique pas pourquoi la VAR n'a pas signalé penalty sur Andy Delort

Je m'explique encore moins le tacle de Kolodjieczak ceci dit.
Vu du KN la faute avait l'air en dehors du terrain.
Oui,je confirme celà .

En Kop Nord ,on voit parfaitement que le ballon a déjà franchit la ligne et que la faute ne peut etre prise en compte .

Schneideir indique de suite avec un signe horizontal de la main que la faute est en dehors de la surface de jeu et que çà n'est pas exploitable pour Delors.

Zaydou
Messages : 3701
Enregistré le : 23 janv. 2016, 15:14

Re: Arbitrage et arbitres français

Message par Zaydou »

sydneypollack a écrit :
25 nov. 2019, 11:52
Judasse Priest a écrit :
25 nov. 2019, 11:22
Danish a écrit :
25 nov. 2019, 11:08
Par contre, je ne m'explique pas pourquoi la VAR n'a pas signalé penalty sur Andy Delort

Je m'explique encore moins le tacle de Kolodjieczak ceci dit.
Vu du KN la faute avait l'air en dehors du terrain.
Oui,je confirme celà .

En Kop Nord ,on voit parfaitement que le ballon a déjà franchit la ligne et que la faute ne peut etre prise en compte .

Schneideir indique de suite avec un signe horizontal de la main que la faute est en dehors de la surface de jeu et que çà n'est pas exploitable pour Delors.
Ce qui ne change rien, en fait. Un joueur n'a pas le droit d'en tacler un autre sous prétexte que le ballon est hors du terrain ou qu'il est loin. C'est la porte ouverte à tout et n'importe quoi.

pitchdobrasil
Messages : 10331
Enregistré le : 03 déc. 2005, 15:54
Localisation : Exilé dans le Nord...

Re: Arbitrage et arbitres français

Message par pitchdobrasil »

GerardJanvion a écrit :
25 nov. 2019, 11:54
sydneypollack a écrit :
25 nov. 2019, 11:52
Judasse Priest a écrit :
25 nov. 2019, 11:22
Danish a écrit :
25 nov. 2019, 11:08
Par contre, je ne m'explique pas pourquoi la VAR n'a pas signalé penalty sur Andy Delort

Je m'explique encore moins le tacle de Kolodjieczak ceci dit.
Vu du KN la faute avait l'air en dehors du terrain.
Oui,je confirme celà .

En Kop Nord ,on voit parfaitement que le ballon a déjà franchit la ligne et que la faute ne peut etre prise en compte .

Schneideir indique de suite avec un signe horizontal de la main que la faute est en dehors de la surface de jeu et que çà n'est pas exploitable pour Delors.
Ce qui ne change rien, en fait. Un joueur n'a pas le droit d'en tacler un autre sous prétexte que le ballon est hors du terrain ou qu'il est loin. C'est la porte ouverte à tout et n'importe quoi.
Euh, tu te trompes. Si le ballon est sorti, il n'est plus en jeu et il ne peut pas y avoir de CF (donc de penalty) accordé. Ce qui n'empêche pas un éventuel carton.
"Galtier est enlisé dans ses idées et mourira avec !"
Galerie Flickr

Zaydou
Messages : 3701
Enregistré le : 23 janv. 2016, 15:14

Re: Arbitrage et arbitres français

Message par Zaydou »

1/ Le ballon n'est pas sorti.
2/ Il y aurait dû y avoir AU MOINS carton jaune si le ballon était sorti.

Là il n'y a rien eu du tout, donc impossible de dire à coup sûr que l'arbitre "estime que le ballon était sorti".

La vérité c'est que cette décision est totalement invraisemblable, tout comme le non-appel du VAR.

pitchdobrasil
Messages : 10331
Enregistré le : 03 déc. 2005, 15:54
Localisation : Exilé dans le Nord...

Re: Arbitrage et arbitres français

Message par pitchdobrasil »

GerardJanvion a écrit :
25 nov. 2019, 12:07
1/ Le ballon n'est pas sorti.
2/ Il y aurait dû y avoir AU MOINS carton jaune si le ballon était sorti.

Là il n'y a rien eu du tout, donc impossible de dire à coup sûr que l'arbitre "estime que le ballon était sorti".

La vérité c'est que cette décision est totalement invraisemblable, tout comme le non-appel du VAR.
Minute, papillon. Je cite ton message précédent : "Ce qui ne change rien, en fait. Un joueur n'a pas le droit d'en tacler un autre sous prétexte que le ballon est hors du terrain ou qu'il est loin.". Factuellement, ce que tu as écrit est faux.

Pour le reste, on n'a effectivement que des indices et pas de certitude sur la chaine de jugement de cette action. On sait juste que la VAR a demandé à l'arbitre de retarder la reprise du jeu pour revisionner la séquence. Reste que l'interprétation selon laquelle la VAR a estimé que le ballon était sorti du terrain avant le contact est la plus plausible car, dans ce cas, il ne POUVAIT pas y avoir penalty. Mais je te félicite pour ta certitude selon laquelle le ballon n'était pas sorti au moment du contact (pas du début du tacle, hein).

Ensuite, ce tacle valait AU PLUS un carton jaune. Je ne vois pas comment un carton rouge pourrait être envisagé dans cette situation (pas de danger pour l'intégrité physique et pas d'occasion manifeste de but puisque le ballon sort). Donc, oui, carton jaune possible mais ce n'est pas dans le champ d'application de la VAR et, surtout, tu mets le feu au match si tu mets un carton sans accorder de pénalty car les joueurs sont comme toi : ils ne connaissent pas les règles.
"Galtier est enlisé dans ses idées et mourira avec !"
Galerie Flickr

Zaydou
Messages : 3701
Enregistré le : 23 janv. 2016, 15:14

Re: Arbitrage et arbitres français

Message par Zaydou »

pitchdobrasil a écrit :
25 nov. 2019, 12:20
GerardJanvion a écrit :
25 nov. 2019, 12:07
1/ Le ballon n'est pas sorti.
2/ Il y aurait dû y avoir AU MOINS carton jaune si le ballon était sorti.

Là il n'y a rien eu du tout, donc impossible de dire à coup sûr que l'arbitre "estime que le ballon était sorti".

La vérité c'est que cette décision est totalement invraisemblable, tout comme le non-appel du VAR.
Minute, papillon. Je cite ton message précédent : "Ce qui ne change rien, en fait. Un joueur n'a pas le droit d'en tacler un autre sous prétexte que le ballon est hors du terrain ou qu'il est loin.". Factuellement, ce que tu as écrit est faux.

Pour le reste, on n'a effectivement que des indices et pas de certitude sur la chaine de jugement de cette action. On sait juste que la VAR a demandé à l'arbitre de retarder la reprise du jeu pour revisionner la séquence. Reste que l'interprétation selon laquelle la VAR a estimé que le ballon était sorti du terrain avant le contact est la plus plausible car, dans ce cas, il ne POUVAIT pas y avoir penalty. Mais je te félicite pour ta certitude selon laquelle le ballon n'était pas sorti au moment du contact (pas du début du tacle, hein).

Ensuite, ce tacle valait AU PLUS un carton jaune. Je ne vois pas comment un carton rouge pourrait être envisagé dans cette situation (pas de danger pour l'intégrité physique et pas d'occasion manifeste de but puisque le ballon sort). Donc, oui, carton jaune possible mais ce n'est pas dans le champ d'application de la VAR et, surtout, tu mets le feu au match si tu mets un carton sans accorder de pénalty car les joueurs sont comme toi : ils ne connaissent pas les règles.
Bah non, tu n'as pas le droit de faire faute, peu importe où est le ballon. Dans tous les cas, si la faute existe, il y a sanction. Sans parler de penalty ou autre. Sauf que là, il n'y a rien du tout, à en croire la décision finale de l'arbitre.

J'ignore le reste de ton message, puisque c'est de la redite et que ça se termine par une provocation complètement puérile alors que justement, tout ce que je dis est juste et je tempère vos propos.

Dissident
Messages : 13240
Enregistré le : 30 juil. 2005, 09:06
Localisation : Normandy

Re: Arbitrage et arbitres français

Message par Dissident »

pitchdobrasil a écrit :
25 nov. 2019, 11:51
Judasse Priest a écrit :
25 nov. 2019, 11:22
Danish a écrit :
25 nov. 2019, 11:08
Par contre, je ne m'explique pas pourquoi la VAR n'a pas signalé penalty sur Andy Delort

Je m'explique encore moins le tacle de Kolodjieczak ceci dit.
Vu du KN la faute avait l'air en dehors du terrain.
Elle était sur le terrain mais la question qu'a dû se poser la VAR était probablement de savoir si le ballon, lui, était sorti des limites avant le contact. Je n'ai pas réussi à me faire une opinion avec les ralentis.

@Danish : pour moi, il y a contact sur Bouanga, ce qui élimine d'entrée le CFI. Je pense qu'ils ont juste estimé que le contact n'était pas suffisamment net pour justifier une "erreur manifeste" dans la première décision de l'arbitre mais on peut aussi avoir une autre interprétation : comme c'est l'attaquant qui saute en direction de son adversaire, on peut (je n'ai pas dit "on doit") considérer que c'est lui qui "provoque" ce contact. Mais, en toute honnêteté, je n'ai aucune idée de comment j'aurais jugé cette situation.
Merci Pitch pour ces précisions.
Par rapport à l'action de Bouanga, ça m'a rappelé celle de Nordin contre Metz, et à chaque fois les arbitres n'ont pas sifflé. J'avoue que ça me surprend.
Who ate all the pies?

mick42
Messages : 573
Enregistré le : 21 avr. 2006, 10:36

Re: Arbitrage et arbitres français

Message par mick42 »

GerardJanvion a écrit :
25 nov. 2019, 12:07
1/ Le ballon n'est pas sorti.
2/ Il y aurait dû y avoir AU MOINS carton jaune si le ballon était sorti.

Là il n'y a rien eu du tout, donc impossible de dire à coup sûr que l'arbitre "estime que le ballon était sorti".

La vérité c'est que cette décision est totalement invraisemblable, tout comme le non-appel du VAR.
Si si... la Var a parlé à l'arbitre, bien après qu'il se soit replacé. D'ailleurs j'espère que quelqu'un au club va dire à Ruffier de jouer plus vite dans ces situations la... Car pendant "longtemps" l'arbitre n' pas fait signe de ne pas jouer...

G. Van W.
Messages : 2103
Enregistré le : 12 oct. 2005, 02:21
Localisation : Stockholm / Malte

Re: Arbitrage et arbitres français

Message par G. Van W. »

Le dribble de Delort ne me semblait pas trop long au départ, si le ballon sort c'est peut-être aussi parce que le tacle irrégulier de Kolo le gêne.

Après ceci dit je suis pas sûr que le tacle touche tant Delort, qui saute pour l'éviter.
Quoique bien souvent les arbitres sifflent même s'il n'y a pas de contact.

Enfin dans tous les cas, au final Kolo s'en sort quand même plus que bien.

Zaydou
Messages : 3701
Enregistré le : 23 janv. 2016, 15:14

Re: Arbitrage et arbitres français

Message par Zaydou »

mick42 a écrit :
25 nov. 2019, 12:47
GerardJanvion a écrit :
25 nov. 2019, 12:07
1/ Le ballon n'est pas sorti.
2/ Il y aurait dû y avoir AU MOINS carton jaune si le ballon était sorti.

Là il n'y a rien eu du tout, donc impossible de dire à coup sûr que l'arbitre "estime que le ballon était sorti".

La vérité c'est que cette décision est totalement invraisemblable, tout comme le non-appel du VAR.
Si si... la Var a parlé à l'arbitre, bien après qu'il se soit replacé. D'ailleurs j'espère que quelqu'un au club va dire à Ruffier de jouer plus vite dans ces situations la... Car pendant "longtemps" l'arbitre n' pas fait signe de ne pas jouer...
Parler à l'arbitre =/= l'appeler.

Judasse Priest
Messages : 10610
Enregistré le : 03 août 2005, 15:00

Re: Arbitrage et arbitres français

Message par Judasse Priest »

GerardJanvion a écrit :
25 nov. 2019, 13:41
mick42 a écrit :
25 nov. 2019, 12:47
GerardJanvion a écrit :
25 nov. 2019, 12:07
1/ Le ballon n'est pas sorti.
2/ Il y aurait dû y avoir AU MOINS carton jaune si le ballon était sorti.

Là il n'y a rien eu du tout, donc impossible de dire à coup sûr que l'arbitre "estime que le ballon était sorti".

La vérité c'est que cette décision est totalement invraisemblable, tout comme le non-appel du VAR.
Si si... la Var a parlé à l'arbitre, bien après qu'il se soit replacé. D'ailleurs j'espère que quelqu'un au club va dire à Ruffier de jouer plus vite dans ces situations la... Car pendant "longtemps" l'arbitre n' pas fait signe de ne pas jouer...
Parler à l'arbitre =/= l'appeler.
Pourquoi le VAR aurait du appeler l'arbitre s'il est d'accord avec lui?
Image

Ce post est sous licence Creative Commons CC BY-NC-SA 4.0

Zaydou
Messages : 3701
Enregistré le : 23 janv. 2016, 15:14

Re: Arbitrage et arbitres français

Message par Zaydou »

Judasse Priest a écrit :
25 nov. 2019, 13:46
GerardJanvion a écrit :
25 nov. 2019, 13:41
mick42 a écrit :
25 nov. 2019, 12:47
GerardJanvion a écrit :
25 nov. 2019, 12:07
1/ Le ballon n'est pas sorti.
2/ Il y aurait dû y avoir AU MOINS carton jaune si le ballon était sorti.

Là il n'y a rien eu du tout, donc impossible de dire à coup sûr que l'arbitre "estime que le ballon était sorti".

La vérité c'est que cette décision est totalement invraisemblable, tout comme le non-appel du VAR.
Si si... la Var a parlé à l'arbitre, bien après qu'il se soit replacé. D'ailleurs j'espère que quelqu'un au club va dire à Ruffier de jouer plus vite dans ces situations la... Car pendant "longtemps" l'arbitre n' pas fait signe de ne pas jouer...
Parler à l'arbitre =/= l'appeler.
Pourquoi le VAR aurait du appeler l'arbitre s'il est d'accord avec lui?
Bah justement. Là est le problème : le VAR aurait dû voir que l'action était litigieuse et aurait dû au moins appelé l'arbitre pour qu'il puisse se faire un avis définitif et tranché. Là, on le conforte dans sa décision qui n'est pas la bonne.

Peu importe le point de vue, "ballon sorti" ou pas, il y avait faute, contact, et a minima carton.

Judasse Priest
Messages : 10610
Enregistré le : 03 août 2005, 15:00

Re: Arbitrage et arbitres français

Message par Judasse Priest »

GerardJanvion a écrit :
25 nov. 2019, 13:49
Judasse Priest a écrit :
25 nov. 2019, 13:46
GerardJanvion a écrit :
25 nov. 2019, 13:41
mick42 a écrit :
25 nov. 2019, 12:47
GerardJanvion a écrit :
25 nov. 2019, 12:07
1/ Le ballon n'est pas sorti.
2/ Il y aurait dû y avoir AU MOINS carton jaune si le ballon était sorti.

Là il n'y a rien eu du tout, donc impossible de dire à coup sûr que l'arbitre "estime que le ballon était sorti".

La vérité c'est que cette décision est totalement invraisemblable, tout comme le non-appel du VAR.
Si si... la Var a parlé à l'arbitre, bien après qu'il se soit replacé. D'ailleurs j'espère que quelqu'un au club va dire à Ruffier de jouer plus vite dans ces situations la... Car pendant "longtemps" l'arbitre n' pas fait signe de ne pas jouer...
Parler à l'arbitre =/= l'appeler.
Pourquoi le VAR aurait du appeler l'arbitre s'il est d'accord avec lui?
Bah justement. Là est le problème : le VAR aurait dû voir que l'action était litigieuse et aurait dû au moins appelé l'arbitre pour qu'il puisse se faire un avis définitif et tranché. Là, on le conforte dans sa décision qui n'est pas la bonne.

Peu importe le point de vue, "ballon sorti" ou pas, il y avait faute, contact, et a minima carton.
https://www.lfp.fr/ligue1/article/arbit ... rama-1.htm

"LES 4 SITUATIONS DANS LESQUELLES L’ASSISTANCE VIDÉO PEUT INTERVENIR :

- Après un but marqué (validé ou non)
- Sur une situation de pénalty sifflé ou non
- Sur carton rouge direct
- Sur une erreur d’identité du joueur sanctionné disciplinairement"

Le var est intervenu pour le point 2. Intervenir pour un jaune n'est pas dans ses attributions.
Image

Ce post est sous licence Creative Commons CC BY-NC-SA 4.0

Zaydou
Messages : 3701
Enregistré le : 23 janv. 2016, 15:14

Re: Arbitrage et arbitres français

Message par Zaydou »

Judasse Priest a écrit :
25 nov. 2019, 13:52
GerardJanvion a écrit :
25 nov. 2019, 13:49
Judasse Priest a écrit :
25 nov. 2019, 13:46
GerardJanvion a écrit :
25 nov. 2019, 13:41
mick42 a écrit :
25 nov. 2019, 12:47
GerardJanvion a écrit :
25 nov. 2019, 12:07
1/ Le ballon n'est pas sorti.
2/ Il y aurait dû y avoir AU MOINS carton jaune si le ballon était sorti.

Là il n'y a rien eu du tout, donc impossible de dire à coup sûr que l'arbitre "estime que le ballon était sorti".

La vérité c'est que cette décision est totalement invraisemblable, tout comme le non-appel du VAR.
Si si... la Var a parlé à l'arbitre, bien après qu'il se soit replacé. D'ailleurs j'espère que quelqu'un au club va dire à Ruffier de jouer plus vite dans ces situations la... Car pendant "longtemps" l'arbitre n' pas fait signe de ne pas jouer...
Parler à l'arbitre =/= l'appeler.
Pourquoi le VAR aurait du appeler l'arbitre s'il est d'accord avec lui?
Bah justement. Là est le problème : le VAR aurait dû voir que l'action était litigieuse et aurait dû au moins appelé l'arbitre pour qu'il puisse se faire un avis définitif et tranché. Là, on le conforte dans sa décision qui n'est pas la bonne.

Peu importe le point de vue, "ballon sorti" ou pas, il y avait faute, contact, et a minima carton.
https://www.lfp.fr/ligue1/article/arbit ... rama-1.htm

"LES 4 SITUATIONS DANS LESQUELLES L’ASSISTANCE VIDÉO PEUT INTERVENIR :

- Après un but marqué (validé ou non)
- Sur une situation de pénalty sifflé ou non
- Sur carton rouge direct
- Sur une erreur d’identité du joueur sanctionné disciplinairement"

Le var est intervenu pour le point 2. Intervenir pour un jaune n'est pas dans ses attributions.
Bah là c'est pas une situation de pénalty peut-être ? C'est justement tout le débat : y a-t-il penalty ? Et si personne a douté dans leur car, et bah ma foi, grand bien leur fasse.

Michel-Ange
Messages : 4284
Enregistré le : 04 juin 2016, 22:00

Re: Arbitrage et arbitres français

Message par Michel-Ange »

GerardJanvion a écrit :
25 nov. 2019, 13:57
Judasse Priest a écrit :
25 nov. 2019, 13:52
GerardJanvion a écrit :
25 nov. 2019, 13:49
Judasse Priest a écrit :
25 nov. 2019, 13:46
GerardJanvion a écrit :
25 nov. 2019, 13:41
mick42 a écrit :
25 nov. 2019, 12:47
GerardJanvion a écrit :
25 nov. 2019, 12:07
1/ Le ballon n'est pas sorti.
2/ Il y aurait dû y avoir AU MOINS carton jaune si le ballon était sorti.

Là il n'y a rien eu du tout, donc impossible de dire à coup sûr que l'arbitre "estime que le ballon était sorti".

La vérité c'est que cette décision est totalement invraisemblable, tout comme le non-appel du VAR.
Si si... la Var a parlé à l'arbitre, bien après qu'il se soit replacé. D'ailleurs j'espère que quelqu'un au club va dire à Ruffier de jouer plus vite dans ces situations la... Car pendant "longtemps" l'arbitre n' pas fait signe de ne pas jouer...
Parler à l'arbitre =/= l'appeler.
Pourquoi le VAR aurait du appeler l'arbitre s'il est d'accord avec lui?
Bah justement. Là est le problème : le VAR aurait dû voir que l'action était litigieuse et aurait dû au moins appelé l'arbitre pour qu'il puisse se faire un avis définitif et tranché. Là, on le conforte dans sa décision qui n'est pas la bonne.

Peu importe le point de vue, "ballon sorti" ou pas, il y avait faute, contact, et a minima carton.
https://www.lfp.fr/ligue1/article/arbit ... rama-1.htm

"LES 4 SITUATIONS DANS LESQUELLES L’ASSISTANCE VIDÉO PEUT INTERVENIR :

- Après un but marqué (validé ou non)
- Sur une situation de pénalty sifflé ou non
- Sur carton rouge direct
- Sur une erreur d’identité du joueur sanctionné disciplinairement"

Le var est intervenu pour le point 2. Intervenir pour un jaune n'est pas dans ses attributions.
Bah là c'est pas une situation de pénalty peut-être ? C'est justement tout le débat : y a-t-il penalty ? Et si personne a douté dans leur car, et bah ma foi, grand bien leur fasse.
Le péno non donné à Bouanga a sans doute joué, ce qui en soi n'est pas du mauvaise arbitrage (au moins c'est cohérent) mais je reste convaincu qu'il vaut mieux viser à une objectivation maximale des décisions (mais on ne donne pas aujourd'hui aux arbitres les moyens de le faire).

osvaldopiazzolla
Messages : 20939
Enregistré le : 29 août 2005, 14:05

Re: Arbitrage et arbitres français

Message par osvaldopiazzolla »

Dissident a écrit :
25 nov. 2019, 12:37
pitchdobrasil a écrit :
25 nov. 2019, 11:51
Judasse Priest a écrit :
25 nov. 2019, 11:22
Danish a écrit :
25 nov. 2019, 11:08
Par contre, je ne m'explique pas pourquoi la VAR n'a pas signalé penalty sur Andy Delort

Je m'explique encore moins le tacle de Kolodjieczak ceci dit.
Vu du KN la faute avait l'air en dehors du terrain.
Elle était sur le terrain mais la question qu'a dû se poser la VAR était probablement de savoir si le ballon, lui, était sorti des limites avant le contact. Je n'ai pas réussi à me faire une opinion avec les ralentis.

@Danish : pour moi, il y a contact sur Bouanga, ce qui élimine d'entrée le CFI. Je pense qu'ils ont juste estimé que le contact n'était pas suffisamment net pour justifier une "erreur manifeste" dans la première décision de l'arbitre mais on peut aussi avoir une autre interprétation : comme c'est l'attaquant qui saute en direction de son adversaire, on peut (je n'ai pas dit "on doit") considérer que c'est lui qui "provoque" ce contact. Mais, en toute honnêteté, je n'ai aucune idée de comment j'aurais jugé cette situation.
Merci Pitch pour ces précisions.
Par rapport à l'action de Bouanga, ça m'a rappelé celle de Nordin contre Metz, et à chaque fois les arbitres n'ont pas sifflé. J'avoue que ça me surprend.
du coup, (même si je sais que un CFI n'est pas une sanction "à mi chemin entre rien et le CFD/péno" mais une sanction qu ia sa logique propre) peut on en conclure que le fait que le pied TOUCHE le joueur transforme ce qui aurait été un CFI sans aucun doute en "hésitation entre péno et rien" ?
Jonathan, on t'aime, on t'adore, ne pars pas, tu es magique!

Danish
Messages : 26544
Enregistré le : 01 août 2005, 22:29
Localisation : Saint-Etienne Centre
Contact :

Re: Arbitrage et arbitres français

Message par Danish »

osvaldopiazzolla a écrit :
25 nov. 2019, 14:12
Dissident a écrit :
25 nov. 2019, 12:37
pitchdobrasil a écrit :
25 nov. 2019, 11:51
Judasse Priest a écrit :
25 nov. 2019, 11:22
Danish a écrit :
25 nov. 2019, 11:08
Par contre, je ne m'explique pas pourquoi la VAR n'a pas signalé penalty sur Andy Delort

Je m'explique encore moins le tacle de Kolodjieczak ceci dit.
Vu du KN la faute avait l'air en dehors du terrain.
Elle était sur le terrain mais la question qu'a dû se poser la VAR était probablement de savoir si le ballon, lui, était sorti des limites avant le contact. Je n'ai pas réussi à me faire une opinion avec les ralentis.

@Danish : pour moi, il y a contact sur Bouanga, ce qui élimine d'entrée le CFI. Je pense qu'ils ont juste estimé que le contact n'était pas suffisamment net pour justifier une "erreur manifeste" dans la première décision de l'arbitre mais on peut aussi avoir une autre interprétation : comme c'est l'attaquant qui saute en direction de son adversaire, on peut (je n'ai pas dit "on doit") considérer que c'est lui qui "provoque" ce contact. Mais, en toute honnêteté, je n'ai aucune idée de comment j'aurais jugé cette situation.
Merci Pitch pour ces précisions.
Par rapport à l'action de Bouanga, ça m'a rappelé celle de Nordin contre Metz, et à chaque fois les arbitres n'ont pas sifflé. J'avoue que ça me surprend.
du coup, (même si je sais que un CFI n'est pas une sanction "à mi chemin entre rien et le CFD/péno" mais une sanction qu ia sa logique propre) peut on en conclure que le fait que le pied TOUCHE le joueur transforme ce qui aurait été un CFI sans aucun doute en "hésitation entre péno et rien" ?
Oui.



Pour moi, il y a bien faute (Kolo accroche le pied de Delort) et le ballon n'est pas sorti au début du contact.
Par ailleurs, comme Gugi, je considère que Delort ne peut plus récupérer le ballon à cause de Kolo mais qu'il aurait peut-être pu si Kolo ne l'avait pas gêné.

Pour moi, c'était un penalty assez évident. Que Schneider se soit trompé sur la position du ballon ok mais la VAR, je trouve étrange qu'elle ait validé cette décision. Elle a du estimer que Delort ne pouvait pas avoir la balle...

dimi
Messages : 14830
Enregistré le : 30 juil. 2005, 10:19
Localisation : Banlieue

Re: Arbitrage et arbitres français

Message par dimi »

Bref Kolo est quand même très con sur cette action

Par contre je pense que delort n aurait pas pu empêcher le ballon de sortir

Cette faute dans l autre sens on devient fou

Kolo :hurt1: :hurt1:

Kishizo2
Messages : 342
Enregistré le : 14 févr. 2019, 12:21

Re: Arbitrage et arbitres français

Message par Kishizo2 »

Danish a écrit :
25 nov. 2019, 14:25
Pour moi, il y a bien faute (Kolo accroche le pied de Delort) et le ballon n'est pas sorti au début du contact. Par ailleurs, comme Gugi, je considère que Delort ne peut plus récupérer le ballon à cause de Kolo mais qu'il aurait peut-être pu si Kolo ne l'avait pas gêné.

Pour moi, c'était un penalty assez évident. Que Schneider se soit trompé sur la position du ballon ok mais la VAR, je trouve étrange qu'elle ait validé cette décision. Elle a du estimer que Delort ne pouvait pas avoir la balle...
Ce Schneider me paraît assez atypique dans le milieu de l'arbitrage professionnel français. Il ne s'abandonne pas à la facilité d'arbitrer dans le sens de ce qui serait habituellement considéré comme efficace pour ne pas déplaire, il arbitre en se référant au texte.

Je ne sais pas si le ballon est en jeu ou hors du jeu au moment de la faute (visiblement les monteurs de la Lfp ont reçu pour consigne d'écarter des résumés les actions litigieuses), mais combien d'arbitres officiant en L1 auraient eu les coucougnettes d'une telle décision ?
S'il siffle penalty combien de personnes vont avoir la présence d'esprit d'aller s'assurer que le ballon n'était pas hors du jeu préalablement à la faute et s'en plaindre ? Je pense très peu et tout le monde considérera que son arbitrage a été bon.

La règle est sans ambiguïtés, les journalistes de Bein étaient assez gênés sur le moment. La faute étant assez indiscutable, l'un d'eux a bien pensé que l'arbitre avait pu considérer que le ballon était sorti préalablement, mais on sentait qu'il n'était pas sûr de la règle alors ils se sont vite recentrés sur la seule appréciation du geste de Kolo.

Le chapeau introductif de la loi 12 sur les fautes dit que :
Il est possible d’accorder des coups francs directs et indirects et des penalties uniquement pour des fautes et infractions commises lorsque le ballon est en jeu.
Alors qu'est ce qu'un ballon en jeu ? la loi 9 s'y consacre :
Le ballon est hors du jeu quand :
•?il a entièrement franchi la ligne de but ou la ligne de touche, à terre ou en l’air ;

...
Enfin la loi 8 sur les reprises du jeu :
Une infraction commise alors que le ballon n’est pas en jeu ne change en rien la façon dont le jeu doit reprendre.
Redite dans la loi 12 :
Reprise du jeu après des fautes et incorrections
Si le ballon n’est pas en jeu, le jeu reprendra conformément à la procédure applicable à la décision prise.
Ensuite la sanction administrative de la faute doit s'apprécier en n'omettant pas le raisonnement commencé considérant le ballon préalablement hors du jeu. La faute de Kolo ne peut dès lors être appréciée comme stoppant une attaque prometteuse, ce qui stoppe celle-ci est la sortie de balle des limites du terrain. La faute doit être analysée indépendamment des circonstances de jeu, puisque effectuée hors du jeu !
Ceci admis si la faute paraît évidente, je ne vois pas en quoi elle justifierait d'un carton jaune.

Je suis content parce qu'il m'est arrivé une seule fois de saluer un arbitrage sur ce forum la saison passée et c'était déjà Schneider :amen:

Kishizo2
Messages : 342
Enregistré le : 14 févr. 2019, 12:21

Re: Arbitrage et arbitres français

Message par Kishizo2 »

Sur le recours à la vidéo suite à cette action :
Les catégories de décisions/d’incidents pouvant être analysé(e)s en cas de potentielle « incident grave manqué » ou d’une «erreur manifeste» sont les suivants :
...
b. Penalty
...
•?ballon hors du jeu avant l’incident
...
Analyse
•?L’arbitre peut initier une analyse pour déterminer si une « erreur manifeste » ou un « incident grave manqué » est survenu lorsque :
- l’arbitre assistant vidéo (ou un autre officiel de match) recommande une analyse ;
- l’arbitre suspecte qu’un incident grave a échappé à sa vigilance.
•?Si le jeu a été interrompu, l’arbitre retardera sa reprise.
•?L’arbitre assistant vidéo décrit à l’arbitre ce qui apparaît sur les images mais ne lui indique pas la décision à prendre. Ensuite, l’arbitre :

- prend une décision finale sur la base de sa propre perception et des informations communiquées par l’arbitre assistant vidéo, et, le cas échéant, des contributions des autres arbitres – il s’agit dès lors d’une analyse effectuée uniquement par l’arbitre assistant vidéo.

ou

- se rend dans la zone de visionnage pour regarder personnellement les images avant de prendre une décision finale – on parle alors d’analyse
au bord du terrain. Les autres arbitres ne visionneront pas les images sauf si, à titre exceptionnel, l’arbitre leur demande de le faire.
Que s'est il dit dans l'oreillette ?
- Schneidou adoré tu me reçois ? Pourquoi ne siffles tu pas pénalty ? La faute est indiscutable sur les images.
- Arrêtez de roupiller bande de nazes, la balle est sortie avant la faute, que voyez vous aux images ?
- Ah merde désolé Schneidou, on te regarde ça.
Un peu de temps passe, les gars regardent les ralentis.
- Bon Schneidou, c'est difficile à dire avec l'image...
- Alors on fait quoi ?
- Va te faire une petite analyse au bord du terrain, c'est toi qui veut jouer au plus malin, tu sifflais péno et fissa !
- Et bien non, spèces de couilles molles, l'image ne vous permet pas de trancher, ma première appréciation sera la bonne, inutile de tergiverser et reporter ma décision, je maintiens et fuck le camion les nullos :diable: :mrgreen:

Kishizo2
Messages : 342
Enregistré le : 14 févr. 2019, 12:21

Re: Arbitrage et arbitres français

Message par Kishizo2 »

sam42 a écrit :
24 nov. 2019, 03:13
Le texte que tu as mis, c'est du grand n'importe quoi dans la mesure où si un arbitre doit se reposer que sur ce texte pour arbitrer, il ne le fera pas par rapport au règlement de l'IFAB mais de la réécriture de la DTA puisqu'il y a des notions qui n'existent pas dans l'original et d'autres qui disparaissent.
Après, il faudrait savoir s'il n'y a pas une formation qui va plus dans le détail pour les arbitres et que ce texte ne soit qu'une synthèse mauvaise, incomplète ou trop détaillée.
Je viens de poursuivre mon investigation parce que le document comme tu as pu le remarquer est plus que mauvais car il comporte des erreurs invraisemblables pour un document destiné à être porté à la connaissance des arbitres de la Loire. Sans parler du procédé rigolo de croire qu'il est possible de replacer les phrases dans un ordre différent, ce qui conduit à un raisonnement faux, son seul apport personnel est une énormité :
https://loire.fff.fr/wp-content/uploads ... -19-20.pdf
Note : la notion « d’intentionnalité » n’entre plus en compte dans le jugement des fautes de main.
Pas étonnant, cela illustre de son procédé, la règle dit :
Il y a faute si un joueur :
•?touche délibérément le ballon du bras ou de la main, avec mouvement du bras ou de la main vers le ballon ;
Il reproduit dans son truc :
Il y a faute si :
- Un mouvement du bras ou de la main en direction du ballon est constaté.

Cherchez la différence :happy1:

C'est tellement mauvais que l'idée me prend d'aller voir ailleurs et pourquoi pas sur le site du district des vilains :rougefaché:

https://lyon-rhone.fff.fr/wp-content/up ... saison.pdf

Je te laisse juge, mais il me semble que c'est un peu différent :triste1:
Sur le niveau de formation entre un arbitre du district de la Loire et un du Rhône sur cet exemple, nous ne sommes pas égaux.
La direction de l'arbitrage aurait intérêt à mieux organiser son contrôle parce que le document de la Loire est réalisé par un arbitre se prévalant de la qualité de CTDA, ce dernier ne serait sans aucun doute pas validé par le rédacteur du document lyonnais se prévalant de son appartenance à la Section Lois du jeu de la ligue Laura. Dans ce merdier, le seul conseil à donner à un arbitre de la Loire est celui de privilégier la lecture des lois du jeu et éviter les interprétations dudit CTDA, ou encore s'il a le droit, se déplacer aux réunions du département voisin :/

osvaldopiazzolla
Messages : 20939
Enregistré le : 29 août 2005, 14:05

Re: Arbitrage et arbitres français

Message par osvaldopiazzolla »

Danish a écrit :
25 nov. 2019, 14:25
osvaldopiazzolla a écrit :
25 nov. 2019, 14:12
Dissident a écrit :
25 nov. 2019, 12:37
pitchdobrasil a écrit :
25 nov. 2019, 11:51
Judasse Priest a écrit :
25 nov. 2019, 11:22
Danish a écrit :
25 nov. 2019, 11:08
Par contre, je ne m'explique pas pourquoi la VAR n'a pas signalé penalty sur Andy Delort

Je m'explique encore moins le tacle de Kolodjieczak ceci dit.
Vu du KN la faute avait l'air en dehors du terrain.
Elle était sur le terrain mais la question qu'a dû se poser la VAR était probablement de savoir si le ballon, lui, était sorti des limites avant le contact. Je n'ai pas réussi à me faire une opinion avec les ralentis.

@Danish : pour moi, il y a contact sur Bouanga, ce qui élimine d'entrée le CFI. Je pense qu'ils ont juste estimé que le contact n'était pas suffisamment net pour justifier une "erreur manifeste" dans la première décision de l'arbitre mais on peut aussi avoir une autre interprétation : comme c'est l'attaquant qui saute en direction de son adversaire, on peut (je n'ai pas dit "on doit") considérer que c'est lui qui "provoque" ce contact. Mais, en toute honnêteté, je n'ai aucune idée de comment j'aurais jugé cette situation.
Merci Pitch pour ces précisions.
Par rapport à l'action de Bouanga, ça m'a rappelé celle de Nordin contre Metz, et à chaque fois les arbitres n'ont pas sifflé. J'avoue que ça me surprend.
du coup, (même si je sais que un CFI n'est pas une sanction "à mi chemin entre rien et le CFD/péno" mais une sanction qu ia sa logique propre) peut on en conclure que le fait que le pied TOUCHE le joueur transforme ce qui aurait été un CFI sans aucun doute en "hésitation entre péno et rien" ?
Oui.



Pour moi, il y a bien faute (Kolo accroche le pied de Delort) et le ballon n'est pas sorti au début du contact.
Par ailleurs, comme Gugi, je considère que Delort ne peut plus récupérer le ballon à cause de Kolo mais qu'il aurait peut-être pu si Kolo ne l'avait pas gêné.

Pour moi, c'était un penalty assez évident. Que Schneider se soit trompé sur la position du ballon ok mais la VAR, je trouve étrange qu'elle ait validé cette décision. Elle a du estimer que Delort ne pouvait pas avoir la balle...
Heu d'accord, mais moi je parlais du pied en l'air sur Bouanga.
Jonathan, on t'aime, on t'adore, ne pars pas, tu es magique!

Danish
Messages : 26544
Enregistré le : 01 août 2005, 22:29
Localisation : Saint-Etienne Centre
Contact :

Re: Arbitrage et arbitres français

Message par Danish »

Kishizo2 a écrit :
25 nov. 2019, 21:28
Enfin la loi 8 sur les reprises du jeu :
Une infraction commise alors que le ballon n’est pas en jeu ne change en rien la façon dont le jeu doit reprendre.
Redite dans la loi 12 :
Reprise du jeu après des fautes et incorrections
Si le ballon n’est pas en jeu, le jeu reprendra conformément à la procédure applicable à la décision prise.
Ensuite la sanction administrative de la faute doit s'apprécier en n'omettant pas le raisonnement commencé considérant le ballon préalablement hors du jeu. La faute de Kolo ne peut dès lors être appréciée comme stoppant une attaque prometteuse, ce qui stoppe celle-ci est la sortie de balle des limites du terrain. La faute doit être analysée indépendamment des circonstances de jeu, puisque effectuée hors du jeu !
Pardon mais je n'ai pas compris ton raisonnement.
Tu pars du principe que le ballon est sorti au moment de la faute de Kolo ?

Si oui, il n'y a en effet pas faute du coup.
Si non, il y a probablement faute, encore faut-il déterminer quand la faute a bien lieu.

Dans tous les cas, j'ai plutôt l'impression que le ballon est encore en jeu à ce moment là.

Répondre