[HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Discussion générale sur l'ASSE

Modérateurs : Barre transversale, Poteau gauche, Poteau droit, Ligne de but

Jelp
Messages : 1510
Enregistré le : 13 juin 2017, 22:00

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Jelp »

Mic-Mic a écrit :
30 mars 2020, 15:42
Je profite de cette question sur le chômage partiel pour essayer de comprendre comment cela va se passer pour les salariés. Si j'ai bien compris, l'Etat verse 84 % du net au salarié (dans la limite de 4 SMIC). Mais Bruno Lemaire a affirmé qu"aucun salarié ne perdrait un centime".
Du coup comment ça se passe pour les 16 % manquants ? L'employeur est obligé de les verser ? Un autre dispositif d'Etat ? Rien du tout ?
Ce sont ses mots exacts ?

Mic-Mic
Messages : 2954
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Mic-Mic »

baggio42 a écrit :
30 mars 2020, 19:29
Ca paraît logique de ne pas toucher le même salaire quand tu bosses ou non. En ce qui me concerne je suis à 84% de mon net. Même si j'ai cotisé 28 ans pour l'assurance chômage, cela me semble juste de ne pas toucher 100 pour 100.
De plus la personne au SMIC au centime près sera payée 100 pour cent.
A contrario un salarié avec 50 euros brut de plus que le SMIC touchera lui 84 % .Donc moins en net que le smicard .
Je ne me prononce pas sur le caractère logique ou non. Je trouve juste dommage d'annoncer des choses aux gens et de faire quelque chose de différent.
Et malheureusement, ce n'est pas la première fois ...

Mic-Mic
Messages : 2954
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Mic-Mic »

Jelp a écrit :
30 mars 2020, 20:30
Mic-Mic a écrit :
30 mars 2020, 15:42
Je profite de cette question sur le chômage partiel pour essayer de comprendre comment cela va se passer pour les salariés. Si j'ai bien compris, l'Etat verse 84 % du net au salarié (dans la limite de 4 SMIC). Mais Bruno Lemaire a affirmé qu"aucun salarié ne perdrait un centime".
Du coup comment ça se passe pour les 16 % manquants ? L'employeur est obligé de les verser ? Un autre dispositif d'Etat ? Rien du tout ?
Ce sont ses mots exacts ?
Non tu as raison (à cause de la concordance des temps ) :mrgreen:
" Aucun salarié ne perdra un centime. L'Etat prendra à sa charge l'indemnisation de tous les salariés placés en chômage partiel,quel que soit leur niveau de rémunération", avant de préciser que ça ne s'appliquerait pas pour les très hauts salaires.
https://www.bfmtv.com/mediaplayer/video ... 29866.html

Jelp
Messages : 1510
Enregistré le : 13 juin 2017, 22:00

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Jelp »

Florent a écrit :
30 mars 2020, 17:37
Mic-Mic a écrit :
30 mars 2020, 16:55
Florent a écrit :
30 mars 2020, 16:06
Latornade a écrit :
30 mars 2020, 15:59
Mic-Mic a écrit :
30 mars 2020, 15:42
Je profite de cette question sur le chômage partiel pour essayer de comprendre comment cela va se passer pour les salariés. Si j'ai bien compris, l'Etat verse 84 % du net au salarié (dans la limite de 4 SMIC). Mais Bruno Lemaire a affirmé qu"aucun salarié ne perdrait un centime".
Du coup comment ça se passe pour les 16 % manquants ? L'employeur est obligé de les verser ? Un autre dispositif d'Etat ? Rien du tout ?
On demande aux entreprises de verser 84% du net et l'entreprise sera remboursé. Seul les salariés au smic vont toucher la totalité.

100% du chômage partiel va être pris en charge dans la limite de 4,5 Smic.
Au-delà de ce plafond, la différence est à la charge de l'entreprise. Attention : il faut bien comprendre que c'est bien le chômage partiel qui sera pris en charge par l'Etat et non 100% de la rémunération. Ccoût total de cette mesure : huit milliards d'euros sur les deux mois à venir. C'est joli.
Petite précision : une prise en charge plus généreuse peut être prévue dans le cadre d'un accord d'entreprise ou d'un accord de branche (financement employeur pour le coup)
Ok, merci pour vos explications.
J'en déduis donc que le message de Lemaire c'est une belle connerie !
C’est encore un peu plus subtil que ça puisqu’il y a des planchers faisant que jusqu’à un certain niveau, le salarié touche l’intégralité de son salaire (comme à l’inverse, il y a le plafond à 4,5 smic). Ensuite ça dépend du niveau de charge que tu subis puisqu’en réalité, c’est 70% du brut (qui, donc, va faire + de 84% net dans la majorité des cas.)

Ensuite de ça, il faut voir la convention d’entreprise, puis la convention de branche, qui prévoient souvent des dispositifs allant au delà du droit du travail.

Une fois ce travail fait, il faut voir le sort prévus des cotisations salariés a ses régimes complémentaires (retraite / mutuelle / prévoyance).
Le contrat de w étant suspendu et non rompu, il est possible que le salarié soit exonéré de cotisations tout en continuant à en bénéficier : cela augmentera donc mécaniquement le net à vivre.


En résumé, et comme souvent, la réalité est plus nuancée (ceci étant bien sûr valable également pour Le Maire (meme si forcément, il peut difficilement passer par tous ces détails lors d’une itv télé)
Exonéré de cotisations c'est assez mecanique puisque le brut est annulé par l'absence et ait remplacé par une indemnité de chômage partielle imposée au csg à taux spécifique et à la crds

baggio42
Messages : 9418
Enregistré le : 09 févr. 2017, 18:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par baggio42 »

Mic-Mic a écrit :
30 mars 2020, 20:32
baggio42 a écrit :
30 mars 2020, 19:29
Ca paraît logique de ne pas toucher le même salaire quand tu bosses ou non. En ce qui me concerne je suis à 84% de mon net. Même si j'ai cotisé 28 ans pour l'assurance chômage, cela me semble juste de ne pas toucher 100 pour 100.
De plus la personne au SMIC au centime près sera payée 100 pour cent.
A contrario un salarié avec 50 euros brut de plus que le SMIC touchera lui 84 % .Donc moins en net que le smicard .
Je ne me prononce pas sur le caractère logique ou non. Je trouve juste dommage d'annoncer des choses aux gens et de faire quelque chose de différent.
Et malheureusement, ce n'est pas la première fois ...
En quoi l'annonce et les faits sont différents.
Pour moi et mon entreprise, c'est clair depuis le 16 Mars. Pour le débat tu devrais t'intéresser plus à ce que va toucher le citoyen, l'état joue le jeu, non ? Plutôt que d'aller chetcher, encore une fois la petite bête. Déformation professionnelle sans doute, le formulaire A38.... ;) :mrgreen:

Machiavel
Messages : 3722
Enregistré le : 11 févr. 2008, 14:43

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Machiavel »

baggio42 a écrit :
30 mars 2020, 20:18

Après un chaos sanitaire de plusieurs mois, car c'est ce qui est en train de se passer, il ne faudra surtout pas rajouter un autre chaos, social ou politique. Toute révolution s'est faite quand les pouvoirs en place ou schémas politiques forts étaient
En place. Ce qui n'est pas le cas. Dans aucun pays au monde. Et ceci qu'elle que soit son approche politique. Alors Marx....

Pour relancer l'économie, désolé, mais elle sera basée sur la consommation, il faudra instaurer deux caps.
Le premier est de faire tourner la planche à billets. Arrêtons de demander aux banques des prêts ! Créons de la monnaie.
Une somme à définir. 2 milles euros par foyer selon le foyer fiscal par exemple. Des achats qui vont en direction des fabrications françaises. Factures à l'appui. Chiffres d'affaires, marges et rentrées fiscales en augmentation.

Dans un deuxième temps, aider économiquement les entreprises capables de produire français, et ceci dans tous les domaines économiques. First French ! L'agriculture, l'industrie, la recherche, les services...Comment ? Capter l'argent donné à la finance pour le distribuer dans l'économie réelle.

Après, penser autrement notre approche de l'état et de ses satellites.
"Décapiter" tous ces organigrammes qui ne servent à rien pour dégager là aussi des emplois opérationnels.
Quand je lis qu'il existe des beds managers 8|

https://www.google.com/url?sa=t&source= ... 5592413131

Juste cet organigramme ! Une armée....

Enfin responsabiliser le citoyen français. Non, on ne peut pas tout avoir, tout le temps.
Si tous ces postes existent et qu’il y a une armée mexicaine dans certains services de la fonction publique c’est au nom de la rationalisation. Un bedmanager ça sert à quoi sérieusement ?
Sinon de mon point de vue de fonctionnaire de terrain ça fait une dizaine d’années que j’enseigne: 3/4 réformes déjà actées dans la matière. Jamais on nous a demandé ce qui marche et ce qui ne marche pas. Par contre on nous demande de faire tout et n’importe quoi: notamment de l’administratif en pagaille pour justement ajusté et rationaliser.
Le newpublic management est juste une plaie pour les services de base de l’Etat. On ne dit pas qu’il faut gaspiller et faire n’importe quoi, mais il faut mettre les moyens. Je bosse avec mon matos personnel et j’achète régulièrement tout ce qui me permet de mettre à jour scientifiquement. J’ai des amis qui sont cadres, comme moi, pourtant on leur fourni portable, ordinateur, voiture de fonction etc... alors certes ce n’est pas une généralité, mais en plus ils sont beaucoup mieux payés. Et certains d’entre eux ont leurs compagne prof et ils hallucinent car ils disent qu’elle bosse plus qu’eux.
Bientôt au nom de la rationalité on va demandé aux infirmières des hôpitaux public de venir avec leur matériel aussi.
Je vois surtout un modèle économique qui cherche que le profit et qui vampirise l’Etat quand ça l’arrange.

La France a fait sa Révolution car le pouvoir était en crise, la Russie idem... donc moins fort. Une révolution face à un état fort et solide ça ne marche pas souvent. Alors certes les pouvoirs cités étaient en place depuis longtemps et semblaient fort, mais finalement des colosses aux pieds d’argile.
Modifié en dernier par Machiavel le 30 mars 2020, 21:03, modifié 1 fois.
Yoda est stéphanois! Que la force verte soit avec nous!

___
Messages : 17093
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ___ »

@baggio42 : s'il y a une chose qui explique les phénomènes révolutionnaires partout où ils ont eu lieu, c'est bien que le pouvoir en place s'est toujours révélé beaucoup plus faible qu'il n'en avait l'air. De là à dire qu'il va y avoir une révolution chez nous, il y a la fosse des Mariannes à franchir (sans avoir le droit de nager).


Après, faut arrêter d'appeler Révolution le simple retour à des principes sains et simples tels que "répartir les richesses de manière à garantir la cohésion sociale", "il est bon de ne pas gaspiller (=la base de tout credo écologique)", etc.

Les 4 dernières décennies de folie "consensus de Washington" sont une erreur de l'histoire et doivent vite être effacées.

Machiavel
Messages : 3722
Enregistré le : 11 févr. 2008, 14:43

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Machiavel »

___ a écrit :
30 mars 2020, 20:58
@baggio42 : s'il y a une chose qui explique les phénomènes révolutionnaires partout où ils ont eu lieu, c'est bien que le pouvoir en place s'est toujours révélé beaucoup plus faible qu'il n'en avait l'air. De là à dire qu'il va y avoir une révolution chez nous, il y a la fosse des Mariannes à franchir (sans avoir le droit de nager).


Après, faut arrêter d'appeler Révolution le simple retour à des principes sains et simples tels que "répartir les richesses de manière à garantir la cohésion sociale", "il est bon de ne pas gaspiller (=la base de tout credo écologique)", etc.

Les 4 dernières décennies de folie "consensus de Washington" sont une erreur de l'histoire et doivent vite être effacées.
Le problème est là c'est que lorsqu'on met en avant cela tu te fais traité de révolutionnaire, alors que c'est un principe de base. C'est là où l'on voit quel point le libéralisme économique et le capitalisme a infusé dans notre société. Même au niveau du langage.
Yoda est stéphanois! Que la force verte soit avec nous!

Machiavel
Messages : 3722
Enregistré le : 11 févr. 2008, 14:43

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Machiavel »

En parlant de l'UE, les pays du Nord sont en train de lâcher les pays du Sud. Romano Prodi, qui est un européen convaincu, s'en est pris ouvertement aux Pays-Bas. On est sérieux, l'UE est en train de faire n'importe quoi, les pays du Nord ne comprennent pas l'intérêt d'une solidarité entre pays de l'UE. Les pays du Nord passent à côté du sujet. Il s'agit de sauver des vies et les Pays nordiques parlent d'économie et font des cours d'économie. Ils passent à côté du débat. C'est une honte. Et on ne parle pas de la Hongrie qui est en train de violer les valeurs de l'UE en profitant de la crise.
La Commission européenne est la seule à se rendre compte du danger.

Finalement cette crise sanitaire va faire décanter beaucoup de choses sur le plan politique, sociale et économique.
Yoda est stéphanois! Que la force verte soit avec nous!

Echoes_42
Messages : 1341
Enregistré le : 31 juil. 2008, 10:08

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Echoes_42 »

Non mais faut être clair : l'Europe telle qu'on la connait est morte et enterrée !
Hello
Is there anybody in there

Latornade
Messages : 6484
Enregistré le : 20 août 2009, 13:31
Localisation : Avignon

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Latornade »

Mic-Mic a écrit :
30 mars 2020, 20:24
Latornade a écrit :
30 mars 2020, 18:35
Où tu as entendu/vu cette annonce ? Je ne trouve pas de trace
La plus ancienne sur son compte twitter correspond à :
Si votre activité est affectée par le #coronavirus : ne licenciez pas, demandez le chômage partiel, même si vous n’avez qu’un salarié. L’État rembourse les entreprises, le salarié reçoit 84% de son salaire net, 100% s’il gagne le SMIC. @murielpenicaud
le 16 mars
https://www.bfmtv.com/mediaplayer/video ... 29866.html
Ah ouais merci, 3 jours avant son tweet.
C’est fou à ce niveau de ne pas savoir tenir sa langue quand les choses ne sont pas complètement définis.
Ça rajoute systématiquement une idée de floue et de d’entourloupe alors que tout le monde pourrait comprendre que le sujet est en discussion.

Junito
Messages : 1323
Enregistré le : 03 oct. 2009, 15:55

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Junito »

Echoes_42 a écrit :
30 mars 2020, 21:51
Non mais faut être clair : l'Europe telle qu'on la connait est morte et enterrée !
Il y a effectivement un fort risque que l'Europe, ou plutôt la zone Euro, soit la victime la plus significative du coronavirus ...

Florent
Messages : 6184
Enregistré le : 18 janv. 2006, 10:34

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Florent »

Jelp a écrit :
30 mars 2020, 20:42
Florent a écrit :
30 mars 2020, 17:37
Mic-Mic a écrit :
30 mars 2020, 16:55
Florent a écrit :
30 mars 2020, 16:06
Latornade a écrit :
30 mars 2020, 15:59
Mic-Mic a écrit :
30 mars 2020, 15:42
Je profite de cette question sur le chômage partiel pour essayer de comprendre comment cela va se passer pour les salariés. Si j'ai bien compris, l'Etat verse 84 % du net au salarié (dans la limite de 4 SMIC). Mais Bruno Lemaire a affirmé qu"aucun salarié ne perdrait un centime".
Du coup comment ça se passe pour les 16 % manquants ? L'employeur est obligé de les verser ? Un autre dispositif d'Etat ? Rien du tout ?
On demande aux entreprises de verser 84% du net et l'entreprise sera remboursé. Seul les salariés au smic vont toucher la totalité.

100% du chômage partiel va être pris en charge dans la limite de 4,5 Smic.
Au-delà de ce plafond, la différence est à la charge de l'entreprise. Attention : il faut bien comprendre que c'est bien le chômage partiel qui sera pris en charge par l'Etat et non 100% de la rémunération. Ccoût total de cette mesure : huit milliards d'euros sur les deux mois à venir. C'est joli.
Petite précision : une prise en charge plus généreuse peut être prévue dans le cadre d'un accord d'entreprise ou d'un accord de branche (financement employeur pour le coup)
Ok, merci pour vos explications.
J'en déduis donc que le message de Lemaire c'est une belle connerie !
C’est encore un peu plus subtil que ça puisqu’il y a des planchers faisant que jusqu’à un certain niveau, le salarié touche l’intégralité de son salaire (comme à l’inverse, il y a le plafond à 4,5 smic). Ensuite ça dépend du niveau de charge que tu subis puisqu’en réalité, c’est 70% du brut (qui, donc, va faire + de 84% net dans la majorité des cas.)

Ensuite de ça, il faut voir la convention d’entreprise, puis la convention de branche, qui prévoient souvent des dispositifs allant au delà du droit du travail.

Une fois ce travail fait, il faut voir le sort prévus des cotisations salariés a ses régimes complémentaires (retraite / mutuelle / prévoyance).
Le contrat de w étant suspendu et non rompu, il est possible que le salarié soit exonéré de cotisations tout en continuant à en bénéficier : cela augmentera donc mécaniquement le net à vivre.


En résumé, et comme souvent, la réalité est plus nuancée (ceci étant bien sûr valable également pour Le Maire (meme si forcément, il peut difficilement passer par tous ces détails lors d’une itv télé)
Exonéré de cotisations c'est assez mecanique puisque le brut est annulé par l'absence et ait remplacé par une indemnité de chômage partielle imposée au csg à taux spécifique et à la crds
Que ce soit sur,le brut, le net, l’allocation chômage ou autre, les cotisations mutuelle, prev et retraite ne sont pas exonérées de paiement

A moins que tu ne parles d’autre chose (auquel cas désolé si j’ai mal compris)

Junito
Messages : 1323
Enregistré le : 03 oct. 2009, 15:55

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Junito »

Machiavel a écrit :
30 mars 2020, 20:57
baggio42 a écrit :
30 mars 2020, 20:18

Après un chaos sanitaire de plusieurs mois, car c'est ce qui est en train de se passer, il ne faudra surtout pas rajouter un autre chaos, social ou politique. Toute révolution s'est faite quand les pouvoirs en place ou schémas politiques forts étaient
En place. Ce qui n'est pas le cas. Dans aucun pays au monde. Et ceci qu'elle que soit son approche politique. Alors Marx....

Pour relancer l'économie, désolé, mais elle sera basée sur la consommation, il faudra instaurer deux caps.
Le premier est de faire tourner la planche à billets. Arrêtons de demander aux banques des prêts ! Créons de la monnaie.
Une somme à définir. 2 milles euros par foyer selon le foyer fiscal par exemple. Des achats qui vont en direction des fabrications françaises. Factures à l'appui. Chiffres d'affaires, marges et rentrées fiscales en augmentation.

Dans un deuxième temps, aider économiquement les entreprises capables de produire français, et ceci dans tous les domaines économiques. First French ! L'agriculture, l'industrie, la recherche, les services...Comment ? Capter l'argent donné à la finance pour le distribuer dans l'économie réelle.

Après, penser autrement notre approche de l'état et de ses satellites.
"Décapiter" tous ces organigrammes qui ne servent à rien pour dégager là aussi des emplois opérationnels.
Quand je lis qu'il existe des beds managers 8|

https://www.google.com/url?sa=t&source= ... 5592413131

Juste cet organigramme ! Une armée....

Enfin responsabiliser le citoyen français. Non, on ne peut pas tout avoir, tout le temps.
Si tous ces postes existent et qu’il y a une armée mexicaine dans certains services de la fonction publique c’est au nom de la rationalisation. Un bedmanager ça sert à quoi sérieusement ?
Sinon de mon point de vue de fonctionnaire de terrain ça fait une dizaine d’années que j’enseigne: 3/4 réformes déjà actées dans la matière. Jamais on nous a demandé ce qui marche et ce qui ne marche pas. Par contre on nous demande de faire tout et n’importe quoi: notamment de l’administratif en pagaille pour justement ajusté et rationaliser.
Le newpublic management est juste une plaie pour les services de base de l’Etat. On ne dit pas qu’il faut gaspiller et faire n’importe quoi, mais il faut mettre les moyens. Je bosse avec mon matos personnel et j’achète régulièrement tout ce qui me permet de mettre à jour scientifiquement. J’ai des amis qui sont cadres, comme moi, pourtant on leur fourni portable, ordinateur, voiture de fonction etc... alors certes ce n’est pas une généralité, mais en plus ils sont beaucoup mieux payés. Et certains d’entre eux ont leurs compagne prof et ils hallucinent car ils disent qu’elle bosse plus qu’eux.
Bientôt au nom de la rationalité on va demandé aux infirmières des hôpitaux public de venir avec leur matériel aussi.
Je vois surtout un modèle économique qui cherche que le profit et qui vampirise l’Etat quand ça l’arrange.

La France a fait sa Révolution car le pouvoir était en crise, la Russie idem... donc moins fort. Une révolution face à un état fort et solide ça ne marche pas souvent. Alors certes les pouvoirs cités étaient en place depuis longtemps et semblaient fort, mais finalement des colosses aux pieds d’argile.
Bah quand tu vois qu'ils expédient des patients dans tous 4 coins de France voire d'Allemagne ou du Luxembourg, ca doit bien servir à ça un Bed Manager, non ? Faut pas se tromper, ce genre de fonction a vraiment pour intérêt de décharger les soignants de tâches pour lesquelles leur compétences pointues ne sont pas utiles ...

Machiavel
Messages : 3722
Enregistré le : 11 févr. 2008, 14:43

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Machiavel »

Junito a écrit :
30 mars 2020, 22:05
Echoes_42 a écrit :
30 mars 2020, 21:51
Non mais faut être clair : l'Europe telle qu'on la connait est morte et enterrée !
Il y a effectivement un fort risque que l'Europe, ou plutôt la zone Euro, soit la victime la plus significative du coronavirus ...
Oui je crains que l'UE et la zone euro soient dans de sales draps. Mais c'est aussi une opportunité pour la repenser siginificativement. Et la question sociale et de la solidarité doit vraiment être au coeur de cette refonte. Les pères fondateurs de l'UE doivent se retourner dans leurs tombes.
Yoda est stéphanois! Que la force verte soit avec nous!

baggio42
Messages : 9418
Enregistré le : 09 févr. 2017, 18:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par baggio42 »

Junito a écrit :
30 mars 2020, 22:13
Machiavel a écrit :
30 mars 2020, 20:57
baggio42 a écrit :
30 mars 2020, 20:18

Après un chaos sanitaire de plusieurs mois, car c'est ce qui est en train de se passer, il ne faudra surtout pas rajouter un autre chaos, social ou politique. Toute révolution s'est faite quand les pouvoirs en place ou schémas politiques forts étaient
En place. Ce qui n'est pas le cas. Dans aucun pays au monde. Et ceci qu'elle que soit son approche politique. Alors Marx....

Pour relancer l'économie, désolé, mais elle sera basée sur la consommation, il faudra instaurer deux caps.
Le premier est de faire tourner la planche à billets. Arrêtons de demander aux banques des prêts ! Créons de la monnaie.
Une somme à définir. 2 milles euros par foyer selon le foyer fiscal par exemple. Des achats qui vont en direction des fabrications françaises. Factures à l'appui. Chiffres d'affaires, marges et rentrées fiscales en augmentation.

Dans un deuxième temps, aider économiquement les entreprises capables de produire français, et ceci dans tous les domaines économiques. First French ! L'agriculture, l'industrie, la recherche, les services...Comment ? Capter l'argent donné à la finance pour le distribuer dans l'économie réelle.

Après, penser autrement notre approche de l'état et de ses satellites.
"Décapiter" tous ces organigrammes qui ne servent à rien pour dégager là aussi des emplois opérationnels.
Quand je lis qu'il existe des beds managers 8|

https://www.google.com/url?sa=t&source= ... 5592413131

Juste cet organigramme ! Une armée....

Enfin responsabiliser le citoyen français. Non, on ne peut pas tout avoir, tout le temps.
Si tous ces postes existent et qu’il y a une armée mexicaine dans certains services de la fonction publique c’est au nom de la rationalisation. Un bedmanager ça sert à quoi sérieusement ?
Sinon de mon point de vue de fonctionnaire de terrain ça fait une dizaine d’années que j’enseigne: 3/4 réformes déjà actées dans la matière. Jamais on nous a demandé ce qui marche et ce qui ne marche pas. Par contre on nous demande de faire tout et n’importe quoi: notamment de l’administratif en pagaille pour justement ajusté et rationaliser.
Le newpublic management est juste une plaie pour les services de base de l’Etat. On ne dit pas qu’il faut gaspiller et faire n’importe quoi, mais il faut mettre les moyens. Je bosse avec mon matos personnel et j’achète régulièrement tout ce qui me permet de mettre à jour scientifiquement. J’ai des amis qui sont cadres, comme moi, pourtant on leur fourni portable, ordinateur, voiture de fonction etc... alors certes ce n’est pas une généralité, mais en plus ils sont beaucoup mieux payés. Et certains d’entre eux ont leurs compagne prof et ils hallucinent car ils disent qu’elle bosse plus qu’eux.
Bientôt au nom de la rationalité on va demandé aux infirmières des hôpitaux public de venir avec leur matériel aussi.
Je vois surtout un modèle économique qui cherche que le profit et qui vampirise l’Etat quand ça l’arrange.

La France a fait sa Révolution car le pouvoir était en crise, la Russie idem... donc moins fort. Une révolution face à un état fort et solide ça ne marche pas souvent. Alors certes les pouvoirs cités étaient en place depuis longtemps et semblaient fort, mais finalement des colosses aux pieds d’argile.
Bah quand tu vois qu'ils expédient des patients dans tous 4 coins de France voire d'Allemagne ou du Luxembourg, ca doit bien servir à ça un Bed Manager, non ? Faut pas se tromper, ce genre de fonction a vraiment pour intérêt de décharger les soignants de tâches pour lesquelles leur compétences pointues ne sont pas utiles ...
Le bed manager n'existerait pas si le nombre de beds était suffisant. :mrgreen:

rouge
Messages : 7399
Enregistré le : 30 août 2005, 07:02

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par rouge »

Machiavel a écrit :
30 mars 2020, 21:39
En parlant de l'UE, les pays du Nord sont en train de lâcher les pays du Sud. Romano Prodi, qui est un européen convaincu, s'en est pris ouvertement aux Pays-Bas. On est sérieux, l'UE est en train de faire n'importe quoi, les pays du Nord ne comprennent pas l'intérêt d'une solidarité entre pays de l'UE. Les pays du Nord passent à côté du sujet. Il s'agit de sauver des vies et les Pays nordiques parlent d'économie et font des cours d'économie. Ils passent à côté du débat. C'est une honte. Et on ne parle pas de la Hongrie qui est en train de violer les valeurs de l'UE en profitant de la crise.
La Commission européenne est la seule à se rendre compte du danger.

Finalement cette crise sanitaire va faire décanter beaucoup de choses sur le plan politique, sociale et économique.
Tout à fait et je crains un repli nationaliste après la pandémie mais bon vu la gouvernance de l ´UE faudra pas s'étonner
Il faut allier le pessimisme de l'intelligence à l'optimisme de la volonté :(Gramsci)

verttoujours
Messages : 1285
Enregistré le : 20 août 2019, 17:50
Localisation : loire

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par verttoujours »

baggio42 a écrit :
30 mars 2020, 23:00
Junito a écrit :
30 mars 2020, 22:13
Machiavel a écrit :
30 mars 2020, 20:57
baggio42 a écrit :
30 mars 2020, 20:18

Après un chaos sanitaire de plusieurs mois, car c'est ce qui est en train de se passer, il ne faudra surtout pas rajouter un autre chaos, social ou politique. Toute révolution s'est faite quand les pouvoirs en place ou schémas politiques forts étaient
En place. Ce qui n'est pas le cas. Dans aucun pays au monde. Et ceci qu'elle que soit son approche politique. Alors Marx....

Pour relancer l'économie, désolé, mais elle sera basée sur la consommation, il faudra instaurer deux caps.
Le premier est de faire tourner la planche à billets. Arrêtons de demander aux banques des prêts ! Créons de la monnaie.
Une somme à définir. 2 milles euros par foyer selon le foyer fiscal par exemple. Des achats qui vont en direction des fabrications françaises. Factures à l'appui. Chiffres d'affaires, marges et rentrées fiscales en augmentation.

Dans un deuxième temps, aider économiquement les entreprises capables de produire français, et ceci dans tous les domaines économiques. First French ! L'agriculture, l'industrie, la recherche, les services...Comment ? Capter l'argent donné à la finance pour le distribuer dans l'économie réelle.

Après, penser autrement notre approche de l'état et de ses satellites.
"Décapiter" tous ces organigrammes qui ne servent à rien pour dégager là aussi des emplois opérationnels.
Quand je lis qu'il existe des beds managers 8|

https://www.google.com/url?sa=t&source= ... 5592413131

Juste cet organigramme ! Une armée....

Enfin responsabiliser le citoyen français. Non, on ne peut pas tout avoir, tout le temps.
Si tous ces postes existent et qu’il y a une armée mexicaine dans certains services de la fonction publique c’est au nom de la rationalisation. Un bedmanager ça sert à quoi sérieusement ?
Sinon de mon point de vue de fonctionnaire de terrain ça fait une dizaine d’années que j’enseigne: 3/4 réformes déjà actées dans la matière. Jamais on nous a demandé ce qui marche et ce qui ne marche pas. Par contre on nous demande de faire tout et n’importe quoi: notamment de l’administratif en pagaille pour justement ajusté et rationaliser.
Le newpublic management est juste une plaie pour les services de base de l’Etat. On ne dit pas qu’il faut gaspiller et faire n’importe quoi, mais il faut mettre les moyens. Je bosse avec mon matos personnel et j’achète régulièrement tout ce qui me permet de mettre à jour scientifiquement. J’ai des amis qui sont cadres, comme moi, pourtant on leur fourni portable, ordinateur, voiture de fonction etc... alors certes ce n’est pas une généralité, mais en plus ils sont beaucoup mieux payés. Et certains d’entre eux ont leurs compagne prof et ils hallucinent car ils disent qu’elle bosse plus qu’eux.
Bientôt au nom de la rationalité on va demandé aux infirmières des hôpitaux public de venir avec leur matériel aussi.
Je vois surtout un modèle économique qui cherche que le profit et qui vampirise l’Etat quand ça l’arrange.

La France a fait sa Révolution car le pouvoir était en crise, la Russie idem... donc moins fort. Une révolution face à un état fort et solide ça ne marche pas souvent. Alors certes les pouvoirs cités étaient en place depuis longtemps et semblaient fort, mais finalement des colosses aux pieds d’argile.
Bah quand tu vois qu'ils expédient des patients dans tous 4 coins de France voire d'Allemagne ou du Luxembourg, ca doit bien servir à ça un Bed Manager, non ? Faut pas se tromper, ce genre de fonction a vraiment pour intérêt de décharger les soignants de tâches pour lesquelles leur compétences pointues ne sont pas utiles ...
Le bed manager n'existerait pas si le nombre de beds était suffisant. :mrgreen:
+42

baggio42
Messages : 9418
Enregistré le : 09 févr. 2017, 18:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par baggio42 »

Machiavel a écrit :
30 mars 2020, 20:57
baggio42 a écrit :
30 mars 2020, 20:18

Après un chaos sanitaire de plusieurs mois, car c'est ce qui est en train de se passer, il ne faudra surtout pas rajouter un autre chaos, social ou politique. Toute révolution s'est faite quand les pouvoirs en place ou schémas politiques forts étaient
En place. Ce qui n'est pas le cas. Dans aucun pays au monde. Et ceci qu'elle que soit son approche politique. Alors Marx....

Pour relancer l'économie, désolé, mais elle sera basée sur la consommation, il faudra instaurer deux caps.
Le premier est de faire tourner la planche à billets. Arrêtons de demander aux banques des prêts ! Créons de la monnaie.
Une somme à définir. 2 milles euros par foyer selon le foyer fiscal par exemple. Des achats qui vont en direction des fabrications françaises. Factures à l'appui. Chiffres d'affaires, marges et rentrées fiscales en augmentation.

Dans un deuxième temps, aider économiquement les entreprises capables de produire français, et ceci dans tous les domaines économiques. First French ! L'agriculture, l'industrie, la recherche, les services...Comment ? Capter l'argent donné à la finance pour le distribuer dans l'économie réelle.

Après, penser autrement notre approche de l'état et de ses satellites.
"Décapiter" tous ces organigrammes qui ne servent à rien pour dégager là aussi des emplois opérationnels.
Quand je lis qu'il existe des beds managers 8|

https://www.google.com/url?sa=t&source= ... 5592413131

Juste cet organigramme ! Une armée....

Enfin responsabiliser le citoyen français. Non, on ne peut pas tout avoir, tout le temps.
Si tous ces postes existent et qu’il y a une armée mexicaine dans certains services de la fonction publique c’est au nom de la rationalisation. Un bedmanager ça sert à quoi sérieusement ?
Sinon de mon point de vue de fonctionnaire de terrain ça fait une dizaine d’années que j’enseigne: 3/4 réformes déjà actées dans la matière. Jamais on nous a demandé ce qui marche et ce qui ne marche pas. Par contre on nous demande de faire tout et n’importe quoi: notamment de l’administratif en pagaille pour justement ajusté et rationaliser.
Le newpublic management est juste une plaie pour les services de base de l’Etat. On ne dit pas qu’il faut gaspiller et faire n’importe quoi, mais il faut mettre les moyens. Je bosse avec mon matos personnel et j’achète régulièrement tout ce qui me permet de mettre à jour scientifiquement. J’ai des amis qui sont cadres, comme moi, pourtant on leur fourni portable, ordinateur, voiture de fonction etc... alors certes ce n’est pas une généralité, mais en plus ils sont beaucoup mieux payés. Et certains d’entre eux ont leurs compagne prof et ils hallucinent car ils disent qu’elle bosse plus qu’eux.
Bientôt au nom de la rationalité on va demandé aux infirmières des hôpitaux public de venir avec leur matériel aussi.
Je vois surtout un modèle économique qui cherche que le profit et qui vampirise l’Etat quand ça l’arrange.

La France a fait sa Révolution car le pouvoir était en crise, la Russie idem... donc moins fort. Une révolution face à un état fort et solide ça ne marche pas souvent. Alors certes les pouvoirs cités étaient en place depuis longtemps et semblaient fort, mais finalement des colosses aux pieds d’argile.
On a la même approche mais pas forcément le même remède.
Je caricature mais pour toi, il faut encore mettre de l'argent dans le circuit public.
Au contraire je pense qu'il faut abaisser certains coûts structurels (voir l'organigramme que j'ai affiché) pour densifier
L'opérationnel : infermieres, ambulanciers...et bien-sûr matériels.

Jelp
Messages : 1510
Enregistré le : 13 juin 2017, 22:00

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Jelp »

Florent a écrit :
30 mars 2020, 22:05
Jelp a écrit :
30 mars 2020, 20:42
Florent a écrit :
30 mars 2020, 17:37
Mic-Mic a écrit :
30 mars 2020, 16:55
Florent a écrit :
30 mars 2020, 16:06
Latornade a écrit :
30 mars 2020, 15:59
Mic-Mic a écrit :
30 mars 2020, 15:42
Je profite de cette question sur le chômage partiel pour essayer de comprendre comment cela va se passer pour les salariés. Si j'ai bien compris, l'Etat verse 84 % du net au salarié (dans la limite de 4 SMIC). Mais Bruno Lemaire a affirmé qu"aucun salarié ne perdrait un centime".
Du coup comment ça se passe pour les 16 % manquants ? L'employeur est obligé de les verser ? Un autre dispositif d'Etat ? Rien du tout ?
On demande aux entreprises de verser 84% du net et l'entreprise sera remboursé. Seul les salariés au smic vont toucher la totalité.

100% du chômage partiel va être pris en charge dans la limite de 4,5 Smic.
Au-delà de ce plafond, la différence est à la charge de l'entreprise. Attention : il faut bien comprendre que c'est bien le chômage partiel qui sera pris en charge par l'Etat et non 100% de la rémunération. Ccoût total de cette mesure : huit milliards d'euros sur les deux mois à venir. C'est joli.
Petite précision : une prise en charge plus généreuse peut être prévue dans le cadre d'un accord d'entreprise ou d'un accord de branche (financement employeur pour le coup)
Ok, merci pour vos explications.
J'en déduis donc que le message de Lemaire c'est une belle connerie !
C’est encore un peu plus subtil que ça puisqu’il y a des planchers faisant que jusqu’à un certain niveau, le salarié touche l’intégralité de son salaire (comme à l’inverse, il y a le plafond à 4,5 smic). Ensuite ça dépend du niveau de charge que tu subis puisqu’en réalité, c’est 70% du brut (qui, donc, va faire + de 84% net dans la majorité des cas.)

Ensuite de ça, il faut voir la convention d’entreprise, puis la convention de branche, qui prévoient souvent des dispositifs allant au delà du droit du travail.

Une fois ce travail fait, il faut voir le sort prévus des cotisations salariés a ses régimes complémentaires (retraite / mutuelle / prévoyance).
Le contrat de w étant suspendu et non rompu, il est possible que le salarié soit exonéré de cotisations tout en continuant à en bénéficier : cela augmentera donc mécaniquement le net à vivre.


En résumé, et comme souvent, la réalité est plus nuancée (ceci étant bien sûr valable également pour Le Maire (meme si forcément, il peut difficilement passer par tous ces détails lors d’une itv télé)
Exonéré de cotisations c'est assez mecanique puisque le brut est annulé par l'absence et ait remplacé par une indemnité de chômage partielle imposée au csg à taux spécifique et à la crds
Que ce soit sur,le brut, le net, l’allocation chômage ou autre, les cotisations mutuelle, prev et retraite ne sont pas exonérées de paiement

A moins que tu ne parles d’autre chose (auquel cas désolé si j’ai mal compris)
Oui d'accord pour les mutuelles mais pas pour les cotis prévoyance de complément de salaire notamment, les retraites obligatoires et complémentaires

verttoujours
Messages : 1285
Enregistré le : 20 août 2019, 17:50
Localisation : loire

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par verttoujours »

rouge a écrit :
30 mars 2020, 23:04
Machiavel a écrit :
30 mars 2020, 21:39
En parlant de l'UE, les pays du Nord sont en train de lâcher les pays du Sud. Romano Prodi, qui est un européen convaincu, s'en est pris ouvertement aux Pays-Bas. On est sérieux, l'UE est en train de faire n'importe quoi, les pays du Nord ne comprennent pas l'intérêt d'une solidarité entre pays de l'UE. Les pays du Nord passent à côté du sujet. Il s'agit de sauver des vies et les Pays nordiques parlent d'économie et font des cours d'économie. Ils passent à côté du débat. C'est une honte. Et on ne parle pas de la Hongrie qui est en train de violer les valeurs de l'UE en profitant de la crise.
La Commission européenne est la seule à se rendre compte du danger.

Finalement cette crise sanitaire va faire décanter beaucoup de choses sur le plan politique, sociale et économique.
Tout à fait et je crains un repli nationaliste après la pandémie mais bon vu la gouvernance de l ´UE faudra pas s'étonner
quand on gouverne de manière anti démocratique en se foutant éperdument des aspirations des peuples européens et en étant jamais foutu de se mettre d'accord sur rien et même pas dans cette crise sans précédent, effectivement l'UE est en état de mort cérébrale.
Et c'est bien dommage car face à une puissance aussi prédatrice que la Chine (qui sortira malgré tout moins affaiblie que les autres de cette crise), c'est suicidaire

verttoujours
Messages : 1285
Enregistré le : 20 août 2019, 17:50
Localisation : loire

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par verttoujours »

baggio42 a écrit :
30 mars 2020, 23:05
Machiavel a écrit :
30 mars 2020, 20:57
baggio42 a écrit :
30 mars 2020, 20:18

Après un chaos sanitaire de plusieurs mois, car c'est ce qui est en train de se passer, il ne faudra surtout pas rajouter un autre chaos, social ou politique. Toute révolution s'est faite quand les pouvoirs en place ou schémas politiques forts étaient
En place. Ce qui n'est pas le cas. Dans aucun pays au monde. Et ceci qu'elle que soit son approche politique. Alors Marx....

Pour relancer l'économie, désolé, mais elle sera basée sur la consommation, il faudra instaurer deux caps.
Le premier est de faire tourner la planche à billets. Arrêtons de demander aux banques des prêts ! Créons de la monnaie.
Une somme à définir. 2 milles euros par foyer selon le foyer fiscal par exemple. Des achats qui vont en direction des fabrications françaises. Factures à l'appui. Chiffres d'affaires, marges et rentrées fiscales en augmentation.

Dans un deuxième temps, aider économiquement les entreprises capables de produire français, et ceci dans tous les domaines économiques. First French ! L'agriculture, l'industrie, la recherche, les services...Comment ? Capter l'argent donné à la finance pour le distribuer dans l'économie réelle.

Après, penser autrement notre approche de l'état et de ses satellites.
"Décapiter" tous ces organigrammes qui ne servent à rien pour dégager là aussi des emplois opérationnels.
Quand je lis qu'il existe des beds managers 8|

https://www.google.com/url?sa=t&source= ... 5592413131

Juste cet organigramme ! Une armée....

Enfin responsabiliser le citoyen français. Non, on ne peut pas tout avoir, tout le temps.
Si tous ces postes existent et qu’il y a une armée mexicaine dans certains services de la fonction publique c’est au nom de la rationalisation. Un bedmanager ça sert à quoi sérieusement ?
Sinon de mon point de vue de fonctionnaire de terrain ça fait une dizaine d’années que j’enseigne: 3/4 réformes déjà actées dans la matière. Jamais on nous a demandé ce qui marche et ce qui ne marche pas. Par contre on nous demande de faire tout et n’importe quoi: notamment de l’administratif en pagaille pour justement ajusté et rationaliser.
Le newpublic management est juste une plaie pour les services de base de l’Etat. On ne dit pas qu’il faut gaspiller et faire n’importe quoi, mais il faut mettre les moyens. Je bosse avec mon matos personnel et j’achète régulièrement tout ce qui me permet de mettre à jour scientifiquement. J’ai des amis qui sont cadres, comme moi, pourtant on leur fourni portable, ordinateur, voiture de fonction etc... alors certes ce n’est pas une généralité, mais en plus ils sont beaucoup mieux payés. Et certains d’entre eux ont leurs compagne prof et ils hallucinent car ils disent qu’elle bosse plus qu’eux.
Bientôt au nom de la rationalité on va demandé aux infirmières des hôpitaux public de venir avec leur matériel aussi.
Je vois surtout un modèle économique qui cherche que le profit et qui vampirise l’Etat quand ça l’arrange.

La France a fait sa Révolution car le pouvoir était en crise, la Russie idem... donc moins fort. Une révolution face à un état fort et solide ça ne marche pas souvent. Alors certes les pouvoirs cités étaient en place depuis longtemps et semblaient fort, mais finalement des colosses aux pieds d’argile.
On a la même approche mais pas forcément le même remède.
Je caricature mais pour toi, il faut encore mettre de l'argent dans le circuit public.
Au contraire je pense qu'il faut abaisser certains coûts structurels (voir l'organigramme que j'ai affiché) pour densifier
L'opérationnel : infermieres, ambulanciers...et bien-sûr matériels.
et ça ne se fera jamais, mon cher baggio !!!
car comme dans le privé, on est à l'aire des managers (on se demande d'ailleurs ce que certains managent ; les rouleaux de PG quelquefois :hehe: !!!)
Dans la plupart des boites privées comme public, tu as un donneur d'ordres pour un rameur (je caricature à peine !) et ces gars là t'explique comment bosser.
On y arrivera jamais

baggio42
Messages : 9418
Enregistré le : 09 févr. 2017, 18:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par baggio42 »

Machiavel a écrit :
30 mars 2020, 21:35
___ a écrit :
30 mars 2020, 20:58
@baggio42 : s'il y a une chose qui explique les phénomènes révolutionnaires partout où ils ont eu lieu, c'est bien que le pouvoir en place s'est toujours révélé beaucoup plus faible qu'il n'en avait l'air. De là à dire qu'il va y avoir une révolution chez nous, il y a la fosse des Mariannes à franchir (sans avoir le droit de nager).


Après, faut arrêter d'appeler Révolution le simple retour à des principes sains et simples tels que "répartir les richesses de manière à garantir la cohésion sociale", "il est bon de ne pas gaspiller (=la base de tout credo écologique)", etc.

Les 4 dernières décennies de folie "consensus de Washington" sont une erreur de l'histoire et doivent vite être effacées.
Le problème est là c'est que lorsqu'on met en avant cela tu te fais traité de révolutionnaire, alors que c'est un principe de base. C'est là où l'on voit quel point le libéralisme économique et le capitalisme a infusé dans notre société. Même au niveau du langage.
Je peux vous retourner le compliment :mrgreen:
Capitalisme ou libéralisme ne veut pas forcément dire bourse, actionnariat, rentabilité financière non remise dans le circuit.

Ne vous trompez pas de combat. Le citoyen moyen voudra toujours sa liberté pour consommer, voyager.
Par contre il faut que nos dirigeants, d'ailleurs l'Europe à un rôle à jouer pour elle même, misent tout sur notre capacité à produire à l'intérieur de nos frontières.
As t'on besoin des Chinois et américains ? Non!
Notre capacité à créer, produire est forte.
Sans ses exportations la Chine coule. Comment nourrir 1,5 milliards de personnes ?
Trump dit first America ? Nous n'avons qu'à mettre en place la même stratégie.

De tête nous avons Airbus, de grands constructeurs automobiles, les meilleurs marques de luxes. Une capacité agricole qui suffit à nous nourrir. Des paysages pour un tourisme fiable au niveau européen. Un secteur de la pêche fort. Un secteur de recherche puissant. J'en passe et des meilleurs. Détachons les chaînes des Chinois et Américains qui nous empêchent de vivre correctement au niveau économique.

baggio42
Messages : 9418
Enregistré le : 09 févr. 2017, 18:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par baggio42 »

verttoujours a écrit :
30 mars 2020, 23:15
baggio42 a écrit :
30 mars 2020, 23:05
Machiavel a écrit :
30 mars 2020, 20:57
baggio42 a écrit :
30 mars 2020, 20:18

Après un chaos sanitaire de plusieurs mois, car c'est ce qui est en train de se passer, il ne faudra surtout pas rajouter un autre chaos, social ou politique. Toute révolution s'est faite quand les pouvoirs en place ou schémas politiques forts étaient
En place. Ce qui n'est pas le cas. Dans aucun pays au monde. Et ceci qu'elle que soit son approche politique. Alors Marx....

Pour relancer l'économie, désolé, mais elle sera basée sur la consommation, il faudra instaurer deux caps.
Le premier est de faire tourner la planche à billets. Arrêtons de demander aux banques des prêts ! Créons de la monnaie.
Une somme à définir. 2 milles euros par foyer selon le foyer fiscal par exemple. Des achats qui vont en direction des fabrications françaises. Factures à l'appui. Chiffres d'affaires, marges et rentrées fiscales en augmentation.

Dans un deuxième temps, aider économiquement les entreprises capables de produire français, et ceci dans tous les domaines économiques. First French ! L'agriculture, l'industrie, la recherche, les services...Comment ? Capter l'argent donné à la finance pour le distribuer dans l'économie réelle.

Après, penser autrement notre approche de l'état et de ses satellites.
"Décapiter" tous ces organigrammes qui ne servent à rien pour dégager là aussi des emplois opérationnels.
Quand je lis qu'il existe des beds managers 8|

https://www.google.com/url?sa=t&source= ... 5592413131

Juste cet organigramme ! Une armée....

Enfin responsabiliser le citoyen français. Non, on ne peut pas tout avoir, tout le temps.
Si tous ces postes existent et qu’il y a une armée mexicaine dans certains services de la fonction publique c’est au nom de la rationalisation. Un bedmanager ça sert à quoi sérieusement ?
Sinon de mon point de vue de fonctionnaire de terrain ça fait une dizaine d’années que j’enseigne: 3/4 réformes déjà actées dans la matière. Jamais on nous a demandé ce qui marche et ce qui ne marche pas. Par contre on nous demande de faire tout et n’importe quoi: notamment de l’administratif en pagaille pour justement ajusté et rationaliser.
Le newpublic management est juste une plaie pour les services de base de l’Etat. On ne dit pas qu’il faut gaspiller et faire n’importe quoi, mais il faut mettre les moyens. Je bosse avec mon matos personnel et j’achète régulièrement tout ce qui me permet de mettre à jour scientifiquement. J’ai des amis qui sont cadres, comme moi, pourtant on leur fourni portable, ordinateur, voiture de fonction etc... alors certes ce n’est pas une généralité, mais en plus ils sont beaucoup mieux payés. Et certains d’entre eux ont leurs compagne prof et ils hallucinent car ils disent qu’elle bosse plus qu’eux.
Bientôt au nom de la rationalité on va demandé aux infirmières des hôpitaux public de venir avec leur matériel aussi.
Je vois surtout un modèle économique qui cherche que le profit et qui vampirise l’Etat quand ça l’arrange.

La France a fait sa Révolution car le pouvoir était en crise, la Russie idem... donc moins fort. Une révolution face à un état fort et solide ça ne marche pas souvent. Alors certes les pouvoirs cités étaient en place depuis longtemps et semblaient fort, mais finalement des colosses aux pieds d’argile.
On a la même approche mais pas forcément le même remède.
Je caricature mais pour toi, il faut encore mettre de l'argent dans le circuit public.
Au contraire je pense qu'il faut abaisser certains coûts structurels (voir l'organigramme que j'ai affiché) pour densifier
L'opérationnel : infermieres, ambulanciers...et bien-sûr matériels.
et ça ne se fera jamais, mon cher baggio !!!
car comme dans le privé, on est à l'aire des managers (on se demande d'ailleurs ce que certains managent ; les rouleaux de PG quelquefois :hehe: !!!)
Dans la plupart des boites privées comme public, tu as un donneur d'ordres pour un rameur (je caricature à peine !) et ces gars là t'explique comment bosser.
On y arrivera jamais
Avec cette crise nous sommes à un carrefour.
Dans mon secteur d'activité, il y a 30 ans je travaillais avec des entreprises de la région. Puis au fil des années le cercle s'est élargi : Italie, Espagne, Portugal. Maintenant c'est l'Asie ou les pays Sud Américains. Ca ne peut plus durer.

Mic-Mic
Messages : 2954
Enregistré le : 01 févr. 2015, 11:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Mic-Mic »

baggio42 a écrit :
30 mars 2020, 20:52
Mic-Mic a écrit :
30 mars 2020, 20:32
baggio42 a écrit :
30 mars 2020, 19:29
Ca paraît logique de ne pas toucher le même salaire quand tu bosses ou non. En ce qui me concerne je suis à 84% de mon net. Même si j'ai cotisé 28 ans pour l'assurance chômage, cela me semble juste de ne pas toucher 100 pour 100.
De plus la personne au SMIC au centime près sera payée 100 pour cent.
A contrario un salarié avec 50 euros brut de plus que le SMIC touchera lui 84 % .Donc moins en net que le smicard .
Je ne me prononce pas sur le caractère logique ou non. Je trouve juste dommage d'annoncer des choses aux gens et de faire quelque chose de différent.
Et malheureusement, ce n'est pas la première fois ...
En quoi l'annonce et les faits sont différents.
Pour moi et mon entreprise, c'est clair depuis le 16 Mars. Pour le débat tu devrais t'intéresser plus à ce que va toucher le citoyen, l'état joue le jeu, non ? Plutôt que d'aller chetcher, encore une fois la petite bête. Déformation professionnelle sans doute, le formulaire A38.... ;) :mrgreen:
Tu as regardé la vidéo ou lu les propos que j'ai retranscris ? "Aucun salarié ne perdra un centime". Or, à part la personne au SMIC, la plupart des autres perdront de l'argent. 16 % de ton net, ce n'est pas rien quand même !!!
Et il faut toujours payer ton loyer, payer ta nourriture (probablement plus si tu n'as pas accès à la cantine de ton boulot ou aux tickets resto), payer celle de tes enfants (probablement plus car ils n'ont plus accès à la cantine de l'école), payer tes consommations de gaz, d'eau , d'électricité (probablement plus car il y a plus de monde présents plus longtemps à la maison), ...
A la limite je t'accorde les transports en moins, mais avec les abonnements annuels, ça ne pèse pas grand chose.

Donc oui, je m'intéresse à ce que va toucher le citoyen. L'Etat joue le joue. Mais pour qui ? Pour l'entreprise, pas pour le citoyen. Bien sûr qu'il faut aider les entreprises. Mais aussi les salariés. Alors sûrement que toi ça te convient, mais essaye de regarder les choses de manière globale.
Lemaire a annoncé qu'aucun salarié ne perdra un centime, c'est faux. Tu peux tenter de me faire passer pour une caricature de fonctionnaire, mais les faits sont là.

Quand à chercher la petite bête, le jour où tu feras partie des cibles des politiques, tu apprendras à être très attentif aux annonces. Et alors tu te rendras compte qu'ils jouent sur les mots car ils n'assument pas vraiment leurs décisions.
Quelques exemples :
- On n'augmente pas l'âge de départ à la retraite, mais on instaure un âge pivot plus élevé
- Il n'y a pas de pénurie de masques, mais personne n'en a et on en commande 1 milliard en Chine
-
La CSG fera gagner de l'argent a tous les travailleurs, mais pour les fonctionnaires ça ne rapporte pas un centime, et ça leur en fera même perdre dans les prochaines années
- Le salaire moyen des fonctionnaires a augmenté de X %, alors qu'en fait, quand tu prends en compte l'augmentation du nombre de fonctionnaires, c'est plutôt Y, avec Y <<< X

Tout ça, alors que je posais une question sur le chômage partiel, et que suite aux réponses données je m'interrogeais sur la cohérence avec les annonces d'un Ministre.
Malheureusement ton amour inconditionnel pour ce gouvernement et tes préjugés sur les fonctionnaires (les 2 vont souvent de pair) t'ont fait dévier de ma question initiale. Dommage :/

Répondre