[HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Discussion générale sur l'ASSE

Modérateurs : Barre transversale, Poteau gauche, Poteau droit, Ligne de but

___
Messages : 17953
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ___ »

paranoid a écrit :
08 oct. 2020, 10:07
Michel-Ange a écrit :
08 oct. 2020, 09:49
L'enfer ultralibéral (suite)
Merci aux trucs institués après la guerre qui sont peu à peu détricotés par les politiques néolibérales
Méchant garçon, va.

Grizzli
Messages : 650
Enregistré le : 18 déc. 2019, 11:28

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Grizzli »

___ a écrit :
08 oct. 2020, 11:34
paranoid a écrit :
08 oct. 2020, 10:07
Michel-Ange a écrit :
08 oct. 2020, 09:49
L'enfer ultralibéral (suite)
Merci aux trucs institués après la guerre qui sont peu à peu détricotés par les politiques néolibérales
Méchant garçon, va.
C'est bien provoc comme tweet à mon sens
Parce que ce n'est pas la même chose de faire un constat positif dans un contexte ultralibéral et faire le même constat positif du fait même de l'ultralibéralisme
Pour info, je crois que lorsque le parti Nazi était au pouvoir en Allemagne, la santé des enfants était également excellente :diable:
Grizzli fait aussi des chansons d'ours > https://jacardi.bandcamp.com

Michel-Ange
Messages : 4908
Enregistré le : 04 juin 2016, 22:00

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Michel-Ange »

Le baromètre du bien-être des Français ; on ne voit pas vraiment venir ni la révolution ni l'apocalypse, pour le moment :
http://www.cepremap.fr/2020/10/note-de- ... mbre-2020/

Oh, tiens, un Philosophie (arte) sur le libéralisme !
https://www.arte.tv/fr/videos/092170-01 ... wlo4k7TcWs
Modifié en dernier par Michel-Ange le 08 oct. 2020, 14:12, modifié 1 fois.

la buse
Messages : 19434
Enregistré le : 01 août 2005, 16:33

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par la buse »

paranoid a écrit :
08 oct. 2020, 10:07
Michel-Ange a écrit :
08 oct. 2020, 09:49
L'enfer ultralibéral (suite)
Merci aux trucs institués après la guerre qui sont peu à peu détricotés par les politiques néolibérales
Non mais clairement, surtout quand on voit l'amortissement des baisses sur les dernières années.

sebi
Messages : 4480
Enregistré le : 16 juil. 2011, 20:09
Localisation : On n'est pas d'un pays

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par sebi »

Je me permets un petit coup de gueule sur le traitement médiatique et la récupération politique du regroupement de la centaine d'étudiants à saint Etienne dans un appartement.
Ce que je constate en tant qu'habitant du centre ville c'est qu'une grande partie de la population n'applique pas les gestes barrières et le port du masque obligatoire, aussi bien les jeunes, les familles et les vieux (allez faire un tour à une sortie d'école). Il n'y a pas si longtemps des vieux manifestaient place Jean Jaurès, mains dans les mains, pour réclamer la réouverture des thés dansants sans que personne ne s'en offusque.
Ce que je constate c'est que les polices municipales et nationales (que je qualifierai de démissionnaires à Saint Etienne) ferment les yeux sur ces non respects. Je ne compte plus le nombre de fois où j'ai vu des équipages détourner le regard, ne pas porter eux même leurs masques, passer à côté de personnes regroupées sans masque tranquillement.
Alors leurs conneries de passer en alerte maximale et de tout fermer ils peuvent se la mettre où je pense. Aujourd'hui déjà les "autorités" ne sont pas foutues de faire respecter les règles en vigueur. À quoi ça pourrait donc servir d'en rajouter encore ?
Pour cogner sur les supporters où gazer les gilets jaunes y a du monde mais là, quand enfin ils serviraient à quelque chose, il n'y a plus personne.
Bref, il ne faut pas se plaindre de ne pas être respecter sans faire l'effort d'être respectable. Le premier qui viendra me faire chier sera bien reçu.

Junito
Messages : 1687
Enregistré le : 03 oct. 2009, 15:55

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Junito »

sebi a écrit :
08 oct. 2020, 13:33
Je me permets un petit coup de gueule sur le traitement médiatique et la récupération politique du regroupement de la centaine d'étudiants à saint Etienne dans un appartement.
Ce que je constate en tant qu'habitant du centre ville c'est qu'une grande partie de la population n'applique pas les gestes barrières et le port du masque obligatoire, aussi bien les jeunes, les familles et les vieux (allez faire un tour à une sortie d'école). Il n'y a pas si longtemps des vieux manifestaient place Jean Jaurès, mains dans les mains, pour réclamer la réouverture des thés dansants sans que personne ne s'en offusque.
Ce que je constate c'est que les polices municipales et nationales (que je qualifierai de démissionnaires à Saint Etienne) ferment les yeux sur ces non respects. Je ne compte plus le nombre de fois où j'ai vu des équipages détourner le regard, ne pas porter eux même leurs masques, passer à côté de personnes regroupées sans masque tranquillement.
Alors leurs conneries de passer en alerte maximale et de tout fermer ils peuvent se la mettre où je pense. Aujourd'hui déjà les "autorités" ne sont pas foutues de faire respecter les règles en vigueur. À quoi ça pourrait donc servir d'en rajouter encore ?
Pour cogner sur les supporters où gazer les gilets jaunes y a du monde mais là, quand enfin ils serviraient à quelque chose, il n'y a plus personne.
Bref, il ne faut pas se plaindre de ne pas être respecter sans faire l'effort d'être respectable. Le premier qui viendra me faire chier sera bien reçu.
Tu voudrais quoi ? Une police de la morale comme en Iran qui fouette les récalcitrants au port du masque ou au respect des distances ?

Le fait que les gens ne respectent pas les consignes de base des gestes barrières est déplorable, on essaye de responsabiliser les gens mais ceux-ci n'en ont rien à foutre pour beaucoup. Le manque d'éducation, de sens de la société et les petits égoïsmes sont les facteurs n°1 de la propagation du virus.

Après on peut pas mettre un flic derrière chaque français et il y a plein d'autres délits plus graves qui malheureusement s'opèrent tous les jours et nécessitent l'attention première de la police. A défaut d'autre option, l'état n'a d'autre recours que de taper sur ceux qui ont pignon sur rue comme les bars et les restos, c'est regrettable mais laisser la maladie filer et accepter que des milliers de gens meurent par défaut d'assistance, c'est pire que tout.

Grizzli
Messages : 650
Enregistré le : 18 déc. 2019, 11:28

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Grizzli »

Junito a écrit :
08 oct. 2020, 14:15
sebi a écrit :
08 oct. 2020, 13:33
Je me permets un petit coup de gueule sur le traitement médiatique et la récupération politique du regroupement de la centaine d'étudiants à saint Etienne dans un appartement.
Ce que je constate en tant qu'habitant du centre ville c'est qu'une grande partie de la population n'applique pas les gestes barrières et le port du masque obligatoire, aussi bien les jeunes, les familles et les vieux (allez faire un tour à une sortie d'école). Il n'y a pas si longtemps des vieux manifestaient place Jean Jaurès, mains dans les mains, pour réclamer la réouverture des thés dansants sans que personne ne s'en offusque.
Ce que je constate c'est que les polices municipales et nationales (que je qualifierai de démissionnaires à Saint Etienne) ferment les yeux sur ces non respects. Je ne compte plus le nombre de fois où j'ai vu des équipages détourner le regard, ne pas porter eux même leurs masques, passer à côté de personnes regroupées sans masque tranquillement.
Alors leurs conneries de passer en alerte maximale et de tout fermer ils peuvent se la mettre où je pense. Aujourd'hui déjà les "autorités" ne sont pas foutues de faire respecter les règles en vigueur. À quoi ça pourrait donc servir d'en rajouter encore ?
Pour cogner sur les supporters où gazer les gilets jaunes y a du monde mais là, quand enfin ils serviraient à quelque chose, il n'y a plus personne.
Bref, il ne faut pas se plaindre de ne pas être respecter sans faire l'effort d'être respectable. Le premier qui viendra me faire chier sera bien reçu.
Tu voudrais quoi ? Une police de la morale comme en Iran qui fouette les récalcitrants au port du masque ou au respect des distances ?

Le fait que les gens ne respectent pas les consignes de base des gestes barrières est déplorable, on essaye de responsabiliser les gens mais ceux-ci n'en ont rien à foutre pour beaucoup. Le manque d'éducation, de sens de la société et les petits égoïsmes sont les facteurs n°1 de la propagation du virus.

Après on peut pas mettre un flic derrière chaque français et il y a plein d'autres délits plus graves qui malheureusement s'opèrent tous les jours et nécessitent l'attention première de la police. A défaut d'autre option, l'état n'a d'autre recours que de taper sur ceux qui ont pignon sur rue comme les bars et les restos, c'est regrettable mais laisser la maladie filer et accepter que des milliers de gens meurent par défaut d'assistance, c'est pire que tout.
Désolé, mais moi quand je lis ça, ça me fait bondir !
Le facteur n°1 de la propagation du virus c'est le comportement normal d'un être humain envers un autre, à savoir la proximité, le dialogue, voire, oui, le contact. Et c'est le facteur de propagation de tous les putains de virus du monde.
Est-ce qu'à un moment on arriverait à comprendre que chaque niveau supplémentaire de restriction est déclenché en fonction du pourcentage des porteurs de COVID en réanimation ? Et que donc, on indexe tout un tas de mesures réglementant la vie quotidienne et comportement de millions de gens par rapport à un chiffre directement indexé sur la capacité qu'a l'hopital public d'accueillir les malades et non sur la dangerosité du virus elle-même ! Juste pour bien comprendre : si le nombre de lit était ne serait-ce qu'une fois et demi supérieure, le taux de pourcentage d'alerte (qui est de 30% des lits en réa occupés par un malade du covid), on n'aurait pas une seule de ces mesures comme c'était le cas cet été !
Donc, on est obligé de faire ce qu'on fait pas pour des raisons sanitaires qui concernent directement nos vies mais pour pas engorger le système de santé.
Et, pou rappel encore une fois, les instruments de mesures ne sont plus les mêmes qu'en avril ou en mai et le nombre de tests est exponentiel par rapport à cette période. Si on avait eu les mêmes moyens et les mêmes techniques en mars/avril, on estime que les chiffres auraient été 100 fois supérieurs. Donc, on compare tout simplement la période actuelle avec des chiffres de mars QUI SONT FAUX.
Donc, oui, à un moment, ça casse les c... (personnellement, en tous cas) :mrgreen:
Grizzli fait aussi des chansons d'ours > https://jacardi.bandcamp.com

nyme
Messages : 1715
Enregistré le : 23 avr. 2006, 16:14
Localisation : Réunion

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par nyme »

Grizzli a écrit :
08 oct. 2020, 14:43
Junito a écrit :
08 oct. 2020, 14:15
sebi a écrit :
08 oct. 2020, 13:33
Je me permets un petit coup de gueule sur le traitement médiatique et la récupération politique du regroupement de la centaine d'étudiants à saint Etienne dans un appartement.
Ce que je constate en tant qu'habitant du centre ville c'est qu'une grande partie de la population n'applique pas les gestes barrières et le port du masque obligatoire, aussi bien les jeunes, les familles et les vieux (allez faire un tour à une sortie d'école). Il n'y a pas si longtemps des vieux manifestaient place Jean Jaurès, mains dans les mains, pour réclamer la réouverture des thés dansants sans que personne ne s'en offusque.
Ce que je constate c'est que les polices municipales et nationales (que je qualifierai de démissionnaires à Saint Etienne) ferment les yeux sur ces non respects. Je ne compte plus le nombre de fois où j'ai vu des équipages détourner le regard, ne pas porter eux même leurs masques, passer à côté de personnes regroupées sans masque tranquillement.
Alors leurs conneries de passer en alerte maximale et de tout fermer ils peuvent se la mettre où je pense. Aujourd'hui déjà les "autorités" ne sont pas foutues de faire respecter les règles en vigueur. À quoi ça pourrait donc servir d'en rajouter encore ?
Pour cogner sur les supporters où gazer les gilets jaunes y a du monde mais là, quand enfin ils serviraient à quelque chose, il n'y a plus personne.
Bref, il ne faut pas se plaindre de ne pas être respecter sans faire l'effort d'être respectable. Le premier qui viendra me faire chier sera bien reçu.
Tu voudrais quoi ? Une police de la morale comme en Iran qui fouette les récalcitrants au port du masque ou au respect des distances ?

Le fait que les gens ne respectent pas les consignes de base des gestes barrières est déplorable, on essaye de responsabiliser les gens mais ceux-ci n'en ont rien à foutre pour beaucoup. Le manque d'éducation, de sens de la société et les petits égoïsmes sont les facteurs n°1 de la propagation du virus.

Après on peut pas mettre un flic derrière chaque français et il y a plein d'autres délits plus graves qui malheureusement s'opèrent tous les jours et nécessitent l'attention première de la police. A défaut d'autre option, l'état n'a d'autre recours que de taper sur ceux qui ont pignon sur rue comme les bars et les restos, c'est regrettable mais laisser la maladie filer et accepter que des milliers de gens meurent par défaut d'assistance, c'est pire que tout.
Désolé, mais moi quand je lis ça, ça me fait bondir !
Le facteur n°1 de la propagation du virus c'est le comportement normal d'un être humain envers un autre, à savoir la proximité, le dialogue, voire, oui, le contact. Et c'est le facteur de propagation de tous les putains de virus du monde.
Est-ce qu'à un moment on arriverait à comprendre que chaque niveau supplémentaire de restriction est déclenché en fonction du pourcentage des porteurs de COVID en réanimation ? Et que donc, on indexe tout un tas de mesures réglementant la vie quotidienne et comportement de millions de gens par rapport à un chiffre directement indexé sur la capacité qu'a l'hopital public d'accueillir les malades et non sur la dangerosité du virus elle-même ! Juste pour bien comprendre : si le nombre de lit était ne serait-ce qu'une fois et demi supérieure, le taux de pourcentage d'alerte (qui est de 30% des lits en réa occupés par un malade du covid), on n'aurait pas une seule de ces mesures comme c'était le cas cet été !
Donc, on est obligé de faire ce qu'on fait pas pour des raisons sanitaires qui concernent directement nos vies mais pour pas engorger le système de santé.
Et, pou rappel encore une fois, les instruments de mesures ne sont plus les mêmes qu'en avril ou en mai et le nombre de tests est exponentiel par rapport à cette période. Si on avait eu les mêmes moyens et les mêmes techniques en mars/avril, on estime que les chiffres auraient été 100 fois supérieurs. Donc, on compare tout simplement la période actuelle avec des chiffres de mars QUI SONT FAUX.
Donc, oui, à un moment, ça casse les c... (personnellement, en tous cas) :mrgreen:
:super:

Junito
Messages : 1687
Enregistré le : 03 oct. 2009, 15:55

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Junito »

nyme a écrit :
08 oct. 2020, 14:57
Grizzli a écrit :
08 oct. 2020, 14:43
Junito a écrit :
08 oct. 2020, 14:15
sebi a écrit :
08 oct. 2020, 13:33
Je me permets un petit coup de gueule sur le traitement médiatique et la récupération politique du regroupement de la centaine d'étudiants à saint Etienne dans un appartement.
Ce que je constate en tant qu'habitant du centre ville c'est qu'une grande partie de la population n'applique pas les gestes barrières et le port du masque obligatoire, aussi bien les jeunes, les familles et les vieux (allez faire un tour à une sortie d'école). Il n'y a pas si longtemps des vieux manifestaient place Jean Jaurès, mains dans les mains, pour réclamer la réouverture des thés dansants sans que personne ne s'en offusque.
Ce que je constate c'est que les polices municipales et nationales (que je qualifierai de démissionnaires à Saint Etienne) ferment les yeux sur ces non respects. Je ne compte plus le nombre de fois où j'ai vu des équipages détourner le regard, ne pas porter eux même leurs masques, passer à côté de personnes regroupées sans masque tranquillement.
Alors leurs conneries de passer en alerte maximale et de tout fermer ils peuvent se la mettre où je pense. Aujourd'hui déjà les "autorités" ne sont pas foutues de faire respecter les règles en vigueur. À quoi ça pourrait donc servir d'en rajouter encore ?
Pour cogner sur les supporters où gazer les gilets jaunes y a du monde mais là, quand enfin ils serviraient à quelque chose, il n'y a plus personne.
Bref, il ne faut pas se plaindre de ne pas être respecter sans faire l'effort d'être respectable. Le premier qui viendra me faire chier sera bien reçu.
Tu voudrais quoi ? Une police de la morale comme en Iran qui fouette les récalcitrants au port du masque ou au respect des distances ?

Le fait que les gens ne respectent pas les consignes de base des gestes barrières est déplorable, on essaye de responsabiliser les gens mais ceux-ci n'en ont rien à foutre pour beaucoup. Le manque d'éducation, de sens de la société et les petits égoïsmes sont les facteurs n°1 de la propagation du virus.

Après on peut pas mettre un flic derrière chaque français et il y a plein d'autres délits plus graves qui malheureusement s'opèrent tous les jours et nécessitent l'attention première de la police. A défaut d'autre option, l'état n'a d'autre recours que de taper sur ceux qui ont pignon sur rue comme les bars et les restos, c'est regrettable mais laisser la maladie filer et accepter que des milliers de gens meurent par défaut d'assistance, c'est pire que tout.
Désolé, mais moi quand je lis ça, ça me fait bondir !
Le facteur n°1 de la propagation du virus c'est le comportement normal d'un être humain envers un autre, à savoir la proximité, le dialogue, voire, oui, le contact. Et c'est le facteur de propagation de tous les putains de virus du monde.
Est-ce qu'à un moment on arriverait à comprendre que chaque niveau supplémentaire de restriction est déclenché en fonction du pourcentage des porteurs de COVID en réanimation ? Et que donc, on indexe tout un tas de mesures réglementant la vie quotidienne et comportement de millions de gens par rapport à un chiffre directement indexé sur la capacité qu'a l'hopital public d'accueillir les malades et non sur la dangerosité du virus elle-même ! Juste pour bien comprendre : si le nombre de lit était ne serait-ce qu'une fois et demi supérieure, le taux de pourcentage d'alerte (qui est de 30% des lits en réa occupés par un malade du covid), on n'aurait pas une seule de ces mesures comme c'était le cas cet été !
Donc, on est obligé de faire ce qu'on fait pas pour des raisons sanitaires qui concernent directement nos vies mais pour pas engorger le système de santé.
Et, pou rappel encore une fois, les instruments de mesures ne sont plus les mêmes qu'en avril ou en mai et le nombre de tests est exponentiel par rapport à cette période. Si on avait eu les mêmes moyens et les mêmes techniques en mars/avril, on estime que les chiffres auraient été 100 fois supérieurs. Donc, on compare tout simplement la période actuelle avec des chiffres de mars QUI SONT FAUX.
Donc, oui, à un moment, ça casse les c... (personnellement, en tous cas) :mrgreen:
:super:
Ta réponse Grizzli est le parfait exemple de ce que je dénonce : pour vous c'est toujours la faute du système mais alors faire juste un petit effort pendant quelque mois et sauver des milliers, non c'est beaucoup trop pour vous !!!

Dégoûtant ...

Grizzli
Messages : 650
Enregistré le : 18 déc. 2019, 11:28

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Grizzli »

Junito a écrit :
08 oct. 2020, 15:05
nyme a écrit :
08 oct. 2020, 14:57
Grizzli a écrit :
08 oct. 2020, 14:43
Junito a écrit :
08 oct. 2020, 14:15
sebi a écrit :
08 oct. 2020, 13:33
Je me permets un petit coup de gueule sur le traitement médiatique et la récupération politique du regroupement de la centaine d'étudiants à saint Etienne dans un appartement.
Ce que je constate en tant qu'habitant du centre ville c'est qu'une grande partie de la population n'applique pas les gestes barrières et le port du masque obligatoire, aussi bien les jeunes, les familles et les vieux (allez faire un tour à une sortie d'école). Il n'y a pas si longtemps des vieux manifestaient place Jean Jaurès, mains dans les mains, pour réclamer la réouverture des thés dansants sans que personne ne s'en offusque.
Ce que je constate c'est que les polices municipales et nationales (que je qualifierai de démissionnaires à Saint Etienne) ferment les yeux sur ces non respects. Je ne compte plus le nombre de fois où j'ai vu des équipages détourner le regard, ne pas porter eux même leurs masques, passer à côté de personnes regroupées sans masque tranquillement.
Alors leurs conneries de passer en alerte maximale et de tout fermer ils peuvent se la mettre où je pense. Aujourd'hui déjà les "autorités" ne sont pas foutues de faire respecter les règles en vigueur. À quoi ça pourrait donc servir d'en rajouter encore ?
Pour cogner sur les supporters où gazer les gilets jaunes y a du monde mais là, quand enfin ils serviraient à quelque chose, il n'y a plus personne.
Bref, il ne faut pas se plaindre de ne pas être respecter sans faire l'effort d'être respectable. Le premier qui viendra me faire chier sera bien reçu.
Tu voudrais quoi ? Une police de la morale comme en Iran qui fouette les récalcitrants au port du masque ou au respect des distances ?

Le fait que les gens ne respectent pas les consignes de base des gestes barrières est déplorable, on essaye de responsabiliser les gens mais ceux-ci n'en ont rien à foutre pour beaucoup. Le manque d'éducation, de sens de la société et les petits égoïsmes sont les facteurs n°1 de la propagation du virus.

Après on peut pas mettre un flic derrière chaque français et il y a plein d'autres délits plus graves qui malheureusement s'opèrent tous les jours et nécessitent l'attention première de la police. A défaut d'autre option, l'état n'a d'autre recours que de taper sur ceux qui ont pignon sur rue comme les bars et les restos, c'est regrettable mais laisser la maladie filer et accepter que des milliers de gens meurent par défaut d'assistance, c'est pire que tout.
Désolé, mais moi quand je lis ça, ça me fait bondir !
Le facteur n°1 de la propagation du virus c'est le comportement normal d'un être humain envers un autre, à savoir la proximité, le dialogue, voire, oui, le contact. Et c'est le facteur de propagation de tous les putains de virus du monde.
Est-ce qu'à un moment on arriverait à comprendre que chaque niveau supplémentaire de restriction est déclenché en fonction du pourcentage des porteurs de COVID en réanimation ? Et que donc, on indexe tout un tas de mesures réglementant la vie quotidienne et comportement de millions de gens par rapport à un chiffre directement indexé sur la capacité qu'a l'hopital public d'accueillir les malades et non sur la dangerosité du virus elle-même ! Juste pour bien comprendre : si le nombre de lit était ne serait-ce qu'une fois et demi supérieure, le taux de pourcentage d'alerte (qui est de 30% des lits en réa occupés par un malade du covid), on n'aurait pas une seule de ces mesures comme c'était le cas cet été !
Donc, on est obligé de faire ce qu'on fait pas pour des raisons sanitaires qui concernent directement nos vies mais pour pas engorger le système de santé.
Et, pou rappel encore une fois, les instruments de mesures ne sont plus les mêmes qu'en avril ou en mai et le nombre de tests est exponentiel par rapport à cette période. Si on avait eu les mêmes moyens et les mêmes techniques en mars/avril, on estime que les chiffres auraient été 100 fois supérieurs. Donc, on compare tout simplement la période actuelle avec des chiffres de mars QUI SONT FAUX.
Donc, oui, à un moment, ça casse les c... (personnellement, en tous cas) :mrgreen:
:super:
Ta réponse Grizzli est le parfait exemple de ce que je dénonce : pour vous c'est toujours la faute du système mais alors faire juste un petit effort pendant quelque mois et sauver des milliers, non c'est beaucoup trop pour vous !!!

Dégoûtant ...
Désolé si je te dégoûte hein mais c'est toi qui parle de faute. Pas moi. Moi j'énonce juste des faits. Avérés. Libre à toi de ne pas en tenir compte.
Grizzli fait aussi des chansons d'ours > https://jacardi.bandcamp.com

Jpo
Messages : 248
Enregistré le : 14 janv. 2013, 16:50

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Jpo »

Junito a écrit :
08 oct. 2020, 15:05
nyme a écrit :
08 oct. 2020, 14:57
Grizzli a écrit :
08 oct. 2020, 14:43
Junito a écrit :
08 oct. 2020, 14:15
sebi a écrit :
08 oct. 2020, 13:33
Je me permets un petit coup de gueule sur le traitement médiatique et la récupération politique du regroupement de la centaine d'étudiants à saint Etienne dans un appartement.
Ce que je constate en tant qu'habitant du centre ville c'est qu'une grande partie de la population n'applique pas les gestes barrières et le port du masque obligatoire, aussi bien les jeunes, les familles et les vieux (allez faire un tour à une sortie d'école). Il n'y a pas si longtemps des vieux manifestaient place Jean Jaurès, mains dans les mains, pour réclamer la réouverture des thés dansants sans que personne ne s'en offusque.
Ce que je constate c'est que les polices municipales et nationales (que je qualifierai de démissionnaires à Saint Etienne) ferment les yeux sur ces non respects. Je ne compte plus le nombre de fois où j'ai vu des équipages détourner le regard, ne pas porter eux même leurs masques, passer à côté de personnes regroupées sans masque tranquillement.
Alors leurs conneries de passer en alerte maximale et de tout fermer ils peuvent se la mettre où je pense. Aujourd'hui déjà les "autorités" ne sont pas foutues de faire respecter les règles en vigueur. À quoi ça pourrait donc servir d'en rajouter encore ?
Pour cogner sur les supporters où gazer les gilets jaunes y a du monde mais là, quand enfin ils serviraient à quelque chose, il n'y a plus personne.
Bref, il ne faut pas se plaindre de ne pas être respecter sans faire l'effort d'être respectable. Le premier qui viendra me faire chier sera bien reçu.
Tu voudrais quoi ? Une police de la morale comme en Iran qui fouette les récalcitrants au port du masque ou au respect des distances ?

Le fait que les gens ne respectent pas les consignes de base des gestes barrières est déplorable, on essaye de responsabiliser les gens mais ceux-ci n'en ont rien à foutre pour beaucoup. Le manque d'éducation, de sens de la société et les petits égoïsmes sont les facteurs n°1 de la propagation du virus.

Après on peut pas mettre un flic derrière chaque français et il y a plein d'autres délits plus graves qui malheureusement s'opèrent tous les jours et nécessitent l'attention première de la police. A défaut d'autre option, l'état n'a d'autre recours que de taper sur ceux qui ont pignon sur rue comme les bars et les restos, c'est regrettable mais laisser la maladie filer et accepter que des milliers de gens meurent par défaut d'assistance, c'est pire que tout.
Désolé, mais moi quand je lis ça, ça me fait bondir !
Le facteur n°1 de la propagation du virus c'est le comportement normal d'un être humain envers un autre, à savoir la proximité, le dialogue, voire, oui, le contact. Et c'est le facteur de propagation de tous les putains de virus du monde.
Est-ce qu'à un moment on arriverait à comprendre que chaque niveau supplémentaire de restriction est déclenché en fonction du pourcentage des porteurs de COVID en réanimation ? Et que donc, on indexe tout un tas de mesures réglementant la vie quotidienne et comportement de millions de gens par rapport à un chiffre directement indexé sur la capacité qu'a l'hopital public d'accueillir les malades et non sur la dangerosité du virus elle-même ! Juste pour bien comprendre : si le nombre de lit était ne serait-ce qu'une fois et demi supérieure, le taux de pourcentage d'alerte (qui est de 30% des lits en réa occupés par un malade du covid), on n'aurait pas une seule de ces mesures comme c'était le cas cet été !
Donc, on est obligé de faire ce qu'on fait pas pour des raisons sanitaires qui concernent directement nos vies mais pour pas engorger le système de santé.
Et, pou rappel encore une fois, les instruments de mesures ne sont plus les mêmes qu'en avril ou en mai et le nombre de tests est exponentiel par rapport à cette période. Si on avait eu les mêmes moyens et les mêmes techniques en mars/avril, on estime que les chiffres auraient été 100 fois supérieurs. Donc, on compare tout simplement la période actuelle avec des chiffres de mars QUI SONT FAUX.
Donc, oui, à un moment, ça casse les c... (personnellement, en tous cas) :mrgreen:
:super:
Ta réponse Grizzli est le parfait exemple de ce que je dénonce : pour vous c'est toujours la faute du système mais alors faire juste un petit effort pendant quelque mois et sauver des milliers, non c'est beaucoup trop pour vous !!!

Dégoûtant ...
Ah ben on n'a pas la même notion de "petit effort", parce que personnellement je trouve ça plutôt contraignant comme effort, et encore je ne fais pas partie des plus à plaindre, qui ont subi le confinement de plein fouet, et qui serait ravi de lire tes propos. Par ailleurs, ça commence à sacrément saouler cette culpabilisation permanente. Non, ce n'est pas de la faute des gens, on veut bien faire des efforts, comme tu le dis, mais jusqu'à un certain point. A un moment, on ne va pas passer des mois à simplement se lever pour aller bosser et consommer en oubliant toute vie sociale à côté, tout ça à cause de politiques d'austérité qui ont condamné l'hopital public depuis des années, et dont nos dirigeant-e-s politiques se lavent les mains actuellement...

Les virus ont toujours existé, existeront toujours, et leur propagation est due à de nombreux facteurs, parmi lesquels l'évolution de notre mode de vie tient un role fondamental. Donc à un moment, si on ne remet rien en question, il va falloir accepter l'autorégulation que nous impose notre écosystème et reconnaître que nous ne sommes après tout que des mortel-le-s. Des efforts pour limiter la casse, oui, bien entendu, mais sans une profonde refonte de notre modèle de société et une acceptation de la situation pour ce qu'elle est, autant pisser dans un violon.

Grizzli
Messages : 650
Enregistré le : 18 déc. 2019, 11:28

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Grizzli »

Dit autrement, c'est parce que moins de 0,3% de la population est atteinte que 97,7% de la même population doit se soumettre aux gestes barrières, au port du masque et aux interdictions de réunions, de bars, de restos ? Non, c'est parce que précisément nos hôpitaux ne peuvent pas accueillir en réa 0,3% de la population. Point.
Maintenant, si toi tu trouves que tout va bien dans les chiffres, qu'ils sont cohérents et qu'ils disent effectivement que ce virus touche la plupart des gens et que c'est pour ça qu'on est obligé de se protéger ...
Grizzli fait aussi des chansons d'ours > https://jacardi.bandcamp.com

Grizzli
Messages : 650
Enregistré le : 18 déc. 2019, 11:28

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Grizzli »

Je continue : pour une ville comme Lyon, on en est à frôler le seuil d'alerte à l’hôpital parce que 47 (OUI QUARANTE-SEPT !!!) patients COVID sont en réanimations dans les Hospices Civils de Lyon. Ah bah c'est sûr que s'il te suffit de 47 patients sur une agglo de près d' 1million et demi d'habitants pour être en alerte, tu vas être en alerte rapidement !!! Et on voit bien que c'est bien un problème de capacité d'accueil qui crée des ratios improbables ! Et ça en dit long sur ce que les gouvernements précédents et celui-ci ont fait de l'hopital public pour qu'on ait une capacité d'accueil aussi nulle rapportée aux nombres d'habitants ... Non mais c'est à se coincer les parties dans une porte ... !
Grizzli fait aussi des chansons d'ours > https://jacardi.bandcamp.com

verttoujours
Messages : 2144
Enregistré le : 20 août 2019, 17:50
Localisation : loire

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par verttoujours »

Grizzli a écrit :
08 oct. 2020, 17:50
Je continue : pour une ville comme Lyon, on en est à frôler le seuil d'alerte à l’hôpital parce que 47 (OUI QUARANTE-SEPT !!!) patients COVID sont en réanimations dans les Hospices Civils de Lyon. Ah bah c'est sûr que s'il te suffit de 47 patients sur une agglo de près d' 1million et demi d'habitants pour être en alerte, tu vas être en alerte rapidement !!! Et on voit bien que c'est bien un problème de capacité d'accueil qui crée des ratios improbables ! Et ça en dit long sur ce que les gouvernements précédents et celui-ci ont fait de l'hopital public pour qu'on ait une capacité d'accueil aussi nulle rapportée aux nombres d'habitants ... Non mais c'est à se coincer les parties dans une porte ... !
mais non on te dit que c'est de ta faute parce que tu es allé boire une bière dans un bar avec un pote
c'est hyper dangereux comme comportement

J.Zimako
Messages : 4533
Enregistré le : 02 janv. 2006, 11:30
Localisation : Vichy

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par J.Zimako »

verttoujours a écrit :
08 oct. 2020, 18:55
Grizzli a écrit :
08 oct. 2020, 17:50
Je continue : pour une ville comme Lyon, on en est à frôler le seuil d'alerte à l’hôpital parce que 47 (OUI QUARANTE-SEPT !!!) patients COVID sont en réanimations dans les Hospices Civils de Lyon. Ah bah c'est sûr que s'il te suffit de 47 patients sur une agglo de près d' 1million et demi d'habitants pour être en alerte, tu vas être en alerte rapidement !!! Et on voit bien que c'est bien un problème de capacité d'accueil qui crée des ratios improbables ! Et ça en dit long sur ce que les gouvernements précédents et celui-ci ont fait de l'hopital public pour qu'on ait une capacité d'accueil aussi nulle rapportée aux nombres d'habitants ... Non mais c'est à se coincer les parties dans une porte ... !
mais non on te dit que c'est de ta faute parce que tu es allé boire une bière dans un bar avec un pote
c'est hyper dangereux comme comportement
Je remarque également que dans ma petite ville appréciée par des retraités (merci les thermes) et donc composée d'une population à risque, on est encore un ds seuls départements à ne pas être en alerte. Pourquoi? Parce que chez nous, les consignes sanitaires sont très bien respecter. Les personnes âgés portent TOUS des masques. Même les jeunes s'y sont mis (mais c'était pas le cas en août).
En parallèle, saint Etienne est désormais dans peloton de tête des pires villes françaises. Et d'après vos témoignages sur l'incivilité face aux consignes, ça ne m'étonne plus. Alors comparaison n'est pas raison mais le parallèle est assez édifiant.

verttoujours
Messages : 2144
Enregistré le : 20 août 2019, 17:50
Localisation : loire

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par verttoujours »

J.Zimako a écrit :
08 oct. 2020, 21:12
verttoujours a écrit :
08 oct. 2020, 18:55
Grizzli a écrit :
08 oct. 2020, 17:50
Je continue : pour une ville comme Lyon, on en est à frôler le seuil d'alerte à l’hôpital parce que 47 (OUI QUARANTE-SEPT !!!) patients COVID sont en réanimations dans les Hospices Civils de Lyon. Ah bah c'est sûr que s'il te suffit de 47 patients sur une agglo de près d' 1million et demi d'habitants pour être en alerte, tu vas être en alerte rapidement !!! Et on voit bien que c'est bien un problème de capacité d'accueil qui crée des ratios improbables ! Et ça en dit long sur ce que les gouvernements précédents et celui-ci ont fait de l'hopital public pour qu'on ait une capacité d'accueil aussi nulle rapportée aux nombres d'habitants ... Non mais c'est à se coincer les parties dans une porte ... !
mais non on te dit que c'est de ta faute parce que tu es allé boire une bière dans un bar avec un pote
c'est hyper dangereux comme comportement
Je remarque également que dans ma petite ville appréciée par des retraités (merci les thermes) et donc composée d'une population à risque, on est encore un ds seuls départements à ne pas être en alerte. Pourquoi? Parce que chez nous, les consignes sanitaires sont très bien respecter. Les personnes âgés portent TOUS des masques. Même les jeunes s'y sont mis (mais c'était pas le cas en août).
En parallèle, saint Etienne est désormais dans peloton de tête des pires villes françaises. Et d'après vos témoignages sur l'incivilité face aux consignes, ça ne m'étonne plus. Alors comparaison n'est pas raison mais le parallèle est assez édifiant.
de toute façon, vu l'emballement médiatique, la culpabilisation de nos dirigeants et la façon dont le virus repart, j'ai cru comprendre qu'on allait tous mourir !!!
Alors profitons de nos derniers instants !!!
Ils commencent à nous les briser sérieux tous ces cons !!!

Couramiaud Poitevin
Messages : 2874
Enregistré le : 30 mai 2015, 17:37

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Couramiaud Poitevin »

verttoujours a écrit :
08 oct. 2020, 21:37
de toute façon, vu l'emballement médiatique, la culpabilisation de nos dirigeants et la façon dont le virus repart, j'ai cru comprendre qu'on allait tous mourir !!!
Alors profitons de nos derniers instants !!!
Ils commencent à nous les briser sérieux tous ces cons !!!
Profite, mec, profite ! oublie le virus ! En même temps, ce serait sympa de faire une déclaration comme quoi, si il t'arrive quelques chose (virus ou autre comme accident de voiture), tu demandes à ne pas être soigné à l'hôpital : parce que faut assumer jusqu'au bout : tu veux la jouer perso d'accord, mais après faut pas demander à la collectivité de te venir en aide !
Image

Couramiaud Poitevin
Messages : 2874
Enregistré le : 30 mai 2015, 17:37

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Couramiaud Poitevin »

Grizzli a écrit :
08 oct. 2020, 17:50
Je continue : pour une ville comme Lyon, on en est à frôler le seuil d'alerte à l’hôpital parce que 47 (OUI QUARANTE-SEPT !!!) patients COVID sont en réanimations dans les Hospices Civils de Lyon. Ah bah c'est sûr que s'il te suffit de 47 patients sur une agglo de près d' 1million et demi d'habitants pour être en alerte, tu vas être en alerte rapidement !!! Et on voit bien que c'est bien un problème de capacité d'accueil qui crée des ratios improbables ! Et ça en dit long sur ce que les gouvernements précédents et celui-ci ont fait de l'hopital public pour qu'on ait une capacité d'accueil aussi nulle rapportée aux nombres d'habitants ... Non mais c'est à se coincer les parties dans une porte ... !
C'est vrai que la réduction drastique des moyens hospitalier nous met dans la merde maintenant. Si on n'avait pas laissé se dégrader le système de santé français, on aurait plus de marge de manoeuvre. Et je suis de ceux qui ont manifesté et voté en ce sens.

Mais maintenant la situation est ce qu'elle est, alors qu'est ce qu'on fait ? On prend des mesures pour essayer de vivre avec le virus tout en évitant de submerger le système de santé, il n'y a pas d'autre alternative !

D'ailleurs, si les capacités d'accueil étaient 5 X plus importante, ça ne changerait pas le problème ! On serait obligé de prendre des mesures pour contrôler la pandémie ! On aurait simplement plus de marge de manœuvre.

Je ne vois pas à quoi ça rime, toutes vos imprécations ! Vous vous retrouvez sur la même ligne que Trump, à nier l'importance des mesures prophylactiques.

D'ailleurs, tu es aussi sur la même ligne que Macron : il a laissé la vie reprendre son cours normal, la rentrée se dérouler comme si de rien n'était, et cela le plus longtemps possible : il réagit maintenant, au pied du mur : les hôpitaux parisien sont au bord de la submersion. la seule différence, c'est que toi et d'autre préféreraient attendre la submersion.
Image

Grizzli
Messages : 650
Enregistré le : 18 déc. 2019, 11:28

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Grizzli »

Couramiaud Poitevin a écrit :
08 oct. 2020, 22:13
Grizzli a écrit :
08 oct. 2020, 17:50
Je continue : pour une ville comme Lyon, on en est à frôler le seuil d'alerte à l’hôpital parce que 47 (OUI QUARANTE-SEPT !!!) patients COVID sont en réanimations dans les Hospices Civils de Lyon. Ah bah c'est sûr que s'il te suffit de 47 patients sur une agglo de près d' 1million et demi d'habitants pour être en alerte, tu vas être en alerte rapidement !!! Et on voit bien que c'est bien un problème de capacité d'accueil qui crée des ratios improbables ! Et ça en dit long sur ce que les gouvernements précédents et celui-ci ont fait de l'hopital public pour qu'on ait une capacité d'accueil aussi nulle rapportée aux nombres d'habitants ... Non mais c'est à se coincer les parties dans une porte ... !
C'est vrai que la réduction drastique des moyens hospitalier nous met dans la merde maintenant. Si on n'avait pas laissé se dégrader le système de santé français, on aurait plus de marge de manoeuvre. Et je suis de ceux qui ont manifesté et voté en ce sens.

Mais maintenant la situation est ce qu'elle est, alors qu'est ce qu'on fait ? On prend des mesures pour essayer de vivre avec le virus tout en évitant de submerger le système de santé, il n'y a pas d'autre alternative !

D'ailleurs, si les capacités d'accueil étaient 5 X plus importante, ça ne changerait pas le problème ! On serait obligé de prendre des mesures pour contrôler la pandémie ! On aurait simplement plus de marge de manœuvre.

Je ne vois pas à quoi ça rime, toutes vos imprécations ! Vous vous retrouvez sur la même ligne que Trump, à nier l'importance des mesures prophylactiques.

D'ailleurs, tu es aussi sur la même ligne que Macron : il a laissé la vie reprendre son cours normal, la rentrée se dérouler comme si de rien n'était, et cela le plus longtemps possible : il réagit maintenant, au pied du mur : les hôpitaux parisien sont au bord de la submersion. la seule différence, c'est que toi et d'autre préféreraient attendre la submersion.
J'ai au contraire très bien compris qu'il n'y avait plus que cette solution de masques, de distances, de privations pour compenser l'anormale, l'impardonnable, l'inadmissible carence de notre système de santé public.
Et c'est ça qui constitue la base de ma colère :
1) pour continuer à entretenir a coup de com' le mensonge de la mesure de santé publique liée à l'extrême contagion du virus
2) pour voir que nos grands patrons d'industries se mobilisent plus facilement pour trouver des millions pour sauver Notre Dame que pour sauver l'hôpital public.
C'est toujours le peuple qui fait le boulot et le plus sale en plus.
Grizzli fait aussi des chansons d'ours > https://jacardi.bandcamp.com

Dr.Makaveli
Messages : 5845
Enregistré le : 26 nov. 2014, 03:56

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Dr.Makaveli »

Pas mal le BTP du soir mais c'était le foutoir.

verttoujours
Messages : 2144
Enregistré le : 20 août 2019, 17:50
Localisation : loire

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par verttoujours »

Couramiaud Poitevin a écrit :
08 oct. 2020, 21:57
verttoujours a écrit :
08 oct. 2020, 21:37
de toute façon, vu l'emballement médiatique, la culpabilisation de nos dirigeants et la façon dont le virus repart, j'ai cru comprendre qu'on allait tous mourir !!!
Alors profitons de nos derniers instants !!!
Ils commencent à nous les briser sérieux tous ces cons !!!
Profite, mec, profite ! oublie le virus ! En même temps, ce serait sympa de faire une déclaration comme quoi, si il t'arrive quelques chose (virus ou autre comme accident de voiture), tu demandes à ne pas être soigné à l'hôpital : parce que faut assumer jusqu'au bout : tu veux la jouer perso d'accord, mais après faut pas demander à la collectivité de te venir en aide !
Tes leçons de morale, tu peux te les garder !!!
Je n'ai pas dit qu'il ne fallait rien faire et laisser couler.
je mets le masque au boulot, dans les magasins, dans tous les lieux clos sans rechigner car je trouve cela normal
Non, je ne vais pas voir mamie sans masque et je ne leur crache pas dessus.
Je fais gaffe aux personnes au dessus d'un certain âge et ceux fragiles(j'ai un beau père gravement malade, je connais le sujet de protéger en temps de corona les personnes fragiles, merci)
je ne suis donc pas un décérébré irresponsable comme tu as l'air de le penser !

Mais je persiste: entre être anti masque et souscrire à tout ce que nous impose les autorités, il y a un juste milieu. On en fait beaucoup trop et notamment dans la culpabilisation des gens et cela est fait sciemment par nos dirigeants pour masquer leurs propres manques et incompétences.
Faire porter un masque en extérieur sauf dans des rues bondées ne sert à rien.
Paralyser à nouveau la vie économique en fermant bar, resto, salle de sport ... est un non sens....
Si l'épidémie dure 10 ans, on va faire ce cirque pendant 10 ans?
Quand tu vois qu'on fait tout ce bordel parce que l’hôpital qu'on a massacré pendant des décennies ne peut pas absorber les patients du covid en réa et soins intensifs parce qu'il n'y a pas assez de lit; y'a un moment où on ne prend pas le problème par le bon bout de la lorgnette.

Donc on n'a plus de droit de boire un coup ensemble au bar, on ne peut plus manger ensemble au resto, il faut limiter ses interactions sociales donc voir peu ou pas de monde; on va peut être bientôt nous interdire de baiser, qui sait !!! c'est dangereux, ça transmet le virus.
Vous avez pas l'impression que depuis mars on a basculé dans une dimension parallèle, un monde devenu fou où un virus méchant mais pas non plus tant que ça (il suffit de regarder le taux de mortalité!) fout nos économies, nos modes de vie en l'air.
L'homme est un animal social
et je suis désolé mais juste l'autoriser à se nourrir et bosser docilement sans rien dire, ca va pas le faire longtemps !!!

pascal425
Messages : 6423
Enregistré le : 15 mai 2009, 19:19
Localisation : Savoie

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par pascal425 »

Allez voir ce qu'ont déposé comme amendement les 3 députés suivant : François-Michel Lambert , Frédérique Dumas et Martine Wonner .
Nous sommes quand même gouvernés par certains nuisibles grassement payés pour sortir des énormes conneries ,cela me fait peur .Mais heureusement ils s'en sont pris pleins la "gueule" et je pense qu'ils ont intérêt maintenant à raser les murs et ne surtout pas venir autour de chez moi...
C'est ça l'écologie ? 8| 8| 8| 8| 8|
https://www.bfmtv.com/politique/bien-et ... 80376.html

J.Zimako
Messages : 4533
Enregistré le : 02 janv. 2006, 11:30
Localisation : Vichy

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par J.Zimako »

pascal425 a écrit :
09 oct. 2020, 09:49
Allez voir ce qu'ont déposé comme amendement les 3 députés suivant : François-Michel Lambert , Frédérique Dumas et Martine Wonner .
Nous sommes quand même gouvernés par certains nuisibles grassement payés pour sortir des énormes conneries ,cela me fait peur .Mais heureusement ils s'en sont pris pleins la "gueule" et je pense qu'ils ont intérêt maintenant à raser les murs et ne surtout pas venir autour de chez moi...
C'est ça l'écologie ? 8| 8| 8| 8| 8|
https://www.bfmtv.com/politique/bien-et ... 80376.html
Cette idée d'amendement était vraiment très conne. Le chat est un réel problème pour la diversité car c'est un prédateur "protégé" par l'homme. Mais pourquoi effectuer de battues alors qu'il suffit de capturer tous les chats pour les stériliser. Certes, ca nécessite plus de moyen mais quand on justifie un tel amendement par bien être animal, il faut vraiment être idiot pour demander qu'on chasse les chats pour éviter leur surpopulation.

Grizzli
Messages : 650
Enregistré le : 18 déc. 2019, 11:28

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Grizzli »

J.Zimako a écrit :
09 oct. 2020, 10:26
pascal425 a écrit :
09 oct. 2020, 09:49
Allez voir ce qu'ont déposé comme amendement les 3 députés suivant : François-Michel Lambert , Frédérique Dumas et Martine Wonner .
Nous sommes quand même gouvernés par certains nuisibles grassement payés pour sortir des énormes conneries ,cela me fait peur .Mais heureusement ils s'en sont pris pleins la "gueule" et je pense qu'ils ont intérêt maintenant à raser les murs et ne surtout pas venir autour de chez moi...
C'est ça l'écologie ? 8| 8| 8| 8| 8|
https://www.bfmtv.com/politique/bien-et ... 80376.html
Cette idée d'amendement était vraiment très conne. Le chat est un réel problème pour la diversité car c'est un prédateur "protégé" par l'homme. Mais pourquoi effectuer de battues alors qu'il suffit de capturer tous les chats pour les stériliser. Certes, ca nécessite plus de moyen mais quand on justifie un tel amendement par bien être animal, il faut vraiment être idiot pour demander qu'on chasse les chats pour éviter leur surpopulation.
Deux réflexions pour moi :
1) rappeler que les chiens errants sont interdits et "ramassés" contre amende si le proprio est retrouvé (grâce à la puce c'est souvent le cas) ou sinon mis en refuge ou euthanasié. Pourquoi ne feront pas la même chose avec les chats errants (qui errent carrément plus que les chiens)
2) j'ai presque toujours habité à la campagne et j'ai toujours eu des voisins qui avaient des chats. Hormis le fait qu'on était donc obligé d'accepter que leurs bestiaux passent ou séjournent chez nous, leur présence avait deux conséquences concomitantes : on n'avait plus d'oiseaux dans nos arbres et nos haies et donc les insectes proliféraient tranquilles (des bonnes vieilles grosses sauterelles vertes dans la maison pour ne citer que cette catégorie de bestiaux bien sympathiques à dégager de la maison :) ) Mais, miracle, le jour où j'ai eu un chien, les chats ne passaient plus par chez nous, les oiseaux sont revenus et on n'a plus eu d'insectes :hello:
Après, avant qu'un chat tue autant de sangliers, de lapins, de faisans, de perdrix ou de biches qu'un chasseur ou un lynx (qui réapparait dans certaines forêts du Jura, des Vosges ou de l'Ain par ex.), je pense qu'on a une petite marge oui :D
Grizzli fait aussi des chansons d'ours > https://jacardi.bandcamp.com

Vertaga
Messages : 370
Enregistré le : 05 juin 2012, 07:24

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Vertaga »

Grizzli a écrit :
09 oct. 2020, 11:09
J.Zimako a écrit :
09 oct. 2020, 10:26
pascal425 a écrit :
09 oct. 2020, 09:49
Allez voir ce qu'ont déposé comme amendement les 3 députés suivant : François-Michel Lambert , Frédérique Dumas et Martine Wonner .
Nous sommes quand même gouvernés par certains nuisibles grassement payés pour sortir des énormes conneries ,cela me fait peur .Mais heureusement ils s'en sont pris pleins la "gueule" et je pense qu'ils ont intérêt maintenant à raser les murs et ne surtout pas venir autour de chez moi...
C'est ça l'écologie ? 8| 8| 8| 8| 8|
https://www.bfmtv.com/politique/bien-et ... 80376.html
Cette idée d'amendement était vraiment très conne. Le chat est un réel problème pour la diversité car c'est un prédateur "protégé" par l'homme. Mais pourquoi effectuer de battues alors qu'il suffit de capturer tous les chats pour les stériliser. Certes, ca nécessite plus de moyen mais quand on justifie un tel amendement par bien être animal, il faut vraiment être idiot pour demander qu'on chasse les chats pour éviter leur surpopulation.
Deux réflexions pour moi :
1) rappeler que les chiens errants sont interdits et "ramassés" contre amende si le proprio est retrouvé (grâce à la puce c'est souvent le cas) ou sinon mis en refuge ou euthanasié. Pourquoi ne feront pas la même chose avec les chats errants (qui errent carrément plus que les chiens)
2) j'ai presque toujours habité à la campagne et j'ai toujours eu des voisins qui avaient des chats. Hormis le fait qu'on était donc obligé d'accepter que leurs bestiaux passent ou séjournent chez nous, leur présence avait deux conséquences concomitantes : on n'avait plus d'oiseaux dans nos arbres et nos haies et donc les insectes proliféraient tranquilles (des bonnes vieilles grosses sauterelles vertes dans la maison pour ne citer que cette catégorie de bestiaux bien sympathiques à dégager de la maison :) ) Mais, miracle, le jour où j'ai eu un chien, les chats ne passaient plus par chez nous, les oiseaux sont revenus et on n'a plus eu d'insectes :hello:
Après, avant qu'un chat tue autant de sangliers, de lapins, de faisans, de perdrix ou de biches qu'un chasseur ou un lynx (qui réapparait dans certaines forêts du Jura, des Vosges ou de l'Ain par ex.), je pense qu'on a une petite marge oui :D
Je ne penses pas que les chats soient un problème pour les oiseaux. J'ai un chat chez moi (stérilisé) mes voisins ont des chats et il y a des chats errants et il y a de plus en plus d'oiseaux dont certain assez rare.
Pourquoi? Parce que je laisse de la pelouse sauvage (en gros je tonds pas de nombreux endroits de mon terrain, j'ai plein d'arbre et j'en plante de plus en plus, j'ai de nombreux arbustes que je ne taille pas.
Et depuis que je suis arrivée j'ai vu revenir des herisson, des grenouilles, des crapaux, des chauves souris et beaucoup d'oiseau petit et plus grand (pic vert..)

Verrouillé