[HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Discussion générale sur l'ASSE

Modérateurs : Barre transversale, Poteau gauche, Poteau droit, Ligne de but

Latornade
Messages : 6485
Enregistré le : 20 août 2009, 13:31
Localisation : Avignon

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Latornade »

inconnuvert a écrit :
12 avr. 2020, 10:43
Borotj42 a écrit :
12 avr. 2020, 10:31
verttoujours a écrit :
11 avr. 2020, 22:26
la buse a écrit :
11 avr. 2020, 22:14
Machiavel a écrit :
11 avr. 2020, 20:58
rouge a écrit :
11 avr. 2020, 20:32
Machiavel a écrit :
11 avr. 2020, 19:04
Mes grands parents et mes parents m'ont toujours dit que nous avions des conquis sociaux et non des acquis. La preuve ! Le Medef ne désarmera jamais, tant qu'ils pourront reprendre ce qu'ils considèrent comme indu ils le feront.
:amen:
Citation du ministre communiste Ambroise Croizat

Ministre du Travail et de la Sécurité sociale à la libération
Exactement... Quand je vois la galère dans laquelle était le pays en 1944-1945-1946 et la manière dont ils nous font croire qu'on n'a rien qu'il va falloir faire plus et se serrer la ceinture. Mais si on avait suivi cette logique on n'aurait jamais mis en place tout ce que le CNR préconisait à la sortie de la guerre.
Je pense qu'il va rapidement falloir redescendre dans la rue.
Et cette fois ci ça sera eux ou nous.
exactement
Medef, gouvernement et médias qui vont nous jouer la musique de l'union sacrée après le confinement pour que l'on bosse plus pour gagner moins et surtout pour que les mêmes s'en mettent plein les poches !!! Effectivement il va falloir descendre dans la rue en nombres !!
Cette pandémie devrait nous reveiller pour qu'on change de cap. Au lieu de ça on veut nous faire travailler plus.
Aucun sens. Alors qu'on aura pas vu notre famille, nos amis durant des mois.
Va falloir foutre le bordel.
Comme on sera nombreux sans emplois, on aura le temps en plus.

Machiavel
Messages : 3738
Enregistré le : 11 févr. 2008, 14:43

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Machiavel »

Les Chinois nous ont enfumé. Ils ont appelé l'OMS quand ils géraient plus la crise. Et n'oubliez pas qu'il s'agit d'une dictature et que les solutions préconisées ne peuvent pas s'appliquer dans une démocratie libérale.
Yoda est stéphanois! Que la force verte soit avec nous!

___
Messages : 17464
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ___ »

Dr.Makaveli a écrit :
12 avr. 2020, 10:15
S'il a plusieurs sens, il peut donc être prit en exemple ...
(Perso, tout comme dans le sens démographique)

Comme tu l'a dis c'est donc pas - forcément - des chrétiens bien qu'ils en soient de pays issus.
Pour le reste, on est d'accord sur les origines qui remontent et se soit généralisé le siècle dernier à une échelle mondiale ou c'est* le système roi.
(C'était* serait utopique)

Sacré Sionisme ... :mrgreen: :diable: :ange: :happy1:

Bonne Journée désolé d'avoir raccourci j'ai plus de batterie :happy1:
Bon Dimanche.
La croissance dont on parle dans cette discussion est évidemment la croissance économique !

merlin
Messages : 11999
Enregistré le : 10 août 2007, 22:28

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par merlin »

Machiavel a écrit :
12 avr. 2020, 11:14
L'opposition commence à se réveiller. Mais c'est du soft. Le PS commence à dire que le MEDEF et le gouvernement ont intérêt de ne pas jouer sur la question du travail.
Le PS ? je ne savais pas que ce parti politique existait encore ... :diable:

mononoké
Messages : 2629
Enregistré le : 18 avr. 2015, 07:12
Localisation : 42000

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par mononoké »

Latornade a écrit :
12 avr. 2020, 11:19
inconnuvert a écrit :
12 avr. 2020, 10:43
Borotj42 a écrit :
12 avr. 2020, 10:31
verttoujours a écrit :
11 avr. 2020, 22:26
la buse a écrit :
11 avr. 2020, 22:14
Machiavel a écrit :
11 avr. 2020, 20:58
rouge a écrit :
11 avr. 2020, 20:32
Machiavel a écrit :
11 avr. 2020, 19:04
Mes grands parents et mes parents m'ont toujours dit que nous avions des conquis sociaux et non des acquis. La preuve ! Le Medef ne désarmera jamais, tant qu'ils pourront reprendre ce qu'ils considèrent comme indu ils le feront.
:amen:
Citation du ministre communiste Ambroise Croizat

Ministre du Travail et de la Sécurité sociale à la libération
Exactement... Quand je vois la galère dans laquelle était le pays en 1944-1945-1946 et la manière dont ils nous font croire qu'on n'a rien qu'il va falloir faire plus et se serrer la ceinture. Mais si on avait suivi cette logique on n'aurait jamais mis en place tout ce que le CNR préconisait à la sortie de la guerre.
Je pense qu'il va rapidement falloir redescendre dans la rue.
Et cette fois ci ça sera eux ou nous.
exactement
Medef, gouvernement et médias qui vont nous jouer la musique de l'union sacrée après le confinement pour que l'on bosse plus pour gagner moins et surtout pour que les mêmes s'en mettent plein les poches !!! Effectivement il va falloir descendre dans la rue en nombres !!
Cette pandémie devrait nous reveiller pour qu'on change de cap. Au lieu de ça on veut nous faire travailler plus.
Aucun sens. Alors qu'on aura pas vu notre famille, nos amis durant des mois.
Va falloir foutre le bordel.
Comme on sera nombreux sans emplois, on aura le temps en plus.
non, ceux qui auront encore un emploi auront juste à travailler beaucoup plus pour gagner beaucoup moins, sinon on risquerait de rendre le patron des patrons très très triste: ses amis deviendraient bcp plus riches moins rapidement, beauseigne
Image

Latornade
Messages : 6485
Enregistré le : 20 août 2009, 13:31
Localisation : Avignon

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Latornade »

mononoké a écrit :
12 avr. 2020, 11:49
Latornade a écrit :
12 avr. 2020, 11:19
inconnuvert a écrit :
12 avr. 2020, 10:43
Borotj42 a écrit :
12 avr. 2020, 10:31
verttoujours a écrit :
11 avr. 2020, 22:26
la buse a écrit :
11 avr. 2020, 22:14
Machiavel a écrit :
11 avr. 2020, 20:58
rouge a écrit :
11 avr. 2020, 20:32
Machiavel a écrit :
11 avr. 2020, 19:04
Mes grands parents et mes parents m'ont toujours dit que nous avions des conquis sociaux et non des acquis. La preuve ! Le Medef ne désarmera jamais, tant qu'ils pourront reprendre ce qu'ils considèrent comme indu ils le feront.
:amen:
Citation du ministre communiste Ambroise Croizat

Ministre du Travail et de la Sécurité sociale à la libération
Exactement... Quand je vois la galère dans laquelle était le pays en 1944-1945-1946 et la manière dont ils nous font croire qu'on n'a rien qu'il va falloir faire plus et se serrer la ceinture. Mais si on avait suivi cette logique on n'aurait jamais mis en place tout ce que le CNR préconisait à la sortie de la guerre.
Je pense qu'il va rapidement falloir redescendre dans la rue.
Et cette fois ci ça sera eux ou nous.
exactement
Medef, gouvernement et médias qui vont nous jouer la musique de l'union sacrée après le confinement pour que l'on bosse plus pour gagner moins et surtout pour que les mêmes s'en mettent plein les poches !!! Effectivement il va falloir descendre dans la rue en nombres !!
Cette pandémie devrait nous reveiller pour qu'on change de cap. Au lieu de ça on veut nous faire travailler plus.
Aucun sens. Alors qu'on aura pas vu notre famille, nos amis durant des mois.
Va falloir foutre le bordel.
Comme on sera nombreux sans emplois, on aura le temps en plus.
non, ceux qui auront encore un emploi auront juste à travailler beaucoup plus pour gagner beaucoup moins, sinon on risquerait de rendre le patron des patrons très très triste: ses amis deviendraient bcp plus riches moins rapidement, beauseigne
Image
:hehe: ça n’empêchera pas d’avoir plus de temps pour manifester.

merlin
Messages : 11999
Enregistré le : 10 août 2007, 22:28

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par merlin »

Latornade a écrit :
12 avr. 2020, 12:18
mononoké a écrit :
12 avr. 2020, 11:49
Latornade a écrit :
12 avr. 2020, 11:19
inconnuvert a écrit :
12 avr. 2020, 10:43
Borotj42 a écrit :
12 avr. 2020, 10:31
verttoujours a écrit :
11 avr. 2020, 22:26
la buse a écrit :
11 avr. 2020, 22:14
Machiavel a écrit :
11 avr. 2020, 20:58
rouge a écrit :
11 avr. 2020, 20:32
Machiavel a écrit :
11 avr. 2020, 19:04
Mes grands parents et mes parents m'ont toujours dit que nous avions des conquis sociaux et non des acquis. La preuve ! Le Medef ne désarmera jamais, tant qu'ils pourront reprendre ce qu'ils considèrent comme indu ils le feront.
:amen:
Citation du ministre communiste Ambroise Croizat

Ministre du Travail et de la Sécurité sociale à la libération
Exactement... Quand je vois la galère dans laquelle était le pays en 1944-1945-1946 et la manière dont ils nous font croire qu'on n'a rien qu'il va falloir faire plus et se serrer la ceinture. Mais si on avait suivi cette logique on n'aurait jamais mis en place tout ce que le CNR préconisait à la sortie de la guerre.
Je pense qu'il va rapidement falloir redescendre dans la rue.
Et cette fois ci ça sera eux ou nous.
exactement
Medef, gouvernement et médias qui vont nous jouer la musique de l'union sacrée après le confinement pour que l'on bosse plus pour gagner moins et surtout pour que les mêmes s'en mettent plein les poches !!! Effectivement il va falloir descendre dans la rue en nombres !!
Cette pandémie devrait nous reveiller pour qu'on change de cap. Au lieu de ça on veut nous faire travailler plus.
Aucun sens. Alors qu'on aura pas vu notre famille, nos amis durant des mois.
Va falloir foutre le bordel.
Comme on sera nombreux sans emplois, on aura le temps en plus.
non, ceux qui auront encore un emploi auront juste à travailler beaucoup plus pour gagner beaucoup moins, sinon on risquerait de rendre le patron des patrons très très triste: ses amis deviendraient bcp plus riches moins rapidement, beauseigne
Image
:hehe: ça n’empêchera pas d’avoir plus de temps pour manifester.
Je crois que les révolutionnaires en herbe de P2 sont à peine conscients de la catastrophe économique qui se profile à l'horizon ...

Machiavel
Messages : 3738
Enregistré le : 11 févr. 2008, 14:43

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Machiavel »

Ce que j'aime les mecs qui osent de parler de "révolutionnaires en herbe", non parce qu'on peut aussi parler "des capitalistes de comptoir" aussi.
On va être sérieux à un moment, on parle pas des petits patrons, que le MEDEF ne represente pas du tout. Le MEDEF ce sont les grosses boites, alors quand un représentant de ces entreprises parle de bosser plus et de surtout lâcher du leste sur les conquis sociaux, j'entends derrière les actionnaires dirent : "on veut nos dividendes quoiqu'il en coûte"...

Concernant la crise qui vient, c'est sur qu'on ne l'avait pas vu arriver sous cette forme, mais sinon c'était une tendance qui se profilait. Croire que la belle petite musique de la mondialisation et du capitalisme financier allait pouvoir encore et toujours continuer à ce rythme c'était se leurrer. On allait à la catastrophe et ceux qui se gavent le savent pertinemment qu'on va dans le mur sur le plan financier, social et écologique... mais tant que la musique du profit sonne ils ne changeront pas leurs habitudes.

La crise qui se déroule sous nos yeux: l'OMC, les GAFA, les multinationales, les Etats qui ont fermé les yeux et se sont bouchés le nez en sont tous coresponsables. Ce n'est pas la faute à la providence...
Au final à qui va-t-on encore demander de payer l'addition, comme en 2008, comme lors des crises précédentes: les citoyens lambdas et les pays en développement et les PMA et les petites entreprises sur lesquelles les grosses boites font pression et paient en attendant bien le délais de 60 jours...
Yoda est stéphanois! Que la force verte soit avec nous!

Michel-Ange
Messages : 3708
Enregistré le : 04 juin 2016, 22:00

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Michel-Ange »

Machiavel a écrit :
12 avr. 2020, 12:26
Ce que j'aime les mecs qui osent de parler de "révolutionnaires en herbe", non parce qu'on peut aussi parler "des capitalistes de comptoir" aussi.
On va être sérieux à un moment, on parle pas des petits patrons, que le MEDEF ne represente pas du tout. Le MEDEF ce sont les grosses boites, alors quand un représentant de ces entreprises parle de bosser plus et de surtout lâcher du leste sur les conquis sociaux, j'entends derrière les actionnaires dirent : "on veut nos dividendes quoiqu'il en coûte"...

Concernant la crise qui vient, c'est sur qu'on ne l'avait pas vu arriver sous cette forme, mais sinon c'était une tendance qui se profilait. Croire que la belle petite musique de la mondialisation et du capitalisme financier allait pouvoir encore et toujours continuer à ce rythme c'était se leurrer. On allait à la catastrophe et ceux qui se gavent le savent pertinemment qu'on va dans le mur sur le plan financier, social et écologique... mais tant que la musique du profit sonne ils ne changeront pas leurs habitudes.

La crise qui se déroule sous nos yeux: l'OMC, les GAFA, les multinationales, les Etats qui ont fermé les yeux et se sont bouchés le nez en sont tous coresponsables. Ce n'est pas la faute à la providence...
Au final à qui va-t-on encore demander de payer l'addition, comme en 2008, comme lors des crises précédentes: les citoyens lambdas et les pays en développement et les PMA...
Il me semble qu'une des choses que cette crise montre de manière éclatante c'est que les grosses entreprises sont une bénédiction pour un pays, et même plus, qu'elles sont en réalité indispensables.

Pour le reste, d'accord sur rien, bien sûr. :hehe:

ChatVert
Messages : 4188
Enregistré le : 02 janv. 2006, 11:30
Localisation : Vichy

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ChatVert »

Michel-Ange a écrit :
12 avr. 2020, 12:41
Machiavel a écrit :
12 avr. 2020, 12:26
Ce que j'aime les mecs qui osent de parler de "révolutionnaires en herbe", non parce qu'on peut aussi parler "des capitalistes de comptoir" aussi.
On va être sérieux à un moment, on parle pas des petits patrons, que le MEDEF ne represente pas du tout. Le MEDEF ce sont les grosses boites, alors quand un représentant de ces entreprises parle de bosser plus et de surtout lâcher du leste sur les conquis sociaux, j'entends derrière les actionnaires dirent : "on veut nos dividendes quoiqu'il en coûte"...

Concernant la crise qui vient, c'est sur qu'on ne l'avait pas vu arriver sous cette forme, mais sinon c'était une tendance qui se profilait. Croire que la belle petite musique de la mondialisation et du capitalisme financier allait pouvoir encore et toujours continuer à ce rythme c'était se leurrer. On allait à la catastrophe et ceux qui se gavent le savent pertinemment qu'on va dans le mur sur le plan financier, social et écologique... mais tant que la musique du profit sonne ils ne changeront pas leurs habitudes.

La crise qui se déroule sous nos yeux: l'OMC, les GAFA, les multinationales, les Etats qui ont fermé les yeux et se sont bouchés le nez en sont tous coresponsables. Ce n'est pas la faute à la providence...
Au final à qui va-t-on encore demander de payer l'addition, comme en 2008, comme lors des crises précédentes: les citoyens lambdas et les pays en développement et les PMA...
Il me semble qu'une des choses que cette crise montre de manière éclatante c'est que les grosses entreprises sont une bénédiction pour un pays, et même plus, qu'elles sont en réalité indispensables.

Pour le reste, d'accord sur rien, bien sûr. :hehe:
Elles sont indispensables oui. Par contre, leurs actionnaires, on s'en passerait bien.

Latornade
Messages : 6485
Enregistré le : 20 août 2009, 13:31
Localisation : Avignon

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Latornade »

Machiavel a écrit :
12 avr. 2020, 12:26
Ce que j'aime les mecs qui osent de parler de "révolutionnaires en herbe", non parce qu'on peut aussi parler des capitalistes de comptoir aussi.
On va être sérieux à un moment, on parle pas des petits patrons, que le MEDEF ne represente pas du tout. Le MEDEF ce sont les grosses boites, alors quand un représentant de ces entreprises parle de bosser plus et de surtout lâcher du leste sur les conquis sociaux, j'entends derrière les actionnaires dirent : "on veut nos dividendes quoiqu'il en coûte"...
C’est quoi un actionnaire du cac 40 ?
Un investisseur, qui n’est absolument pas une personne physique souvent, qui demande une rémunération sur ses investissements (je te prête, tu me donnes des intérêts).

Donc oui, à terme ils voudront leurs dividendes.

Y a pleins d’autres boîtes qui voudront juste refaire leurs stocks, pouvoir fournir au maximum des clients qui auraient des besoins,... tout ça juste pour se refaire une trésorerie afin de garder des capacités de développement, d’emprunt, d’investissement, de recherche....

Le temps d’arrêt et de reprise on sera à peu près à 4/5 mois. Économiquement pour une entreprise c’est énorme.
Combien d’entres vous tiendraient 4/5 mois sans salaire avec ses charges ?

Le truc qui est pénible c’est que ça soit le MEDEF qui parle de ça.
Sinon je pense que dans la très grande majorité des entreprises ça se réglera tout à fait intelligemment, chacun comprenant bien son intérêt et l’intérêt général

Machiavel
Messages : 3738
Enregistré le : 11 févr. 2008, 14:43

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Machiavel »

On est bien d'accord. Le problème c'est que c'est le MEDEF et toute son idéologie derrière qui parle.
Concernant les actionnaires aujourd'hui le problème ce n'est pas le petit actionnaire, mais bien tous ces grands fonds qui font des bénefs sur la misère et l'exploitation des autres sans se soucier des enjeux humains et écologiques.
Quand une entreprise passe son temps à compresser les couts pour dégager des dividendes plutôt que d'investir dans la recherche, l'appareil productif et ses salariés. Je suis désolé on n'est dans une économie dématérialisée et qui n'a aucun sens. Cela nous a amené aux choix stratégiques qu'on a eu ces 20 dernières années sur le plan médical, pharmaceutique et industriel.
Les PME sont gérées par ces groupes comme des variables d'ajustement sur lesquelles il faut faire peser les couts.
Yoda est stéphanois! Que la force verte soit avec nous!

Machiavel
Messages : 3738
Enregistré le : 11 févr. 2008, 14:43

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Machiavel »

Michel-Ange a écrit :
12 avr. 2020, 12:41
Machiavel a écrit :
12 avr. 2020, 12:26
Ce que j'aime les mecs qui osent de parler de "révolutionnaires en herbe", non parce qu'on peut aussi parler "des capitalistes de comptoir" aussi.
On va être sérieux à un moment, on parle pas des petits patrons, que le MEDEF ne represente pas du tout. Le MEDEF ce sont les grosses boites, alors quand un représentant de ces entreprises parle de bosser plus et de surtout lâcher du leste sur les conquis sociaux, j'entends derrière les actionnaires dirent : "on veut nos dividendes quoiqu'il en coûte"...

Concernant la crise qui vient, c'est sur qu'on ne l'avait pas vu arriver sous cette forme, mais sinon c'était une tendance qui se profilait. Croire que la belle petite musique de la mondialisation et du capitalisme financier allait pouvoir encore et toujours continuer à ce rythme c'était se leurrer. On allait à la catastrophe et ceux qui se gavent le savent pertinemment qu'on va dans le mur sur le plan financier, social et écologique... mais tant que la musique du profit sonne ils ne changeront pas leurs habitudes.

La crise qui se déroule sous nos yeux: l'OMC, les GAFA, les multinationales, les Etats qui ont fermé les yeux et se sont bouchés le nez en sont tous coresponsables. Ce n'est pas la faute à la providence...
Au final à qui va-t-on encore demander de payer l'addition, comme en 2008, comme lors des crises précédentes: les citoyens lambdas et les pays en développement et les PMA...
Il me semble qu'une des choses que cette crise montre de manière éclatante c'est que les grosses entreprises sont une bénédiction pour un pays, et même plus, qu'elles sont en réalité indispensables.

Pour le reste, d'accord sur rien, bien sûr. :hehe:
Elles sont indispensables si elles jouent le jeu fiscalement et socialement. Elles sont indispensable par leur capacité à réorienter leurs production si nécessaire. Mais si elles appliquaient une répartition équitable de leurs bénéfices: Investissement productif, recherche, salariés et dividendes en dernier... peut-être que ces entreprises seraient plus solides et surtout moins sujettes aux fluctuations de la bourse.
Yoda est stéphanois! Que la force verte soit avec nous!

Michel-Ange
Messages : 3708
Enregistré le : 04 juin 2016, 22:00

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Michel-Ange »

Machiavel a écrit :
12 avr. 2020, 13:04
Michel-Ange a écrit :
12 avr. 2020, 12:41
Machiavel a écrit :
12 avr. 2020, 12:26
Ce que j'aime les mecs qui osent de parler de "révolutionnaires en herbe", non parce qu'on peut aussi parler "des capitalistes de comptoir" aussi.
On va être sérieux à un moment, on parle pas des petits patrons, que le MEDEF ne represente pas du tout. Le MEDEF ce sont les grosses boites, alors quand un représentant de ces entreprises parle de bosser plus et de surtout lâcher du leste sur les conquis sociaux, j'entends derrière les actionnaires dirent : "on veut nos dividendes quoiqu'il en coûte"...

Concernant la crise qui vient, c'est sur qu'on ne l'avait pas vu arriver sous cette forme, mais sinon c'était une tendance qui se profilait. Croire que la belle petite musique de la mondialisation et du capitalisme financier allait pouvoir encore et toujours continuer à ce rythme c'était se leurrer. On allait à la catastrophe et ceux qui se gavent le savent pertinemment qu'on va dans le mur sur le plan financier, social et écologique... mais tant que la musique du profit sonne ils ne changeront pas leurs habitudes.

La crise qui se déroule sous nos yeux: l'OMC, les GAFA, les multinationales, les Etats qui ont fermé les yeux et se sont bouchés le nez en sont tous coresponsables. Ce n'est pas la faute à la providence...
Au final à qui va-t-on encore demander de payer l'addition, comme en 2008, comme lors des crises précédentes: les citoyens lambdas et les pays en développement et les PMA...
Il me semble qu'une des choses que cette crise montre de manière éclatante c'est que les grosses entreprises sont une bénédiction pour un pays, et même plus, qu'elles sont en réalité indispensables.

Pour le reste, d'accord sur rien, bien sûr. :hehe:
Elles sont indispensables si elles jouent le jeu fiscalement et socialement. Elles sont indispensable par leur capacité à réorienter leurs production si nécessaire. Mais si elles appliquaient une répartition équitable de leurs bénéfices: Investissement productif, recherche, salariés et dividendes en dernier... peut-être que ces entreprises seraient plus solides et surtout moins sujettes aux fluctuations de la bourse.
Là encore, je ne comprends pas trop l'idée.

La grande majorité des grands groupes traitent en particulier très bien leurs salariés.

Michel-Ange
Messages : 3708
Enregistré le : 04 juin 2016, 22:00

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Michel-Ange »

ChatVert a écrit :
12 avr. 2020, 12:51
Michel-Ange a écrit :
12 avr. 2020, 12:41
Machiavel a écrit :
12 avr. 2020, 12:26
Ce que j'aime les mecs qui osent de parler de "révolutionnaires en herbe", non parce qu'on peut aussi parler "des capitalistes de comptoir" aussi.
On va être sérieux à un moment, on parle pas des petits patrons, que le MEDEF ne represente pas du tout. Le MEDEF ce sont les grosses boites, alors quand un représentant de ces entreprises parle de bosser plus et de surtout lâcher du leste sur les conquis sociaux, j'entends derrière les actionnaires dirent : "on veut nos dividendes quoiqu'il en coûte"...

Concernant la crise qui vient, c'est sur qu'on ne l'avait pas vu arriver sous cette forme, mais sinon c'était une tendance qui se profilait. Croire que la belle petite musique de la mondialisation et du capitalisme financier allait pouvoir encore et toujours continuer à ce rythme c'était se leurrer. On allait à la catastrophe et ceux qui se gavent le savent pertinemment qu'on va dans le mur sur le plan financier, social et écologique... mais tant que la musique du profit sonne ils ne changeront pas leurs habitudes.

La crise qui se déroule sous nos yeux: l'OMC, les GAFA, les multinationales, les Etats qui ont fermé les yeux et se sont bouchés le nez en sont tous coresponsables. Ce n'est pas la faute à la providence...
Au final à qui va-t-on encore demander de payer l'addition, comme en 2008, comme lors des crises précédentes: les citoyens lambdas et les pays en développement et les PMA...
Il me semble qu'une des choses que cette crise montre de manière éclatante c'est que les grosses entreprises sont une bénédiction pour un pays, et même plus, qu'elles sont en réalité indispensables.

Pour le reste, d'accord sur rien, bien sûr. :hehe:
Elles sont indispensables oui. Par contre, leurs actionnaires, on s'en passerait bien.
Pour être actionnaire d'un grand groupe, généralement côté, il suffit d'acheter des actions.
J'invite tout le monde à le faire : ils se rendraient compte que le rendement n'est en réalité pas très bon. Il vaut mieux s'acheter un appartement !

Latornade
Messages : 6485
Enregistré le : 20 août 2009, 13:31
Localisation : Avignon

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Latornade »

Michel-Ange a écrit :
12 avr. 2020, 13:31
ChatVert a écrit :
12 avr. 2020, 12:51
Michel-Ange a écrit :
12 avr. 2020, 12:41
Machiavel a écrit :
12 avr. 2020, 12:26
Ce que j'aime les mecs qui osent de parler de "révolutionnaires en herbe", non parce qu'on peut aussi parler "des capitalistes de comptoir" aussi.
On va être sérieux à un moment, on parle pas des petits patrons, que le MEDEF ne represente pas du tout. Le MEDEF ce sont les grosses boites, alors quand un représentant de ces entreprises parle de bosser plus et de surtout lâcher du leste sur les conquis sociaux, j'entends derrière les actionnaires dirent : "on veut nos dividendes quoiqu'il en coûte"...

Concernant la crise qui vient, c'est sur qu'on ne l'avait pas vu arriver sous cette forme, mais sinon c'était une tendance qui se profilait. Croire que la belle petite musique de la mondialisation et du capitalisme financier allait pouvoir encore et toujours continuer à ce rythme c'était se leurrer. On allait à la catastrophe et ceux qui se gavent le savent pertinemment qu'on va dans le mur sur le plan financier, social et écologique... mais tant que la musique du profit sonne ils ne changeront pas leurs habitudes.

La crise qui se déroule sous nos yeux: l'OMC, les GAFA, les multinationales, les Etats qui ont fermé les yeux et se sont bouchés le nez en sont tous coresponsables. Ce n'est pas la faute à la providence...
Au final à qui va-t-on encore demander de payer l'addition, comme en 2008, comme lors des crises précédentes: les citoyens lambdas et les pays en développement et les PMA...
Il me semble qu'une des choses que cette crise montre de manière éclatante c'est que les grosses entreprises sont une bénédiction pour un pays, et même plus, qu'elles sont en réalité indispensables.

Pour le reste, d'accord sur rien, bien sûr. :hehe:
Elles sont indispensables oui. Par contre, leurs actionnaires, on s'en passerait bien.
Pour être actionnaire d'un grand groupe, généralement côté, il suffit d'acheter des actions.
J'invite tout le monde à le faire : ils se rendraient compte que le rendement n'est en réalité pas très bon. Il vaut mieux s'acheter un appartement !
Ou un chalet à courchevel non ? :hehe:

Couramiaud Poitevin
Messages : 2597
Enregistré le : 30 mai 2015, 17:37

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Couramiaud Poitevin »

Latornade a écrit :
12 avr. 2020, 12:51

Y a pleins d’autres boîtes qui voudront juste refaire leurs stocks, pouvoir fournir au maximum des clients qui auraient des besoins,... tout ça juste pour se refaire une trésorerie afin de garder des capacités de développement, d’emprunt, d’investissement, de recherche....
Surtout gagner de l'argent. Tu peux le dire, c'est pas sale. J'en parle en connaissance de cause, je suis d'une certaine façon entrepreneur, en plus de prof (la gérante est mon épouse, mais c'est moi qui réalise la presque totalité de l'activité sur mes temps libres).
Ça ne m'a jamais intéressé de gagner de l'argent. Les circonstances de la vie m'ont amené dans le business. Au début, comme je m'éclatais bien dans mon activité, je m'en foutais que ça rapporte rien, et puis je n'ai jamais été dans cette optique là, gagner du fric, je ne savais même pas ce que c'était mais au bout de 2/3 ans que j'ai compris : être entrepreneur, c'est gagner de l'argent. Si tu n'en gagnes pas, t'es pas un entrepreneur : t'es un petit rigolo qui s'amuse. Maintenant, je continue à m'éclater dans l'activité, mais je ne perd plus de vue l'objectif, le vrai : rentrer du fric. J'ai toujours ça en tête, ça ne me quitte plus : je suis devenu un entrepreneur.

Alors désormais, ça me fait bien rire la langue de bois des dirigeants d'entreprise : ils te parlent toujours développement, produit, client, etc... sans jamais évoquer l'objectif, la seule chose qui compte vraiment: le pognon, le cash.

Et ça ne me pose pas de problème, je suis partisan de la libre entreprise. C'est bien que des personnes développent des activités pour gagner de l'argent.
Mais ces gens là ne doivent pas gérer la collectivité ! Sinon, c'est la catastrophe assurée !
Il n'y a qu'une chose qui compte pour eux : gagner du fric ! Si tu n'es pas dans cette optique là, tu n'es pas un bon entrepreneur ! Et cet objectif n'est pas compatible avec la gestion de la collectivité !
C'est ce qui se produit en ce moment. Parce que pour gagner de l'argent, une bonne façon, c'est d'avoir à sa mains les dirigeants du pays, qui orientent ainsi les politiques publiques dans le sens qui rapporte le plus d'argent à ceux qui ont investi dans ces dirigeants. Et maintenant, la haute fonction public est entièrement dans la main d'intérêts privés.

La macronie est l'exemple complet de la confusion entre intérêts privés et service de l'état.

Il faut mettre fin à tout ça : des entrepreneurs, il en faut, mais il n'ont pas à infiltrer les services de l'état ou de l'europe. la séparation doit être totale.

Modifié en dernier par Couramiaud Poitevin le 12 avr. 2020, 14:12, modifié 2 fois.
Image

___
Messages : 17464
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ___ »

Michel-Ange a écrit :
12 avr. 2020, 13:31
ChatVert a écrit :
12 avr. 2020, 12:51
Michel-Ange a écrit :
12 avr. 2020, 12:41
Machiavel a écrit :
12 avr. 2020, 12:26
Ce que j'aime les mecs qui osent de parler de "révolutionnaires en herbe", non parce qu'on peut aussi parler "des capitalistes de comptoir" aussi.
On va être sérieux à un moment, on parle pas des petits patrons, que le MEDEF ne represente pas du tout. Le MEDEF ce sont les grosses boites, alors quand un représentant de ces entreprises parle de bosser plus et de surtout lâcher du leste sur les conquis sociaux, j'entends derrière les actionnaires dirent : "on veut nos dividendes quoiqu'il en coûte"...

Concernant la crise qui vient, c'est sur qu'on ne l'avait pas vu arriver sous cette forme, mais sinon c'était une tendance qui se profilait. Croire que la belle petite musique de la mondialisation et du capitalisme financier allait pouvoir encore et toujours continuer à ce rythme c'était se leurrer. On allait à la catastrophe et ceux qui se gavent le savent pertinemment qu'on va dans le mur sur le plan financier, social et écologique... mais tant que la musique du profit sonne ils ne changeront pas leurs habitudes.

La crise qui se déroule sous nos yeux: l'OMC, les GAFA, les multinationales, les Etats qui ont fermé les yeux et se sont bouchés le nez en sont tous coresponsables. Ce n'est pas la faute à la providence...
Au final à qui va-t-on encore demander de payer l'addition, comme en 2008, comme lors des crises précédentes: les citoyens lambdas et les pays en développement et les PMA...
Il me semble qu'une des choses que cette crise montre de manière éclatante c'est que les grosses entreprises sont une bénédiction pour un pays, et même plus, qu'elles sont en réalité indispensables.

Pour le reste, d'accord sur rien, bien sûr. :hehe:
Elles sont indispensables oui. Par contre, leurs actionnaires, on s'en passerait bien.
Pour être actionnaire d'un grand groupe, généralement côté, il suffit d'acheter des actions.
J'invite tout le monde à le faire : ils se rendraient compte que le rendement n'est en réalité pas très bon. Il vaut mieux s'acheter un appartement !
C'est parce que tu es un petit joueur, mon bon. Si t'avais 100 000 actions à 3€ l'an, tu dirais pas la même chose. Et encore, tu resterais très modeste comme champion.

Quant à Roux de Bézieux, je me demande si sa notion d'effort va jusqu'à l'ISF, le refus de l'évasion fiscale et toutes ces choses. Quoique non, je ne me demande pas.

cuervo
Messages : 446
Enregistré le : 31 août 2015, 18:42

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par cuervo »

Pour ce qui est des entrepreneurs qui infiltrent les services de l'etat..... Moais..... Moi en ce moment je vois plutôt l'inverse, à ce propos devant une lenteur des indemnisations diverses, et si il y en a une un jour..... je connais pas mal d'artisans qui avaient levés le pied depuis du confinement, qui rattaquent plein fer à partir de mardi. :/

baggio42
Messages : 9853
Enregistré le : 09 févr. 2017, 18:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par baggio42 »

___ a écrit :
12 avr. 2020, 14:11
Michel-Ange a écrit :
12 avr. 2020, 13:31
ChatVert a écrit :
12 avr. 2020, 12:51
Michel-Ange a écrit :
12 avr. 2020, 12:41
Machiavel a écrit :
12 avr. 2020, 12:26
Ce que j'aime les mecs qui osent de parler de "révolutionnaires en herbe", non parce qu'on peut aussi parler "des capitalistes de comptoir" aussi.
On va être sérieux à un moment, on parle pas des petits patrons, que le MEDEF ne represente pas du tout. Le MEDEF ce sont les grosses boites, alors quand un représentant de ces entreprises parle de bosser plus et de surtout lâcher du leste sur les conquis sociaux, j'entends derrière les actionnaires dirent : "on veut nos dividendes quoiqu'il en coûte"...

Concernant la crise qui vient, c'est sur qu'on ne l'avait pas vu arriver sous cette forme, mais sinon c'était une tendance qui se profilait. Croire que la belle petite musique de la mondialisation et du capitalisme financier allait pouvoir encore et toujours continuer à ce rythme c'était se leurrer. On allait à la catastrophe et ceux qui se gavent le savent pertinemment qu'on va dans le mur sur le plan financier, social et écologique... mais tant que la musique du profit sonne ils ne changeront pas leurs habitudes.

La crise qui se déroule sous nos yeux: l'OMC, les GAFA, les multinationales, les Etats qui ont fermé les yeux et se sont bouchés le nez en sont tous coresponsables. Ce n'est pas la faute à la providence...
Au final à qui va-t-on encore demander de payer l'addition, comme en 2008, comme lors des crises précédentes: les citoyens lambdas et les pays en développement et les PMA...
Il me semble qu'une des choses que cette crise montre de manière éclatante c'est que les grosses entreprises sont une bénédiction pour un pays, et même plus, qu'elles sont en réalité indispensables.

Pour le reste, d'accord sur rien, bien sûr. :hehe:
Elles sont indispensables oui. Par contre, leurs actionnaires, on s'en passerait bien.
Pour être actionnaire d'un grand groupe, généralement côté, il suffit d'acheter des actions.
J'invite tout le monde à le faire : ils se rendraient compte que le rendement n'est en réalité pas très bon. Il vaut mieux s'acheter un appartement !
C'est parce que tu es un petit joueur, mon bon. Si t'avais 100 000 actions à 3€ l'an, tu dirais pas la même chose. Et encore, tu resterais très modeste comme champion.

Quant à Roux de Bézieux, je me demande si sa notion d'effort va jusqu'à l'ISF, le refus de l'évasion fiscale et toutes ces choses. Quoique non, je ne me demande pas.
Roux de Bezieux c'est la voix de ces maîtres. De quoi ont-ils peur ? Comme les indépendants. Que le confinement dure trop longtemps économiquement. Je peux le comprendre. Par contre ses solutions sont un élément de langage et il le sait.Tout le monde va laisser des plumes dans cette histoire sauf les retraités et fonctionnaires.

Machiavel
Messages : 3738
Enregistré le : 11 févr. 2008, 14:43

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Machiavel »

Exacte ces personnes pourront faire des leçons de morales aux salariés et aux autres citoyens quand ils arrêterons de faire de l'"optimisation" fiscale et qu'ils ne frauderont plus.
Yoda est stéphanois! Que la force verte soit avec nous!

Couramiaud Poitevin
Messages : 2597
Enregistré le : 30 mai 2015, 17:37

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Couramiaud Poitevin »

___ a écrit :
12 avr. 2020, 14:11
Michel-Ange a écrit :
12 avr. 2020, 13:31

Pour être actionnaire d'un grand groupe, généralement côté, il suffit d'acheter des actions.
J'invite tout le monde à le faire : ils se rendraient compte que le rendement n'est en réalité pas très bon. Il vaut mieux s'acheter un appartement !
C'est parce que tu es un petit joueur, mon bon. Si t'avais 100 000 actions à 3€ l'an, tu dirais pas la même chose. Et encore, tu resterais très modeste comme champion.

Quant à Roux de Bézieux, je me demande si sa notion d'effort va jusqu'à l'ISF, le refus de l'évasion fiscale et toutes ces choses. Quoique non, je ne me demande pas.
Encore une réflexion de Michel-Ange frappée au coin de la bêtise : si ce n'était pas rentable, pourquoi trouverait-on des investisseurs chevronnés et dont c'est même le métier qui achèteraient des actions ? par philanthropie ? Si les apparts étaient plus rentable, ils prendraient des apparts !
___ a écrit :
12 avr. 2020, 14:11

Quant à Roux de Bézieux, je me demande si sa notion d'effort va jusqu'à l'ISF, le refus de l'évasion fiscale et toutes ces choses. Quoique non, je ne me demande pas.
Ben oui, Roux de Bézieux, il défend ses intérêts : il demande au salarié de contribuer pour redresser l'économie, mais pas aux actionnaires ou aux patrons.

Ça s'appelle la lutte des classes. Lui et les autres possédants défendent leurs intérêts, alors qu'une grande partie des salariés ne défendent plus les leurs, même sur ce forum, parce qu'il ne faut pas polémiquer, n'est ce pas, il faut l'union nationale dans cette guerre contre le virus...
Image

cuervo
Messages : 446
Enregistré le : 31 août 2015, 18:42

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par cuervo »

Baggio 42.....
Les retraités et les fonctionnaires sont sans aucun doute sont ceux qui vont laissés le plus de plumes aux niveau perte en vies humaines.... À part cela tout va bien.
Modifié en dernier par cuervo le 12 avr. 2020, 14:30, modifié 1 fois.

Couramiaud Poitevin
Messages : 2597
Enregistré le : 30 mai 2015, 17:37

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Couramiaud Poitevin »

cuervo a écrit :
12 avr. 2020, 14:21
Pour ce qui est des entrepreneurs qui infiltrent les services de l'etat..... Moais.....
Prend chaque membre du gouvernement : ils ont tous fait des aller-retour entre grande entreprise et service de l'état. Ils sont ministre ou secrétaire d'état pendant un temps, et ensuite il retournerons gagner de l'argent dans le privé. Ils servent les intérêts de leurs anciens et futurs patrons, qui sont aussi les leurs. Et les intérêts des Français passent après.
Image

baggio42
Messages : 9853
Enregistré le : 09 févr. 2017, 18:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par baggio42 »

Couramiaud Poitevin a écrit :
12 avr. 2020, 14:30
cuervo a écrit :
12 avr. 2020, 14:21
Pour ce qui est des entrepreneurs qui infiltrent les services de l'etat..... Moais.....
Prend chaque membre du gouvernement : ils ont tous fait des aller-retour entre grande entreprise et service de l'état. Ils sont ministre ou secrétaire d'état pendant un temps, et ensuite il retournerons gagner de l'argent dans le privé. Ils servent les intérêts de leurs anciens et futurs patrons, qui sont aussi les leurs. Et les intérêts des Français passent après.
Heureusement que ces hommes ont fait des aller retour privé /public.Deja que nous sommes gouvernés souvent par des personnes qui ne savant pas ce que c'est une entreprise ! Par contre c'est leur manque de probité qui doit etre dénoncée.

Répondre