[HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Discussion générale sur l'ASSE

Modérateurs : Barre transversale, Poteau gauche, Poteau droit, Ligne de but

___
Messages : 18168
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ___ »

Michel-Ange a écrit :
10 févr. 2020, 08:06
___ a écrit :
10 févr. 2020, 07:06
Quelle morgue, encore, thesnakke, à l'image de ton grand homme, l'un des présidents les plus menteurs, incompétents, autoritaires (refoulé de moins en moins), et dépassés qu'on ait vu de mémoire de citoyen. Il est même en passe de détrôner l'homme qui l'a lancé, le grand Hollande !

Si tu crois qu'un Macron fera longtemps encore barrage à l'extrême-droite, c'est que tu n'as rien compris ni à Trump, ni au Brexit (entre autres) : passé un stade, la nullité de l'opposition ne compte même plus - ou plutôt, faire gagner l'opposition, quelle qu'elle soit, est le dernier acte démocratique possible.
Ceux qui font le plus le lit de l'extrême-droite, à mon avis, ce sont ceux qui critiquent une jeune fille qui a subit une agression homophobe, pour la seule raison que ses agresseurs se réclament de l'islam. Je comprends le glissement qui a conduit de la lutte contre le racisme à la défense des musulmans. Mais c'est une grave erreur (et un contresens idéologique pour la gauche) d'avoir glissé jusqu' la défense de l'islam, voire jusqu'à une certaine mansuétude avec l'intégrisme musulman. :-|
Bouarf. On ne donne à ce genre de cons que l'importance qu'on veut bien leur donner.

Je ne sais plus quel philosophe disait (en substance) que l'intuition/le sentiment précèdent le raisonnement, et qu'on ne bâtit ces derniers que pour prouver le sentiment initial. C'est peut-être un peu trop systématique, mais là, on est typiquement dedans :
- ceusses qui ont un fond anti-musulman ou globalement anti-religieux disserterons des heures sur la pauvre Mila ;
- ceusses qu'en ont marre de voir les musulmans montrés du doigt à chaque fois qu'un abruti barbu pète à table disserterons des heures sur le pasdamalgame ;
- enfin, ceusses qui se cantonnent au gros bon sens dépassionné (la provoc sur les réseaux sociaux, c'est jamais malin ; les débiles qui pètent des câbles via Internet sont risibles ; et puis au fond on s'en fout un peu non ? c'est une tempête dans un verre d'eau) sont condamnés à être caricaturés parce que là, bizarrement, on leur refuse le "en même temps" revendiqué par d'autres.
(- et je parle pas des intégristes, parce que quand même, z'ont qu'à aller en Arabie Saoudite s'ils sont pas contents).

On a quand même une faculté incroyable à se focaliser sur des anecdotes assez inintéressantes. Je vous rappelle que l'utilisation des pesticides a augmenté de 25% en 10 ans, que ces derniers sont de plus en plus raffinés (et dangereux), et que leur lien avec cancers divers et maladie de Parkinson est de moins en moins niable, et ce en masse (on parle pas d'un culto victime malgré lui au fin fond de la Lozère, mais de dizaines (centaines ?) de milliers d'innocents). Ça vaudrait pas plutôt le coup de s'indigner de nos tendances sociétales au suicide et à l'autodestruction pour donner du fric aux actionnaires de l'agroalimentaire, plutôt ?

Ben non. L'important, c'est de réclamer que des figures politiques (largement vilipendées par ailleurs) prononcent une phrase bateau et sans intérêt sur un sujet monté en épingle.

Youpi.

Michel-Ange
Messages : 5147
Enregistré le : 04 juin 2016, 22:00

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Michel-Ange »

___ a écrit :
10 févr. 2020, 09:29
Michel-Ange a écrit :
10 févr. 2020, 08:06
___ a écrit :
10 févr. 2020, 07:06
Quelle morgue, encore, thesnakke, à l'image de ton grand homme, l'un des présidents les plus menteurs, incompétents, autoritaires (refoulé de moins en moins), et dépassés qu'on ait vu de mémoire de citoyen. Il est même en passe de détrôner l'homme qui l'a lancé, le grand Hollande !

Si tu crois qu'un Macron fera longtemps encore barrage à l'extrême-droite, c'est que tu n'as rien compris ni à Trump, ni au Brexit (entre autres) : passé un stade, la nullité de l'opposition ne compte même plus - ou plutôt, faire gagner l'opposition, quelle qu'elle soit, est le dernier acte démocratique possible.
Ceux qui font le plus le lit de l'extrême-droite, à mon avis, ce sont ceux qui critiquent une jeune fille qui a subit une agression homophobe, pour la seule raison que ses agresseurs se réclament de l'islam. Je comprends le glissement qui a conduit de la lutte contre le racisme à la défense des musulmans. Mais c'est une grave erreur (et un contresens idéologique pour la gauche) d'avoir glissé jusqu' la défense de l'islam, voire jusqu'à une certaine mansuétude avec l'intégrisme musulman. :-|
Bouarf. On ne donne à ce genre de cons que l'importance qu'on veut bien leur donner.

Je ne sais plus quel philosophe disait (en substance) que l'intuition/le sentiment précèdent le raisonnement, et qu'on ne bâtit ces derniers que pour prouver le sentiment initial. C'est peut-être un peu trop systématique, mais là, on est typiquement dedans :
- ceusses qui ont un fond anti-musulman ou globalement anti-religieux disserterons des heures sur la pauvre Mila ;
- ceusses qu'en ont marre de voir les musulmans montrés du doigt à chaque fois qu'un abruti barbu pète à table disserterons des heures sur le pasdamalgame ;
- enfin, ceusses qui se cantonnent au gros bon sens dépassionné (la provoc sur les réseaux sociaux, c'est jamais malin ; les débiles qui pètent des câbles via Internet sont risibles ; et puis au fond on s'en fout un peu non ? c'est une tempête dans un verre d'eau) sont condamnés à être caricaturés parce que là, bizarrement, on leur refuse le "en même temps" revendiqué par d'autres.
(- et je parle pas des intégristes, parce que quand même, z'ont qu'à aller en Arabie Saoudite s'ils sont pas contents).

On a quand même une faculté incroyable à se focaliser sur des anecdotes assez inintéressantes. Je vous rappelle que l'utilisation des pesticides a augmenté de 25% en 10 ans, que ces derniers sont de plus en plus raffinés (et dangereux), et que leur lien avec cancers divers et maladie de Parkinson est de moins en moins niable, et ce en masse (on parle pas d'un culto victime malgré lui au fin fond de la Lozère, mais de dizaines (centaines ?) de milliers d'innocents). Ça vaudrait pas plutôt le coup de s'indigner de nos tendances sociétales au suicide et à l'autodestruction pour donner du fric aux actionnaires de l'agroalimentaire, plutôt ?

Ben non. L'important, c'est de réclamer que des figures politiques (largement vilipendées par ailleurs) prononcent une phrase bateau et sans intérêt sur un sujet monté en épingle.

Youpi.
C'est encore une erreur, à mon avis, que de penser que la montée de l'intégrisme religieux, en particulier musulman, mais sur lequel les catholiques espèrent bien surfer, est anecdotique ou un non sujet. C'est un sujet beaucoup plus prégnant et actuel pour beaucoup de nos concitoyens qu'une prétendue nocivité des pesticides de synthèse (car le bio utilise aussi des pesticides, hein) qu'aucune étude scientifique n'est jusqu'ici parvenu à clairement démontrer et qui ne se traduit en tous cas absolument pas en matière de santé publique. C'est aussi pour cela que la gauche est à la rue élection après élection : elle part dans de grands délires métaphysiques mais est globalement assez déconnectée des préoccupations réelles des gens.

la buse
Messages : 19794
Enregistré le : 01 août 2005, 16:33

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par la buse »

thesnakke a écrit :
10 févr. 2020, 09:28
la buse a écrit :
10 févr. 2020, 08:34
thesnakke a écrit :
10 févr. 2020, 00:59
Couramiaud Poitevin a écrit :
10 févr. 2020, 00:27
Tryphôn a écrit :
09 févr. 2020, 23:22

Tiens, moi aussi je suis de gauche. Mais ce sujet, parmi d'autres, fait qu'aujourd'hui je n'ai plus vraiment personne pour qui voter.
......
A titre personnel, je ne goûte pas beaucoup les propos de cette adolescente et je ne pense pas que les provocateurs de tous horizons soient les personnes qui contribuent le plus à la construction d'une société apaisée et agréable. Mais tout cela est bien peu de choses face aux menaces de mort qu'à reçues la gamine et au fait qu'il faille, nous le savons tous au fond de nous, les prendre au sérieux. C'est à cause de la réalité de son exposition à des représailles, que ce sujet est, parfaitement légitimement, un sujet politique. Et c'est complètement dingue que la gauche ne soit pas capable d'en parler.
Mais qui a dit le contraire ? Ces menaces de mort sont inacceptables, on a le droit de blasphémer en France. Personne n'a dit le contraire. D’ailleurs qui c'est, "la gauche" ? Mélenchon, ça va pour "la gauche" ? Alors écoute ce qu'il dit de cette affaire :

Ou est le problème ? Tout le monde est d'accord sur le fait que ces menaces de mort sont inacceptable, et que l'état doit intervenir, ce qu'il fait.
Mais on n'est pas obligé non plus de reprendre en coeur les propos d'une fille de 15 ans. Ceux que ça amuse le font, mais moi j'ai passé l'âge.

Tu vois, Tryphon, tu peux voter sereinement pour Mélenchon.
Bah non du coup ça va pas être possible vu que Mélenchon le vertueux a juré, promis craché que s'il était condamné il ne se représenterai pas... Ho wait...
Non mais je comprends que ce pauvre Meluche reste pour se battre aux côtés de ses camarades contre les vilains riches lui qui a seulement 1M de patrimoine perso...
D'ailleurs vous l'avez vu récemment son tweet qualifiant de honteux avec plein de points d'exclamation le fait que les 1% des plus riches du monde detenaient 90% du pognon. Il a raison c'est honteux !!! Bon il a un peu oublié de dire que pour être parmi ces 1% il fallait avoir plus de 750k de patrimoine, comme, comme et bah comme lui tiens !!

Non sérieusement les mecs, sans même parler que plus ça va plus les points de concordances entre le discours de Mélenchon et de MLP sont nombreux, vous avez pas envie de trouver un mec un peu plus crédible que cet excité chronique qui se ridiculise a chaque sortie. Et je parle même pas de son bras droit Quatennens, lui a chaque fois qu'il ouvre la bouche c'est pour dire une connerie.

Non je serais vous je serai franchement inquiet parce que quand on voit le niveau de l'opposition, Macron a pas trop de soucis a se faire pour 2022
Tu dois pas mal flipper pour raconter autant de conneries.
Faut se détendre un peu, il te reste 2 ans et demi avant d'échouer dans une geôle vénézuelienne..
Profite.
Que tu ne sois pas d'accord avec mes opinions politiques pas de problèmes. Par contre concernant ce message en particulier je ne fait qu'énoncer des faits vérifiables, donc je serais vraiment curieux que tu me dises où sont les conneries dans mon message précédent ?

- Mélenchon n'a pas dit lors de la campagne 2017 que tout citoyen qui n'avait pas un casier vierge devait être inéligible à vie ?
https://www.lexpress.fr/actualite/polit ... 10523.html
Il n'a pas été condamné???
- Mélenchon n'a pas un patrimoine de plus d'1M d'euros ? https://blogs.mediapart.fr/vilmauve/blo ... s-insoumis
- Et l'histoire des 1% c'est faux aussi ? https://www.lepoint.fr/politique/oxfam- ... 849_20.php

Non sérieusement elles sont où les conneries que je raconte dans ce message ?
Tiens au fait c'en est où de cette grave histoire de détournement de fonds publics de la France Insoumise qui a mobilisé plus de 100 policiers en même temps pour des perquisitions en fin de nuits au domicile d'élus et dans des bureaux d'un parti politique ?
J'espère qu'on ne classe pas ça en "dérive autoritaire du pouvoir", ça serait ballot pour nos grands amis de la démocratie.
C'est marrant il y a moins urgence maintenant, le parquet antiterroriste n'a pourtant pas été saisi ?
Ou on attend sagement comme The Snakke de sortir l'affaire entre les deux tours la prochaine présidentielle pour faire gagner Marine ?
C'est pas ça qui arriverait aux mecs de droite. Vous imaginez quand même pas un candidat à la présidentielle mis en examen ?

En tout cas c'est sympa de constater que le prix du foncier dans Paris ne s'arrête pas aux idées politiques. Et oui mec un bel appart' dans Paris c'est au delà du million sans problème. Mais pour te faire plaisir Mémé il va habiter dans une chambre de bonne...

Certains semblent vraiment habiter dans une autre planète.

Latornade
Messages : 6488
Enregistré le : 20 août 2009, 13:31
Localisation : Avignon

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Latornade »

la buse a écrit :
10 févr. 2020, 12:45
thesnakke a écrit :
10 févr. 2020, 09:28
la buse a écrit :
10 févr. 2020, 08:34
thesnakke a écrit :
10 févr. 2020, 00:59
Couramiaud Poitevin a écrit :
10 févr. 2020, 00:27
Tryphôn a écrit :
09 févr. 2020, 23:22

Tiens, moi aussi je suis de gauche. Mais ce sujet, parmi d'autres, fait qu'aujourd'hui je n'ai plus vraiment personne pour qui voter.
......
A titre personnel, je ne goûte pas beaucoup les propos de cette adolescente et je ne pense pas que les provocateurs de tous horizons soient les personnes qui contribuent le plus à la construction d'une société apaisée et agréable. Mais tout cela est bien peu de choses face aux menaces de mort qu'à reçues la gamine et au fait qu'il faille, nous le savons tous au fond de nous, les prendre au sérieux. C'est à cause de la réalité de son exposition à des représailles, que ce sujet est, parfaitement légitimement, un sujet politique. Et c'est complètement dingue que la gauche ne soit pas capable d'en parler.
Mais qui a dit le contraire ? Ces menaces de mort sont inacceptables, on a le droit de blasphémer en France. Personne n'a dit le contraire. D’ailleurs qui c'est, "la gauche" ? Mélenchon, ça va pour "la gauche" ? Alors écoute ce qu'il dit de cette affaire :

Ou est le problème ? Tout le monde est d'accord sur le fait que ces menaces de mort sont inacceptable, et que l'état doit intervenir, ce qu'il fait.
Mais on n'est pas obligé non plus de reprendre en coeur les propos d'une fille de 15 ans. Ceux que ça amuse le font, mais moi j'ai passé l'âge.

Tu vois, Tryphon, tu peux voter sereinement pour Mélenchon.
Bah non du coup ça va pas être possible vu que Mélenchon le vertueux a juré, promis craché que s'il était condamné il ne se représenterai pas... Ho wait...
Non mais je comprends que ce pauvre Meluche reste pour se battre aux côtés de ses camarades contre les vilains riches lui qui a seulement 1M de patrimoine perso...
D'ailleurs vous l'avez vu récemment son tweet qualifiant de honteux avec plein de points d'exclamation le fait que les 1% des plus riches du monde detenaient 90% du pognon. Il a raison c'est honteux !!! Bon il a un peu oublié de dire que pour être parmi ces 1% il fallait avoir plus de 750k de patrimoine, comme, comme et bah comme lui tiens !!

Non sérieusement les mecs, sans même parler que plus ça va plus les points de concordances entre le discours de Mélenchon et de MLP sont nombreux, vous avez pas envie de trouver un mec un peu plus crédible que cet excité chronique qui se ridiculise a chaque sortie. Et je parle même pas de son bras droit Quatennens, lui a chaque fois qu'il ouvre la bouche c'est pour dire une connerie.

Non je serais vous je serai franchement inquiet parce que quand on voit le niveau de l'opposition, Macron a pas trop de soucis a se faire pour 2022
Tu dois pas mal flipper pour raconter autant de conneries.
Faut se détendre un peu, il te reste 2 ans et demi avant d'échouer dans une geôle vénézuelienne..
Profite.
Que tu ne sois pas d'accord avec mes opinions politiques pas de problèmes. Par contre concernant ce message en particulier je ne fait qu'énoncer des faits vérifiables, donc je serais vraiment curieux que tu me dises où sont les conneries dans mon message précédent ?

- Mélenchon n'a pas dit lors de la campagne 2017 que tout citoyen qui n'avait pas un casier vierge devait être inéligible à vie ?
https://www.lexpress.fr/actualite/polit ... 10523.html
Il n'a pas été condamné???
- Mélenchon n'a pas un patrimoine de plus d'1M d'euros ? https://blogs.mediapart.fr/vilmauve/blo ... s-insoumis
- Et l'histoire des 1% c'est faux aussi ? https://www.lepoint.fr/politique/oxfam- ... 849_20.php

Non sérieusement elles sont où les conneries que je raconte dans ce message ?
Tiens au fait c'en est où de cette grave histoire de détournement de fonds publics de la France Insoumise qui a mobilisé plus de 100 policiers en même temps pour des perquisitions en fin de nuits au domicile d'élus et dans des bureaux d'un parti politique ?
J'espère qu'on ne classe pas ça en "dérive autoritaire du pouvoir", ça serait ballot pour nos grands amis de la démocratie.
C'est marrant il y a moins urgence maintenant, le parquet antiterroriste n'a pourtant pas été saisi ?
Ou on attend sagement comme The Snakke de sortir l'affaire entre les deux tours la prochaine présidentielle pour faire gagner Marine ?
C'est pas ça qui arriverait aux mecs de droite. Vous imaginez quand même pas un candidat à la présidentielle mis en examen ?

En tout cas c'est sympa de constater que le prix du foncier dans Paris ne s'arrête pas aux idées politiques. Et oui mec un bel appart' dans Paris c'est au delà du million sans problème. Mais pour te faire plaisir Mémé il va habiter dans une chambre de bonne...

Certains semblent vraiment habiter dans une autre planète.
T’inquiètes pas, c’est en cours au même titre que le modem, le fn, Sarko,... . Déjà qu’on la pas fait chier pour la revente de sa permanence, faudrait pas tout lui laisser passer.

___
Messages : 18168
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ___ »

Michel-Ange a écrit :
10 févr. 2020, 09:45
___ a écrit :
10 févr. 2020, 09:29
Michel-Ange a écrit :
10 févr. 2020, 08:06
___ a écrit :
10 févr. 2020, 07:06
Quelle morgue, encore, thesnakke, à l'image de ton grand homme, l'un des présidents les plus menteurs, incompétents, autoritaires (refoulé de moins en moins), et dépassés qu'on ait vu de mémoire de citoyen. Il est même en passe de détrôner l'homme qui l'a lancé, le grand Hollande !

Si tu crois qu'un Macron fera longtemps encore barrage à l'extrême-droite, c'est que tu n'as rien compris ni à Trump, ni au Brexit (entre autres) : passé un stade, la nullité de l'opposition ne compte même plus - ou plutôt, faire gagner l'opposition, quelle qu'elle soit, est le dernier acte démocratique possible.
Ceux qui font le plus le lit de l'extrême-droite, à mon avis, ce sont ceux qui critiquent une jeune fille qui a subit une agression homophobe, pour la seule raison que ses agresseurs se réclament de l'islam. Je comprends le glissement qui a conduit de la lutte contre le racisme à la défense des musulmans. Mais c'est une grave erreur (et un contresens idéologique pour la gauche) d'avoir glissé jusqu' la défense de l'islam, voire jusqu'à une certaine mansuétude avec l'intégrisme musulman. :-|
Bouarf. On ne donne à ce genre de cons que l'importance qu'on veut bien leur donner.

Je ne sais plus quel philosophe disait (en substance) que l'intuition/le sentiment précèdent le raisonnement, et qu'on ne bâtit ces derniers que pour prouver le sentiment initial. C'est peut-être un peu trop systématique, mais là, on est typiquement dedans :
- ceusses qui ont un fond anti-musulman ou globalement anti-religieux disserterons des heures sur la pauvre Mila ;
- ceusses qu'en ont marre de voir les musulmans montrés du doigt à chaque fois qu'un abruti barbu pète à table disserterons des heures sur le pasdamalgame ;
- enfin, ceusses qui se cantonnent au gros bon sens dépassionné (la provoc sur les réseaux sociaux, c'est jamais malin ; les débiles qui pètent des câbles via Internet sont risibles ; et puis au fond on s'en fout un peu non ? c'est une tempête dans un verre d'eau) sont condamnés à être caricaturés parce que là, bizarrement, on leur refuse le "en même temps" revendiqué par d'autres.
(- et je parle pas des intégristes, parce que quand même, z'ont qu'à aller en Arabie Saoudite s'ils sont pas contents).

On a quand même une faculté incroyable à se focaliser sur des anecdotes assez inintéressantes. Je vous rappelle que l'utilisation des pesticides a augmenté de 25% en 10 ans, que ces derniers sont de plus en plus raffinés (et dangereux), et que leur lien avec cancers divers et maladie de Parkinson est de moins en moins niable, et ce en masse (on parle pas d'un culto victime malgré lui au fin fond de la Lozère, mais de dizaines (centaines ?) de milliers d'innocents). Ça vaudrait pas plutôt le coup de s'indigner de nos tendances sociétales au suicide et à l'autodestruction pour donner du fric aux actionnaires de l'agroalimentaire, plutôt ?

Ben non. L'important, c'est de réclamer que des figures politiques (largement vilipendées par ailleurs) prononcent une phrase bateau et sans intérêt sur un sujet monté en épingle.

Youpi.
C'est encore une erreur, à mon avis, que de penser que la montée de l'intégrisme religieux, en particulier musulman, mais sur lequel les catholiques espèrent bien surfer, est anecdotique ou un non sujet. C'est un sujet beaucoup plus prégnant et actuel pour beaucoup de nos concitoyens qu'une prétendue nocivité des pesticides de synthèse (car le bio utilise aussi des pesticides, hein) qu'aucune étude scientifique n'est jusqu'ici parvenu à clairement démontrer et qui ne se traduit en tous cas absolument pas en matière de santé publique. C'est aussi pour cela que la gauche est à la rue élection après élection : elle part dans de grands délires métaphysiques mais est globalement assez déconnectée des préoccupations réelles des gens.
Tu es donc révisionniste sur les pesticides (y a même des cas de maladie professionnelle reconnus, maintenant) et en plus, tu confonds intégrisme religieux et discussions ridicules sur les réseaux sociaux.

Consternant.

___
Messages : 18168
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ___ »

Pis y a un truc hallucinant, c'est que jamais on n'aborde les effets pervers des réseaux sociaux. Une telle affaire n'aurait JAMAIS eu lieu sans ce type de média, y compris dans des pays bien plus soumis à l'intégrisme que la France. Alors on fait des gorges chaudes gnagnagna, mais à quel moment on prend un peu de distance sur ces outils-là ?

Les Echos, c'est quand même pas un journal de gauche déconnecté ?
https://www.lesechos.fr/2017/12/laddict ... que-189964

Ca va faire 40 ans qu'on nous bassine sur le thème, "les musulmans, danger pour la France". A chaque fois qu'un musulman fait un truc de con, hop, ça ressort et indépendamment de tous les autres angles d'analyse possible. Le FN a gagné la bataille idéologique dans ce pays, c'est quand même flippant.

Michel-Ange
Messages : 5147
Enregistré le : 04 juin 2016, 22:00

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Michel-Ange »

___ a écrit :
10 févr. 2020, 14:22
Michel-Ange a écrit :
10 févr. 2020, 09:45
___ a écrit :
10 févr. 2020, 09:29
Michel-Ange a écrit :
10 févr. 2020, 08:06
___ a écrit :
10 févr. 2020, 07:06
Quelle morgue, encore, thesnakke, à l'image de ton grand homme, l'un des présidents les plus menteurs, incompétents, autoritaires (refoulé de moins en moins), et dépassés qu'on ait vu de mémoire de citoyen. Il est même en passe de détrôner l'homme qui l'a lancé, le grand Hollande !

Si tu crois qu'un Macron fera longtemps encore barrage à l'extrême-droite, c'est que tu n'as rien compris ni à Trump, ni au Brexit (entre autres) : passé un stade, la nullité de l'opposition ne compte même plus - ou plutôt, faire gagner l'opposition, quelle qu'elle soit, est le dernier acte démocratique possible.
Ceux qui font le plus le lit de l'extrême-droite, à mon avis, ce sont ceux qui critiquent une jeune fille qui a subit une agression homophobe, pour la seule raison que ses agresseurs se réclament de l'islam. Je comprends le glissement qui a conduit de la lutte contre le racisme à la défense des musulmans. Mais c'est une grave erreur (et un contresens idéologique pour la gauche) d'avoir glissé jusqu' la défense de l'islam, voire jusqu'à une certaine mansuétude avec l'intégrisme musulman. :-|
Bouarf. On ne donne à ce genre de cons que l'importance qu'on veut bien leur donner.

Je ne sais plus quel philosophe disait (en substance) que l'intuition/le sentiment précèdent le raisonnement, et qu'on ne bâtit ces derniers que pour prouver le sentiment initial. C'est peut-être un peu trop systématique, mais là, on est typiquement dedans :
- ceusses qui ont un fond anti-musulman ou globalement anti-religieux disserterons des heures sur la pauvre Mila ;
- ceusses qu'en ont marre de voir les musulmans montrés du doigt à chaque fois qu'un abruti barbu pète à table disserterons des heures sur le pasdamalgame ;
- enfin, ceusses qui se cantonnent au gros bon sens dépassionné (la provoc sur les réseaux sociaux, c'est jamais malin ; les débiles qui pètent des câbles via Internet sont risibles ; et puis au fond on s'en fout un peu non ? c'est une tempête dans un verre d'eau) sont condamnés à être caricaturés parce que là, bizarrement, on leur refuse le "en même temps" revendiqué par d'autres.
(- et je parle pas des intégristes, parce que quand même, z'ont qu'à aller en Arabie Saoudite s'ils sont pas contents).

On a quand même une faculté incroyable à se focaliser sur des anecdotes assez inintéressantes. Je vous rappelle que l'utilisation des pesticides a augmenté de 25% en 10 ans, que ces derniers sont de plus en plus raffinés (et dangereux), et que leur lien avec cancers divers et maladie de Parkinson est de moins en moins niable, et ce en masse (on parle pas d'un culto victime malgré lui au fin fond de la Lozère, mais de dizaines (centaines ?) de milliers d'innocents). Ça vaudrait pas plutôt le coup de s'indigner de nos tendances sociétales au suicide et à l'autodestruction pour donner du fric aux actionnaires de l'agroalimentaire, plutôt ?

Ben non. L'important, c'est de réclamer que des figures politiques (largement vilipendées par ailleurs) prononcent une phrase bateau et sans intérêt sur un sujet monté en épingle.

Youpi.
C'est encore une erreur, à mon avis, que de penser que la montée de l'intégrisme religieux, en particulier musulman, mais sur lequel les catholiques espèrent bien surfer, est anecdotique ou un non sujet. C'est un sujet beaucoup plus prégnant et actuel pour beaucoup de nos concitoyens qu'une prétendue nocivité des pesticides de synthèse (car le bio utilise aussi des pesticides, hein) qu'aucune étude scientifique n'est jusqu'ici parvenu à clairement démontrer et qui ne se traduit en tous cas absolument pas en matière de santé publique. C'est aussi pour cela que la gauche est à la rue élection après élection : elle part dans de grands délires métaphysiques mais est globalement assez déconnectée des préoccupations réelles des gens.
Tu es donc révisionniste sur les pesticides (y a même des cas de maladie professionnelle reconnus, maintenant) et en plus, tu confonds intégrisme religieux et discussions ridicules sur les réseaux sociaux.

Consternant.
Quels pesticides ?
Le sulfate de cuivre, pesticide utilisé dans l'agriculture bio est évidemment un produit toxique, tout le monde le sait. De la même manière, il ne faut pas boire du glyphosate directement à la bouteille, c'est vrai. Mais il existe des normes et des règles d'utilisation qui sont censées éviter tout risque pour la santé (de la même manière que le paracétamol est un produit hautement toxique et qu'il convient de respecter la posologie) et à l'heure où nous parlons aucune étude scientifique sérieuse n'a pu démontrer une nocuité particulière de ces substances dans des conditions d'utilisation normale. Tu serais bien en peine d'en trouver une.
Tu mélanges tout, tu donnes des informations vagues pour essayer de noyer le poisson et de nourrir tes thèses purement idéologiques mais je reste un indécrottable rationaliste.
Ce n'est pas parce qu'on ne tombe pas dans tes délires conspirationnistes, qu'on est révisionniste. ;)
Le jour où on démontrera clairement la nocivité d'une particule, il faudra évidemment l'interdire comme on l'a déjà fait dans le passé.
Modifié en dernier par Michel-Ange le 10 févr. 2020, 14:45, modifié 1 fois.

Michel-Ange
Messages : 5147
Enregistré le : 04 juin 2016, 22:00

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Michel-Ange »

___ a écrit :
10 févr. 2020, 14:37
Pis y a un truc hallucinant, c'est que jamais on n'aborde les effets pervers des réseaux sociaux. Une telle affaire n'aurait JAMAIS eu lieu sans ce type de média, y compris dans des pays bien plus soumis à l'intégrisme que la France. Alors on fait des gorges chaudes gnagnagna, mais à quel moment on prend un peu de distance sur ces outils-là ?

Les Echos, c'est quand même pas un journal de gauche déconnecté ?
https://www.lesechos.fr/2017/12/laddict ... que-189964

Ca va faire 40 ans qu'on nous bassine sur le thème, "les musulmans, danger pour la France". A chaque fois qu'un musulman fait un truc de con, hop, ça ressort et indépendamment de tous les autres angles d'analyse possible. Le FN a gagné la bataille idéologique dans ce pays, c'est quand même flippant.
Tu es pourtant bien placé pour comprendre le truc : tu racontes un bon nombre de conneries sur le net (moi aussi) et personne ne t'as jamais menacé de mort. :mrgreen: Du coup, c'est peut-être pas internet le problème.

___
Messages : 18168
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ___ »

Tiens, et encore un truc de gauche déconnectée !
https://www.francetvinfo.fr/meteo/clima ... 11201.html
Ce que dit l'EEA (machin environnemental de l'UE), c’est que d’ici à 2100, la fréquence, la durée, la gravité des événements météorologiques va augmenter. Les pluies diluviennes, les incendies, les inondations vont faire partie d »une réalité quasi quotidienne. Même en cas de limitation du réchauffement.

___
Messages : 18168
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ___ »

Michel-Ange a écrit :
10 févr. 2020, 14:41
___ a écrit :
10 févr. 2020, 14:22
Michel-Ange a écrit :
10 févr. 2020, 09:45
___ a écrit :
10 févr. 2020, 09:29
Michel-Ange a écrit :
10 févr. 2020, 08:06
___ a écrit :
10 févr. 2020, 07:06
Quelle morgue, encore, thesnakke, à l'image de ton grand homme, l'un des présidents les plus menteurs, incompétents, autoritaires (refoulé de moins en moins), et dépassés qu'on ait vu de mémoire de citoyen. Il est même en passe de détrôner l'homme qui l'a lancé, le grand Hollande !

Si tu crois qu'un Macron fera longtemps encore barrage à l'extrême-droite, c'est que tu n'as rien compris ni à Trump, ni au Brexit (entre autres) : passé un stade, la nullité de l'opposition ne compte même plus - ou plutôt, faire gagner l'opposition, quelle qu'elle soit, est le dernier acte démocratique possible.
Ceux qui font le plus le lit de l'extrême-droite, à mon avis, ce sont ceux qui critiquent une jeune fille qui a subit une agression homophobe, pour la seule raison que ses agresseurs se réclament de l'islam. Je comprends le glissement qui a conduit de la lutte contre le racisme à la défense des musulmans. Mais c'est une grave erreur (et un contresens idéologique pour la gauche) d'avoir glissé jusqu' la défense de l'islam, voire jusqu'à une certaine mansuétude avec l'intégrisme musulman. :-|
Bouarf. On ne donne à ce genre de cons que l'importance qu'on veut bien leur donner.

Je ne sais plus quel philosophe disait (en substance) que l'intuition/le sentiment précèdent le raisonnement, et qu'on ne bâtit ces derniers que pour prouver le sentiment initial. C'est peut-être un peu trop systématique, mais là, on est typiquement dedans :
- ceusses qui ont un fond anti-musulman ou globalement anti-religieux disserterons des heures sur la pauvre Mila ;
- ceusses qu'en ont marre de voir les musulmans montrés du doigt à chaque fois qu'un abruti barbu pète à table disserterons des heures sur le pasdamalgame ;
- enfin, ceusses qui se cantonnent au gros bon sens dépassionné (la provoc sur les réseaux sociaux, c'est jamais malin ; les débiles qui pètent des câbles via Internet sont risibles ; et puis au fond on s'en fout un peu non ? c'est une tempête dans un verre d'eau) sont condamnés à être caricaturés parce que là, bizarrement, on leur refuse le "en même temps" revendiqué par d'autres.
(- et je parle pas des intégristes, parce que quand même, z'ont qu'à aller en Arabie Saoudite s'ils sont pas contents).

On a quand même une faculté incroyable à se focaliser sur des anecdotes assez inintéressantes. Je vous rappelle que l'utilisation des pesticides a augmenté de 25% en 10 ans, que ces derniers sont de plus en plus raffinés (et dangereux), et que leur lien avec cancers divers et maladie de Parkinson est de moins en moins niable, et ce en masse (on parle pas d'un culto victime malgré lui au fin fond de la Lozère, mais de dizaines (centaines ?) de milliers d'innocents). Ça vaudrait pas plutôt le coup de s'indigner de nos tendances sociétales au suicide et à l'autodestruction pour donner du fric aux actionnaires de l'agroalimentaire, plutôt ?

Ben non. L'important, c'est de réclamer que des figures politiques (largement vilipendées par ailleurs) prononcent une phrase bateau et sans intérêt sur un sujet monté en épingle.

Youpi.
C'est encore une erreur, à mon avis, que de penser que la montée de l'intégrisme religieux, en particulier musulman, mais sur lequel les catholiques espèrent bien surfer, est anecdotique ou un non sujet. C'est un sujet beaucoup plus prégnant et actuel pour beaucoup de nos concitoyens qu'une prétendue nocivité des pesticides de synthèse (car le bio utilise aussi des pesticides, hein) qu'aucune étude scientifique n'est jusqu'ici parvenu à clairement démontrer et qui ne se traduit en tous cas absolument pas en matière de santé publique. C'est aussi pour cela que la gauche est à la rue élection après élection : elle part dans de grands délires métaphysiques mais est globalement assez déconnectée des préoccupations réelles des gens.
Tu es donc révisionniste sur les pesticides (y a même des cas de maladie professionnelle reconnus, maintenant) et en plus, tu confonds intégrisme religieux et discussions ridicules sur les réseaux sociaux.

Consternant.
Quels pesticides ?
Le sulfate de cuivre, pesticide utilisé dans l'agriculture bio est évidemment un produit toxique, tout le monde le sait. De la même manière, il ne faut pas boire du glyphosate directement à la bouteille, c'est vrai. Mais il existe des normes et des règles d'utilisation qui sont censées éviter tout risque pour la santé (de la même manière que le paracétamol est un produit hautement toxique et qu'il convient de respecter la posologie) et à l'heure où nous parlons aucune étude scientifique sérieuse n'a pu démontrer une nocuité particulière de ces substances dans des conditions d'utilisation normale. Tu serais bien en peine d'en trouver une.
Tu mélanges tout, tu donnes des informations vagues pour essayer de noyer le poisson et de nourrir tes thèses purement idéologiques mais je reste un indécrottable rationaliste.
Ce n'est pas parce qu'on ne tombe pas dans tes délires conspirationnistes, qu'on est révisionniste. ;)
Le jour où on démontrera clairement la nocivité d'une particule, il faudra évidemment l'interdire comme on l'a déjà fait dans le passé.
Recherche google, 30 sec, La Dépêche, l'INSERM ?
https://www.ladepeche.fr/article/2013/0 ... irmee.html

L’Inserm vient de publier ce jeudi 12 juin une nouvelle expertise sur l’implication des pesticides dans plusieurs maladies graves, comme le cancer ou la maladie de Parkinson. Les résultats confirment les effets nocifs des pesticides utilisés notamment dans l’agriculture sur la santé humaine.
(...)
Les chercheurs établissent en effet un lien fort entre les pesticides et la survenue de cancers de la prostate, ainsi que d’autres pathologies, chez les personnes exposées professionnellement (agriculteur, ouvriers de l’industrie…). Les individus exposés aux herbicides et insecticides ont un risque accru de développer la maladie de Parkinson. De même, chez les professionnels, « un excès de risque de leucémie ne peut être écarté ». Les pesticides peuvent également causer des problèmes de fertilité.

Les femmes enceintes exposées aux pesticides courent également un grand danger. Les risques pour l’enfant à naître sont nombreux : leucémie, tumeur cérébrale, malformation génitale, mais aussi déficit cognitif ou hyperactivité.

Pour son étude, l’Inserm s’est basée sur une synthèse des connaissances sur ces substances représentées par près de 100 familles chimiques (organophosphorés, organochlorés, carbamates, pyréthrinoïdes, triazines...).

J.Zimako
Messages : 4691
Enregistré le : 02 janv. 2006, 11:30
Localisation : Vichy

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par J.Zimako »

Michel-Ange a écrit :
10 févr. 2020, 14:41
___ a écrit :
10 févr. 2020, 14:22
Michel-Ange a écrit :
10 févr. 2020, 09:45
___ a écrit :
10 févr. 2020, 09:29
Michel-Ange a écrit :
10 févr. 2020, 08:06
___ a écrit :
10 févr. 2020, 07:06
Quelle morgue, encore, thesnakke, à l'image de ton grand homme, l'un des présidents les plus menteurs, incompétents, autoritaires (refoulé de moins en moins), et dépassés qu'on ait vu de mémoire de citoyen. Il est même en passe de détrôner l'homme qui l'a lancé, le grand Hollande !

Si tu crois qu'un Macron fera longtemps encore barrage à l'extrême-droite, c'est que tu n'as rien compris ni à Trump, ni au Brexit (entre autres) : passé un stade, la nullité de l'opposition ne compte même plus - ou plutôt, faire gagner l'opposition, quelle qu'elle soit, est le dernier acte démocratique possible.
Ceux qui font le plus le lit de l'extrême-droite, à mon avis, ce sont ceux qui critiquent une jeune fille qui a subit une agression homophobe, pour la seule raison que ses agresseurs se réclament de l'islam. Je comprends le glissement qui a conduit de la lutte contre le racisme à la défense des musulmans. Mais c'est une grave erreur (et un contresens idéologique pour la gauche) d'avoir glissé jusqu' la défense de l'islam, voire jusqu'à une certaine mansuétude avec l'intégrisme musulman. :-|
Bouarf. On ne donne à ce genre de cons que l'importance qu'on veut bien leur donner.

Je ne sais plus quel philosophe disait (en substance) que l'intuition/le sentiment précèdent le raisonnement, et qu'on ne bâtit ces derniers que pour prouver le sentiment initial. C'est peut-être un peu trop systématique, mais là, on est typiquement dedans :
- ceusses qui ont un fond anti-musulman ou globalement anti-religieux disserterons des heures sur la pauvre Mila ;
- ceusses qu'en ont marre de voir les musulmans montrés du doigt à chaque fois qu'un abruti barbu pète à table disserterons des heures sur le pasdamalgame ;
- enfin, ceusses qui se cantonnent au gros bon sens dépassionné (la provoc sur les réseaux sociaux, c'est jamais malin ; les débiles qui pètent des câbles via Internet sont risibles ; et puis au fond on s'en fout un peu non ? c'est une tempête dans un verre d'eau) sont condamnés à être caricaturés parce que là, bizarrement, on leur refuse le "en même temps" revendiqué par d'autres.
(- et je parle pas des intégristes, parce que quand même, z'ont qu'à aller en Arabie Saoudite s'ils sont pas contents).

On a quand même une faculté incroyable à se focaliser sur des anecdotes assez inintéressantes. Je vous rappelle que l'utilisation des pesticides a augmenté de 25% en 10 ans, que ces derniers sont de plus en plus raffinés (et dangereux), et que leur lien avec cancers divers et maladie de Parkinson est de moins en moins niable, et ce en masse (on parle pas d'un culto victime malgré lui au fin fond de la Lozère, mais de dizaines (centaines ?) de milliers d'innocents). Ça vaudrait pas plutôt le coup de s'indigner de nos tendances sociétales au suicide et à l'autodestruction pour donner du fric aux actionnaires de l'agroalimentaire, plutôt ?

Ben non. L'important, c'est de réclamer que des figures politiques (largement vilipendées par ailleurs) prononcent une phrase bateau et sans intérêt sur un sujet monté en épingle.

Youpi.
C'est encore une erreur, à mon avis, que de penser que la montée de l'intégrisme religieux, en particulier musulman, mais sur lequel les catholiques espèrent bien surfer, est anecdotique ou un non sujet. C'est un sujet beaucoup plus prégnant et actuel pour beaucoup de nos concitoyens qu'une prétendue nocivité des pesticides de synthèse (car le bio utilise aussi des pesticides, hein) qu'aucune étude scientifique n'est jusqu'ici parvenu à clairement démontrer et qui ne se traduit en tous cas absolument pas en matière de santé publique. C'est aussi pour cela que la gauche est à la rue élection après élection : elle part dans de grands délires métaphysiques mais est globalement assez déconnectée des préoccupations réelles des gens.
Tu es donc révisionniste sur les pesticides (y a même des cas de maladie professionnelle reconnus, maintenant) et en plus, tu confonds intégrisme religieux et discussions ridicules sur les réseaux sociaux.

Consternant.
Quels pesticides ?
Le sulfate de cuivre, pesticide utilisé dans l'agriculture bio est évidemment un produit toxique, tout le monde le sait. De la même manière, il ne faut pas boire du glyphosate directement à la bouteille, c'est vrai. Mais il existe des normes et des règles d'utilisation qui sont censées éviter tout risque pour la santé (de la même manière que le paracétamol est un produit hautement toxique et qu'il convient de respecter la posologie) et à l'heure où nous parlons aucune étude scientifique sérieuse n'a pu démontrer une nocuité particulière de ces substances dans des conditions d'utilisation normale. Tu serais bien en peine d'en trouver une.
Tu mélanges tout, tu donnes des informations vagues pour essayer de noyer le poisson et de nourrir te thèses purement idéologiques mais je reste un indécrottable rationaliste.
Ce n'est pas parce qu'on ne tombe pas dans tes délires conspirationnistes, qu'on est révisionniste. ;)
Le jour où on démontrera clairement la nocivité d'une particule, il faudra évidemment l'interdire comme on l'a déjà fait dans le passé.
Pour le coup, c'est toi qui dit n'importe quoi sur le sujet. En moins de 2 minutes, j'ai trouvé plusieurs articles scientifiques qui démontraient une augmentation de la prévalence des cancers de la prostate chez des agriculteurs utilisants des pesticides. Malheureusement, je suis sur portable. Je ne peux donc pas faire de copier-coller mais je le ferais dès de soir.
Il a également été démontré l'augmentation de la mortalité de certaines populations animales après utilisation de glyphosate. Mais bon, sans doute que c'est sans importance puisqu'il ne s'agit pas de santé publique.
Je remarque d'ailleurs que ce n'est pas la première fois que tu assenes des contre-vérités avec aplomb sans vraiment vérifier. C'est de l'auto- persuasion ou juste de la malhonnêteté intellectuelle ?

___
Messages : 18168
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ___ »

Michel-Ange a écrit :
10 févr. 2020, 14:44
___ a écrit :
10 févr. 2020, 14:37
Pis y a un truc hallucinant, c'est que jamais on n'aborde les effets pervers des réseaux sociaux. Une telle affaire n'aurait JAMAIS eu lieu sans ce type de média, y compris dans des pays bien plus soumis à l'intégrisme que la France. Alors on fait des gorges chaudes gnagnagna, mais à quel moment on prend un peu de distance sur ces outils-là ?

Les Echos, c'est quand même pas un journal de gauche déconnecté ?
https://www.lesechos.fr/2017/12/laddict ... que-189964

Ca va faire 40 ans qu'on nous bassine sur le thème, "les musulmans, danger pour la France". A chaque fois qu'un musulman fait un truc de con, hop, ça ressort et indépendamment de tous les autres angles d'analyse possible. Le FN a gagné la bataille idéologique dans ce pays, c'est quand même flippant.
Tu es pourtant bien placé pour comprendre le truc : tu racontes un bon nombre de conneries sur le net (moi aussi) et personne ne t'as jamais menacé de mort. :mrgreen: Du coup, c'est peut-être pas internet le problème.
Ben t'en sais rien, si j'ai jamais été menacé de mort. Et Tylith ici l'a "revendiqué" :langue3:

Michel-Ange
Messages : 5147
Enregistré le : 04 juin 2016, 22:00

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Michel-Ange »

___ a écrit :
10 févr. 2020, 14:46
Tiens, et encore un truc de gauche déconnectée !
https://www.francetvinfo.fr/meteo/clima ... 11201.html
Ce que dit l'EEA (machin environnemental de l'UE), c’est que d’ici à 2100, la fréquence, la durée, la gravité des événements météorologiques va augmenter. Les pluies diluviennes, les incendies, les inondations vont faire partie d »une réalité quasi quotidienne. Même en cas de limitation du réchauffement.
Ta passion pour les hypothèse hasardeuses (et toujours pessimistes) est remarquable !

https://www.lepoint.fr/postillon/tribun ... 7_3961.php

Michel-Ange
Messages : 5147
Enregistré le : 04 juin 2016, 22:00

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Michel-Ange »

___ a écrit :
10 févr. 2020, 14:51
Michel-Ange a écrit :
10 févr. 2020, 14:44
___ a écrit :
10 févr. 2020, 14:37
Pis y a un truc hallucinant, c'est que jamais on n'aborde les effets pervers des réseaux sociaux. Une telle affaire n'aurait JAMAIS eu lieu sans ce type de média, y compris dans des pays bien plus soumis à l'intégrisme que la France. Alors on fait des gorges chaudes gnagnagna, mais à quel moment on prend un peu de distance sur ces outils-là ?

Les Echos, c'est quand même pas un journal de gauche déconnecté ?
https://www.lesechos.fr/2017/12/laddict ... que-189964

Ca va faire 40 ans qu'on nous bassine sur le thème, "les musulmans, danger pour la France". A chaque fois qu'un musulman fait un truc de con, hop, ça ressort et indépendamment de tous les autres angles d'analyse possible. Le FN a gagné la bataille idéologique dans ce pays, c'est quand même flippant.
Tu es pourtant bien placé pour comprendre le truc : tu racontes un bon nombre de conneries sur le net (moi aussi) et personne ne t'as jamais menacé de mort. :mrgreen: Du coup, c'est peut-être pas internet le problème.
Ben t'en sais rien, si j'ai jamais été menacé de mort. Et Tylith ici l'a "revendiqué" :langue3:
Tu as été menacé de mort ? Par des athées intégristes ou par des macronistes ? 8|

Michel-Ange
Messages : 5147
Enregistré le : 04 juin 2016, 22:00

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Michel-Ange »

ChatVert a écrit :
10 févr. 2020, 14:50
Michel-Ange a écrit :
10 févr. 2020, 14:41
___ a écrit :
10 févr. 2020, 14:22
Michel-Ange a écrit :
10 févr. 2020, 09:45
___ a écrit :
10 févr. 2020, 09:29
Michel-Ange a écrit :
10 févr. 2020, 08:06
___ a écrit :
10 févr. 2020, 07:06
Quelle morgue, encore, thesnakke, à l'image de ton grand homme, l'un des présidents les plus menteurs, incompétents, autoritaires (refoulé de moins en moins), et dépassés qu'on ait vu de mémoire de citoyen. Il est même en passe de détrôner l'homme qui l'a lancé, le grand Hollande !

Si tu crois qu'un Macron fera longtemps encore barrage à l'extrême-droite, c'est que tu n'as rien compris ni à Trump, ni au Brexit (entre autres) : passé un stade, la nullité de l'opposition ne compte même plus - ou plutôt, faire gagner l'opposition, quelle qu'elle soit, est le dernier acte démocratique possible.
Ceux qui font le plus le lit de l'extrême-droite, à mon avis, ce sont ceux qui critiquent une jeune fille qui a subit une agression homophobe, pour la seule raison que ses agresseurs se réclament de l'islam. Je comprends le glissement qui a conduit de la lutte contre le racisme à la défense des musulmans. Mais c'est une grave erreur (et un contresens idéologique pour la gauche) d'avoir glissé jusqu' la défense de l'islam, voire jusqu'à une certaine mansuétude avec l'intégrisme musulman. :-|
Bouarf. On ne donne à ce genre de cons que l'importance qu'on veut bien leur donner.

Je ne sais plus quel philosophe disait (en substance) que l'intuition/le sentiment précèdent le raisonnement, et qu'on ne bâtit ces derniers que pour prouver le sentiment initial. C'est peut-être un peu trop systématique, mais là, on est typiquement dedans :
- ceusses qui ont un fond anti-musulman ou globalement anti-religieux disserterons des heures sur la pauvre Mila ;
- ceusses qu'en ont marre de voir les musulmans montrés du doigt à chaque fois qu'un abruti barbu pète à table disserterons des heures sur le pasdamalgame ;
- enfin, ceusses qui se cantonnent au gros bon sens dépassionné (la provoc sur les réseaux sociaux, c'est jamais malin ; les débiles qui pètent des câbles via Internet sont risibles ; et puis au fond on s'en fout un peu non ? c'est une tempête dans un verre d'eau) sont condamnés à être caricaturés parce que là, bizarrement, on leur refuse le "en même temps" revendiqué par d'autres.
(- et je parle pas des intégristes, parce que quand même, z'ont qu'à aller en Arabie Saoudite s'ils sont pas contents).

On a quand même une faculté incroyable à se focaliser sur des anecdotes assez inintéressantes. Je vous rappelle que l'utilisation des pesticides a augmenté de 25% en 10 ans, que ces derniers sont de plus en plus raffinés (et dangereux), et que leur lien avec cancers divers et maladie de Parkinson est de moins en moins niable, et ce en masse (on parle pas d'un culto victime malgré lui au fin fond de la Lozère, mais de dizaines (centaines ?) de milliers d'innocents). Ça vaudrait pas plutôt le coup de s'indigner de nos tendances sociétales au suicide et à l'autodestruction pour donner du fric aux actionnaires de l'agroalimentaire, plutôt ?

Ben non. L'important, c'est de réclamer que des figures politiques (largement vilipendées par ailleurs) prononcent une phrase bateau et sans intérêt sur un sujet monté en épingle.

Youpi.
C'est encore une erreur, à mon avis, que de penser que la montée de l'intégrisme religieux, en particulier musulman, mais sur lequel les catholiques espèrent bien surfer, est anecdotique ou un non sujet. C'est un sujet beaucoup plus prégnant et actuel pour beaucoup de nos concitoyens qu'une prétendue nocivité des pesticides de synthèse (car le bio utilise aussi des pesticides, hein) qu'aucune étude scientifique n'est jusqu'ici parvenu à clairement démontrer et qui ne se traduit en tous cas absolument pas en matière de santé publique. C'est aussi pour cela que la gauche est à la rue élection après élection : elle part dans de grands délires métaphysiques mais est globalement assez déconnectée des préoccupations réelles des gens.
Tu es donc révisionniste sur les pesticides (y a même des cas de maladie professionnelle reconnus, maintenant) et en plus, tu confonds intégrisme religieux et discussions ridicules sur les réseaux sociaux.

Consternant.
Quels pesticides ?
Le sulfate de cuivre, pesticide utilisé dans l'agriculture bio est évidemment un produit toxique, tout le monde le sait. De la même manière, il ne faut pas boire du glyphosate directement à la bouteille, c'est vrai. Mais il existe des normes et des règles d'utilisation qui sont censées éviter tout risque pour la santé (de la même manière que le paracétamol est un produit hautement toxique et qu'il convient de respecter la posologie) et à l'heure où nous parlons aucune étude scientifique sérieuse n'a pu démontrer une nocuité particulière de ces substances dans des conditions d'utilisation normale. Tu serais bien en peine d'en trouver une.
Tu mélanges tout, tu donnes des informations vagues pour essayer de noyer le poisson et de nourrir te thèses purement idéologiques mais je reste un indécrottable rationaliste.
Ce n'est pas parce qu'on ne tombe pas dans tes délires conspirationnistes, qu'on est révisionniste. ;)
Le jour où on démontrera clairement la nocivité d'une particule, il faudra évidemment l'interdire comme on l'a déjà fait dans le passé.
Pour le coup, c'est toi qui dit n'importe quoi sur le sujet. En moins de 2 minutes, j'ai trouvé plusieurs articles scientifiques qui démontraient une augmentation de la prévalence des cancers de la prostate chez des agriculteurs utilisants des pesticides. Malheureusement, je suis sur portable. Je ne peux donc pas faire de copier-coller mais je le ferais dès de soir.
Il a également été démontré l'augmentation de la mortalité de certaines populations animales après utilisation de glyphosate. Mais bon, sans doute que c'est sans importance puisqu'il ne s'agit pas de santé publique.
Je remarque d'ailleurs que ce n'est pas la première fois que tu assenes des contre-vérités avec aplomb sans vraiment vérifier. C'est de l'auto- persuasion ou juste de la malhonnêteté intellectuelle ?
Ah, déjà, on n'est plus dans la "grande épidémie mondiale qui va décimer l'humanité" liée aux pesticides mais dans "l'augmentation de la prévalence d'un type de cancer chez des agriculteurs" et de la "mortalité chez certaines espèces animales" !
Bien sûr, nous serons heureux d'étudier ces études scientifiques.

Ah bon ? Quelle "contre-vérité" aurais-tu ici contredite de manière indéniable ? ça m'échappe.

thesnakke
Messages : 6188
Enregistré le : 11 juil. 2011, 23:36

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par thesnakke »

___ a écrit :
10 févr. 2020, 14:50
Michel-Ange a écrit :
10 févr. 2020, 14:41
___ a écrit :
10 févr. 2020, 14:22
Michel-Ange a écrit :
10 févr. 2020, 09:45
___ a écrit :
10 févr. 2020, 09:29
Michel-Ange a écrit :
10 févr. 2020, 08:06
___ a écrit :
10 févr. 2020, 07:06
Quelle morgue, encore, thesnakke, à l'image de ton grand homme, l'un des présidents les plus menteurs, incompétents, autoritaires (refoulé de moins en moins), et dépassés qu'on ait vu de mémoire de citoyen. Il est même en passe de détrôner l'homme qui l'a lancé, le grand Hollande !

Si tu crois qu'un Macron fera longtemps encore barrage à l'extrême-droite, c'est que tu n'as rien compris ni à Trump, ni au Brexit (entre autres) : passé un stade, la nullité de l'opposition ne compte même plus - ou plutôt, faire gagner l'opposition, quelle qu'elle soit, est le dernier acte démocratique possible.
Ceux qui font le plus le lit de l'extrême-droite, à mon avis, ce sont ceux qui critiquent une jeune fille qui a subit une agression homophobe, pour la seule raison que ses agresseurs se réclament de l'islam. Je comprends le glissement qui a conduit de la lutte contre le racisme à la défense des musulmans. Mais c'est une grave erreur (et un contresens idéologique pour la gauche) d'avoir glissé jusqu' la défense de l'islam, voire jusqu'à une certaine mansuétude avec l'intégrisme musulman. :-|
Bouarf. On ne donne à ce genre de cons que l'importance qu'on veut bien leur donner.

Je ne sais plus quel philosophe disait (en substance) que l'intuition/le sentiment précèdent le raisonnement, et qu'on ne bâtit ces derniers que pour prouver le sentiment initial. C'est peut-être un peu trop systématique, mais là, on est typiquement dedans :
- ceusses qui ont un fond anti-musulman ou globalement anti-religieux disserterons des heures sur la pauvre Mila ;
- ceusses qu'en ont marre de voir les musulmans montrés du doigt à chaque fois qu'un abruti barbu pète à table disserterons des heures sur le pasdamalgame ;
- enfin, ceusses qui se cantonnent au gros bon sens dépassionné (la provoc sur les réseaux sociaux, c'est jamais malin ; les débiles qui pètent des câbles via Internet sont risibles ; et puis au fond on s'en fout un peu non ? c'est une tempête dans un verre d'eau) sont condamnés à être caricaturés parce que là, bizarrement, on leur refuse le "en même temps" revendiqué par d'autres.
(- et je parle pas des intégristes, parce que quand même, z'ont qu'à aller en Arabie Saoudite s'ils sont pas contents).

On a quand même une faculté incroyable à se focaliser sur des anecdotes assez inintéressantes. Je vous rappelle que l'utilisation des pesticides a augmenté de 25% en 10 ans, que ces derniers sont de plus en plus raffinés (et dangereux), et que leur lien avec cancers divers et maladie de Parkinson est de moins en moins niable, et ce en masse (on parle pas d'un culto victime malgré lui au fin fond de la Lozère, mais de dizaines (centaines ?) de milliers d'innocents). Ça vaudrait pas plutôt le coup de s'indigner de nos tendances sociétales au suicide et à l'autodestruction pour donner du fric aux actionnaires de l'agroalimentaire, plutôt ?

Ben non. L'important, c'est de réclamer que des figures politiques (largement vilipendées par ailleurs) prononcent une phrase bateau et sans intérêt sur un sujet monté en épingle.

Youpi.
C'est encore une erreur, à mon avis, que de penser que la montée de l'intégrisme religieux, en particulier musulman, mais sur lequel les catholiques espèrent bien surfer, est anecdotique ou un non sujet. C'est un sujet beaucoup plus prégnant et actuel pour beaucoup de nos concitoyens qu'une prétendue nocivité des pesticides de synthèse (car le bio utilise aussi des pesticides, hein) qu'aucune étude scientifique n'est jusqu'ici parvenu à clairement démontrer et qui ne se traduit en tous cas absolument pas en matière de santé publique. C'est aussi pour cela que la gauche est à la rue élection après élection : elle part dans de grands délires métaphysiques mais est globalement assez déconnectée des préoccupations réelles des gens.
Tu es donc révisionniste sur les pesticides (y a même des cas de maladie professionnelle reconnus, maintenant) et en plus, tu confonds intégrisme religieux et discussions ridicules sur les réseaux sociaux.

Consternant.
Quels pesticides ?
Le sulfate de cuivre, pesticide utilisé dans l'agriculture bio est évidemment un produit toxique, tout le monde le sait. De la même manière, il ne faut pas boire du glyphosate directement à la bouteille, c'est vrai. Mais il existe des normes et des règles d'utilisation qui sont censées éviter tout risque pour la santé (de la même manière que le paracétamol est un produit hautement toxique et qu'il convient de respecter la posologie) et à l'heure où nous parlons aucune étude scientifique sérieuse n'a pu démontrer une nocuité particulière de ces substances dans des conditions d'utilisation normale. Tu serais bien en peine d'en trouver une.
Tu mélanges tout, tu donnes des informations vagues pour essayer de noyer le poisson et de nourrir tes thèses purement idéologiques mais je reste un indécrottable rationaliste.
Ce n'est pas parce qu'on ne tombe pas dans tes délires conspirationnistes, qu'on est révisionniste. ;)
Le jour où on démontrera clairement la nocivité d'une particule, il faudra évidemment l'interdire comme on l'a déjà fait dans le passé.
Recherche google, 30 sec, La Dépêche, l'INSERM ?
https://www.ladepeche.fr/article/2013/0 ... irmee.html

L’Inserm vient de publier ce jeudi 12 juin une nouvelle expertise sur l’implication des pesticides dans plusieurs maladies graves, comme le cancer ou la maladie de Parkinson. Les résultats confirment les effets nocifs des pesticides utilisés notamment dans l’agriculture sur la santé humaine.
(...)
Les chercheurs établissent en effet un lien fort entre les pesticides et la survenue de cancers de la prostate, ainsi que d’autres pathologies, chez les personnes exposées professionnellement (agriculteur, ouvriers de l’industrie…). Les individus exposés aux herbicides et insecticides ont un risque accru de développer la maladie de Parkinson. De même, chez les professionnels, « un excès de risque de leucémie ne peut être écarté ». Les pesticides peuvent également causer des problèmes de fertilité.

Les femmes enceintes exposées aux pesticides courent également un grand danger. Les risques pour l’enfant à naître sont nombreux : leucémie, tumeur cérébrale, malformation génitale, mais aussi déficit cognitif ou hyperactivité.

Pour son étude, l’Inserm s’est basée sur une synthèse des connaissances sur ces substances représentées par près de 100 familles chimiques (organophosphorés, organochlorés, carbamates, pyréthrinoïdes, triazines...).
Je ne suis pas du tout un expert sur le sujet pour donner mon avis dessus mais ce que tu dis n'est pas en désaccord avec Michel-Ange, non ?
Que des pesticides à haute dose aient des impacts sur la santé des gens qui les manipulent comme les agriculteurs ou les ouvriers je ne crois pas que Michel Ange le conteste. Ce qu'il dit c'est que pour l'ensemble des consommateurs des produits traités le niveau de pesticides est si bas qu'ils n'ont aucun impact sur la santé. J'ai bon ?
Je crois que je me suis coupé la gencive avec un grumeau cuit. C'est possible ou pas ?

Michel-Ange
Messages : 5147
Enregistré le : 04 juin 2016, 22:00

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Michel-Ange »

thesnakke a écrit :
10 févr. 2020, 15:02
___ a écrit :
10 févr. 2020, 14:50
Michel-Ange a écrit :
10 févr. 2020, 14:41
___ a écrit :
10 févr. 2020, 14:22
Michel-Ange a écrit :
10 févr. 2020, 09:45
___ a écrit :
10 févr. 2020, 09:29
Michel-Ange a écrit :
10 févr. 2020, 08:06
___ a écrit :
10 févr. 2020, 07:06
Quelle morgue, encore, thesnakke, à l'image de ton grand homme, l'un des présidents les plus menteurs, incompétents, autoritaires (refoulé de moins en moins), et dépassés qu'on ait vu de mémoire de citoyen. Il est même en passe de détrôner l'homme qui l'a lancé, le grand Hollande !

Si tu crois qu'un Macron fera longtemps encore barrage à l'extrême-droite, c'est que tu n'as rien compris ni à Trump, ni au Brexit (entre autres) : passé un stade, la nullité de l'opposition ne compte même plus - ou plutôt, faire gagner l'opposition, quelle qu'elle soit, est le dernier acte démocratique possible.
Ceux qui font le plus le lit de l'extrême-droite, à mon avis, ce sont ceux qui critiquent une jeune fille qui a subit une agression homophobe, pour la seule raison que ses agresseurs se réclament de l'islam. Je comprends le glissement qui a conduit de la lutte contre le racisme à la défense des musulmans. Mais c'est une grave erreur (et un contresens idéologique pour la gauche) d'avoir glissé jusqu' la défense de l'islam, voire jusqu'à une certaine mansuétude avec l'intégrisme musulman. :-|
Bouarf. On ne donne à ce genre de cons que l'importance qu'on veut bien leur donner.

Je ne sais plus quel philosophe disait (en substance) que l'intuition/le sentiment précèdent le raisonnement, et qu'on ne bâtit ces derniers que pour prouver le sentiment initial. C'est peut-être un peu trop systématique, mais là, on est typiquement dedans :
- ceusses qui ont un fond anti-musulman ou globalement anti-religieux disserterons des heures sur la pauvre Mila ;
- ceusses qu'en ont marre de voir les musulmans montrés du doigt à chaque fois qu'un abruti barbu pète à table disserterons des heures sur le pasdamalgame ;
- enfin, ceusses qui se cantonnent au gros bon sens dépassionné (la provoc sur les réseaux sociaux, c'est jamais malin ; les débiles qui pètent des câbles via Internet sont risibles ; et puis au fond on s'en fout un peu non ? c'est une tempête dans un verre d'eau) sont condamnés à être caricaturés parce que là, bizarrement, on leur refuse le "en même temps" revendiqué par d'autres.
(- et je parle pas des intégristes, parce que quand même, z'ont qu'à aller en Arabie Saoudite s'ils sont pas contents).

On a quand même une faculté incroyable à se focaliser sur des anecdotes assez inintéressantes. Je vous rappelle que l'utilisation des pesticides a augmenté de 25% en 10 ans, que ces derniers sont de plus en plus raffinés (et dangereux), et que leur lien avec cancers divers et maladie de Parkinson est de moins en moins niable, et ce en masse (on parle pas d'un culto victime malgré lui au fin fond de la Lozère, mais de dizaines (centaines ?) de milliers d'innocents). Ça vaudrait pas plutôt le coup de s'indigner de nos tendances sociétales au suicide et à l'autodestruction pour donner du fric aux actionnaires de l'agroalimentaire, plutôt ?

Ben non. L'important, c'est de réclamer que des figures politiques (largement vilipendées par ailleurs) prononcent une phrase bateau et sans intérêt sur un sujet monté en épingle.

Youpi.
C'est encore une erreur, à mon avis, que de penser que la montée de l'intégrisme religieux, en particulier musulman, mais sur lequel les catholiques espèrent bien surfer, est anecdotique ou un non sujet. C'est un sujet beaucoup plus prégnant et actuel pour beaucoup de nos concitoyens qu'une prétendue nocivité des pesticides de synthèse (car le bio utilise aussi des pesticides, hein) qu'aucune étude scientifique n'est jusqu'ici parvenu à clairement démontrer et qui ne se traduit en tous cas absolument pas en matière de santé publique. C'est aussi pour cela que la gauche est à la rue élection après élection : elle part dans de grands délires métaphysiques mais est globalement assez déconnectée des préoccupations réelles des gens.
Tu es donc révisionniste sur les pesticides (y a même des cas de maladie professionnelle reconnus, maintenant) et en plus, tu confonds intégrisme religieux et discussions ridicules sur les réseaux sociaux.

Consternant.
Quels pesticides ?
Le sulfate de cuivre, pesticide utilisé dans l'agriculture bio est évidemment un produit toxique, tout le monde le sait. De la même manière, il ne faut pas boire du glyphosate directement à la bouteille, c'est vrai. Mais il existe des normes et des règles d'utilisation qui sont censées éviter tout risque pour la santé (de la même manière que le paracétamol est un produit hautement toxique et qu'il convient de respecter la posologie) et à l'heure où nous parlons aucune étude scientifique sérieuse n'a pu démontrer une nocuité particulière de ces substances dans des conditions d'utilisation normale. Tu serais bien en peine d'en trouver une.
Tu mélanges tout, tu donnes des informations vagues pour essayer de noyer le poisson et de nourrir tes thèses purement idéologiques mais je reste un indécrottable rationaliste.
Ce n'est pas parce qu'on ne tombe pas dans tes délires conspirationnistes, qu'on est révisionniste. ;)
Le jour où on démontrera clairement la nocivité d'une particule, il faudra évidemment l'interdire comme on l'a déjà fait dans le passé.
Recherche google, 30 sec, La Dépêche, l'INSERM ?
https://www.ladepeche.fr/article/2013/0 ... irmee.html

L’Inserm vient de publier ce jeudi 12 juin une nouvelle expertise sur l’implication des pesticides dans plusieurs maladies graves, comme le cancer ou la maladie de Parkinson. Les résultats confirment les effets nocifs des pesticides utilisés notamment dans l’agriculture sur la santé humaine.
(...)
Les chercheurs établissent en effet un lien fort entre les pesticides et la survenue de cancers de la prostate, ainsi que d’autres pathologies, chez les personnes exposées professionnellement (agriculteur, ouvriers de l’industrie…). Les individus exposés aux herbicides et insecticides ont un risque accru de développer la maladie de Parkinson. De même, chez les professionnels, « un excès de risque de leucémie ne peut être écarté ». Les pesticides peuvent également causer des problèmes de fertilité.

Les femmes enceintes exposées aux pesticides courent également un grand danger. Les risques pour l’enfant à naître sont nombreux : leucémie, tumeur cérébrale, malformation génitale, mais aussi déficit cognitif ou hyperactivité.

Pour son étude, l’Inserm s’est basée sur une synthèse des connaissances sur ces substances représentées par près de 100 familles chimiques (organophosphorés, organochlorés, carbamates, pyréthrinoïdes, triazines...).
Je ne suis pas du tout un expert sur le sujet pour donner mon avis dessus mais ce que tu dis n'est pas en désaccord avec Michel-Ange, non ?
Que des pesticides à haute dose aient des impacts sur la santé des gens qui les manipulent comme les agriculteurs ou les ouvriers je ne crois pas que Michel Ange le conteste. Ce qu'il dit c'est que pour l'ensemble des consommateurs des produits traités le niveau de pesticides est si bas qu'ils n'ont aucun impact sur la santé. J'ai bon ?
Même pour les agriculteurs, il est difficile de relier des pathologies à un produit en particulier. Une profession donnée, c'est tout un mode de vie, avec des risques inhérents. La prévalence des cancers de la peau est aussi plus élevée chez les agriculteurs car ils travaillent beaucoup en extérieur, par exemple. En tous cas, l'épidémiologie n'est généralement pas assez importante pour le relier clairement à un facteur en particulier. Ça ne veut pas dire que l'effet n'existe pas, ça veut dire qu'il est trop faible pour le caractériser.
L'ANSES fait un travail très sérieux sur la phytopharmacovigilance et rien d'évident ne peut passer entre les mailles de son filet. Peut-être un jour pourra-t-on démontrer un effet faible à long terme du glyphosate ou autre (du cuivre utilisé en agriculture bio, par exemple) sur les populations mais ce n'est pas le cas pour le moment.
Le reste n'est que catastrophisme, conspirationnisme, idéologie et intérêts commerciaux (le lobby du bio n'étant pas le plus mauvais pour avancer ses pions, il a d'ailleurs réussi à faire interdire le glyphosate en France sans argument scientifique solide).

J.Zimako
Messages : 4691
Enregistré le : 02 janv. 2006, 11:30
Localisation : Vichy

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par J.Zimako »

Michel-Ange a écrit :
10 févr. 2020, 15:01
ChatVert a écrit :
10 févr. 2020, 14:50
Michel-Ange a écrit :
10 févr. 2020, 14:41
___ a écrit :
10 févr. 2020, 14:22
Michel-Ange a écrit :
10 févr. 2020, 09:45
___ a écrit :
10 févr. 2020, 09:29
Michel-Ange a écrit :
10 févr. 2020, 08:06
___ a écrit :
10 févr. 2020, 07:06
Quelle morgue, encore, thesnakke, à l'image de ton grand homme, l'un des présidents les plus menteurs, incompétents, autoritaires (refoulé de moins en moins), et dépassés qu'on ait vu de mémoire de citoyen. Il est même en passe de détrôner l'homme qui l'a lancé, le grand Hollande !

Si tu crois qu'un Macron fera longtemps encore barrage à l'extrême-droite, c'est que tu n'as rien compris ni à Trump, ni au Brexit (entre autres) : passé un stade, la nullité de l'opposition ne compte même plus - ou plutôt, faire gagner l'opposition, quelle qu'elle soit, est le dernier acte démocratique possible.
Ceux qui font le plus le lit de l'extrême-droite, à mon avis, ce sont ceux qui critiquent une jeune fille qui a subit une agression homophobe, pour la seule raison que ses agresseurs se réclament de l'islam. Je comprends le glissement qui a conduit de la lutte contre le racisme à la défense des musulmans. Mais c'est une grave erreur (et un contresens idéologique pour la gauche) d'avoir glissé jusqu' la défense de l'islam, voire jusqu'à une certaine mansuétude avec l'intégrisme musulman. :-|
Bouarf. On ne donne à ce genre de cons que l'importance qu'on veut bien leur donner.

Je ne sais plus quel philosophe disait (en substance) que l'intuition/le sentiment précèdent le raisonnement, et qu'on ne bâtit ces derniers que pour prouver le sentiment initial. C'est peut-être un peu trop systématique, mais là, on est typiquement dedans :
- ceusses qui ont un fond anti-musulman ou globalement anti-religieux disserterons des heures sur la pauvre Mila ;
- ceusses qu'en ont marre de voir les musulmans montrés du doigt à chaque fois qu'un abruti barbu pète à table disserterons des heures sur le pasdamalgame ;
- enfin, ceusses qui se cantonnent au gros bon sens dépassionné (la provoc sur les réseaux sociaux, c'est jamais malin ; les débiles qui pètent des câbles via Internet sont risibles ; et puis au fond on s'en fout un peu non ? c'est une tempête dans un verre d'eau) sont condamnés à être caricaturés parce que là, bizarrement, on leur refuse le "en même temps" revendiqué par d'autres.
(- et je parle pas des intégristes, parce que quand même, z'ont qu'à aller en Arabie Saoudite s'ils sont pas contents).

On a quand même une faculté incroyable à se focaliser sur des anecdotes assez inintéressantes. Je vous rappelle que l'utilisation des pesticides a augmenté de 25% en 10 ans, que ces derniers sont de plus en plus raffinés (et dangereux), et que leur lien avec cancers divers et maladie de Parkinson est de moins en moins niable, et ce en masse (on parle pas d'un culto victime malgré lui au fin fond de la Lozère, mais de dizaines (centaines ?) de milliers d'innocents). Ça vaudrait pas plutôt le coup de s'indigner de nos tendances sociétales au suicide et à l'autodestruction pour donner du fric aux actionnaires de l'agroalimentaire, plutôt ?

Ben non. L'important, c'est de réclamer que des figures politiques (largement vilipendées par ailleurs) prononcent une phrase bateau et sans intérêt sur un sujet monté en épingle.

Youpi.
C'est encore une erreur, à mon avis, que de penser que la montée de l'intégrisme religieux, en particulier musulman, mais sur lequel les catholiques espèrent bien surfer, est anecdotique ou un non sujet. C'est un sujet beaucoup plus prégnant et actuel pour beaucoup de nos concitoyens qu'une prétendue nocivité des pesticides de synthèse (car le bio utilise aussi des pesticides, hein) qu'aucune étude scientifique n'est jusqu'ici parvenu à clairement démontrer et qui ne se traduit en tous cas absolument pas en matière de santé publique. C'est aussi pour cela que la gauche est à la rue élection après élection : elle part dans de grands délires métaphysiques mais est globalement assez déconnectée des préoccupations réelles des gens.
Tu es donc révisionniste sur les pesticides (y a même des cas de maladie professionnelle reconnus, maintenant) et en plus, tu confonds intégrisme religieux et discussions ridicules sur les réseaux sociaux.

Consternant.
Quels pesticides ?
Le sulfate de cuivre, pesticide utilisé dans l'agriculture bio est évidemment un produit toxique, tout le monde le sait. De la même manière, il ne faut pas boire du glyphosate directement à la bouteille, c'est vrai. Mais il existe des normes et des règles d'utilisation qui sont censées éviter tout risque pour la santé (de la même manière que le paracétamol est un produit hautement toxique et qu'il convient de respecter la posologie) et à l'heure où nous parlons aucune étude scientifique sérieuse n'a pu démontrer une nocuité particulière de ces substances dans des conditions d'utilisation normale. Tu serais bien en peine d'en trouver une.
Tu mélanges tout, tu donnes des informations vagues pour essayer de noyer le poisson et de nourrir te thèses purement idéologiques mais je reste un indécrottable rationaliste.
Ce n'est pas parce qu'on ne tombe pas dans tes délires conspirationnistes, qu'on est révisionniste. ;)
Le jour où on démontrera clairement la nocivité d'une particule, il faudra évidemment l'interdire comme on l'a déjà fait dans le passé.
Pour le coup, c'est toi qui dit n'importe quoi sur le sujet. En moins de 2 minutes, j'ai trouvé plusieurs articles scientifiques qui démontraient une augmentation de la prévalence des cancers de la prostate chez des agriculteurs utilisants des pesticides. Malheureusement, je suis sur portable. Je ne peux donc pas faire de copier-coller mais je le ferais dès de soir.
Il a également été démontré l'augmentation de la mortalité de certaines populations animales après utilisation de glyphosate. Mais bon, sans doute que c'est sans importance puisqu'il ne s'agit pas de santé publique.
Je remarque d'ailleurs que ce n'est pas la première fois que tu assenes des contre-vérités avec aplomb sans vraiment vérifier. C'est de l'auto- persuasion ou juste de la malhonnêteté intellectuelle ?
Ah, déjà, on n'est plus dans la "grande épidémie mondiale qui va décimer l'humanité" liée aux pesticides mais dans "l'augmentation de la prévalence d'un type de cancer chez des agriculteurs" et de la "mortalité chez certaines espèces animales" !
Bien sûr, nous serons heureux d'étudier ces études scientifiques.

Ah bon ? Quelle "contre-vérité" aurais-tu ici contredite de manière indéniable ? ça m'échappe.
La recherche scientifique n'est pas parfaite mais la publication des articles scientifiques est soumise à beaucoup de contraintes. Des comités de lecture constitués de pairs, experts dans le domaine traité sont en charge d'examiner chaque article soumis à la revue. Lorsqu'un article est publié, il est donc validé par des experts. Les résultats qui y sont présentés sont une référence dans la communauté scientifique.
Parfois, il arrive que des articles soient faux mais on peut généralement se fier a ce qui est écrit dedans car des correcteurs très pointus dans le domaine ont vérifié les résultats obtenus ainsi que les méthodes utilisées pour y parvenir. Elles deviennent donc des vérités scientifiques.
Dire que l'effet des pesticides sur la santé publique n'a pas été démontré est donc une contre-vérité. A moins que finalement tu remettes en question, le véracité des articles scientifiques que tu réclamés pourtant ?!

Maintenant, concernant la remarque de thesnakke. La question était de savoir si les pesticides avait un effet oui ou non sur la santé publique. La réponse est positive. Peu importe qu'il s'agisse d'agriculteurs ou des consommateurs. 1) il ne viendrait jamais à l'esprit de dire par exemple que l'amiante n'ayant d'effet que sur les ouvriers du bâtiment, il n'est pas dangereux pour des personnes habitants des logements amiantés pour quelques mois ou quelques années. C'est le même principe pour les produits consommés pendant des années et cultivés à partir de pesticides démontrés nocifs.
2) le principe de précaution qui est la base de la pratique médicale incite a retirer l'utilisation de ces pesticides à partir du moment où leur nocivité a été démontrée.

Michel-Ange
Messages : 5147
Enregistré le : 04 juin 2016, 22:00

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Michel-Ange »

ChatVert a écrit :
10 févr. 2020, 15:25
Michel-Ange a écrit :
10 févr. 2020, 15:01
ChatVert a écrit :
10 févr. 2020, 14:50
Michel-Ange a écrit :
10 févr. 2020, 14:41
___ a écrit :
10 févr. 2020, 14:22
Michel-Ange a écrit :
10 févr. 2020, 09:45
___ a écrit :
10 févr. 2020, 09:29
Michel-Ange a écrit :
10 févr. 2020, 08:06
___ a écrit :
10 févr. 2020, 07:06
Quelle morgue, encore, thesnakke, à l'image de ton grand homme, l'un des présidents les plus menteurs, incompétents, autoritaires (refoulé de moins en moins), et dépassés qu'on ait vu de mémoire de citoyen. Il est même en passe de détrôner l'homme qui l'a lancé, le grand Hollande !

Si tu crois qu'un Macron fera longtemps encore barrage à l'extrême-droite, c'est que tu n'as rien compris ni à Trump, ni au Brexit (entre autres) : passé un stade, la nullité de l'opposition ne compte même plus - ou plutôt, faire gagner l'opposition, quelle qu'elle soit, est le dernier acte démocratique possible.
Ceux qui font le plus le lit de l'extrême-droite, à mon avis, ce sont ceux qui critiquent une jeune fille qui a subit une agression homophobe, pour la seule raison que ses agresseurs se réclament de l'islam. Je comprends le glissement qui a conduit de la lutte contre le racisme à la défense des musulmans. Mais c'est une grave erreur (et un contresens idéologique pour la gauche) d'avoir glissé jusqu' la défense de l'islam, voire jusqu'à une certaine mansuétude avec l'intégrisme musulman. :-|
Bouarf. On ne donne à ce genre de cons que l'importance qu'on veut bien leur donner.

Je ne sais plus quel philosophe disait (en substance) que l'intuition/le sentiment précèdent le raisonnement, et qu'on ne bâtit ces derniers que pour prouver le sentiment initial. C'est peut-être un peu trop systématique, mais là, on est typiquement dedans :
- ceusses qui ont un fond anti-musulman ou globalement anti-religieux disserterons des heures sur la pauvre Mila ;
- ceusses qu'en ont marre de voir les musulmans montrés du doigt à chaque fois qu'un abruti barbu pète à table disserterons des heures sur le pasdamalgame ;
- enfin, ceusses qui se cantonnent au gros bon sens dépassionné (la provoc sur les réseaux sociaux, c'est jamais malin ; les débiles qui pètent des câbles via Internet sont risibles ; et puis au fond on s'en fout un peu non ? c'est une tempête dans un verre d'eau) sont condamnés à être caricaturés parce que là, bizarrement, on leur refuse le "en même temps" revendiqué par d'autres.
(- et je parle pas des intégristes, parce que quand même, z'ont qu'à aller en Arabie Saoudite s'ils sont pas contents).

On a quand même une faculté incroyable à se focaliser sur des anecdotes assez inintéressantes. Je vous rappelle que l'utilisation des pesticides a augmenté de 25% en 10 ans, que ces derniers sont de plus en plus raffinés (et dangereux), et que leur lien avec cancers divers et maladie de Parkinson est de moins en moins niable, et ce en masse (on parle pas d'un culto victime malgré lui au fin fond de la Lozère, mais de dizaines (centaines ?) de milliers d'innocents). Ça vaudrait pas plutôt le coup de s'indigner de nos tendances sociétales au suicide et à l'autodestruction pour donner du fric aux actionnaires de l'agroalimentaire, plutôt ?

Ben non. L'important, c'est de réclamer que des figures politiques (largement vilipendées par ailleurs) prononcent une phrase bateau et sans intérêt sur un sujet monté en épingle.

Youpi.
C'est encore une erreur, à mon avis, que de penser que la montée de l'intégrisme religieux, en particulier musulman, mais sur lequel les catholiques espèrent bien surfer, est anecdotique ou un non sujet. C'est un sujet beaucoup plus prégnant et actuel pour beaucoup de nos concitoyens qu'une prétendue nocivité des pesticides de synthèse (car le bio utilise aussi des pesticides, hein) qu'aucune étude scientifique n'est jusqu'ici parvenu à clairement démontrer et qui ne se traduit en tous cas absolument pas en matière de santé publique. C'est aussi pour cela que la gauche est à la rue élection après élection : elle part dans de grands délires métaphysiques mais est globalement assez déconnectée des préoccupations réelles des gens.
Tu es donc révisionniste sur les pesticides (y a même des cas de maladie professionnelle reconnus, maintenant) et en plus, tu confonds intégrisme religieux et discussions ridicules sur les réseaux sociaux.

Consternant.
Quels pesticides ?
Le sulfate de cuivre, pesticide utilisé dans l'agriculture bio est évidemment un produit toxique, tout le monde le sait. De la même manière, il ne faut pas boire du glyphosate directement à la bouteille, c'est vrai. Mais il existe des normes et des règles d'utilisation qui sont censées éviter tout risque pour la santé (de la même manière que le paracétamol est un produit hautement toxique et qu'il convient de respecter la posologie) et à l'heure où nous parlons aucune étude scientifique sérieuse n'a pu démontrer une nocuité particulière de ces substances dans des conditions d'utilisation normale. Tu serais bien en peine d'en trouver une.
Tu mélanges tout, tu donnes des informations vagues pour essayer de noyer le poisson et de nourrir te thèses purement idéologiques mais je reste un indécrottable rationaliste.
Ce n'est pas parce qu'on ne tombe pas dans tes délires conspirationnistes, qu'on est révisionniste. ;)
Le jour où on démontrera clairement la nocivité d'une particule, il faudra évidemment l'interdire comme on l'a déjà fait dans le passé.
Pour le coup, c'est toi qui dit n'importe quoi sur le sujet. En moins de 2 minutes, j'ai trouvé plusieurs articles scientifiques qui démontraient une augmentation de la prévalence des cancers de la prostate chez des agriculteurs utilisants des pesticides. Malheureusement, je suis sur portable. Je ne peux donc pas faire de copier-coller mais je le ferais dès de soir.
Il a également été démontré l'augmentation de la mortalité de certaines populations animales après utilisation de glyphosate. Mais bon, sans doute que c'est sans importance puisqu'il ne s'agit pas de santé publique.
Je remarque d'ailleurs que ce n'est pas la première fois que tu assenes des contre-vérités avec aplomb sans vraiment vérifier. C'est de l'auto- persuasion ou juste de la malhonnêteté intellectuelle ?
Ah, déjà, on n'est plus dans la "grande épidémie mondiale qui va décimer l'humanité" liée aux pesticides mais dans "l'augmentation de la prévalence d'un type de cancer chez des agriculteurs" et de la "mortalité chez certaines espèces animales" !
Bien sûr, nous serons heureux d'étudier ces études scientifiques.

Ah bon ? Quelle "contre-vérité" aurais-tu ici contredite de manière indéniable ? ça m'échappe.
La recherche scientifique n'est pas parfaite mais la publication des articles scientifiques est soumise à beaucoup de contraintes. Des comités de lecture constitués de pairs, experts dans le domaine traité sont en charge d'examiner chaque article soumis à la revue. Lorsqu'un article est publié, il est donc validé par des experts. Les résultats qui y sont présentés sont une référence dans la communauté scientifique.
Parfois, il arrive que des articles soient faux mais on peut généralement se fier a ce qui est écrit dedans car des correcteurs très pointus dans le domaine ont vérifié les résultats obtenus ainsi que les méthodes utilisées pour y parvenir. Elles deviennent donc des vérités scientifiques.
Dire que l'effet des pesticides sur la santé publique n'a pas été démontré est donc une contre-vérité. A moins que finalement tu remettes en question, le véracité des articles scientifiques que tu réclamés pourtant ?!

Maintenant, concernant la remarque de thesnakke. La question était de savoir si les pesticides avait un effet oui ou non sur la santé publique. La réponse est positive. Peu importe qu'il s'agisse d'agriculteurs ou des consommateurs. 1) il ne viendrait jamais à l'esprit de dire par exemple que l'amiante n'ayant d'effet que sur les ouvriers du bâtiment, il n'est pas dangereux pour des personnes habitants des logements amiantés pour quelques mois ou quelques années. C'est le même principe pour les produits consommés pendant des années et cultivés à partir de pesticides démontrés nocifs.
2) le principe de précaution qui est la base de la pratique médicale incite a retirer l'utilisation de ces pesticides à partir du moment où leur nocivité a été démontrée.
Je rappelle qu'on a pour le moment vu aucun de ces "articles scientifiques".
En outre, effet sur les consommateurs ou effet sur les utilisateurs, en l'espèce, c'est quand même très différent. Dans un cas, ça supposerait en effet l'interdiction de la molécule, dans l'autre, on serait plutôt dans un renforcement des consignes d'utilisation. Souvent, d'ailleurs, on suspecte que les utilisateurs n'ont pas bien respecté les consignes d'utilisation préconisés par les fabricants. Parfois, les fabricants sont condamnés pour "défauts d'information" (j'ai étudié un cas où l'information était bien présente mais considéré comme "pas assez claire" sur les dangers encourus). Ce sont des dossiers très complexes qui comme tout sujet complexe laisse place aux caricatures bébêtes des conspirationnistes.

rlan42
Messages : 336
Enregistré le : 15 juil. 2015, 15:37

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par rlan42 »

Michel-Ange a écrit :
10 févr. 2020, 15:32
ChatVert a écrit :
10 févr. 2020, 15:25
Michel-Ange a écrit :
10 févr. 2020, 15:01
ChatVert a écrit :
10 févr. 2020, 14:50
Michel-Ange a écrit :
10 févr. 2020, 14:41
___ a écrit :
10 févr. 2020, 14:22
Michel-Ange a écrit :
10 févr. 2020, 09:45
___ a écrit :
10 févr. 2020, 09:29
Michel-Ange a écrit :
10 févr. 2020, 08:06
___ a écrit :
10 févr. 2020, 07:06
Quelle morgue, encore, thesnakke, à l'image de ton grand homme, l'un des présidents les plus menteurs, incompétents, autoritaires (refoulé de moins en moins), et dépassés qu'on ait vu de mémoire de citoyen. Il est même en passe de détrôner l'homme qui l'a lancé, le grand Hollande !

Si tu crois qu'un Macron fera longtemps encore barrage à l'extrême-droite, c'est que tu n'as rien compris ni à Trump, ni au Brexit (entre autres) : passé un stade, la nullité de l'opposition ne compte même plus - ou plutôt, faire gagner l'opposition, quelle qu'elle soit, est le dernier acte démocratique possible.
Ceux qui font le plus le lit de l'extrême-droite, à mon avis, ce sont ceux qui critiquent une jeune fille qui a subit une agression homophobe, pour la seule raison que ses agresseurs se réclament de l'islam. Je comprends le glissement qui a conduit de la lutte contre le racisme à la défense des musulmans. Mais c'est une grave erreur (et un contresens idéologique pour la gauche) d'avoir glissé jusqu' la défense de l'islam, voire jusqu'à une certaine mansuétude avec l'intégrisme musulman. :-|
Bouarf. On ne donne à ce genre de cons que l'importance qu'on veut bien leur donner.

Je ne sais plus quel philosophe disait (en substance) que l'intuition/le sentiment précèdent le raisonnement, et qu'on ne bâtit ces derniers que pour prouver le sentiment initial. C'est peut-être un peu trop systématique, mais là, on est typiquement dedans :
- ceusses qui ont un fond anti-musulman ou globalement anti-religieux disserterons des heures sur la pauvre Mila ;
- ceusses qu'en ont marre de voir les musulmans montrés du doigt à chaque fois qu'un abruti barbu pète à table disserterons des heures sur le pasdamalgame ;
- enfin, ceusses qui se cantonnent au gros bon sens dépassionné (la provoc sur les réseaux sociaux, c'est jamais malin ; les débiles qui pètent des câbles via Internet sont risibles ; et puis au fond on s'en fout un peu non ? c'est une tempête dans un verre d'eau) sont condamnés à être caricaturés parce que là, bizarrement, on leur refuse le "en même temps" revendiqué par d'autres.
(- et je parle pas des intégristes, parce que quand même, z'ont qu'à aller en Arabie Saoudite s'ils sont pas contents).

On a quand même une faculté incroyable à se focaliser sur des anecdotes assez inintéressantes. Je vous rappelle que l'utilisation des pesticides a augmenté de 25% en 10 ans, que ces derniers sont de plus en plus raffinés (et dangereux), et que leur lien avec cancers divers et maladie de Parkinson est de moins en moins niable, et ce en masse (on parle pas d'un culto victime malgré lui au fin fond de la Lozère, mais de dizaines (centaines ?) de milliers d'innocents). Ça vaudrait pas plutôt le coup de s'indigner de nos tendances sociétales au suicide et à l'autodestruction pour donner du fric aux actionnaires de l'agroalimentaire, plutôt ?

Ben non. L'important, c'est de réclamer que des figures politiques (largement vilipendées par ailleurs) prononcent une phrase bateau et sans intérêt sur un sujet monté en épingle.

Youpi.
C'est encore une erreur, à mon avis, que de penser que la montée de l'intégrisme religieux, en particulier musulman, mais sur lequel les catholiques espèrent bien surfer, est anecdotique ou un non sujet. C'est un sujet beaucoup plus prégnant et actuel pour beaucoup de nos concitoyens qu'une prétendue nocivité des pesticides de synthèse (car le bio utilise aussi des pesticides, hein) qu'aucune étude scientifique n'est jusqu'ici parvenu à clairement démontrer et qui ne se traduit en tous cas absolument pas en matière de santé publique. C'est aussi pour cela que la gauche est à la rue élection après élection : elle part dans de grands délires métaphysiques mais est globalement assez déconnectée des préoccupations réelles des gens.
Tu es donc révisionniste sur les pesticides (y a même des cas de maladie professionnelle reconnus, maintenant) et en plus, tu confonds intégrisme religieux et discussions ridicules sur les réseaux sociaux.

Consternant.
Quels pesticides ?
Le sulfate de cuivre, pesticide utilisé dans l'agriculture bio est évidemment un produit toxique, tout le monde le sait. De la même manière, il ne faut pas boire du glyphosate directement à la bouteille, c'est vrai. Mais il existe des normes et des règles d'utilisation qui sont censées éviter tout risque pour la santé (de la même manière que le paracétamol est un produit hautement toxique et qu'il convient de respecter la posologie) et à l'heure où nous parlons aucune étude scientifique sérieuse n'a pu démontrer une nocuité particulière de ces substances dans des conditions d'utilisation normale. Tu serais bien en peine d'en trouver une.
Tu mélanges tout, tu donnes des informations vagues pour essayer de noyer le poisson et de nourrir te thèses purement idéologiques mais je reste un indécrottable rationaliste.
Ce n'est pas parce qu'on ne tombe pas dans tes délires conspirationnistes, qu'on est révisionniste. ;)
Le jour où on démontrera clairement la nocivité d'une particule, il faudra évidemment l'interdire comme on l'a déjà fait dans le passé.
Pour le coup, c'est toi qui dit n'importe quoi sur le sujet. En moins de 2 minutes, j'ai trouvé plusieurs articles scientifiques qui démontraient une augmentation de la prévalence des cancers de la prostate chez des agriculteurs utilisants des pesticides. Malheureusement, je suis sur portable. Je ne peux donc pas faire de copier-coller mais je le ferais dès de soir.
Il a également été démontré l'augmentation de la mortalité de certaines populations animales après utilisation de glyphosate. Mais bon, sans doute que c'est sans importance puisqu'il ne s'agit pas de santé publique.
Je remarque d'ailleurs que ce n'est pas la première fois que tu assenes des contre-vérités avec aplomb sans vraiment vérifier. C'est de l'auto- persuasion ou juste de la malhonnêteté intellectuelle ?
Ah, déjà, on n'est plus dans la "grande épidémie mondiale qui va décimer l'humanité" liée aux pesticides mais dans "l'augmentation de la prévalence d'un type de cancer chez des agriculteurs" et de la "mortalité chez certaines espèces animales" !
Bien sûr, nous serons heureux d'étudier ces études scientifiques.

Ah bon ? Quelle "contre-vérité" aurais-tu ici contredite de manière indéniable ? ça m'échappe.
La recherche scientifique n'est pas parfaite mais la publication des articles scientifiques est soumise à beaucoup de contraintes. Des comités de lecture constitués de pairs, experts dans le domaine traité sont en charge d'examiner chaque article soumis à la revue. Lorsqu'un article est publié, il est donc validé par des experts. Les résultats qui y sont présentés sont une référence dans la communauté scientifique.
Parfois, il arrive que des articles soient faux mais on peut généralement se fier a ce qui est écrit dedans car des correcteurs très pointus dans le domaine ont vérifié les résultats obtenus ainsi que les méthodes utilisées pour y parvenir. Elles deviennent donc des vérités scientifiques.
Dire que l'effet des pesticides sur la santé publique n'a pas été démontré est donc une contre-vérité. A moins que finalement tu remettes en question, le véracité des articles scientifiques que tu réclamés pourtant ?!

Maintenant, concernant la remarque de thesnakke. La question était de savoir si les pesticides avait un effet oui ou non sur la santé publique. La réponse est positive. Peu importe qu'il s'agisse d'agriculteurs ou des consommateurs. 1) il ne viendrait jamais à l'esprit de dire par exemple que l'amiante n'ayant d'effet que sur les ouvriers du bâtiment, il n'est pas dangereux pour des personnes habitants des logements amiantés pour quelques mois ou quelques années. C'est le même principe pour les produits consommés pendant des années et cultivés à partir de pesticides démontrés nocifs.
2) le principe de précaution qui est la base de la pratique médicale incite a retirer l'utilisation de ces pesticides à partir du moment où leur nocivité a été démontrée.
Je rappelle qu'on a pour le moment vu aucun de ces "articles scientifiques".
En outre, effet sur les consommateurs ou effet sur les utilisateurs, en l'espèce, c'est quand même très différent. Dans un cas, ça supposerait en effet l'interdiction de la molécule, dans l'autre, on serait plutôt dans un renforcement des consignes d'utilisation. Souvent, d'ailleurs, on suspecte que les utilisateurs n'ont pas bien respecté les consignes d'utilisation préconisés par les fabricants. Parfois, les fabricants sont condamnés pour "défauts d'information" (j'ai étudié un cas où l'information était bien présente mais considéré comme "pas assez claire" sur les dangers encourus). Ce sont des dossiers très complexes qui comme tout sujet complexe laisse place aux caricatures bébêtes des conspirationnistes.
Les travaux cités plus haut haut sont disponibles ici : https://www.inserm.fr/information-en-sa ... -sur-sante

la version complète : http://www.ipubli.inserm.fr/bitstream/h ... sequence=1
la synthèse (161 pages tout de même) est disponible ici :
https://www.inserm.fr/sites/default/fil ... nthese.pdf

Chacun pourra se faire une idée

baggio42
Messages : 11276
Enregistré le : 09 févr. 2017, 18:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par baggio42 »

Simple question : qu'avez-vous mangé ce midi au déjeuner ?
Que celui qui est sûr d'avoir mangé des produits naturels, eau comprise :mrgreen: lève le doigt.

paranoid
Messages : 2987
Enregistré le : 27 juil. 2015, 11:33

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par paranoid »

baggio42 a écrit :
10 févr. 2020, 18:14
Simple question : qu'avez-vous mangé ce midi au déjeuner ?
Que celui qui est sûr d'avoir mangé des produits naturels, eau comprise :mrgreen: lève le doigt.
C'est quoi une eau pas naturelle ? :happy1:

osvaldopiazzolla
Messages : 20939
Enregistré le : 29 août 2005, 14:05

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par osvaldopiazzolla »

paranoid a écrit :
10 févr. 2020, 19:31
baggio42 a écrit :
10 févr. 2020, 18:14
Simple question : qu'avez-vous mangé ce midi au déjeuner ?
Que celui qui est sûr d'avoir mangé des produits naturels, eau comprise :mrgreen: lève le doigt.
C'est quoi une eau pas naturelle ? :happy1:
produit et naturel ensemble, ça fait un peu oxymore
Jonathan, on t'aime, on t'adore, ne pars pas, tu es magique!

baggio42
Messages : 11276
Enregistré le : 09 févr. 2017, 18:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par baggio42 »

paranoid a écrit :
10 févr. 2020, 19:31
baggio42 a écrit :
10 févr. 2020, 18:14
Simple question : qu'avez-vous mangé ce midi au déjeuner ?
Que celui qui est sûr d'avoir mangé des produits naturels, eau comprise :mrgreen: lève le doigt.
C'est quoi une eau pas naturelle ? :happy1:
:mrgreen:
Pour répondre à OP, on dira aliments ;)
Plus sérieusement, on pointe les pesticides et d'autres produits dans le circuit alimentaire en France.
Mais que fait-on, chacun à son niveau pour changer cela. C'est bien beau de critiquer sans cesse....Mais si personne n'achetait du "Nutella", c'est un exemple. Et bien ce produit disparaîtrait tout simplement.
J'ai l'impression que certains sont vindicatifs à outrance dans leurs écrits, mais que font-ils au quotidien ?
Modifié en dernier par baggio42 le 10 févr. 2020, 19:56, modifié 1 fois.

osvaldopiazzolla
Messages : 20939
Enregistré le : 29 août 2005, 14:05

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par osvaldopiazzolla »

rlan42 a écrit :
10 févr. 2020, 17:52

Les travaux cités plus haut haut sont disponibles ici : https://www.inserm.fr/information-en-sa ... -sur-sante

la version complète : http://www.ipubli.inserm.fr/bitstream/h ... sequence=1
la synthèse (161 pages tout de même) est disponible ici :
https://www.inserm.fr/sites/default/fil ... nthese.pdf

Chacun pourra se faire une idée
Merci pour les liens. Si il faut choisir son camp, je pense qu'il y a aucun doute de quel côté je suis, mais sur la question des "pestiicides", il y a quand même un grave problème qui fait pitié. ça ne viendrait à l'idée à personne à l'INSERM d'écrire une grosse généralité comme "Médicaments : effets sur la santé (ou sur l'environnement)", par contre ça ne pose problème à personne de mettre tous les pesticides dnas le même sac comme s'il s(gissait d'une grande famille. (Et je parle en connaissance de cause : je suis historien des sciences et les collègues qui s'occupent de ces questions m'étonnent chaque jour par leurs amalgames que paersonne ne se permet dnas le domaine du médicament.)

En particulier, le chlordécone (honte coloniale frnaçaise absolue) et le glyphosate (n'importe quoi de a à z) sont vraiment à mettre entre parallèle dnas le scandale sanitaire. Devinez quell est le plus pourri . Devinez quel est le plus connu. Devinez qui en souffre dnas les deux cas.
Jonathan, on t'aime, on t'adore, ne pars pas, tu es magique!

Verrouillé