[HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Discussion générale sur l'ASSE

Modérateurs : Barre transversale, Poteau gauche, Poteau droit, Ligne de but

gavroche
Messages : 1533
Enregistré le : 13 juil. 2013, 15:55

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par gavroche »

On rit Point (Mick) a écrit : Tu as bien lu son propos ? Est-ce que tu as bien lu son propos Martien ?
-> "L'invasion migratoire continue à tuer"

On ne parle pas de problèmes sociaux, d'acculturation, de problèmes de ressources, de place où que sais-je... Le mec dit que l'acte terroriste d'hier, c'est l'invasion migratoire. Tout net. Mais ça va, ça passe. On est habitué à lire ce genre de bêtise...

Que je m'excuse: non. Ce genre de propos est inadmissible.

Est-ce que tu mérites un coup de pelle si tu penses la même chose ? Oui. Surtout si tu as eu le temps de réfléchir au sujet.

Est-ce que ça veut dire que je vais te mettre un coup de pelle ? : non. Juste une envie passagère que j'aurais tout aussi bien pu te signifier avec courtoisie et humour en partageant une mousse.
La vérité est "inadmissible" mais les faits sont têtus.
Y-a-t-il submersion migratoire ? Pour les personnes de ma génération qui ont connu la France des années 60-70, il est impossible de le nier.
Est-ce qu'il y a des morts ? Seulement par attentats terroristes islamistes, plusieurs centaines ces dernières années.
Qui sont les auteurs ? Tous issus de l'immigration.
Merci de me dire quel fait est erroné.

JuliusCaesar
Messages : 140
Enregistré le : 25 sept. 2016, 18:38

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par JuliusCaesar »

gavroche a écrit :
On rit Point (Mick) a écrit : Tu as bien lu son propos ? Est-ce que tu as bien lu son propos Martien ?
-> "L'invasion migratoire continue à tuer"

On ne parle pas de problèmes sociaux, d'acculturation, de problèmes de ressources, de place où que sais-je... Le mec dit que l'acte terroriste d'hier, c'est l'invasion migratoire. Tout net. Mais ça va, ça passe. On est habitué à lire ce genre de bêtise...

Que je m'excuse: non. Ce genre de propos est inadmissible.

Est-ce que tu mérites un coup de pelle si tu penses la même chose ? Oui. Surtout si tu as eu le temps de réfléchir au sujet.

Est-ce que ça veut dire que je vais te mettre un coup de pelle ? : non. Juste une envie passagère que j'aurais tout aussi bien pu te signifier avec courtoisie et humour en partageant une mousse.
La vérité est "inadmissible" mais les faits sont têtus.
Y-a-t-il submersion migratoire ? Pour les personnes de ma génération qui ont connu la France des années 60-70, il est impossible de le nier.
Est-ce qu'il y a des morts ? Seulement par attentats terroristes islamistes, plusieurs centaines ces dernières années.
Qui sont les auteurs ? Tous issus de l'immigration.
Merci de me dire quel fait est erroné.
Aujourd'hui on craint plus de se faire taxer de racisme que de se faire égorger comme un poulet ... le comble de la lâcheté pour sûr :happy1:

Platoche
Messages : 17350
Enregistré le : 30 août 2005, 10:28
Localisation : Dans le vignoble...

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Platoche »

On va rester dans les limites de l'acceptable, on va bien se relire avant d'appuyer sur la touche "envoyer", corriger certaines phrases désagréables pour chacun d'entre nous. Vous êtes sur le net, mais sur le net aussi il y a des règles, et même certaines lois s'y appliquent, essayez de les respecter, nul n'est intouchable, même derrière son clavier.
Image

Les verts toujours...

On rit Point (Mick)
Messages : 8407
Enregistré le : 30 août 2005, 01:37
Localisation : Un endroit où on entend bien le stade

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par On rit Point (Mick) »

gavroche a écrit :
On rit Point (Mick) a écrit : Tu as bien lu son propos ? Est-ce que tu as bien lu son propos Martien ?
-> "L'invasion migratoire continue à tuer"

On ne parle pas de problèmes sociaux, d'acculturation, de problèmes de ressources, de place où que sais-je... Le mec dit que l'acte terroriste d'hier, c'est l'invasion migratoire. Tout net. Mais ça va, ça passe. On est habitué à lire ce genre de bêtise...

Que je m'excuse: non. Ce genre de propos est inadmissible.

Est-ce que tu mérites un coup de pelle si tu penses la même chose ? Oui. Surtout si tu as eu le temps de réfléchir au sujet.

Est-ce que ça veut dire que je vais te mettre un coup de pelle ? : non. Juste une envie passagère que j'aurais tout aussi bien pu te signifier avec courtoisie et humour en partageant une mousse.
La vérité est "inadmissible" mais les faits sont têtus.
Y-a-t-il submersion migratoire ? Pour les personnes de ma génération qui ont connu la France des années 60-70, il est impossible de le nier.
Est-ce qu'il y a des morts ? Seulement par attentats terroristes islamistes, plusieurs centaines ces dernières années.
Qui sont les auteurs ? Tous issus de l'immigration.
Merci de me dire quel fait est erroné.

L'ennuie avec les mecs comme vous, qui défendez des thèses d’extrême droite et utilisez massivement le sophisme, c'est qu'il faut une thèse entière pour démonter chaque point. C'est pénible.

"Submersion migratoire". Vous avez connu les années 60/70. Pas moi. J'ai vu le jour en 1986, et si submersion migratoire il y a, je suis né avec. Je suis profondément désolé que cette situation vous apparaisse comme anormale. Vous me faites penser à ces Lyonnais qui ne vont jamais à la Guillotière alors que moi, ça me rappelle juste Sainté, et je m'y sens mieux qu'à Confluence...

Est-ce qu'il y a des morts ? Oui. Causé par le terrorisme. Terrorisme qui utilise et infiltre les flux migratoires pour nous frapper. Je suppose que si les terroristes infiltraient le transport aérien ou automobile: vous seriez pour l'abolition immédiate de tous moyens mécanique de locomotion. Tiens, je ne serais même pas surpris que vous mettiez ensuite en cause l'inventeur du moteur à explosion.

2018: on est tous plus ou moins issu de l'immigration. Encore plus, encore plus à Sainté. (Ville épargnée par le terrorisme, je l'espère pour longtemps encore).

Vos faits sont sans doute justes. Vous en tirez simplement des conclusions rapides et surtout foireuses, c'est tout.

Exemple de fait juste:
Les attentats sont commis par des êtres humains,
Exemple de conclusion foireuse:
ça fait donc potentiellement de nous tous des terroristes.

Bref. C'est fatiguant. ça ne s'arrête jamais avec vous. Je commence à regretter l'époque où vos propos ne sortaient jamais d'un bistrot.
"Quand je rêve que je baise, je me réveille toujours trop tôt! Alors que je me réveille toujours trop tard quand je rêve que je pisse" Le Sneiper

martien
Messages : 4082
Enregistré le : 26 nov. 2012, 23:47

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par martien »

Ah oui, le terrorisme "infiltre" l'immigration comme il pourrait infiltrer un avion, en effet. Excellente comparaison.

C'est un corps étranger qui vient se poser sur l'un ou l'autre migrant, comme un virus, mais qui n'est absolument pas lié à sa religion, sa mentalité ou sa culture.

L'immigration ne pose aucun problème en soi, ce sont les problèmes qui viennent l'infiltrer, c'est très différent ! :mrgreen:

On rit Point (Mick)
Messages : 8407
Enregistré le : 30 août 2005, 01:37
Localisation : Un endroit où on entend bien le stade

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par On rit Point (Mick) »

martien a écrit :Ah oui, le terrorisme "infiltre" l'immigration comme il pourrait infiltrer un avion, en effet. Excellente comparaison.

C'est un corps étranger qui vient se poser sur l'un ou l'autre migrant, comme un virus, mais qui n'est absolument pas lié à sa religion, sa mentalité ou sa culture.

L'immigration ne pose aucun problème en soi, ce sont les problèmes qui viennent l'infiltrer, c'est très différent ! :mrgreen:
:pleur4: :pendu:

J'abandonne.
"Quand je rêve que je baise, je me réveille toujours trop tôt! Alors que je me réveille toujours trop tard quand je rêve que je pisse" Le Sneiper

martien
Messages : 4082
Enregistré le : 26 nov. 2012, 23:47

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par martien »

Un jour, tu réaliseras sûrement que le modèle que tu prônes ne peut pas fonctionner, et qu'il n'est bon pour personne si ce n'est le grand patronat. Tu sais, aujourd'hui j'ai bien plus de potes noirs et arabes que blancs, parce qu'au fond d'eux ils ressentent et comprennent des choses que la plupart des blancs, ravagés par des idéologies contre-nature et culpabilisantes, ne saisiront jamais. Je vais te dire une chose : il n'osera jamais te le dire, mais même ton pote rebeu et musulman le plus tolérant ne supporterait pas que les blonds aux yeux bleus soient quasi majoritaires à Alger et que l'on y renie la culture musulmane pour ne pas offenser les blancs chrétiens nouvellement arrivés. Idem avec ton pote renoi. Idem avec ton pote noich. Ce que tu me dis, ça n'existe que dans ta tête de blanc conditionné par des années d'une propagande inouïe, mais dans le reste du monde, ça n'existe juste pas : les gens sont encore attachés à la souveraineté et la prédominance de leur peuple, de leur culture, sur leurs propres terres. Ils acceptent bien sûr l'existence de minorités, et moi aussi, mais ce qui se passe en France a largement dépassé la limite de l'entendement en matière d'immigration. Eux-mêmes le savent très bien et ont infiniment plus de respect pour les blancs qui le dénoncent intelligemment, sans racisme, comme moi, que pour les antifas complètement soumis et masos.

Tu dois beaucoup apprécier Christiane Taubira, j'imagine. Tu sais ce qu'elle déplorait, il y a quelques années ? Que "les Guyanais de souche sont devenus minoritaires sur leur propre terre". Submergés par les flux migratoires. Tu peux vérifier, c'est sourcé. Sauf qu'en France, elle crache à la gueule des autochtones qui ont cette même inquiétude. Cette peur de devenir minoritaires, de voir leur culture supplantée par d'autres. Comment les blancs d'une certaine gauche peuvent-ils avoir si peu d'empathie pour ceux qui ont vu leurs quartiers se transformer, qui n'entendent presque plus parler le français dans leur rue, et qu'on traite de racistes infâmes s'ils ont le malheur d'être mal à l'aise par rapport à ça ? Vous vous rendez compte de ce que vous demandez à ces gens ? Laissez vous remplacer (car toutes les études démographiques montrent que remplacement il y a) et culpabiliser de surcroît, sans broncher. Aucun autre peuple ne l'accepterait, car c'est d'une violence extrême, à partir du moment où l'Homme est un être social et communautaire, qui a besoin de faire partie d'une société avec une culture, un héritage qui lient ses membres et en font des semblables. Même Aristote disait déjà en son temps que c'était une condition sine qua non au bon fonctionnement d'une cité.

Ensuite, tu crois que ton délire multiculturel profite aux immigrés ? Même pas. Car c'est une violence pour eux aussi de quitter leurs terres. Tu crois que j'ai de la haine envers eux ? Mais c'est tout le contraire. Quand je vois un jeune "français" arborer ses couleurs algériennes et sur-exalter ses racines, je le comprends et je le plains. Je comprends même ces tarés des indigènes de la République, que le mal-être légitime a rendus littéralement fous. Ils ont des valeurs, une culture et un héritage qui sont trop éloignés de ceux des gens comme toi, de ceux qui leur parlent de valeurs universelles de la République, de ceux qui leur parlent d'intégration. Ils ne veulent pas de ça. Ils veulent vivre dans une société où leur culture prédomine, et c'est pour ça qu'ils se renferment dans le communautarisme : ils y retrouvent cette illusion et en oublient un instant qu'ils vivent dans un pays dont la culture n'est pas compatible avec ce qu'ils recherchent. Ce sont des gens fiers, qui ont des valeurs fortes, une identité forte et différente de la nôtre, trop pour qu'ils puissent se fondre par millions dans notre société comme l'ont fait les ritals, les polaks ou les portos qui eux font partie de la même civilisation que nous.

Bien sûr, il ne s'agit pas de généraliser : certains se sont très bien adaptés, intégrés et tout ce que tu veux. Mais ce mal-être est partagé par beaucoup, quiconque le nie ne connaît pas la réalité du terrain. Parce que la réalité est la suivante : tu ne peux pas intégrer de si grandes masses de populations étrangères à la culture occidentale, surtout si elles partagent une religion comme l'islam, contre laquelle je n'ai absolument rien mais dont l'identité même rend sa cohabitation avec les autres religions plus difficile que le bouddhisme par exemple !

Maintenant, tu veux qu'on parle du désastre de l'immigration de masse sur l'aspect socio-économique ? On en parle du dumping social, de la baisse des salaires que ces flux entraînent naturellement ? On en parle du mal que ça fait aux pays notamment africains qui voient leurs cerveaux et leur main d'oeuvre s'en aller pour aller servir le grand patronat blanc et occidental ? C'est facho ça ? Marchais était le premier à le dire, voyons.

Bref, c'est un désastre de tous points de vue, que vous le vouliez ou non. Et en continuant ainsi, en poursuivant votre déni surréaliste sur la question, la haine (de tous les côtés) ne va cesser de monter. Tout ce que je dis là est partagé par une très grande partie de la population qui n'a rien "d'extrême-droite" à la base. Les gens votent FN car ils ne se sentent pas compris, ils se sentent méprisés par les mecs comme toi qui nient les réalités les plus évidentes avec une bonne dose de mépris et de culpabilisation en prime. Or, moi je suis CONTRE la haine, le racisme, la division. De tout mon coeur. C'est pourquoi cette situation m'attriste tant. Par cette immigration criminelle, on a crée de toutes pièces des divisions, des fractures, qui finalement ne profitent qu'à ceux qui nous dominent.

Et bien entendu, je suis cohérent et je dis que toute cette critique de la politique d'immigration de nos pays doit s'accompagner de celle du néocolonialisme, de l'interventionnisme et de tout ce qui pousse ces gens à fuir leurs terres, à venir se faire exploiter chez nous.

Encore une fois, si pour vous prôner l'anticolonialisme, le respect de l'autotomie des peuples et des cultures (plutôt qu'un grand mélange uniforme que 95% de la planète ne veut pas), c'est être d'extrême-droite, ben ma foi vive l'extrême-droite.

gavroche
Messages : 1533
Enregistré le : 13 juil. 2013, 15:55

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par gavroche »

martien a écrit :Un jour, tu réaliseras sûrement que le modèle que tu prônes ne peut pas fonctionner, et qu'il n'est bon pour personne si ce n'est le grand patronat. Tu sais, aujourd'hui j'ai bien plus de potes noirs et arabes que blancs, parce qu'au fond d'eux ils ressentent et comprennent des choses que la plupart des blancs, ravagés par des idéologies contre-nature et culpabilisantes, ne saisiront jamais. Je vais te dire une chose : il n'osera jamais te le dire, mais même ton pote rebeu et musulman le plus tolérant ne supporterait pas que les blonds aux yeux bleus soient quasi majoritaires à Alger et que l'on y renie la culture musulmane pour ne pas offenser les blancs chrétiens nouvellement arrivés. Idem avec ton pote renoi. Idem avec ton pote noich. Ce que tu me dis, ça n'existe que dans ta tête de blanc conditionné par des années d'une propagande inouïe, mais dans le reste du monde, ça n'existe juste pas : les gens sont encore attachés à la souveraineté et la prédominance de leur peuple, de leur culture, sur leurs propres terres. Ils acceptent bien sûr l'existence de minorités, et moi aussi, mais ce qui se passe en France a largement dépassé la limite de l'entendement en matière d'immigration. Eux-mêmes le savent très bien et ont infiniment plus de respect pour les blancs qui le dénoncent intelligemment, sans racisme, comme moi, que pour les antifas complètement soumis et masos.

Tu dois beaucoup apprécier Christiane Taubira, j'imagine. Tu sais ce qu'elle déplorait, il y a quelques années ? Que "les Guyanais de souche sont devenus minoritaires sur leur propre terre". Submergés par les flux migratoires. Tu peux vérifier, c'est sourcé. Sauf qu'en France, elle crache à la gueule des autochtones qui ont cette même inquiétude. Cette peur de devenir minoritaires, de voir leur culture supplantée par d'autres. Comment les blancs d'une certaine gauche peuvent-ils avoir si peu d'empathie pour ceux qui ont vu leurs quartiers se transformer, qui n'entendent presque plus parler le français dans leur rue, et qu'on traite de racistes infâmes s'ils ont le malheur d'être mal à l'aise par rapport à ça ? Vous vous rendez compte de ce que vous demandez à ces gens ? Laissez vous remplacer (car toutes les études démographiques montrent que remplacement il y a) et culpabiliser de surcroît, sans broncher. Aucun autre peuple ne l'accepterait, car c'est d'une violence extrême, à partir du moment où l'Homme est un être social et communautaire, qui a besoin de faire partie d'une société avec une culture, un héritage qui lient ses membres et en font des semblables. Même Aristote disait déjà en son temps que c'était une condition sine qua non au bon fonctionnement d'une cité.

Ensuite, tu crois que ton délire multiculturel profite aux immigrés ? Même pas. Car c'est une violence pour eux aussi de quitter leurs terres. Tu crois que j'ai de la haine envers eux ? Mais c'est tout le contraire. Quand je vois un jeune "français" arborer ses couleurs algériennes et sur-exalter ses racines, je le comprends et je le plains. Je comprends même ces tarés des indigènes de la République, que le mal-être légitime a rendus littéralement fous. Ils ont des valeurs, une culture et un héritage qui sont trop éloignés de ceux des gens comme toi, de ceux qui leur parlent de valeurs universelles de la République, de ceux qui leur parlent d'intégration. Ils ne veulent pas de ça. Ils veulent vivre dans une société où leur culture prédomine, et c'est pour ça qu'ils se renferment dans le communautarisme : ils y retrouvent cette illusion et en oublient un instant qu'ils vivent dans un pays dont la culture n'est pas compatible avec ce qu'ils recherchent. Ce sont des gens fiers, qui ont des valeurs fortes, une identité forte et différente de la nôtre, trop pour qu'ils puissent se fondre par millions dans notre société comme l'ont fait les ritals, les polaks ou les portos qui eux font partie de la même civilisation que nous.

Bien sûr, il ne s'agit pas de généraliser : certains se sont très bien adaptés, intégrés et tout ce que tu veux. Mais ce mal-être est partagé par beaucoup, quiconque le nie ne connaît pas la réalité du terrain. Parce que la réalité est la suivante : tu ne peux pas intégrer de si grandes masses de populations étrangères à la culture occidentale, surtout si elles partagent une religion comme l'islam, contre laquelle je n'ai absolument rien mais dont l'identité même rend sa cohabitation avec les autres religions plus difficile que le bouddhisme par exemple !

Maintenant, tu veux qu'on parle du désastre de l'immigration de masse sur l'aspect socio-économique ? On en parle du dumping social, de la baisse des salaires que ces flux entraînent naturellement ? On en parle du mal que ça fait aux pays notamment africains qui voient leurs cerveaux et leur main d'oeuvre s'en aller pour aller servir le grand patronat blanc et occidental ? C'est facho ça ? Marchais était le premier à le dire, voyons.

Bref, c'est un désastre de tous points de vue, que vous le vouliez ou non. Et en continuant ainsi, en poursuivant votre déni surréaliste sur la question, la haine (de tous les côtés) ne va cesser de monter. Tout ce que je dis là est partagé par une très grande partie de la population qui n'a rien "d'extrême-droite" à la base. Les gens votent FN car ils ne se sentent pas compris, ils se sentent méprisés par les mecs comme toi qui nient les réalités les plus évidentes avec une bonne dose de mépris et de culpabilisation en prime. Or, moi je suis CONTRE la haine, le racisme, la division. De tout mon coeur. C'est pourquoi cette situation m'attriste tant. Par cette immigration criminelle, on a crée de toutes pièces des divisions, des fractures, qui finalement ne profitent qu'à ceux qui nous dominent.

Et bien entendu, je suis cohérent et je dis que toute cette critique de la politique d'immigration de nos pays doit s'accompagner de celle du néocolonialisme, de l'interventionnisme et de tout ce qui pousse ces gens à fuir leurs terres, à venir se faire exploiter chez nous.

Encore une fois, si pour vous prôner l'anticolonialisme, le respect de l'autotomie des peuples et des cultures (plutôt qu'un grand mélange uniforme que 95% de la planète ne veut pas), c'est être d'extrême-droite, ben ma foi vive l'extrême-droite.
:amen:

rouge
Messages : 7633
Enregistré le : 30 août 2005, 07:02

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par rouge »

Romain Goupil ce matin sur France Inter
Oui la vieillesse est un naufrage
pas toujours quand même j’espère :mdr1:
Il faut allier le pessimisme de l'intelligence à l'optimisme de la volonté :(Gramsci)

gavroche
Messages : 1533
Enregistré le : 13 juil. 2013, 15:55

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par gavroche »

rouge a écrit :Romain Goupil ce matin sur France Inter
Oui la vieillesse est un naufrage
pas toujours quand même j’espère :mdr1:
C'est une auto-critique marxiste, je suppose :mdr1:

On rit Point (Mick)
Messages : 8407
Enregistré le : 30 août 2005, 01:37
Localisation : Un endroit où on entend bien le stade

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par On rit Point (Mick) »

Un jour, tu réaliseras sûrement que le modèle que tu prônes ne peut pas fonctionner, et qu'il n'est bon pour personne si ce n'est le grand patronat. Tu sais, aujourd'hui j'ai bien plus de potes noirs et arabes que blancs, parce qu'au fond d'eux ils ressentent et comprennent des choses que la plupart des blancs, ravagés par des idéologies contre-nature et culpabilisantes, ne saisiront jamais. Je vais te dire une chose : il n'osera jamais te le dire, mais même ton pote rebeu et musulman le plus tolérant ne supporterait pas que les blonds aux yeux bleus soient quasi majoritaires à Alger et que l'on y renie la culture musulmane pour ne pas offenser les blancs chrétiens nouvellement arrivés. Idem avec ton pote renoi. Idem avec ton pote noich. Ce que tu me dis, ça n'existe que dans ta tête de blanc conditionné par des années d'une propagande inouïe, mais dans le reste du monde, ça n'existe juste pas : les gens sont encore attachés à la souveraineté et la prédominance de leur peuple, de leur culture, sur leurs propres terres. Ils acceptent bien sûr l'existence de minorités, et moi aussi, mais ce qui se passe en France a largement dépassé la limite de l'entendement en matière d'immigration. Eux-mêmes le savent très bien et ont infiniment plus de respect pour les blancs qui le dénoncent intelligemment, sans racisme, comme moi, que pour les antifas complètement soumis et masos.
Un modèle à prôner ? Mais de quel modèle tu parles ?
Il y a des gens qui sont là, venus de tous horizons différents et souvent nés ici. Et d’autres qui arrivent. Poussés par les guerres, bientôt par le changement climatique. Alors, qu’est-ce qu’on fait ?
On fou dehors des gens ? On construit un mur aux frontières, à supposer que cela soit efficace ? Explique-moi ce que tu comptes faire…
Que le « racisme » soit quelque chose d’universel, qu’on en soit tous plus ou moins pourvu : je n’en doute pas une seconde. Que ma copine Chinoise ou mon pote Algérien soient malgré leur grande ouverture d’esprit, peut-être plus racistes que moi : je n’en doute pas une seconde non plus.
« Idéologie contre nature » … : c’est un peu ça, l’évolution. Aller contre nos bas-instincts, se détacher de ce qui dans notre nature est profondément immoral. Par exemple : La Démocratie est contre nature. Ce qui est naturel, c’est la domination et même le fascisme. La tolérance n’est pas naturelle non plus. Elle demande un énorme travail sur soi et pour beaucoup, y compris pour moi : c’est un un effort, constant. C’est fatiguant, et compliqué.
Tu dois beaucoup apprécier Christiane Taubira, j'imagine. Tu sais ce qu'elle déplorait, il y a quelques années ? Que "les Guyanais de souche sont devenus minoritaires sur leur propre terre". Submergés par les flux migratoires. Tu peux vérifier, c'est sourcé. Sauf qu'en France, elle crache à la gueule des autochtones qui ont cette même inquiétude. Cette peur de devenir minoritaires, de voir leur culture supplantée par d'autres. Comment les blancs d'une certaine gauche peuvent-ils avoir si peu d'empathie pour ceux qui ont vu leurs quartiers se transformer, qui n'entendent presque plus parler le français dans leur rue, et qu'on traite de racistes infâmes s'ils ont le malheur d'être mal à l'aise par rapport à ça ? Vous vous rendez compte de ce que vous demandez à ces gens ? Laissez vous remplacer (car toutes les études démographiques montrent que remplacement il y a) et culpabiliser de surcroît, sans broncher. Aucun autre peuple ne l'accepterait, car c'est d'une violence extrême, à partir du moment où l'Homme est un être social et communautaire, qui a besoin de faire partie d'une société avec une culture, un héritage qui lient ses membres et en font des semblables. Même Aristote disait déjà en son temps que c'était une condition sine qua non au bon fonctionnement d'une cité.
Encore une fois, c’est fait. La question n’est plus à se poser. Evidemment que ce n’est pas facile pour un mec né dans les années 30, qui n’a pas vu un noir avant les années 70. Mais c’est fait. Et c’était déjà fait avant que je ne me forge une opinion politique et que je ne vienne au monde… Quoique j’en pense et quoique tu en penses : ça ne changera rien au fait que des gens sont là. Et là seul question a se poser, c’est celle de savoir ce qu’on fait tous ensemble. Pas de ce que feront eux, sans nous ou nous, sans eux.
Ensuite, tu crois que ton délire multiculturel profite aux immigrés ? Même pas. Car c'est une violence pour eux aussi de quitter leurs terres. Tu crois que j'ai de la haine envers eux ? Mais c'est tout le contraire. Quand je vois un jeune "français" arborer ses couleurs algériennes et sur-exalter ses racines, je le comprends et je le plains. Je comprends même ces tarés des indigènes de la République, que le mal-être légitime a rendus littéralement fous. Ils ont des valeurs, une culture et un héritage qui sont trop éloignés de ceux des gens comme toi, de ceux qui leur parlent de valeurs universelles de la République, de ceux qui leur parlent d'intégration. Ils ne veulent pas de ça. Ils veulent vivre dans une société où leur culture prédomine, et c'est pour ça qu'ils se renferment dans le communautarisme : ils y retrouvent cette illusion et en oublient un instant qu'ils vivent dans un pays dont la culture n'est pas compatible avec ce qu'ils recherchent. Ce sont des gens fiers, qui ont des valeurs fortes, une identité forte et différente de la nôtre, trop pour qu'ils puissent se fondre par millions dans notre société comme l'ont fait les ritals, les polaks ou les portos qui eux font partie de la même civilisation que nous.
Ah les Ritals, les Polaks… 100 ans, peut-être plus. C’est a peu près le temps que ça a pris pour qu’ils se fondent dans notre société, comme tu dis.
Bien sûr, il ne s'agit pas de généraliser : certains se sont très bien adaptés, intégrés et tout ce que tu veux. Mais ce mal-être est partagé par beaucoup, quiconque le nie ne connaît pas la réalité du terrain. Parce que la réalité est la suivante : tu ne peux pas intégrer de si grandes masses de populations étrangères à la culture occidentale, surtout si elles partagent une religion comme l'islam, contre laquelle je n'ai absolument rien mais dont l'identité même rend sa cohabitation avec les autres religions plus difficile que le bouddhisme par exemple !
Je suis d’accord avec ça. Mais reste quand même la question suivante : que fait-on, alors ?
Maintenant, tu veux qu'on parle du désastre de l'immigration de masse sur l'aspect socio-économique ? On en parle du dumping social, de la baisse des salaires que ces flux entraînent naturellement ? On en parle du mal que ça fait aux pays notamment africains qui voient leurs cerveaux et leur main d'oeuvre s'en aller pour aller servir le grand patronat blanc et occidental ? C'est facho ça ? Marchais était le premier à le dire, voyons.
Si c’est le patronat qui est responsable, pourquoi s’en prendre aux immigrés ? Puisque le Patronat est responsable, le temps pour toi et venu de venir grossir les rangs de nos manifs…
Bref, c'est un désastre de tous points de vue, que vous le vouliez ou non. Et en continuant ainsi, en poursuivant votre déni surréaliste sur la question, la haine (de tous les côtés) ne va cesser de monter. Tout ce que je dis là est partagé par une très grande partie de la population qui n'a rien "d'extrême-droite" à la base. Les gens votent FN car ils ne se sentent pas compris, ils se sentent méprisés par les mecs comme toi qui nient les réalités les plus évidentes avec une bonne dose de mépris et de culpabilisation en prime. Or, moi je suis CONTRE la haine, le racisme, la division. De tout mon coeur. C'est pourquoi cette situation m'attriste tant. Par cette immigration criminelle, on a crée de toutes pièces des divisions, des fractures, qui finalement ne profitent qu'à ceux qui nous dominent.
Donc, a ton avis… Qui nous divise ? La réponse est dans ton propos. Le problème n’est pas le mec qui décide de quitter Alep ravagé. Le problème, c’est le ******* qui va l’embaucher au noir, l’exploiter, se servir de cette situation pour faire du dumping sociale. Les vrais plaies dans ce pays, ils franchissent toutes les frontières en Jet privé.
Et bien entendu, je suis cohérent et je dis que toute cette critique de la politique d'immigration de nos pays doit s'accompagner de celle du néocolonialisme, de l'interventionnisme et de tout ce qui pousse ces gens à fuir leurs terres, à venir se faire exploiter chez nous.
Ah mais je préférerai qu’il n’y ait aucune guerre qui pousse les gens à partir. Aucun changement climatique ou aucune pauvreté qui pousse les gens à s’en aller.
Encore une fois, si pour vous prôner l'anticolonialisme, le respect de l'autotomie des peuples et des cultures (plutôt qu'un grand mélange uniforme que 95% de la planète ne veut pas), c'est être d'extrême-droite, ben ma foi vive l'extrême-droite.
On part de l’immigration qui causerait le terrorisme et on en arrive au respect de l’autonomie des peuples. Très bien…
"Quand je rêve que je baise, je me réveille toujours trop tôt! Alors que je me réveille toujours trop tard quand je rêve que je pisse" Le Sneiper

___
Messages : 17766
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ___ »

gavroche a écrit : La vérité est "inadmissible" mais les faits sont têtus.
Y-a-t-il submersion migratoire ? Pour les personnes de ma génération qui ont connu la France des années 60-70, il est impossible de le nier.
Est-ce qu'il y a des morts ? Seulement par attentats terroristes islamistes, plusieurs centaines ces dernières années.
Qui sont les auteurs ? Tous issus de l'immigration.
Merci de me dire quel fait est erroné.
Je ne rentre pas dans le débat du coup de pelle, seulement sur celui du nombre de morts :
- environ 300 morts à cause de l'islamisme en France ces dernières années - on va dire 100 en moyenne par an, ce qui est une estimation TRES haute
- entre 800 et 900 homicides tous les ans en France (825 en 2017 ; 3 seulement à cause de faits de terrorisme ; dans les années 60, on était plus entre 1500 et 2000 homicides par an, avec 20M d'habitants en moins et pas d'islamistes...)
- 3500 tous les ans sur la route
- entre 3000 et 5000 morts tous les ans à cause de maladies nosocomiales (difficile d'être précis, souvent pas le seul facteur)
- entre 15 000 et 20 000 morts tous les ans à cause d'accidents domestiques
- les estimations vont entre 20 000 et 50 000 morts tous les ans à cause de la pollution de l'air
- etc.

Alors bon, ayez peur de ce que vous voulez, moi je crains toujours plus de croiser la route d'un chauffard ou de me casser la gueule en changeant une ampoule que de croiser un barbu. Statistiquement, c'est bien plus dangereux.

Borotj42
Messages : 1208
Enregistré le : 26 févr. 2018, 20:32

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Borotj42 »

Olaf a écrit :
gavroche a écrit : La vérité est "inadmissible" mais les faits sont têtus.
Y-a-t-il submersion migratoire ? Pour les personnes de ma génération qui ont connu la France des années 60-70, il est impossible de le nier.
Est-ce qu'il y a des morts ? Seulement par attentats terroristes islamistes, plusieurs centaines ces dernières années.
Qui sont les auteurs ? Tous issus de l'immigration.
Merci de me dire quel fait est erroné.
Je ne rentre pas dans le débat du coup de pelle, seulement sur celui du nombre de morts :
- environ 300 morts à cause de l'islamisme en France ces dernières années - on va dire 100 en moyenne par an, ce qui est une estimation TRES haute
- entre 800 et 900 homicides tous les ans en France (825 en 2017 ; 3 seulement à cause de faits de terrorisme ; dans les années 60, on était plus entre 1500 et 2000 homicides par an, avec 20M d'habitants en moins et pas d'islamistes...)
- 3500 tous les ans sur la route
- entre 3000 et 5000 morts tous les ans à cause de maladies nosocomiales (difficile d'être précis, souvent pas le seul facteur)
- entre 15 000 et 20 000 morts tous les ans à cause d'accidents domestiques
- les estimations vont entre 20 000 et 50 000 morts tous les ans à cause de la pollution de l'air
- etc.

Alors bon, ayez peur de ce que vous voulez, moi je crains toujours plus de croiser la route d'un chauffard ou de me casser la gueule en changeant une ampoule que de croiser un barbu. Statistiquement, c'est bien plus dangereux.
Sachant que le mieux serait que tu arrêtes de respirer pour éviter la pollution de l'air... :mrgreen:

___
Messages : 17766
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ___ »

Borotj42 a écrit :
Olaf a écrit :
gavroche a écrit : La vérité est "inadmissible" mais les faits sont têtus.
Y-a-t-il submersion migratoire ? Pour les personnes de ma génération qui ont connu la France des années 60-70, il est impossible de le nier.
Est-ce qu'il y a des morts ? Seulement par attentats terroristes islamistes, plusieurs centaines ces dernières années.
Qui sont les auteurs ? Tous issus de l'immigration.
Merci de me dire quel fait est erroné.
Je ne rentre pas dans le débat du coup de pelle, seulement sur celui du nombre de morts :
- environ 300 morts à cause de l'islamisme en France ces dernières années - on va dire 100 en moyenne par an, ce qui est une estimation TRES haute
- entre 800 et 900 homicides tous les ans en France (825 en 2017 ; 3 seulement à cause de faits de terrorisme ; dans les années 60, on était plus entre 1500 et 2000 homicides par an, avec 20M d'habitants en moins et pas d'islamistes...)
- 3500 tous les ans sur la route
- entre 3000 et 5000 morts tous les ans à cause de maladies nosocomiales (difficile d'être précis, souvent pas le seul facteur)
- entre 15 000 et 20 000 morts tous les ans à cause d'accidents domestiques
- les estimations vont entre 20 000 et 50 000 morts tous les ans à cause de la pollution de l'air
- etc.

Alors bon, ayez peur de ce que vous voulez, moi je crains toujours plus de croiser la route d'un chauffard ou de me casser la gueule en changeant une ampoule que de croiser un barbu. Statistiquement, c'est bien plus dangereux.
Sachant que le mieux serait que tu arrêtes de respirer pour éviter la pollution de l'air... :mrgreen:
Ah non, je tiens à mon cancer.

(Et montez pas sur vos grands chevaux du politiquement correct, c'était l'une des blagues préférées de Desproges, qui en est mort. Dieu le tripote. Ou Allah, peu importe.)

gavroche
Messages : 1533
Enregistré le : 13 juil. 2013, 15:55

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par gavroche »

Olaf a écrit :
gavroche a écrit : La vérité est "inadmissible" mais les faits sont têtus.
Y-a-t-il submersion migratoire ? Pour les personnes de ma génération qui ont connu la France des années 60-70, il est impossible de le nier.
Est-ce qu'il y a des morts ? Seulement par attentats terroristes islamistes, plusieurs centaines ces dernières années.
Qui sont les auteurs ? Tous issus de l'immigration.
Merci de me dire quel fait est erroné.
Je ne rentre pas dans le débat du coup de pelle, seulement sur celui du nombre de morts :
- environ 300 morts à cause de l'islamisme en France ces dernières années - on va dire 100 en moyenne par an, ce qui est une estimation TRES haute
- entre 800 et 900 homicides tous les ans en France (825 en 2017 ; 3 seulement à cause de faits de terrorisme ; dans les années 60, on était plus entre 1500 et 2000 homicides par an, avec 20M d'habitants en moins et pas d'islamistes...)
- 3500 tous les ans sur la route
- entre 3000 et 5000 morts tous les ans à cause de maladies nosocomiales (difficile d'être précis, souvent pas le seul facteur)
- entre 15 000 et 20 000 morts tous les ans à cause d'accidents domestiques
- les estimations vont entre 20 000 et 50 000 morts tous les ans à cause de la pollution de l'air
- etc.

Alors bon, ayez peur de ce que vous voulez, moi je crains toujours plus de croiser la route d'un chauffard ou de me casser la gueule en changeant une ampoule que de croiser un barbu. Statistiquement, c'est bien plus dangereux.
Merci d'apporter de l'au à mon moulin.

Que je sache, les prisons françaises ne sont pas occupées majoritairement par des chauffards de la route malgré une justice que je considère être aux ordres du mondialisme. Les autorités avouent même qu'elles sont le principal lieu d'apprentissage du salafisme. Autrement dit, dans les homicides que tu cites aujourd'hui, un nombre non négligeable sont un sous-produit de l'immigration. Ne parle pas des années 60. Je te rappelle que la France était en guerre jusqu'en 1962 contre l'Algérie et qu'il s'en est suivi de sérieux remous de deux côtés de la Méditerranée.

Maintenant, pour mettre en regard d'un côté les morts au travail, par accident domestique et par cancers, maladies pulmonaires et de l'autre les meurtres de français par des personnes venues d'ailleurs, il faut (excuse moi) une sacré dose de mauvaise foi ou d'aveuglement idéologique.

___
Messages : 17766
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ___ »

gavroche a écrit :
Olaf a écrit :
gavroche a écrit : La vérité est "inadmissible" mais les faits sont têtus.
Y-a-t-il submersion migratoire ? Pour les personnes de ma génération qui ont connu la France des années 60-70, il est impossible de le nier.
Est-ce qu'il y a des morts ? Seulement par attentats terroristes islamistes, plusieurs centaines ces dernières années.
Qui sont les auteurs ? Tous issus de l'immigration.
Merci de me dire quel fait est erroné.
Je ne rentre pas dans le débat du coup de pelle, seulement sur celui du nombre de morts :
- environ 300 morts à cause de l'islamisme en France ces dernières années - on va dire 100 en moyenne par an, ce qui est une estimation TRES haute
- entre 800 et 900 homicides tous les ans en France (825 en 2017 ; 3 seulement à cause de faits de terrorisme ; dans les années 60, on était plus entre 1500 et 2000 homicides par an, avec 20M d'habitants en moins et pas d'islamistes...)
- 3500 tous les ans sur la route
- entre 3000 et 5000 morts tous les ans à cause de maladies nosocomiales (difficile d'être précis, souvent pas le seul facteur)
- entre 15 000 et 20 000 morts tous les ans à cause d'accidents domestiques
- les estimations vont entre 20 000 et 50 000 morts tous les ans à cause de la pollution de l'air
- etc.

Alors bon, ayez peur de ce que vous voulez, moi je crains toujours plus de croiser la route d'un chauffard ou de me casser la gueule en changeant une ampoule que de croiser un barbu. Statistiquement, c'est bien plus dangereux.
Merci d'apporter de l'au à mon moulin.

Que je sache, les prisons françaises ne sont pas occupées majoritairement par des chauffards de la route malgré une justice que je considère être aux ordres du mondialisme. Les autorités avouent même qu'elles sont le principal lieu d'apprentissage du salafisme. Autrement dit, dans les homicides que tu cites aujourd'hui, un nombre non négligeable sont un sous-produit de l'immigration. Ne parle pas des années 60. Je te rappelle que la France était en guerre jusqu'en 1962 contre l'Algérie et qu'il s'en est suivi de sérieux remous de deux côtés de la Méditerranée.
Je ne comprends rien à ton égarement. Tu n'en n'est plus à des raccourcis, mais à des portails de voyage trans-dimensionnels ! Te rends-tu compte que tu amalgames les homicides à des récidives de détenus convertis au salafisme en prison par des immigrés ? Nonmélà j'attends tes chiffres ou tes études sociologiques (ouais, le quali j'aime bien aussi). Tu vas chercher la part de sang burgonde ou wisigoth, aussi, dans l'ascendance des assassins ?
Maintenant, pour mettre en regard d'un côté les morts au travail, par accident domestique et par cancers, maladies pulmonaires et de l'autre les meurtres de français par des personnes venues d'ailleurs, il faut (excuse moi) une sacré dose de mauvaise foi ou d'aveuglement idéologique.
Ben quoi ? Vous avez peur des terroristes comme un manant du 14è avait peur de la peste. Ben ta peste, excuse-moi, elle fait pshitt. A ce jour, les piscines tuent plus de gamins que les terroristes ; excuse-moi de ne pas être en train de faire sous moi devant la "submersion" :mdr1:

gavroche
Messages : 1533
Enregistré le : 13 juil. 2013, 15:55

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par gavroche »

:langue3:
On rit Point (Mick) a écrit :
Un jour, tu réaliseras sûrement que le modèle que tu prônes ne peut pas fonctionner, et qu'il n'est bon pour personne si ce n'est le grand patronat. Tu sais, aujourd'hui j'ai bien plus de potes noirs et arabes que blancs, parce qu'au fond d'eux ils ressentent et comprennent des choses que la plupart des blancs, ravagés par des idéologies contre-nature et culpabilisantes, ne saisiront jamais. Je vais te dire une chose : il n'osera jamais te le dire, mais même ton pote rebeu et musulman le plus tolérant ne supporterait pas que les blonds aux yeux bleus soient quasi majoritaires à Alger et que l'on y renie la culture musulmane pour ne pas offenser les blancs chrétiens nouvellement arrivés. Idem avec ton pote renoi. Idem avec ton pote noich. Ce que tu me dis, ça n'existe que dans ta tête de blanc conditionné par des années d'une propagande inouïe, mais dans le reste du monde, ça n'existe juste pas : les gens sont encore attachés à la souveraineté et la prédominance de leur peuple, de leur culture, sur leurs propres terres. Ils acceptent bien sûr l'existence de minorités, et moi aussi, mais ce qui se passe en France a largement dépassé la limite de l'entendement en matière d'immigration. Eux-mêmes le savent très bien et ont infiniment plus de respect pour les blancs qui le dénoncent intelligemment, sans racisme, comme moi, que pour les antifas complètement soumis et masos.
Un modèle à prôner ? Mais de quel modèle tu parles ?
Il y a des gens qui sont là, venus de tous horizons différents et souvent nés ici. Et d’autres qui arrivent. Poussés par les guerres, bientôt par le changement climatique. Alors, qu’est-ce qu’on fait ?
On fou dehors des gens ? On construit un mur aux frontières, à supposer que cela soit efficace ? Explique-moi ce que tu comptes faire…
Que le « racisme » soit quelque chose d’universel, qu’on en soit tous plus ou moins pourvu : je n’en doute pas une seconde. Que ma copine Chinoise ou mon pote Algérien soient malgré leur grande ouverture d’esprit, peut-être plus racistes que moi : je n’en doute pas une seconde non plus.
« Idéologie contre nature » … : c’est un peu ça, l’évolution. Aller contre nos bas-instincts, se détacher de ce qui dans notre nature est profondément immoral. Par exemple : La Démocratie est contre nature. Ce qui est naturel, c’est la domination et même le fascisme. La tolérance n’est pas naturelle non plus. Elle demande un énorme travail sur soi et pour beaucoup, y compris pour moi : c’est un un effort, constant. C’est fatiguant, et compliqué.
Tu dois beaucoup apprécier Christiane Taubira, j'imagine. Tu sais ce qu'elle déplorait, il y a quelques années ? Que "les Guyanais de souche sont devenus minoritaires sur leur propre terre". Submergés par les flux migratoires. Tu peux vérifier, c'est sourcé. Sauf qu'en France, elle crache à la gueule des autochtones qui ont cette même inquiétude. Cette peur de devenir minoritaires, de voir leur culture supplantée par d'autres. Comment les blancs d'une certaine gauche peuvent-ils avoir si peu d'empathie pour ceux qui ont vu leurs quartiers se transformer, qui n'entendent presque plus parler le français dans leur rue, et qu'on traite de racistes infâmes s'ils ont le malheur d'être mal à l'aise par rapport à ça ? Vous vous rendez compte de ce que vous demandez à ces gens ? Laissez vous remplacer (car toutes les études démographiques montrent que remplacement il y a) et culpabiliser de surcroît, sans broncher. Aucun autre peuple ne l'accepterait, car c'est d'une violence extrême, à partir du moment où l'Homme est un être social et communautaire, qui a besoin de faire partie d'une société avec une culture, un héritage qui lient ses membres et en font des semblables. Même Aristote disait déjà en son temps que c'était une condition sine qua non au bon fonctionnement d'une cité.
Encore une fois, c’est fait. La question n’est plus à se poser. Evidemment que ce n’est pas facile pour un mec né dans les années 30, qui n’a pas vu un noir avant les années 70. Mais c’est fait. Et c’était déjà fait avant que je ne me forge une opinion politique et que je ne vienne au monde… Quoique j’en pense et quoique tu en penses : ça ne changera rien au fait que des gens sont là. Et là seul question a se poser, c’est celle de savoir ce qu’on fait tous ensemble. Pas de ce que feront eux, sans nous ou nous, sans eux.
Ensuite, tu crois que ton délire multiculturel profite aux immigrés ? Même pas. Car c'est une violence pour eux aussi de quitter leurs terres. Tu crois que j'ai de la haine envers eux ? Mais c'est tout le contraire. Quand je vois un jeune "français" arborer ses couleurs algériennes et sur-exalter ses racines, je le comprends et je le plains. Je comprends même ces tarés des indigènes de la République, que le mal-être légitime a rendus littéralement fous. Ils ont des valeurs, une culture et un héritage qui sont trop éloignés de ceux des gens comme toi, de ceux qui leur parlent de valeurs universelles de la République, de ceux qui leur parlent d'intégration. Ils ne veulent pas de ça. Ils veulent vivre dans une société où leur culture prédomine, et c'est pour ça qu'ils se renferment dans le communautarisme : ils y retrouvent cette illusion et en oublient un instant qu'ils vivent dans un pays dont la culture n'est pas compatible avec ce qu'ils recherchent. Ce sont des gens fiers, qui ont des valeurs fortes, une identité forte et différente de la nôtre, trop pour qu'ils puissent se fondre par millions dans notre société comme l'ont fait les ritals, les polaks ou les portos qui eux font partie de la même civilisation que nous.
Ah les Ritals, les Polaks… 100 ans, peut-être plus. C’est a peu près le temps que ça a pris pour qu’ils se fondent dans notre société, comme tu dis.
Bien sûr, il ne s'agit pas de généraliser : certains se sont très bien adaptés, intégrés et tout ce que tu veux. Mais ce mal-être est partagé par beaucoup, quiconque le nie ne connaît pas la réalité du terrain. Parce que la réalité est la suivante : tu ne peux pas intégrer de si grandes masses de populations étrangères à la culture occidentale, surtout si elles partagent une religion comme l'islam, contre laquelle je n'ai absolument rien mais dont l'identité même rend sa cohabitation avec les autres religions plus difficile que le bouddhisme par exemple !
Je suis d’accord avec ça. Mais reste quand même la question suivante : que fait-on, alors ?
Maintenant, tu veux qu'on parle du désastre de l'immigration de masse sur l'aspect socio-économique ? On en parle du dumping social, de la baisse des salaires que ces flux entraînent naturellement ? On en parle du mal que ça fait aux pays notamment africains qui voient leurs cerveaux et leur main d'oeuvre s'en aller pour aller servir le grand patronat blanc et occidental ? C'est facho ça ? Marchais était le premier à le dire, voyons.
Si c’est le patronat qui est responsable, pourquoi s’en prendre aux immigrés ? Puisque le Patronat est responsable, le temps pour toi et venu de venir grossir les rangs de nos manifs…
Bref, c'est un désastre de tous points de vue, que vous le vouliez ou non. Et en continuant ainsi, en poursuivant votre déni surréaliste sur la question, la haine (de tous les côtés) ne va cesser de monter. Tout ce que je dis là est partagé par une très grande partie de la population qui n'a rien "d'extrême-droite" à la base. Les gens votent FN car ils ne se sentent pas compris, ils se sentent méprisés par les mecs comme toi qui nient les réalités les plus évidentes avec une bonne dose de mépris et de culpabilisation en prime. Or, moi je suis CONTRE la haine, le racisme, la division. De tout mon coeur. C'est pourquoi cette situation m'attriste tant. Par cette immigration criminelle, on a crée de toutes pièces des divisions, des fractures, qui finalement ne profitent qu'à ceux qui nous dominent.
Donc, a ton avis… Qui nous divise ? La réponse est dans ton propos. Le problème n’est pas le mec qui décide de quitter Alep ravagé. Le problème, c’est le ******* qui va l’embaucher au noir, l’exploiter, se servir de cette situation pour faire du dumping sociale. Les vrais plaies dans ce pays, ils franchissent toutes les frontières en Jet privé.
Et bien entendu, je suis cohérent et je dis que toute cette critique de la politique d'immigration de nos pays doit s'accompagner de celle du néocolonialisme, de l'interventionnisme et de tout ce qui pousse ces gens à fuir leurs terres, à venir se faire exploiter chez nous.
Ah mais je préférerai qu’il n’y ait aucune guerre qui pousse les gens à partir. Aucun changement climatique ou aucune pauvreté qui pousse les gens à s’en aller.
Encore une fois, si pour vous prôner l'anticolonialisme, le respect de l'autotomie des peuples et des cultures (plutôt qu'un grand mélange uniforme que 95% de la planète ne veut pas), c'est être d'extrême-droite, ben ma foi vive l'extrême-droite.
On part de l’immigration qui causerait le terrorisme et on en arrive au respect de l’autonomie des peuples. Très bien…
C'est très simple (et malheureusement très triste et très pénible pour tous mais vous verrez que l'avenir me donnera raison, jeunes gens pensez-y aujourd'hui et souvenez-vous lors de vos vieux jours que ce qui est arrivé était prévisible). Soit il y a inversion des flux migratoires, soit ce pays connaîtra une guerre civile comme celle qu'a pu connaître le Liban. Les attentats répétitifs que nous connaissons aujourd'hui n'en sont que des signes annonciateurs (comme quelques gouttes avant l'orage). Ce n'est pas un souhait ou une crainte, c'est une triste réalité dont vous-nous sommes responsables pour ne pas l'avoir anticipé. L'enfer est pavé de bonnes intentions. Souvenez-vous en.

Une centaine de mosquée salafistes en France prônent ouvertement la haine de la France et des Français. Chacune de ces 100 mosquées est fréquentée par des centaines de fidèles. Cela fait donc des dizaines de milliers de personnes qui prônent la haine de ce pays et des Français.

Ces dizaines de milliers de personnes vivent dans des milieux où s'ils ne sont pas suivis, ils sont tout de même acceptés, entourés et soutenus, où leurs idées reçoivent une écoute complaisante, où l'on n'est pas Charlie, où l'on écrit sur les murs "morts au Français", "Nique la Police" ou "vive Ben Laden".

Vous croyez que ce ne sont que des mots. Qu'ils ne seront pas suivis de passage à l'acte ? Si tel est le cas, vous connaissez bien mal le genre humain...

Platoche
Messages : 17350
Enregistré le : 30 août 2005, 10:28
Localisation : Dans le vignoble...

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Platoche »

Guerre civile carrément ? Comme au Liban carrément ?

Bon vu ta méconnaissance du sujet, ça me rassure en fait.
Image

Les verts toujours...

rouge
Messages : 7633
Enregistré le : 30 août 2005, 07:02

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par rouge »

Les polaks je ne sais pas mais les ritals ont eux subi les mêmes critiques que les magrébins dans les années 20 hormis le passé colonial et maintenant le problème du terrorisme
Ho dolore nella mia Italia :triste1:
Il faut allier le pessimisme de l'intelligence à l'optimisme de la volonté :(Gramsci)

gavroche
Messages : 1533
Enregistré le : 13 juil. 2013, 15:55

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par gavroche »

rouge a écrit :Les polaks je ne sais pas mais les ritals ont eux subi les mêmes critiques que les magrébins dans les années 20 hormis le passé colonial et maintenant le problème du terrorisme
Ho dolore nella mia Italia :triste1:
Ce n'est pas comparable. Pour de multiples raisons. Tu parles de pays qui ont une longue histoire commune, qui ont même dans le passé, à certaines périodes été dans une même entité supranationale (comme Rome qui a tout de même perduré un millier d'années), tous plus ou moins issus d'une même culture gréco-latine et d'un même univers judéo-chrétien. Il y a bien eu des oppositions d'intérêts transitoires mais c'était en quelque sorte un même peuple européen qui partageait les mêmes valeurs multi-millénaires. La seconde génération était parfaitement française même si elle gardait une affection bien légitime pour ses racines ancestrales. Et quand bien même elle aurait continué à se sentir portugaise ou italienne ou autre, cela n'aurait pas posé plus de problèmes que de se sentir Corse, Basque ou Breton, c'est-à-dire aucun. Juste un richesse complémentaire.

Cela n'a rien à voir aujourd'hui. C'est une opposition frontale entre deux manières radicalement opposées de voir le monde.

gavroche
Messages : 1533
Enregistré le : 13 juil. 2013, 15:55

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par gavroche »

Platoche a écrit :Guerre civile carrément ? Comme au Liban carrément ?

Bon vu ta méconnaissance du sujet, ça me rassure en fait.
Lis attentivement François Hollande qui a présidé récemment aux destinées de ce pays et tus verras qu'en langage diplomatique, il fait plus ou moins le même constat.

___
Messages : 17766
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par ___ »

Gavroche : toi qui as l'âge, tu as vu arriver les maghrébins -et globalement les migrants issus du monde musulman - il y a des décennies en arrière. Y avait-il des salafistes et des appels à la haine de la France ? Non, ou alors très à la marge.

Ces tragiques bêtises-là, sont très récentes. La question est plutôt la suivante : pourquoi, aujourd'hui, ce genre d'appels à la violence trouve-t-il un terreau favorable là où auparavant ne poussait rien de bien méchant ?

Il y a probablement plusieurs réponses à apporter, et aucune ne devrait être simple. Mais tu crois vraiment que c'est un problème migratoire ?

Platoche
Messages : 17350
Enregistré le : 30 août 2005, 10:28
Localisation : Dans le vignoble...

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Platoche »

gavroche a écrit :
Platoche a écrit :Guerre civile carrément ? Comme au Liban carrément ?

Bon vu ta méconnaissance du sujet, ça me rassure en fait.
Lis attentivement François Hollande qui a présidé récemment aux destinées de ce pays et tus verras qu'en langage diplomatique, il fait plus ou moins le même constat.
ça serait bien de te documenter sur la guerre du Liban, ça éviterait de dire des bêtises.
Image

Les verts toujours...

rouge
Messages : 7633
Enregistré le : 30 août 2005, 07:02

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par rouge »

gavroche a écrit :
rouge a écrit :Les polaks je ne sais pas mais les ritals ont eux subi les mêmes critiques que les magrébins dans les années 20 hormis le passé colonial et maintenant le problème du terrorisme
Ho dolore nella mia Italia :triste1:
Ce n'est pas comparable. Pour de multiples raisons. Tu parles de pays qui ont une longue histoire commune, qui ont même dans le passé, à certaines périodes été dans une même entité supranationale (comme Rome qui a tout de même perduré un millier d'années), tous plus ou moins issus d'une même culture gréco-latine et d'un même univers judéo-chrétien. Il y a bien eu des oppositions d'intérêts transitoires mais c'était en quelque sorte un même peuple européen qui partageait les mêmes valeurs multi-millénaires. La seconde génération était parfaitement française même si elle gardait une affection bien légitime pour ses racines ancestrales. Et quand bien même elle aurait continué à se sentir portugaise ou italienne ou autre, cela n'aurait pas posé plus de problèmes que de se sentir Corse, Basque ou Breton, c'est-à-dire aucun. Juste un richesse complémentaire.

Cela n'a rien à voir aujourd'hui. C'est une opposition frontale entre deux manières radicalement opposées de voir le monde.
Ma grand mère s'est fait suffisamment insultée par rapport à sa soit disant pratique religieuse tu peux aussi lire Cavanna les ritals
Pour moi le salafisme est un problème mais comme dit Olaf il faudrait s'interroger sur ses causes
Il faut allier le pessimisme de l'intelligence à l'optimisme de la volonté :(Gramsci)

Michel-Ange
Messages : 4310
Enregistré le : 04 juin 2016, 22:00

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Michel-Ange »

Olaf a écrit :Gavroche : toi qui as l'âge, tu as vu arriver les maghrébins -et globalement les migrants issus du monde musulman - il y a des décennies en arrière. Y avait-il des salafistes et des appels à la haine de la France ? Non, ou alors très à la marge.

Ces tragiques bêtises-là, sont très récentes. La question est plutôt la suivante : pourquoi, aujourd'hui, ce genre d'appels à la violence trouve-t-il un terreau favorable là où auparavant ne poussait rien de bien méchant ?

Il y a probablement plusieurs réponses à apporter, et aucune ne devrait être simple. Mais tu crois vraiment que c'est un problème migratoire ?
Ben, oui, ça me semble quand même fortement corrélé à la question migratoire, même si c'est sans doute une prise de conscience trop tardive. Pourquoi la question de la politique migratoire est-elle à ce point tabou ? On peut avoir une politique migratoire qui fonctionne plus ou moins bien. Cela semble légitime de se poser des questions, d'essayer de savoir ce qui fonctionne bien et ce qui fonctionne moins bien.

Répondre