[Site] Salauds de pauvres !

Discussion générale sur l'ASSE

Modérateurs : Barre transversale, Poteau gauche, Poteau droit, Ligne de but

alexioninho
Messages : 5686
Enregistré le : 17 avr. 2010, 23:35

Re: [Site] Salauds de pauvres !

Message par alexioninho »

rouge a écrit :
alexioninho a écrit :
Parasar a écrit :Salut les Mastres, merci à vous, ravi de voir qu'on partage ce courroux-coucou !

Sinon, l'exemple du Barça n'avait pour but que de décrire mon agacement face à la fascination pour ce foot de playstation, sachant au delà de ça que ce club a une vraie histoire qui en fait bien entendu un monument de ce sport, sans comparaison avec le QSG. La comparaison ne portait que sur leurs moyens actuels, et l'identité commune de leurs sponsors.
Quant au caractère manichéen, vous n'avez pas tort, mais quand le rapport est quasi de 1 à 10 entre le budget du QSG et le nôtre, on peut admettre que relativement à eux on est pauvres non ?
La différence est évidemment énorme, et seul un salary cap permettrait de mettre un terme à l'inflation que génère la non régulation du foot spectacle (le problème central est bien entendu celui d'une société qui accepte que des joueurs de foot gagnent en un mois plus qu'un homme normal dans toute sa vie)

Maintenant attention, le beau n'est heureusement pas l'apanage des riches. De l'AJAX des années 70 à celui de Van Gaal, ou à Nantes à l'époque de Suaudau, il a été récité par des gamins sortis d'un centre de formation ..
Même s'il est plus facile de bien jouer avec des stars surpayés, les pauvres peuvent aussi bien jouer au foot. Attention d'ailleurs à ne pas se soumettre négativement au culte de l'argent que tu dénonces ..
Les riches n'ont pas le monopole du beau jeu et les pauvres ne sont pas condamnées au kick and rush ...

Quand à ceux qui voient les catalans comme des égoïstes non solidaires et leur nationalisme comme un franquisme post moderne ..

Que leur dire ? ..

Tout d'abord que les nationalismes des nations sans Etat ne sont pas moins légitimes que les nationalismes des vieux Etats jacobins malades et incapables de se réformer (notamment français et espagnols)

Que le nationalisme catalan est aujourd'hui profondément démocratique, participatif, social et non excluant (comme leur club de foot) ...

Qu'il n'est pas qu'un égoïsme de nantis qui ne veulent plus être solidaires des pauvres espagnols, mais aussi une réponse au clientélisme, à la corruption des élites espagnoles (et catalanes aussi d'ailleurs), à leur incapacité de comprendre et d'intégrer la diversité culturelle et sociale de leur pays ...

Que la vie politique est 100 fois plus riches et intéressantes en ce moment en Catalogne qu'en France ...
Que cette richesse, bien plus qu'une menace, peut aussi être une opportunité pour l'Espagne et L'Europe de se réformer ...
Mon meilleur ami est basquo-catalan mais au fond de lui à gardé l'utopie communiste et le nationalisme catalan le fait Gerber il y voit le mépris des métèques andalous presque des arabes hein ...
Pour le Barça il a effectivement représenté une opposition au franquisme centralisateur
Je pense que si le nationalisme catalan a été orienté au centre droit (CiU émanation de la bourgeoisie catalane) durant les années 1975 - 2005, les rapports sociaux et politiques sont entrain d'évoluer considérablement. Les partis de gauche nationalistes et indépendantiste sont de plus en plus fort : ERC et la CUP (mouvement municipalises, assembléaria dont l´héritage est à l'extrême gauche) qui vient d'obtenir la chute de l'ancien président de la Generalitat ...
Si CIU revendiquait un nationalisme culturel et économique conservateur, et non indépendantiste, ces partis de gauche sont eux clairement indépendantistes ...
A ce panorama, il faut ajouter les émanations catalanes de Podemos, qui ne sont pas forcément indépendantistes, mais qui se sont positionnées pour un référendum sur l'indépendance, et dont les membres (beaucoup d'immigrés intérieurs et d'enfants d'immigrés) sont assez divisés face à une question qu'ils considèrent comme transversales par rapport aux questions sociales, mais néanmoins importante.
Derrière cette question du rapport au Sud de l'Espagne et à l'Andalousie, c'est aussi plus complexe :
D'abord la Catalogne et Barcelone a connu une forte immigration en provenance de l'Andalousie. Aujourd'hui, ce sont aussi ces enfants de ces immigrés qui, intégrés, se sentent tout autant ou même parfois plus catalan qu'espagnol.

Ce qui fait passer de plus en plus de gens du côté catalan tient à une série de valeurs : le modèle de l'Etat (rejet de la monarchie, du clientélisme et de la corruption qui caractérise l'Etat Espagnol), son insensibilité face à la plurinationalité de l'Etat Espagnol, son refus de faire réequilibrer le modèle autonomique ou de le faire évoluer vers un modèle fédéral, le caractère totalement rétrograde du PP qui gouverne à Madrid (sur l'Education, l'avortement la condamnation du franquisme), le clientélisme dans les rapports du pouvoir (ce n'est pas temps le metèque andalous qui est rejeté mais un modèle d'Etat central qui investit ou les partis au pouvoir sont au pouvoir et laisse à l'abandon les lieux ou il ne gouverne pas) ....

Madrid pourrait encore aujourd'hui garder la Catalogne au sein de l'Espagne .. Aujourd'hui le non l'emporterait vraisemblablement encore en Catalogne, notamment si l'Etat central prenait l'initiative du dialogue et proposait une réforme, mais son refus de dialogue est une vraie machine à fabriquer des nationalistes ...
Il y a un aspects totalement tragique dans cette attitude espagnole, au sens grec du mot .. ceux qui prétendent défendre l'unité de l'Espagne son en réalité ses fossoyeurs ... Il sont incapables de prendre les initiatives qui pourraient sauver l'Espagne, notamment du fait de leurs alliances clientélisme avec des barons régionaux qui les soutiennent en échange de leurs investissements ...

Marat Izmailov
Messages : 2847
Enregistré le : 12 janv. 2009, 20:26
Localisation : Bas-en-Basset / Lille

Re: [Site] Salauds de pauvres !

Message par Marat Izmailov »

Merci pour cette longue présentation, alexioninho, précieuse bien que très orientée politiquement.

La Catalogne semble être un condensé de la vogue régionaliste en Europe :

- Un substrat culturel et linguistique en opposition au pouvoir central (Donbass/Kiev & Lvov ; Flandres) ;
- Une économie industrielle, vigoureuse et lassée d'être solidaire avec des régions défavorisées (Padanie/Rome qui doit assurer la survie de l'Italie du Sud ; Silésie Polonaise/Varsovie) ;
- Un tropisme politique progressiste en opposition à un pays majoritairement conservateur (Ecosse socialisante/monarchie anglaise).

Ces trois facteurs entrent en résonance avec des pouvoirs centraux déliquescents, minés par la crise économique et délégitimés par l'intégration européenne. Le manque de dialogue de Madrid n'y est pour pas grand chose, il est d'ailleurs normal qu'un pouvoir central n'entre pas dans le jeu sémantique et le chantage exercé par un territoire sécessionniste - ce serait déjà perdre la partie que d'accepter la légitimité du postulat adverse.

people are strange
Messages : 352
Enregistré le : 08 déc. 2010, 19:36

Re: [Site] Salauds de pauvres !

Message par people are strange »

Et merci a Parasar pour cet eclairage sur la Catalogne.

alexioninho
Messages : 5686
Enregistré le : 17 avr. 2010, 23:35

Re: [Site] Salauds de pauvres !

Message par alexioninho »

Marat Izmailov a écrit :Merci pour cette longue présentation, alexioninho, précieuse bien que très orientée politiquement.

La Catalogne semble être un condensé de la vogue régionaliste en Europe :

- Un substrat culturel et linguistique en opposition au pouvoir central (Donbass/Kiev & Lvov ; Flandres) ;
- Une économie industrielle, vigoureuse et lassée d'être solidaire avec des régions défavorisées (Padanie/Rome qui doit assurer la survie de l'Italie du Sud ; Silésie Polonaise/Varsovie) ;
- Un tropisme politique progressiste en opposition à un pays majoritairement conservateur (Ecosse socialisante/monarchie anglaise).

Ces trois facteurs entrent en résonance avec des pouvoirs centraux déliquescents, minés par la crise économique et délégitimés par l'intégration européenne. Le manque de dialogue de Madrid n'y est pour pas grand chose, il est d'ailleurs normal qu'un pouvoir central n'entre pas dans le jeu sémantique et le chantage exercé par un territoire sécessionniste - ce serait déjà perdre la partie que d'accepter la légitimité du postulat adverse.

C'est une vision aussi très orientée politiquement que de dire qu'un Etat central ne peut négocier sans perdre sa légitimité ... C'est bien le manque de négociation du pouvoir central qui produit et nourrit la volonté sécessionniste ! Historiquement, le vote nationaliste s'accroit en Catalogne quand la droite et le PP sont au pouvoir ...
Elément intéressant, comme en Grèce, la pression de l'UE que le PP a utilisé (si vous allez vers l'indépendance, vous sortirez de l'Europe et de l'Euro) n' a aussi fait que renforcer le vote nationaliste ....
Aujourd'hui encore une main tendue et une réforme du modèle d'Etat stopperait les revendications de sécession ...

rouge
Messages : 7515
Enregistré le : 30 août 2005, 07:02

Re: [Site] Salauds de pauvres !

Message par rouge »

alexioninho a écrit :
Marat Izmailov a écrit :Merci pour cette longue présentation, alexioninho, précieuse bien que très orientée politiquement.

La Catalogne semble être un condensé de la vogue régionaliste en Europe :

- Un substrat culturel et linguistique en opposition au pouvoir central (Donbass/Kiev & Lvov ; Flandres) ;
- Une économie industrielle, vigoureuse et lassée d'être solidaire avec des régions défavorisées (Padanie/Rome qui doit assurer la survie de l'Italie du Sud ; Silésie Polonaise/Varsovie) ;
- Un tropisme politique progressiste en opposition à un pays majoritairement conservateur (Ecosse socialisante/monarchie anglaise).

Ces trois facteurs entrent en résonance avec des pouvoirs centraux déliquescents, minés par la crise économique et délégitimés par l'intégration européenne. Le manque de dialogue de Madrid n'y est pour pas grand chose, il est d'ailleurs normal qu'un pouvoir central n'entre pas dans le jeu sémantique et le chantage exercé par un territoire sécessionniste - ce serait déjà perdre la partie que d'accepter la légitimité du postulat adverse.

C'est une vision aussi très orientée politiquement que de dire qu'un Etat central ne peut négocier sans perdre sa légitimité ... C'est bien le manque de négociation du pouvoir central qui produit et nourrit la volonté sécessionniste ! Historiquement, le vote nationaliste s'accroit en Catalogne quand la droite et le PP sont au pouvoir ...
Elément intéressant, comme en Grèce, la pression de l'UE que le PP a utilisé (si vous allez vers l'indépendance, vous sortirez de l'Europe et de l'Euro) n' a aussi fait que renforcer le vote nationaliste ....
Aujourd'hui encore une main tendue et une réforme du modèle d'Etat stopperait les revendications de sécession ...
Tu as l'air de connaître le sujet mon ami ne supporte pas de se voir pas répondre quand il parle espagnol j'ai eu le même sentiment il y a 30 ans en Flandre ou le commerçant a refusé de me répondre jusqu'à ce que je lui dise je suis francais et alors miracle il causait de nouveau le francais
Ayant défendu une liste pour les États Unis socialistes de l'Europe les régionalismes me hérissent le poil même ayant de fortes sympathies pour l'Ecosse et un de leur breuvage

merlin
Messages : 11994
Enregistré le : 10 août 2007, 22:28

Re: [Site] Salauds de pauvres !

Message par merlin »

rouge a écrit :
alexioninho a écrit :
Marat Izmailov a écrit :Merci pour cette longue présentation, alexioninho, précieuse bien que très orientée politiquement.

La Catalogne semble être un condensé de la vogue régionaliste en Europe :

- Un substrat culturel et linguistique en opposition au pouvoir central (Donbass/Kiev & Lvov ; Flandres) ;
- Une économie industrielle, vigoureuse et lassée d'être solidaire avec des régions défavorisées (Padanie/Rome qui doit assurer la survie de l'Italie du Sud ; Silésie Polonaise/Varsovie) ;
- Un tropisme politique progressiste en opposition à un pays majoritairement conservateur (Ecosse socialisante/monarchie anglaise).

Ces trois facteurs entrent en résonance avec des pouvoirs centraux déliquescents, minés par la crise économique et délégitimés par l'intégration européenne. Le manque de dialogue de Madrid n'y est pour pas grand chose, il est d'ailleurs normal qu'un pouvoir central n'entre pas dans le jeu sémantique et le chantage exercé par un territoire sécessionniste - ce serait déjà perdre la partie que d'accepter la légitimité du postulat adverse.

C'est une vision aussi très orientée politiquement que de dire qu'un Etat central ne peut négocier sans perdre sa légitimité ... C'est bien le manque de négociation du pouvoir central qui produit et nourrit la volonté sécessionniste ! Historiquement, le vote nationaliste s'accroit en Catalogne quand la droite et le PP sont au pouvoir ...
Elément intéressant, comme en Grèce, la pression de l'UE que le PP a utilisé (si vous allez vers l'indépendance, vous sortirez de l'Europe et de l'Euro) n' a aussi fait que renforcer le vote nationaliste ....
Aujourd'hui encore une main tendue et une réforme du modèle d'Etat stopperait les revendications de sécession ...
Tu as l'air de connaître le sujet mon ami ne supporte pas de se voir pas répondre quand il parle espagnol j'ai eu le même sentiment il y a 30 ans en Flandre ou le commerçant a refusé de me répondre jusqu'à ce que je lui dise je suis francais et alors miracle il causait de nouveau le francais
Ayant défendu une liste pour les États Unis socialistes de l'Europe les régionalismes me hérissent le poil même ayant de fortes sympathies pour l'Ecosse et un de leur breuvage
J'aime beaucoup lire les "analyses" politiques de rouge , ça me ramène , d'un coup de baguette magique , dans le années 70...
La révolution , la dictature du prolétariat , plus de frontières , l'internationale sera le genre humain , l'huma sur le marché du dimanche matin , toussa...
Tu sais , rouge , ton rêve s'est quand même réalisé : la France , en tant que nation forte et indépendante n'existe pratiquement plus.
Elle s'est fondue dans une espèce d'états unis d'Europe , pas vraiment socialistes (au sens ou tu l'entends toi), mais libéraux et mondialistes.
Et les régionalismes prospèrent sur ce magma informe et les abandons successifs des états-nations puissants d'antan.

mononoké
Messages : 2628
Enregistré le : 18 avr. 2015, 07:12
Localisation : 42000

Re: [Site] Salauds de pauvres !

Message par mononoké »

c'est vrai que toi au moins, t'abuse pas du tout de raccourcis faciles !

sebi
Messages : 4448
Enregistré le : 16 juil. 2011, 20:09
Localisation : On n'est pas d'un pays

Re: [Site] Salauds de pauvres !

Message par sebi »

Bravo et merci pour le texte. Ça serait quand même sympa d'essayer de faire passer ça à la presse concernée et aux autres.

rouge
Messages : 7515
Enregistré le : 30 août 2005, 07:02

Re: [Site] Salauds de pauvres !

Message par rouge »

merlin a écrit :
rouge a écrit :
alexioninho a écrit :
Marat Izmailov a écrit :Merci pour cette longue présentation, alexioninho, précieuse bien que très orientée politiquement.

La Catalogne semble être un condensé de la vogue régionaliste en Europe :

- Un substrat culturel et linguistique en opposition au pouvoir central (Donbass/Kiev & Lvov ; Flandres) ;
- Une économie industrielle, vigoureuse et lassée d'être solidaire avec des régions défavorisées (Padanie/Rome qui doit assurer la survie de l'Italie du Sud ; Silésie Polonaise/Varsovie) ;
- Un tropisme politique progressiste en opposition à un pays majoritairement conservateur (Ecosse socialisante/monarchie anglaise).

Ces trois facteurs entrent en résonance avec des pouvoirs centraux déliquescents, minés par la crise économique et délégitimés par l'intégration européenne. Le manque de dialogue de Madrid n'y est pour pas grand chose, il est d'ailleurs normal qu'un pouvoir central n'entre pas dans le jeu sémantique et le chantage exercé par un territoire sécessionniste - ce serait déjà perdre la partie que d'accepter la légitimité du postulat adverse.

C'est une vision aussi très orientée politiquement que de dire qu'un Etat central ne peut négocier sans perdre sa légitimité ... C'est bien le manque de négociation du pouvoir central qui produit et nourrit la volonté sécessionniste ! Historiquement, le vote nationaliste s'accroit en Catalogne quand la droite et le PP sont au pouvoir ...
Elément intéressant, comme en Grèce, la pression de l'UE que le PP a utilisé (si vous allez vers l'indépendance, vous sortirez de l'Europe et de l'Euro) n' a aussi fait que renforcer le vote nationaliste ....
Aujourd'hui encore une main tendue et une réforme du modèle d'Etat stopperait les revendications de sécession ...
Tu as l'air de connaître le sujet mon ami ne supporte pas de se voir pas répondre quand il parle espagnol j'ai eu le même sentiment il y a 30 ans en Flandre ou le commerçant a refusé de me répondre jusqu'à ce que je lui dise je suis francais et alors miracle il causait de nouveau le francais
Ayant défendu une liste pour les États Unis socialistes de l'Europe les régionalismes me hérissent le poil même ayant de fortes sympathies pour l'Ecosse et un de leur breuvage
J'aime beaucoup lire les "analyses" politiques de rouge , ça me ramène , d'un coup de baguette magique , dans le années 70...
La révolution , la dictature du prolétariat , plus de frontières , l'internationale sera le genre humain , l'huma sur le marché du dimanche matin , toussa...
Tu sais , rouge , ton rêve s'est quand même réalisé : la France , en tant que nation forte et indépendante n'existe pratiquement plus.
Elle s'est fondue dans une espèce d'états unis d'Europe , pas vraiment socialistes (au sens ou tu l'entends toi), mais libéraux et mondialistes.
Et les régionalismes prospèrent sur ce magma informe et les abandons successifs des états-nations puissants d'antan.
Euh c'était pas l'huma mais bon
En plus en ces années là qui c'étaient les +forts pour revenir à ce qui nous rassemble ici

alexioninho
Messages : 5686
Enregistré le : 17 avr. 2010, 23:35

Re: [Site] Salauds de pauvres !

Message par alexioninho »

Personnellement Rouge, je ne m'identifie pas plus aux nationalismes périphériques qu'au nationalisme traditionnels des vieux Etats Nation malades. J'essaye juste de les comprendre.
la différence entre le français et l'Espagnol est que l'un à un moment de son histoire à été porté par des valeurs plutôt progressistes qui l'on rendu sympathique jusque dans ces périphéries (la République, l'école publique, une certaine idée de la liberté), et une dynamique qui devait permettre d'un peu mieux vivre à tout le monde et l'a fait plus ou moins accepter, tandis que l'autre a été porté par des valeurs conservatrices (l'église) et assurait sa domination par la répression ...
La Catalogne existait avant les Etats Nations. Elle aurait pu devenir un Etat Nation moderne si elle n'avait pas été partagé par les jeux de pouvoir entre la France, l'Espagne et l'Angleterre ... Depuis lors elle s'est développé au sein de l'Espagne, en réussissant à préserver sa langue, sa culture en dépit de la répression (interdiction de parler le catalan peut expliquer parfois l'envie des plus anciens de le jeter à la gueule de ceux qui l'interdisait), économiquement et socialement ...
Ces années "noirs" ont façonné sa personnalité et explique en partie une culture politique très peu marquée par une croyance dans l'Etat au contraire de la France (c'est d'ailleurs marrant de voir comment forumeurs d'extrême gauche et d'extrême droite êtes réunis par une même culture centraliste) ..
Or quand on grandit dans une société ou historiquement non seulement l'Etat n'apporte pas le mieux être et le progrès, mais est conservateur et s'enrichit sur votre dos d'une manière outrancière (prélève l'import et le répartit à ceux qui assure son pouvoir), on est différent ....
Penses que l'Espagne et Madrid, capitale créé artificiellement (au croisement de 2 lignes diagonales qui traverse l?Espagne) s'est nourrit de l'import qu'elle prélevait sur son empire qui comprenait aussi l'Amérique du sud .. Cette attitude coloniale lui a fait perdre très tôt ses colonies américaines, et est entrain de perdre une partie de ses périphéries (si la Catalogne partait, les basques ne resteront pas)
Personnellement, la Catalogne m'a appris à renverser cette pensée politique que m'avait inculquée mon pays d'origine et son école, à ne plus croire que" l'Etat papa" devait être le seul régulateur de la société, mais dans ce qui venait des gens eux même, de leur capacité de s'organiser, à l'initiative individuelle, à la société civile, à la petite entreprise, celle qui regroupe la famille ou des amis autour d'une initiative qui va leur permettre de vivre, et aux pouvoir locaux, ceux qui sont près de chez nous et qui admettent une certaine participation ...
Rouge, notes que cette vision du monde n'est pas incompatible avec l'idée d'une Europe unie .. Les catalans sont d'ailleurs profondément européens, leur culture es profondément européenne ... Ils peuvent y apporter une culture participative ... Je ne pense pas que les catalans soient un problème, bien au contraire ... On ne peut rien construire de durable et dans le fond de souhaitable sans l'adhésion des peuples ... C'est à mon avis toute la difficulté du processus d'une Europe politique que j'appelle aussi de mes voeux ..

Marée verte
Messages : 1576
Enregistré le : 25 juil. 2013, 17:16
Localisation : Pays Blanc

Re: [Site] Salauds de pauvres !

Message par Marée verte »

Bravo pour l'article !

Je suis SAINTE !!!

___
Messages : 17452
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: [Site] Salauds de pauvres !

Message par ___ »

vermeer a écrit :
Olaf a écrit :
vermeer a écrit :@toujoursverts
Je reprenais en termes de rapport entre budgets, et non du nombre de millions, le fait est que Sainté à 5 fois le budget du Gaz (et Paris 36). Tu peux t'offusquer si tu permets au corses de s'offusquer, y compris du budget de Sainté.
Je pense (et honnêtement, sans volonté de polémiquer) que l'écart est tel, que la valeur relative que tu utilises est moins pertinente que la valeur absolue.

Si le Gaz avait 10 balles, l'ASSE 100 balles et le PSG 1000 pour monter une équipe, personne ne dirait que c'est le fric qui fait la différence, bien que les écarts soient relativement plus grands (x10 et x100).

Il s'agit de centaines de millions d'euros là.
Ce n'est pas moi qui utilise à la base cette valeur relative mais le maître des lieux d'où le "je reprenais".
D'autre part la valeur absolue est légèrement tempérée par le poids exponentiel des charges sociales et patronales à mesure qu'augmentent les salaires, et donc la taille du budget. A titre d'exemple, un Zlatan qui en salaire coûte 15 millions ampute le budget de 80 millions puisque 65 millions vont dans les caisses de l'état. Alors que Paris a un budget comparable au Barça, les différences de fiscalité lui dégagent une fenêtre financière plus proche d'une Juventus, puisqu'une part bien plus grosse de son budget part en charges.

Sans aucun esprit polémique non plus, je dirais que la valeur absolue est relative.
On parle pas d'Europe, là. On s'en fout de l'Europe. C'est pire que la France :mrgreen:

Et sérieusement, il y a qu'une seule réponse à répondre à celui qui se plaint de payer des impôts : si t'en payes, c'est que t'as les moyens. Si t'es pas content, donne moi tes moyens, je voudrais bien payer tes impôts.

Vermeer
Messages : 1796
Enregistré le : 26 janv. 2015, 21:07
Localisation : Père Lachaise....enfin....50 m à l'extérieur

Re: [Site] Salauds de pauvres !

Message par Vermeer »

Olaf a écrit : On parle pas d'Europe, là. On s'en fout de l'Europe. C'est pire que la France :mrgreen:

Et sérieusement, il y a qu'une seule réponse à répondre à celui qui se plaint de payer des impôts : si t'en payes, c'est que t'as les moyens. Si t'es pas content, donne moi tes moyens, je voudrais bien payer tes impôts.
Tu crois vraiment que le budget du PSG a été construit pour la L1? Si tu parles du budget de Paris, ben si, tu parles de l'Europe.
Et je suis comme toi très content de payer mes impôts. Ceux du PSG je m'en fout complètement et surtout je ne les plains pas.
Le sculpteur Arman sur sa tombe au Père Lachaise : Enfin seul!

toujoursverts
Messages : 2018
Enregistré le : 11 janv. 2013, 12:43

Re: [Site] Salauds de pauvres !

Message par toujoursverts »

vermeer a écrit :
Olaf a écrit : On parle pas d'Europe, là. On s'en fout de l'Europe. C'est pire que la France :mrgreen:

Et sérieusement, il y a qu'une seule réponse à répondre à celui qui se plaint de payer des impôts : si t'en payes, c'est que t'as les moyens. Si t'es pas content, donne moi tes moyens, je voudrais bien payer tes impôts.
Tu crois vraiment que le budget du PSG a été construit pour la L1? Si tu parles du budget de Paris, ben si, tu parles de l'Europe.
Et je suis comme toi très content de payer mes impôts. Ceux du PSG je m'en fout complètement et surtout je ne les plains pas.
Il a surement ete construit pour l'europe mais c'est en L1 qu'il joue tous les WE contre des "pauvres" et c'est là le sujet qui nous occupe ici !
RAF des qataris en europe, j'espere meme qu'ils vont se faire virer le plus tot possible
LIEN VERS MA COLLECTION : http://asseausoleil.weebly.com/

Image

___
Messages : 17452
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: [Site] Salauds de pauvres !

Message par ___ »

vermeer a écrit :
Olaf a écrit : On parle pas d'Europe, là. On s'en fout de l'Europe. C'est pire que la France :mrgreen:

Et sérieusement, il y a qu'une seule réponse à répondre à celui qui se plaint de payer des impôts : si t'en payes, c'est que t'as les moyens. Si t'es pas content, donne moi tes moyens, je voudrais bien payer tes impôts.
Tu crois vraiment que le budget du PSG a été construit pour la L1? Si tu parles du budget de Paris, ben si, tu parles de l'Europe.
Et je suis comme toi très content de payer mes impôts. Ceux du PSG je m'en fout complètement et surtout je ne les plains pas.
Il faut aller au bout de la logique : si le PSG est d'abord un club bâti pour l'Europe (comme d'autres...), et bien qu'il ne joue qu'en Europe avec des clubs comparables. L'équité sportive serait à peu près rétablie.

Dans le fond, le PSG peut bien devenir ce qu'il veut, ça me fait ni chaud ni froid. Mais dans un cadre où il n'extermine pas les autres, qui n'ont pas la chance d'avoir un bailleur de fonds sans fond.

Vermeer
Messages : 1796
Enregistré le : 26 janv. 2015, 21:07
Localisation : Père Lachaise....enfin....50 m à l'extérieur

Re: [Site] Salauds de pauvres !

Message par Vermeer »

Olaf a écrit : Il faut aller au bout de la logique : si le PSG est d'abord un club bâti pour l'Europe (comme d'autres...), et bien qu'il ne joue qu'en Europe avec des clubs comparables. L'équité sportive serait à peu près rétablie.

Dans le fond, le PSG peut bien devenir ce qu'il veut, ça me fait ni chaud ni froid. Mais dans un cadre où il n'extermine pas les autres, qui n'ont pas la chance d'avoir un bailleur de fonds sans fond.
Argument pour moi recevable.
Même si j'ai voté l'abandon du pétrole plutôt que la création d'une super ligue sur l'autre topic anti.
A quelle limite situes-tu ( :rouge: ) un budget L1 et/ou le prorata de fuoriclasse (pour faire court) composant une équipe un minimum ambitieuse (à moins que l'ambition ne soit pas inscrite dans le plan, auquel cas passons)? avec les questions subsidiaires sur les intentions européennes nécessaires à la venue des joueurs et le basculement exoliguain inhérent à l'intérêt de gros investisseurs.
Enfin qu'en pensent les joueurs 1)de l'ASSE, 2)n'ayant pas comme prénom Serge (la réponse étant impossible à obtenir, elle n'est pas obligatoire).
Le sculpteur Arman sur sa tombe au Père Lachaise : Enfin seul!

___
Messages : 17452
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: [Site] Salauds de pauvres !

Message par ___ »

Le nombre de fuoriclasse, ce n'est pas un problème pour moi ;)

Pour ce qui est des moyens, le point limite, serait celui à partir duquel l'écart de moyens financiers est le déterminant principal de la hiérarchie sportive.

Alors, comment tu le calcules... C'est forcément empirique. Je pense déjà qu'il ne faut pas se limiter à la masse salariale - le PSG a cette intelligence, de ne pas être qu'un club de fuoriclasse justement, et d'utiliser une partie de ses moyens à se doter de structures top niveau qui font la différence - jusqu'au jardinier :happy1:

Dans le fond, un peu comme pour les salaires, je serais totalement ouvert à une proposition du genre, l'ensemble des dépenses engagées par le club le plus dépensier ne doit pas être plus de 5 ou 10 fois (ou autre, à déterminer) supérieur à l'ensemble des dépenses engagées par le club le moins dépensier. Il y a immédiatement des problèmes techniques qui se posent (on observe a posteriori avec de possibles sanctions ; on fixe une limite avant en fonction des années précédentes ; on donne ou pas une marge de manœuvre aux clubs européens), mais rien d'insurmontable.

Par contre c'est sûr, dans le cadre du foot business dérégulé Bosman droits télés maousse, on sera nuls en coupe d'Europe.

Répondre