La ville de Saint-Etienne

Discussion générale sur l'ASSE

Modérateurs : Barre transversale, Poteau gauche, Poteau droit, Ligne de but

GreenPeace
Messages : 6699
Enregistré le : 25 avr. 2007, 13:12
Contact :

Re: La mort à petit feu de Saint-Etienne... ?

Message par GreenPeace »

Est-ce que ça fonctionne l'équivalent du velib à sainté ?
[size=85][url=http://www.faucon.net][b]du bruit à dessein[/b] \ [b]une image qui m'enchante[/b] \ [b]grenouille en trompette[/b][/url][/size]

Virgo
Messages : 4931
Enregistré le : 06 juil. 2005, 10:16

Re: La mort à petit feu de Saint-Etienne... ?

Message par Virgo »

osvaldopiazzolla a écrit :
Virgo a écrit :

Pour rebondir là dessus, moi perso je ne peux pas vendre sur internet les grandes enseignes cassent trop les prix...
c'est ce qui sauve le livre. tu vends quoi ?
Des ordis...
Si tu me cherches, je suis là : [url=http://maps.google.fr/maps?f=q&hl=fr&geocode=&q=licata&sll=47.15984,2.988281&sspn=12.955782,26.806641&ie=UTF8&ll=37.359242,13.993835&spn=1.892694,3.35083&z=9]mais il est ou ???[/url]

Latornade
Messages : 6485
Enregistré le : 20 août 2009, 13:31
Localisation : Avignon

Re: La mort à petit feu de Saint-Etienne... ?

Message par Latornade »

@ Banel
Touristique l'été soit 3/4 mois avec un pic pour le festival. Le reste de l'année il n'y a pas de touristes et les touristes hors festival sont souvent soit à haut revenues (donc H&m !) soit des tours opérateur (le pont, le palais, le magasin souvenir et on se presse il reste le pont du gard à voir…)
Tu as quand même 3 H&m dont celui du centre qui est immense sur 2 niveaux. Pas possible qu'il ne fonctionne qu'avec le mois de juillet et il est plein toute l'année.

@ epicentre
Quand on est pas sur… merci de nous indiquer une ville comparable dans ce cas.
Le mode de vie : nous sommes distant de 169 km, c'est pas vraiment un autre pays non plus. on parle la même langue...
Le niveau de vie (moyenne sur les 10 dernières années) :

Avignon Vaucluse
Revenu par ménage : 12 504 € / an Revenu par ménage : 15 867,5 € / an
Taux de chômage : 12,2% Taux de chômage : 16,5%

Saint-Etienne Loire
Revenu par ménage : 13 957 € / an Taux de chômage : 10,3%
Revenu par ménage : 15 024,6 € / an Taux de chômage : 12,98%

En gros y a du soleil mais pas de travail hormis dans l'agriculture…

Alors, pour en revenir au sujet, quelqu'un peut-il m'expliquer pourquoi les grandes enseignes arrivent à doubler voir tripler leurs magasins ici, et donc dynamiser le centre-ville, et pas à Saint-Etienne.
Est-ce politique ? Les accès routiers ? Les parkings ?

riflebird
Messages : 5795
Enregistré le : 27 avr. 2006, 17:17
Localisation : Alpilles

Re: La mort à petit feu de Saint-Etienne... ?

Message par riflebird »

Saint Étienne c'est construite grâce a la proximite de gisements de charbon il me semble...source d'énergie qui permet d'avoir une ressource pratiquement illimité de combustible...donc de faire du métal et de le travailler. Il me semble qu'on utilise encore beaucoup de métal dans nos sociétés modernes.
Attendu que la tradition manufacturière est définitivement perdue au profit de la Chine et d autres et à moins de construire des établissements de jeux et de décréter sainté le las Vegas français...mis à part le charbon, je ne vois pas ce qui pourrait sauver d'un déclin entamé il y a un demi siècle. c'est sa seule vraie richesse.

C'est dommage car des savoir-faire disparaissent.

riflebird
Messages : 5795
Enregistré le : 27 avr. 2006, 17:17
Localisation : Alpilles

Re: La mort à petit feu de Saint-Etienne... ?

Message par riflebird »

Enfin ptêtre qu'il y en a plus de charbon aussi...et comme la situation géographique de la ville est basée la dessus, et qu'il fait froid et qu'il y a pas la mer.

Vu le contexte économique à moyen terme. C'est pas gagné.

.........
Messages : 14711
Enregistré le : 08 sept. 2005, 17:54
Localisation : Paris

Re: La mort à petit feu de Saint-Etienne... ?

Message par ......... »

Ronaldow a écrit :serieux la vie pour vous se resume a faire les magasins et a rouler en bagnole ?
Grave.

Platoche
Messages : 17301
Enregistré le : 30 août 2005, 10:28
Localisation : Dans le vignoble...

Re: La mort à petit feu de Saint-Etienne... ?

Message par Platoche »

vertigogo a écrit :
Ronaldow a écrit :serieux la vie pour vous se resume a faire les magasins et a rouler en bagnole ?
Grave.
Non moi j'aime aussi ramasser des champignons, et c'est vrai qu'ils se font de plus en plus rares en centre-ville... quelle décadence...
Image

Les verts toujours...

Latornade
Messages : 6485
Enregistré le : 20 août 2009, 13:31
Localisation : Avignon

Re: La mort à petit feu de Saint-Etienne... ?

Message par Latornade »

vertigogo a écrit :
Ronaldow a écrit :serieux la vie pour vous se resume a faire les magasins et a rouler en bagnole ?
Grave.
Soit vous n'avez pas lu le sujet et les posts, qui n'est ni de faire des magasins, ni de rouler en voiture,
soit le sujet de vous intéresse pas. Dans ce cas, merci d'éviter les phrases dans ce style. Sérieux, la vie pour vous se résume au foot ? Grave.

.........
Messages : 14711
Enregistré le : 08 sept. 2005, 17:54
Localisation : Paris

Re: La mort à petit feu de Saint-Etienne... ?

Message par ......... »

latornade a écrit :
vertigogo a écrit :
Ronaldow a écrit :serieux la vie pour vous se resume a faire les magasins et a rouler en bagnole ?
Grave.
Soit vous n'avez pas lu le sujet et les posts, qui n'est ni de faire des magasins, ni de rouler en voiture,
soit le sujet de vous intéresse pas. Dans ce cas, merci d'éviter les phrases dans ce style. Sérieux, la vie pour vous se résume au foot ? Grave.
Diantre, mon ironie ne passe plus. Je suis trop vieux.

Latornade
Messages : 6485
Enregistré le : 20 août 2009, 13:31
Localisation : Avignon

Re: La mort à petit feu de Saint-Etienne... ?

Message par Latornade »

vertigogo a écrit :
latornade a écrit :
vertigogo a écrit :
Ronaldow a écrit :serieux la vie pour vous se resume a faire les magasins et a rouler en bagnole ?
Grave.
Soit vous n'avez pas lu le sujet et les posts, qui n'est ni de faire des magasins, ni de rouler en voiture,
soit le sujet de vous intéresse pas. Dans ce cas, merci d'éviter les phrases dans ce style. Sérieux, la vie pour vous se résume au foot ? Grave.
Diantre, mon ironie ne passe plus. Je suis trop vieux.

Grave.

pascal425
Messages : 6361
Enregistré le : 15 mai 2009, 19:19
Localisation : Savoie

Re: La mort à petit feu de Saint-Etienne... ?

Message par pascal425 »

Ronaldow a écrit :serieux la vie pour vous se resume a faire les magasins et a rouler en bagnole ?
Ben oui!Et puis aussi à craquer des fumigènes les jours de match

:jesors:

osvaldopiazzolla
Messages : 20649
Enregistré le : 29 août 2005, 14:05

Re: La mort à petit feu de Saint-Etienne... ?

Message par osvaldopiazzolla »

Virgo a écrit :
osvaldopiazzolla a écrit :
Virgo a écrit :

Pour rebondir là dessus, moi perso je ne peux pas vendre sur internet les grandes enseignes cassent trop les prix...
c'est ce qui sauve le livre. tu vends quoi ?
Des ordis...
Peut être des montages de configs que ne font pas les grandes surfaces ?
Jonathan, on t'aime, on t'adore, ne pars pas, tu es magique!

enfer vert
Messages : 1218
Enregistré le : 08 juil. 2005, 23:32
Localisation : En pleine dépression fotballistique...

Re: La mort à petit feu de Saint-Etienne... ?

Message par enfer vert »

Sainté est une ville qui a explosé démographiquement grâce à l'essor de l'industrie et aux mines de charbon et elle s'effondre aujourd'hui car ces deux moteurs disparaissent et ont disparu. Je pense qu'on ne reverra plus 200000 habitants dans ses murs et qu'il faut plutôt se projeter sur une ville de 110-120000 habitants. La municipalité devrait adopter une politique de rénovation où un logement sur deux serait rebâti, ce qui permettrait d'aérer le tissu urbain par des poches de verdure, des places laissées aux arts, voire des parkings.
Une ville plus petite mais plus agréable en résumé.
Le problème reste l'argent pour financer cela et y'en a pas...
Image

deiphobos

Re: La mort à petit feu de Saint-Etienne... ?

Message par deiphobos »

Le Foot c'est Nul a écrit :Sainté est une ville qui a explosé démographiquement grâce à l'essor de l'industrie et aux mines de charbon et elle s'effondre aujourd'hui car ces deux moteurs disparaissent et ont disparu. Je pense qu'on ne reverra plus 200000 habitants dans ses murs et qu'il faut plutôt se projeter sur une ville de 110-120000 habitants. La municipalité devrait adopter une politique de rénovation où un logement sur deux serait rebâti, ce qui permettrait d'aérer le tissu urbain par des poches de verdure, des places laissées aux arts, voire des parkings.
Une ville plus petite mais plus agréable en résumé.
Le problème reste l'argent pour financer cela et y'en a pas...
Je dit peut être une connerie mais pourquoi ne pas percer quelques rues plus larges? :rouge: C'est un avis tout personnel mais je trouve que Saint Etienne est quand même caractérisé par des rues étroites (où il n'est pas facile de se repérer).

la buse
Messages : 18811
Enregistré le : 01 août 2005, 16:33

Re: La mort à petit feu de Saint-Etienne... ?

Message par la buse »

Le Foot c'est Nul a écrit :Sainté est une ville qui a explosé démographiquement grâce à l'essor de l'industrie et aux mines de charbon et elle s'effondre aujourd'hui car ces deux moteurs disparaissent et ont disparu. Je pense qu'on ne reverra plus 200000 habitants dans ses murs et qu'il faut plutôt se projeter sur une ville de 110-120000 habitants. La municipalité devrait adopter une politique de rénovation où un logement sur deux serait rebâti, ce qui permettrait d'aérer le tissu urbain par des poches de verdure, des places laissées aux arts, voire des parkings.
Une ville plus petite mais plus agréable en résumé.
Le problème reste l'argent pour financer cela et y'en a pas...

L'effondrement démographique de la ville ne date pas d'aujourd'hui, mais des années 1980;
Effectivement, les friches ne sont pas forcément un handicap pour l'aménagement d'une ville.

Mais il faudra bien que les commerçants admettent aussi, en dehors de ce déclin propre, qu'on n'est plus aussi à l'époque florissante où la ville bénéficiait d'un immense bassin de vie s'étendant bien au delà du département (avec en plus un club de foot qui boostait cette attraction, il ne faut pas l'oublier). Les gens ne montent plus à Sainté pour faire leurs achats, ils trouvent quasiment tout sur internet, moins cher, plus rapidement et plus facilement.
Et ça, cela n'a rien à voir avec la politique de déplacement mis en place par les municipalités successives.

la buse
Messages : 18811
Enregistré le : 01 août 2005, 16:33

Re: La mort à petit feu de Saint-Etienne... ?

Message par la buse »

deiphobos a écrit :
Le Foot c'est Nul a écrit :Sainté est une ville qui a explosé démographiquement grâce à l'essor de l'industrie et aux mines de charbon et elle s'effondre aujourd'hui car ces deux moteurs disparaissent et ont disparu. Je pense qu'on ne reverra plus 200000 habitants dans ses murs et qu'il faut plutôt se projeter sur une ville de 110-120000 habitants. La municipalité devrait adopter une politique de rénovation où un logement sur deux serait rebâti, ce qui permettrait d'aérer le tissu urbain par des poches de verdure, des places laissées aux arts, voire des parkings.
Une ville plus petite mais plus agréable en résumé.
Le problème reste l'argent pour financer cela et y'en a pas...
Je dit peut être une connerie mais pourquoi ne pas percer quelques rues plus larges? :rouge: C'est un avis tout personnel mais je trouve que Saint Etienne est quand même caractérisé par des rues étroites (où il n'est pas facile de se repérer).
C'est pourtant l'une des principales qualités de cette ville, cette intimité qu'on ne retrouve quasiment nulle part à une telle échelle.

deiphobos

Re: La mort à petit feu de Saint-Etienne... ?

Message par deiphobos »

la buse a écrit :
deiphobos a écrit :
Le Foot c'est Nul a écrit :Sainté est une ville qui a explosé démographiquement grâce à l'essor de l'industrie et aux mines de charbon et elle s'effondre aujourd'hui car ces deux moteurs disparaissent et ont disparu. Je pense qu'on ne reverra plus 200000 habitants dans ses murs et qu'il faut plutôt se projeter sur une ville de 110-120000 habitants. La municipalité devrait adopter une politique de rénovation où un logement sur deux serait rebâti, ce qui permettrait d'aérer le tissu urbain par des poches de verdure, des places laissées aux arts, voire des parkings.
Une ville plus petite mais plus agréable en résumé.
Le problème reste l'argent pour financer cela et y'en a pas...
Je dit peut être une connerie mais pourquoi ne pas percer quelques rues plus larges? :rouge: C'est un avis tout personnel mais je trouve que Saint Etienne est quand même caractérisé par des rues étroites (où il n'est pas facile de se repérer).
C'est pourtant l'une des principales qualités de cette ville, cette intimité qu'on ne retrouve quasiment nulle part à une telle échelle.
je dit pas le contraire :)

On rit Point (Mick)
Messages : 8407
Enregistré le : 30 août 2005, 01:37
Localisation : Un endroit où on entend bien le stade

Re: La mort à petit feu de Saint-Etienne... ?

Message par On rit Point (Mick) »

deiphobos a écrit :
Le Foot c'est Nul a écrit :Sainté est une ville qui a explosé démographiquement grâce à l'essor de l'industrie et aux mines de charbon et elle s'effondre aujourd'hui car ces deux moteurs disparaissent et ont disparu. Je pense qu'on ne reverra plus 200000 habitants dans ses murs et qu'il faut plutôt se projeter sur une ville de 110-120000 habitants. La municipalité devrait adopter une politique de rénovation où un logement sur deux serait rebâti, ce qui permettrait d'aérer le tissu urbain par des poches de verdure, des places laissées aux arts, voire des parkings.
Une ville plus petite mais plus agréable en résumé.
Le problème reste l'argent pour financer cela et y'en a pas...
Je dit peut être une connerie mais pourquoi ne pas percer quelques rues plus larges? :rouge: C'est un avis tout personnel mais je trouve que Saint Etienne est quand même caractérisé par des rues étroites (où il n'est pas facile de se repérer).
Tu vas t'attirer les foudres d'ARCO... :mrgreen:
"Quand je rêve que je baise, je me réveille toujours trop tôt! Alors que je me réveille toujours trop tard quand je rêve que je pisse" Le Sneiper

Gonzalo Sanogo
Messages : 5562
Enregistré le : 23 août 2005, 10:36

Re: La mort à petit feu de Saint-Etienne... ?

Message par Gonzalo Sanogo »

latornade a écrit :
rising 42 a écrit :Dans une ville comme Metz, beaucoup plus petite, on trouve en centre-ville Le Printemps, Les Galeries Lafayette, et un centre ville vivant et fréquenté. Pourquoi là-bas et pas ici ?
Il y aurait encore tellement à dire qu'il faudrait écrire un livre.
Pour compléter, à Avignon, vous avez 3 "Villars" autour de la ville (sans compter à 30 mn vous avez "Plan de campagne", une des plus grande zone commerciale de France).
87 kms en 30mn tu as la même voiture que Jacques Melik :mrgreen:

Bref pour en revenir au débat je suis assez d'acc avec rising, je pense que ce qui manque au centre-ville c'est une locomotive telle les Galeries Lafayette ou le Printemps. Seul un magasin de ce type pourrait à mon sens drainer à nouveau les foules en ville.
J'ajoute que je trouve particulièrement déprimante la place de l'hotel de ville qui devient (comme dans la plupart des villes) la place des banques et assurances.
Nordin est meilleur que Honorat.

José
Messages : 48983
Enregistré le : 06 juil. 2005, 10:40

Re: La mort à petit feu de Saint-Etienne... ?

Message par José »

Article publié aujourd'hui sur Lyon Pôle Immo :

Lyon gagne des habitants, Saint Etienne en perd

Image

Alors que Lyon et son agglomération gagne des habitants, la préfecture de la Loire perd toujours des habitants.

La mise à jour 2009 de la population vient d’être rendue publique par l’INSEE. Et les tendances lourdes observées depuis quelques années ne se démentent pas en Rhône-Alpes : augmentation constante de Lyon, recul de Saint Etienne, et progression sensible du Genevois. Au final, la région comptait ainsi au premier janvier 2009 6 174 000 habitants au 1er janvier 2009, soit un gain de près de 530 000 habitants en dix ans. La population de Rhône-Alpes (+9.4% sur 10 ans) continue ainsi de progresser plus vite que la moyenne nationale (+6.7%). Soit une progression annuelle de 0.9% due à un flux migratoire positif (+0.4% par an) et à un solde naturel de naissances lui aussi dynamique (+0.5% par an).

Villeurbanne talonne Grenoble

Au sein de l’agglomération lyonnaise, certaines communes ont particulièrement profité de ce boom démographique. Villeurbanne, quatrième ville la plus peuplée de la région, a ainsi vu sa population progresser de 20.000 habitants depuis 1999, et n’est plus qu’à quelques milliers d’habitants de Grenoble intra-muros (155.632 habitants). Saint-Priest passe devant Caluire, et est désormais la quatrième ville la plus peuplée du Grand Lyon, devant Caluire mais derrière Lyon, Villeurbanne,et Vénissieux. Les villes de la Loire, elles, continuent de perdre des habitants, que ce soit le Grand Roanne ou Saint Etienne Métropole. La préfecture de la Loire reste néanmoins la deuxième ville la plus peuplée de la région, avec 171961 habitants, derrière Lyon (479.805 habitants).

La Haute Savoie en passe de détrôner la Loire

Le département de la Loire est d’ailleurs celui qui enregistre la plus faible augmentation depuis 10 ans. Le département est d’ailleurs en passe de perdre la troisième place régionale en termes de population au profit de la Haute-Savoie (+1.4% par an), en pleine expansion démographique. Le département, tout comme celui de l’Ain (+1.3% par an), tire parti de l’explosion du Genevois Français, qui demeure l’un des espaces les plus dynamiques de la région, en lien avec le développement de l’agglomération franco-valdo-genevoise.

L’autre axe qui voit sa population augmenter est celui des territoires situés entre la métropole lyonnaise et le sillon alpin. Bourgoin-Jallieu et La Tour-du-Pin voient ainsi une accélération nette de leur croissance démographique.

La périurbanisation progresse

Mais l’INSEE note un autre phénomène : celui de la tendance toujours forte à la périurbanisation, qui fait sentir son influence sur des territoires de plus en plus éloignés des villes. Dans la région lyonnaise depuis 1999, « la croissance s’opère dans la Plaine de l’Ain, le Nord-Isère, l’ouest des Monts du Lyonnais et le Val-de-Saône » note l’institut. Les communes de moins de 2 000 habitants sont d’ailleurs la source principale de la croissance démographique des 10 dernières années « 44 % de l’augmentation de la population s’explique par celle de ces communes » selon l’INSEE.

Les dix premières villes de Rhône-Alpes

Lyon 479 805 habitants
Saint-Étienne 171 961
Grenoble 155 632
Villeurbanne 144 751
Valence 64 364
Vénissieux 58 643
Chambéry 56 476
Annecy 50 254
Saint-Priest 41 751
Caluire-et-Cuire 41 149

Les dix premières agglomérations

Lyon 1 282 000 habitants
Grenoble 397 200
Saint-Etienne 374 800
Annecy 136 000
Chambery 121 600
Valence 119 300
CAPI 97 000
Voiron 90 700
Annemasse 78 500
Andrezieux 76 000

La Capi regroupe les principales communes du Nord est de l’Isère, comme Bourgoin-Jallieu, La Verpillière, Satolas, et Saint Quentin-Fallavier.

http://www.lyonpoleimmo.com" onclick="window.open(this.href);return false;
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion" (Saint-Augustin)
"Allez les Verts !" (Saint-Etienne)

vinsanity
Messages : 6334
Enregistré le : 26 août 2005, 21:44
Localisation : Sainté

Re: La mort à petit feu de Saint-Etienne... ?

Message par vinsanity »

Ronaldow a écrit :je ne parle pas de lfnac ... qui est encore assez nase pour y acheter de l'info ...
Les gens qui arrivent à se garer en centre ville ? :mrgreen:

___
Messages : 17439
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: La mort à petit feu de Saint-Etienne... ?

Message par ___ »

[j'ai 3 pages de retard, je sais]

Je ne sais plus qui a dit "vouloir faire sans la voiture, c'est un truc de bobo". Ca devrait être l'inverse ! Ce devrait plutôt être aux gens avec des revenus limités de chercher à se débarrasser de la voiture. Quand t’additionnes le coût :
- de l'achat
- de l'emprunt
- de l'assurance
- du carburant
- de l'entretien et des réparations
- des amendes et contraventions diverses
- du permis

Et si à ça tu ajoutes les coûts collectifs payés par tes impôts pour :
- aménager et entretenir les routes, les parkings, les ouvrages d'art pour faire passer les voitures (y compris feux de signalisation, panneaux...)
- concevoir et diffuser les campagnes de sécurité routière
- payer les flics pour surveiller que tout se passe bien

Et encore, on pourrait ajouter le coût de la prise en charge collective des accidentés, essayer de chiffrer les effets des maladies dues en grande partie aux pollutions atmosphériques et sonores des voitures, chiffrer aussi le coût de l'espace perdu pour les aménagements automobiles qui pourraient être utilisés à bien d'autres fins...et j'en oublie encore.

C'est quand même un servitude énorme, le tout-bagnole ! Combien d'heures de boulot par tête de pipe pour financer tout ça ? La voiture comme objet de consommation de masse utilisable au quotidien n'a aucun intérêt quand on raisonne à grande échelle - elle n'a que des effets pervers.

deiphobos

Re: La mort à petit feu de Saint-Etienne... ?

Message par deiphobos »

Olaf a écrit :[j'ai 3 pages de retard, je sais]

Je ne sais plus qui a dit "vouloir faire sans la voiture, c'est un truc de bobo". Ca devrait être l'inverse ! Ce devrait plutôt être aux gens avec des revenus limités de chercher à se débarrasser de la voiture. Quand t’additionnes le coût :
- de l'achat
- de l'emprunt
- de l'assurance
- du carburant
- de l'entretien et des réparations
- des amendes et contraventions diverses
- du permis

Et si à ça tu ajoutes les coûts collectifs payés par tes impôts pour :
- aménager et entretenir les routes, les parkings, les ouvrages d'art pour faire passer les voitures (y compris feux de signalisation, panneaux...)
- concevoir et diffuser les campagnes de sécurité routière
- payer les flics pour surveiller que tout se passe bien

Et encore, on pourrait ajouter le coût de la prise en charge collective des accidentés, essayer de chiffrer les effets des maladies dues en grande partie aux pollutions atmosphériques et sonores des voitures, chiffrer aussi le coût de l'espace perdu pour les aménagements automobiles qui pourraient être utilisés à bien d'autres fins...et j'en oublie encore.

C'est quand même un servitude énorme, le tout-bagnole ! Combien d'heures de boulot par tête de pipe pour financer tout ça ? La voiture comme objet de consommation de masse utilisable au quotidien n'a aucun intérêt quand on raisonne à grande échelle - elle n'a que des effets pervers.
Caricatural car tu ne prend pas en compte ce que la voiture rapporte. Pour commencer ça fait vivre ceux qui les fabriquent (et ils sont encore quelque uns sans compter les sous traitants), ça fait vivre aussi (grassement) ceux qui les réparent. Comment feront ils pour vivre si on laisse les voitures de côté? Ou encore le carburant qui rapporte énormément à l'état (TVA, TIPP...) et donc indirectement à tous.

Ce n'est pas tout noir ou tout blanc ;)

___
Messages : 17439
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: La mort à petit feu de Saint-Etienne... ?

Message par ___ »

deiphobos a écrit :
Olaf a écrit :[j'ai 3 pages de retard, je sais]

Je ne sais plus qui a dit "vouloir faire sans la voiture, c'est un truc de bobo". Ca devrait être l'inverse ! Ce devrait plutôt être aux gens avec des revenus limités de chercher à se débarrasser de la voiture. Quand t’additionnes le coût :
- de l'achat
- de l'emprunt
- de l'assurance
- du carburant
- de l'entretien et des réparations
- des amendes et contraventions diverses
- du permis

Et si à ça tu ajoutes les coûts collectifs payés par tes impôts pour :
- aménager et entretenir les routes, les parkings, les ouvrages d'art pour faire passer les voitures (y compris feux de signalisation, panneaux...)
- concevoir et diffuser les campagnes de sécurité routière
- payer les flics pour surveiller que tout se passe bien

Et encore, on pourrait ajouter le coût de la prise en charge collective des accidentés, essayer de chiffrer les effets des maladies dues en grande partie aux pollutions atmosphériques et sonores des voitures, chiffrer aussi le coût de l'espace perdu pour les aménagements automobiles qui pourraient être utilisés à bien d'autres fins...et j'en oublie encore.

C'est quand même un servitude énorme, le tout-bagnole ! Combien d'heures de boulot par tête de pipe pour financer tout ça ? La voiture comme objet de consommation de masse utilisable au quotidien n'a aucun intérêt quand on raisonne à grande échelle - elle n'a que des effets pervers.
Caricatural car tu ne prend pas en compte ce que la voiture rapporte. Pour commencer ça fait vivre ceux qui les fabriquent (et ils sont encore quelque uns sans compter les sous traitants), ça fait vivre aussi (grassement) ceux qui les réparent. Comment feront ils pour vivre si on laisse les voitures de côté? Ou encore le carburant qui rapporte énormément à l'état (TVA, TIPP...) et donc indirectement à tous.

Ce n'est pas tout noir ou tout blanc ;)
Cet argument-là ne me plaît pas, parce qu'à ce moment-là, on pourra dire que le trafic de drogue fait vivre des gens (ceux qui produisent comme ceux qui "réparent" les dégâts)...

Ma vision des choses, et l'argument plus solide et profond, est que nous savons produire suffisamment de choses suffisamment vite à un coût suffisamment faible pour que le modèle plein-emploi/salariat soit totalement dépassé. La preuve, on dépense peut-être plus d'argent maintenant à essayer de convaincre le con-sommateur d'acheter des choses dont il n'a pas besoin qu'à répondre à des besoins avérés. Il n'y a jamais eu autant de fric qu'aujourd'hui - une croissance moyenne "de crise" de 2% sur 30 ans ça fait quand même +80%, ce qui est plutôt honorable. La clé est dans la répartition des richesses. Suffit d'aller chercher le fric là où il est.

Pour en revenir à la voiture : une personne qui bosse aujourd'hui est plus obligée d'organiser sa journée autour du boulot. Je vais prendre des valeurs moyennes à la louche : 9h entre la reprise du matin et la sortie le soir pause dej incluse, 1h de transport, 1h pour se préparer et pour se remettre le soir, ça fait 11h. Tu retires 7h de sommeil, ça laisse plus que 6h. Et encore pour beaucoup de personnes, c'est moins de temps, et pour tous, c'est 6h qui valent moins que les autres car fatigue. Il peut certes difficilement faire sans voiture : il a pas le temps - on ne le lui laisse pas. Maintenant réduit lui son temps de travail de moitié : 5h de gagnée ; tu peux prendre le temps de marcher, de flâner - et donc ne pas aller au plus vite, c'est-à-dire au supermarché.

Quant à la réduction du temps de travail, c'est pas qu'un truc de gaucho écervelé : Keynes pensait qu'en toute logique économique, on en serait à 12h hebdo bien avant 2012 ;)

C'est un peu touffu ce que je raconte, et je prends pas le temps de le structurer comme ça devrait, donc s'il y a besoin de préciser pas de souci - je garantis juste pas la rapidité d'exécution :mrgreen:
Modifié en dernier par ___ le 29 déc. 2011, 23:58, modifié 2 fois.

___
Messages : 17439
Enregistré le : 09 sept. 2011, 14:53

Re: La mort à petit feu de Saint-Etienne... ?

Message par ___ »

Ronaldow a écrit :la bagnole c'est justement l'instrument de la servitude des bovins que sont 99% de nos concitoyens justement ... :]
Je dirais que c'est le combo boulot à plein temps-télé-bagnole-gadgets technologiques qui tend à faire de nous des moutons aux comportements stéréotypés et prévisibles ;)

Verrouillé