Page 1 sur 33

La dive bouteille

Posté : 28 juil. 2009, 14:00
par buddenbrook
Bonjour à tous,
Je lance ce topic sur le vin et tout ce qui tourne autour.
Passionné par la divine bouteille, j'espère qu'il en existe sur ce forum.
Topic ou vous pouvez de vos coups de coeur, des terroir et de tout ce qui touche au vin.

Re: La divine bouteille

Posté : 28 juil. 2009, 14:01
par Fernand Nathan
Hognon te manque ? :mrgreen:

Re: La divine bouteille

Posté : 28 juil. 2009, 14:12
par buddenbrook
Pas particulièrement :)

Re: La divine bouteille

Posté : 28 juil. 2009, 14:29
par Gustave
Bonjour,

Initiative sympa pour de nouvelles découvertes alorsje me lance.
Bu hier soir un (enfin plusieurs) bandol blanc chateau Pibarnon 2006 : élégant, vif et frais. pêche, menthol et légèrement citronné. Belle longueur. Un régal pour boire sans soif

Re: La divine bouteille

Posté : 28 juil. 2009, 14:32
par Balkan
Muscat de Rivesaltes :coeur: :coeur: :coeur: :coeur:

Re: La divine bouteille

Posté : 28 juil. 2009, 14:39
par Riquet le vert
Gigondas,Vaqueyras,Rasteau et le Manicle vin rouge du BUGEY pas mauvais du tout :mrgreen:

Re: La divine bouteille

Posté : 28 juil. 2009, 14:39
par buddenbrook
Bu dimanche

Montrachet 2003 "Marquis de Laguiche" Joseph Drouin
Nez plaisant et expressif,floral (aubépine),
Légerement grillé, amandes, puis minéral (sédiments, salin)
Bouche droite, belle envergure, milieu oscillant entre tonalités florales et grillées;
La finale s'arrondit mais offre une belle fraicheur minérale pleine de persistance
Emprunte du terroir évidente, malgré un millésime compliqué

Re: La divine bouteille

Posté : 28 juil. 2009, 14:49
par Gustave
buddenbrook a écrit :Bu dimanche

Montrachet 2003 "Marquis de Laguiche" Joseph Drouin
Nez plaisant et expressif,floral (aubépine),
Légerement grillé, amandes, puis minéral (sédiments, salin)
Bouche droite, belle envergure, milieu oscillant entre tonalités florales et grillées;
La finale s'arrondit mais offre une belle fraicheur minérale pleine de persistance
Emprunte du terroir évidente, malgré un millésime compliqué
ça c'est du (grand) vin mais tu n'aurais pas des choses plus abordables en stock ?

Re: La divine bouteille

Posté : 28 juil. 2009, 14:53
par guinnesstime
kbor01 a écrit :Hognon te manque ? :mrgreen:
Il est censé passer me voir. J'attends toujours sa visite.

Re: La divine bouteille

Posté : 28 juil. 2009, 14:53
par kissmyasse
Je veux pas faire mon pénible, mais c'est pas plutôt "la dive bouteille" ? (même si ça revient au même)

Re: La divine bouteille

Posté : 28 juil. 2009, 14:55
par la buse
kissmyasse a écrit :Je veux pas faire mon pénible, mais c'est pas plutôt "la dive bouteille" ? (même si ça revient au même)

A ne pas confondre avec la douve du mouton (Rotchild).

Re: La divine bouteille

Posté : 28 juil. 2009, 15:02
par la buse
Gustave a écrit :Bonjour,

Initiative sympa pour de nouvelles découvertes alorsje me lance.
Bu hier soir un (enfin plusieurs) bandol blanc chateau Pibarnon 2006 : élégant, vif et frais. pêche, menthol et légèrement citronné. Belle longueur. Un régal pour boire sans soif

Parlant de blanc 2006, je me suis tapé l'autre jour un petit St-Joseph, "domaine du Monteillet". Son prix a pas mal monté, mais ça reste une valeur sûre.
La cuvée du Papy 2003 fut une extase (mais à boire vite), par contre le 2005 devrait se garder encore plusieurs années.

Re: La divine bouteille

Posté : 28 juil. 2009, 15:05
par Rudy
Perso, hier soir et ce matin au réveil, Oasis tropical à l'eau de source, bouteille en plastique, belle couleur orangée, assez goûteuse, elle tient bien dans la bouche, à boire fraiche, un véritable régale :ange: :mrgreen:

Re: La divine bouteille

Posté : 28 juil. 2009, 15:07
par guinnesstime
la buse a écrit :
Gustave a écrit :Bonjour,

Initiative sympa pour de nouvelles découvertes alorsje me lance.
Bu hier soir un (enfin plusieurs) bandol blanc chateau Pibarnon 2006 : élégant, vif et frais. pêche, menthol et légèrement citronné. Belle longueur. Un régal pour boire sans soif

Parlant de blanc 2006, je me suis tapé l'autre jour un petit St-Joseph, "domaine du Monteillet". Son prix a pas mal monté, mais ça reste une valeur sûre.
La cuvée du Papy 2003 fut une extase (mais à boire vite), par contre le 2005 devrait se garder encore plusieurs années.
Ce n'est pas plutôt "vignobles du Monteillet" de Stéphane Montez ? ;)
Je vends son rouge que je trouve un peu "moderne" à mon goût mais qui est au goût du public qui apprécie se rondeur et ses notes vanillées (bois).

Re: La divine bouteille

Posté : 28 juil. 2009, 15:09
par buddenbrook
Passé te voir ou?
Tu travailes dans le vin?
guinnesstime a écrit :
kbor01 a écrit :Hognon te manque ? :mrgreen:
Il est censé passer me voir. J'attends toujours sa visite.

Re: La divine bouteille

Posté : 28 juil. 2009, 15:10
par guinnesstime
buddenbrook a écrit :Passé te voir ou?
Tu travailes dans le vin?
guinnesstime a écrit :
kbor01 a écrit :Hognon te manque ? :mrgreen:
Il est censé passer me voir. J'attends toujours sa visite.
Caviste à nissa.

Re: La divine bouteille

Posté : 28 juil. 2009, 15:22
par Bixente
Bon vin rouge abordable :
Cote du Rhône : Saint Joseph
Pays de loire : Saint Nicolas de Bourgueil

Et pour l'été un petit cote Roannaise rosé d'Alain Baillon (publicité inside ;-) )

Re: La divine bouteille

Posté : 28 juil. 2009, 15:46
par Fernand Nathan
Qui peut me conseiller du vin qui je pourrais conservé dans ma cave ? :mrgreen:

J'en bois tellement pas que j'oublie que j'ai des bouteilles !!! Mais bon c'est pour faire plaisir à mes amis quand je fais des repas :)

D'ailleurs j'ai retrouvé une bouteille de Chablis de 1986 (j'étais même pas né). Et maintenant elle doit même plus se boire :snif:

Re: La divine bouteille

Posté : 28 juil. 2009, 15:50
par Danish
kbor01 a écrit :D'ailleurs j'ai retrouvé une bouteille de Chablis de 1986 (j'étais même pas né). Et maintenant elle doit même plus se boire :snif:
Le vin ne se conserve pas tu sais
3 mois tout au plus et c'est périmé. Envoie moi tes bouteilles périmées, surtout les Bourgogne, je saurai les recycler :mrgreen:

Re: La divine bouteille

Posté : 28 juil. 2009, 15:57
par Toulousain
Danish le Survivant a écrit :
kbor01 a écrit : D'ailleurs j'ai retrouvé une bouteille de Chablis de 1986 (j'étais même pas né). Et maintenant elle doit même plus se boire :snif:
Le vin ne se conserve pas tu sais
3 mois tout au plus et c'est périmé. Envoie moi tes bouteilles périmées, surtout les Bourgogne, je saurai les recycler :mrgreen:
Perso je suis plus bordeaux ... si jamais tu as un chateau Angélus, méfies toi c'est du vin de messe ... de même, du cos d'estournel, c'est fait par des chinois tu n'as qu'à regarder les étiquettes, il y a des pagodes dessus)

En fait, tout dépend beaucoup du vin et de la cave qui a conservé le breuvage ... mais Guinnesstime te guidera mieux ...
D'ailleurs guinness, aurais-tu un site ou un lien pour accéder à ta boutique ?? Quitte à acheter du vin, autant acheter "vert" ... ;)

Re: La divine bouteille

Posté : 28 juil. 2009, 16:10
par guinnesstime
hcatteau a écrit :
Danish le Survivant a écrit :
kbor01 a écrit : D'ailleurs j'ai retrouvé une bouteille de Chablis de 1986 (j'étais même pas né). Et maintenant elle doit même plus se boire :snif:
Le vin ne se conserve pas tu sais
3 mois tout au plus et c'est périmé. Envoie moi tes bouteilles périmées, surtout les Bourgogne, je saurai les recycler :mrgreen:
Perso je suis plus bordeaux ... si jamais tu as un chateau Angélus, méfies toi c'est du vin de messe ... de même, du cos d'estournel, c'est fait par des chinois tu n'as qu'à regarder les étiquettes, il y a des pagodes dessus)

En fait, tout dépend beaucoup du vin et de la cave qui a conservé le breuvage ... mais Guinnesstime te guidera mieux ...
D'ailleurs guinness, aurais-tu un site ou un lien pour accéder à ta boutique ?? Quite à achetre du vin, autant acheter "vert" ... ;)
Non pas de site car je ne fais pas de vente par internet. Il y a trop de mastodontes sur le marché, sans compter les problèmes de logistique et de stockages (et de flouzes). Je suis surtout caviste de proximité. J'aime bien avoir mes clientes en face lorsque je leur parle de longueur en bouche. :langue3:

Re: La divine bouteille

Posté : 28 juil. 2009, 16:22
par la buse
guinnesstime a écrit :
la buse a écrit :
Gustave a écrit :Bonjour,

Initiative sympa pour de nouvelles découvertes alorsje me lance.
Bu hier soir un (enfin plusieurs) bandol blanc chateau Pibarnon 2006 : élégant, vif et frais. pêche, menthol et légèrement citronné. Belle longueur. Un régal pour boire sans soif

Parlant de blanc 2006, je me suis tapé l'autre jour un petit St-Joseph, "domaine du Monteillet". Son prix a pas mal monté, mais ça reste une valeur sûre.
La cuvée du Papy 2003 fut une extase (mais à boire vite), par contre le 2005 devrait se garder encore plusieurs années.
Ce n'est pas plutôt "vignobles du Monteillet" de Stéphane Montez ? ;)
Je vends son rouge que je trouve un peu "moderne" à mon goût mais qui est au goût du public qui apprécie se rondeur et ses notes vanillées (bois).
Je pense que tu parles de la cuvée du Papy qui est vieilli un an en fût de chêne. De quelle années tu parles ? Le 2005 est absolument à garder et le 2006 m 'est apparu très en dessous des années précédentes. Le 2003 était exceptionnel, la meilleure cuvée depuis 1989 mais il a atteint son apogée il y a deux ans je pense.

Montez fait désormais du Côtes Roties (j'en prendrai si je m'abonne pas à l'ASSE :diable: ), un blanc que je trouve excellent, un Condrieu au niveau des meilleurs (en qualité comme en prix :rouge: ) et il me semble aussi un Viognier (pas mal, mais un peu trop cher à mon goût).
Pour ceux que ça intéresse, rendez-vous à Chavanay pour la foire aux vins le deuxième week-end de décembre: j'y serai à coup sûr parce que ma cave s'est dangeureusement vidée avec les chaleurs estivales :]

Re: La divine bouteille

Posté : 28 juil. 2009, 16:29
par Faignasse
Le meilleur vin blanc que j ' ai eu la chance de déguster est le GEVURSTRAMINER vin blanc d ' alsace à la robe
dorée et au gout subtil.
Hs // Lors de la seconde guerre mondiale ma famille a accueillie 2 flillettes Alsaciennes qui sont des mémés maintenant et parfois elles lachent 2/3 bouteilles hors étiquettes pour services rendus.ll y en a une qui s ' est marié avec un vigneron.. bien vu l ' aveugle :malin1:
Assez friand des vins de savoie ,mais la valeure sûre reste le vin Bourguignon de chablis ( faut pas gacher)

Le rosé est un peu de parent pauvre du" Gibolin" , ma préférence se porte sur un vin Corse le Patrimonio et quelques vins du VAR.

Pour les rouges ma préférence se porte sur le Bordeaux.
J ' ai noté plus haut qu ' il y avait des amateurs de Rasteau bien moins connus que les" côtes roties" mais d ' un rapport qualité prix incomparable.
C ' est du vin rouge du Vaucluse qui tient la route...
Comme c ' est la crise je me réfugie dans les vins du sud/ ouest non loin de bergerac / gaillac il y a parfois de bonnes surprises.
HS j ' ai gouté un vin blanc tchèque ( c ' était pas top) .
Nous sommes vraiment le pays du JAJA et Piscétout
:malin1:

Re: La divine bouteille

Posté : 28 juil. 2009, 16:29
par la buse
Gustave a écrit :Bonjour,

Initiative sympa pour de nouvelles découvertes alorsje me lance.
Bu hier soir un (enfin plusieurs) bandol blanc chateau Pibarnon 2006 : élégant, vif et frais. pêche, menthol et légèrement citronné. Belle longueur. Un régal pour boire sans soif

Nous sommes clients chez eux de grand père en petit fils, c'est une chance parce que le pékin moyen peut aller y goûter sur place, mais pas en acheter (c'est con :mrgreen: ), droit réservé aux anciens clients.

j'ai été plus déçu par leur rosé 2005, imbuvable pour tout amateur (goût de flotte).

Leur rouge se garde très bien, ce qui en fait en général un vin de qualité.

J'ai jamais bu leur blanc, tu me fais envie par ces température assoiffantes. :taré1:

Re: La divine bouteille

Posté : 28 juil. 2009, 16:29
par buddenbrook
Gustave a écrit :
buddenbrook a écrit :Bu dimanche

Montrachet 2003 "Marquis de Laguiche" Joseph Drouin
Nez plaisant et expressif,floral (aubépine),
Légerement grillé, amandes, puis minéral (sédiments, salin)
Bouche droite, belle envergure, milieu oscillant entre tonalités florales et grillées;
La finale s'arrondit mais offre une belle fraicheur minérale pleine de persistance
Emprunte du terroir évidente, malgré un millésime compliqué
ça c'est du (grand) vin mais tu n'aurais pas des choses plus abordables en stock ?
A.O.C. Côtes de Provence 2005
Carignan, Mourvedre, cinsault, syrah, grenache
Prix 10€ prix plus abordable vente à la propriete 8€
Pigeage, remontage pendant la période de cuvaison d'environ 27 jours. Puis élevage de 14 mois en barriques sans soutirage. Mise en bouteille sans filtration.
C'est un vin nature
Nez plaisant et intense de fruits noirs (griotte, cerise noire). Pointes viandées et animales, et épicées.
Bouche tendue pleine de fraicheur reposant sur une belle matière, milieu épicé et fruits noirs. Finale serrée sur des tanins taquinants.
Vin plein de personnalité, laissant passer une belle gourmandise