Lolo au taquet à l'ESTAC

21/06/2019
bookmark bookmark
share share

 

Joliment introduit par son président auprès de la presse troyenne (« Ce qui me plait chez Laurent Batlles, c'est qu'il va donner une identité au jeu du club troyen »), Laurent Batlles, qui a signé pour 2 ans avec l’ESTAC (plus une année en option) a confié hier son ambition à l’aube de son grand saut à la tête d’une équipe pro :

« Je remercie le club de me donner l'opportunité de mettre en place mon projet. Je suis très fier d'arriver à Troyes. L'apprentissage était terminé pour moi, je voulais passer à autre chose, me confronter à l'aspect professionnel. Ca fait 7 ans que j'entraîne. Aujourd'hui, je n'ai pas de pression. Lors de ma carrière de joueur, je suis venu de nombreuses fois à Troyes. Je sais ce que représente le football ici. C'est important que les supporters viennent au stade et apprécient le jeu qu'on proposera.On travaille au quotidien sur les dossiers. On sait qu’on a perdu pas mal de joueurs. Mais si, personnellement, j’ai accepté le projet, c’est aussi parce qu’on aura une équipe relativement compétitive pour se maintenir facilement. On va bien travailler pour prétendre faire un bon championnat et garder nos meilleurs joueurs. On souhaite monter l'équipe la plus compétitive possible pour essayer d'aller battre tout le monde. Pour faire un bon championnat, il faudra imposer certaines choses, peu importe l'adversaire.
Je veux un projet basé sur l'humain. Que les joueurs s'identifient au maillot. Que les gens soient heureux. Mes principes de jeu : j'aime avoir le ballon, ne pas courir après. Plus on l'a, moins on court. J'aime avoir une possession dans le camp adverse. »

Potins
31/03 18:01
Saint-Etienne - Kiev sur La Chaîne Parlementaire (3)
31/03 12:11
Sagna croit en Saliba
31/03 11:47
Nicolas Girard répond aussi à Nanard
31/03 11:03
Beric fan du Maverick Doncic
31/03 07:39
Lees-Melou répond à Nanard
31/03 07:16
L'Ange Vert supporter du QSG
31/03 07:06
Caïazzo l'a joué perso
30/03 22:06
Brandao devant Alex et Ilan
30/03 21:36
Ruffier au top
30/03 21:10
Quand Uderzo inspirait un tifo
Articles
30/03/2020
Le nerf de la guerre (2)
17/03/2020
Avant le tunnel, la lumière
10/03/2020
Avec des milieux relayeurs
07/03/2020
Et Chavériat chavira
02/03/2020
Un derby ?
01/03/2020
Bayal : "Un derby, ça se gagne !"
01/03/2020
Une-deux avec Roby avant le derby
01/03/2020
Une pluie de centres
24/02/2020
Une fin cruelle
10/02/2020
Frustrés, mais pas abattus

Partager