RPG assume son péché

RPG assume son péché

Image

 

Dimanche dernier, on n'a pas vu la main de Dieu mais celle de son archange Pierre-Gabriel. Dans Le Progrès du jour, Ronaël assume son péché et compte se rédimer. Extraits.

 

"C’est une erreur de jeunesse. Je l’assume complètement. Des erreurs, j’en ferai encore mais, au moins, cela va me permettre d’apprendre et de gagner en maturité. Il y a de la déception, ça forge le mental. Je saute. Comme je perds le ballon de vue, j’essaie de me retourner. J’étais dans mon élan, ma main était en l’air et c’est là que je touche le ballon. L'arbitre m'a demandé si c'était volontaire, je lui ai répondu que non. Si ça l’avait été, il m’a dit qu’il m’aurait mis le carton rouge au lieu d’un jaune.

 

Le staff m’a dit que ce sont des choses qui pouvaient arriver et qu’il ne fallait pas que je baisse la tête. Que je devais continuer de travailler au quotidien pour essayer de jouer le plus possible. Mes partenaires ne m’ont rien dit à la mi-temps. C’est plus, à la fin du match, qu’ils m’ont chambré. Je le prends bien. À la fin de la rencontre, bien sûr, j’avais des regrets. On n’a pas pris d’autre but après ce penalty stupide. On aurait donc pu obtenir les trois points.

 

Je dois m'améliorer sur le plan technique et tactique aussi même si je pense avoir fait des progrès dans ce domaine. Je dois également travailler l’endurance. Le staff m’y incite. Deux fois par semaine, je fais un travail supplémentaire, je cours. C’est important pour le haut-niveau car on demande au latéral moderne de défendre mais aussi d’être un contre-attaquant. Je suis sous contrat avec l’ASSE jusqu’en 2020 et je compte bien y rester jusqu’à cette date. Le plus important, c’est le club. On verra par la suite."

 

plus de potins