[HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Discussion générale sur l'ASSE

Modérateurs : Poteau droit, Barre transversale, Ligne de but, Poteau gauche

paranoid
Messages : 2623
Inscription : 27 juil. 2015, 10:33

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par paranoid » 21 oct. 2019, 13:15

baggio42 a écrit :
21 oct. 2019, 11:46
paranoid a écrit :
21 oct. 2019, 10:31
baggio42 a écrit :
21 oct. 2019, 10:10
paranoid a écrit :
21 oct. 2019, 09:29
baggio42 a écrit :
20 oct. 2019, 21:58
Timick a écrit :
19 oct. 2019, 12:30
baggio42 a écrit :
19 oct. 2019, 10:50

Juste une question.Comment font-ils dans les autres pays democratiques?
Australie, Japon, USA, Allemagne, GB ?
Je ne parle pas de la russie ou la chine.
Est-ce que les gens, globalement sont plus malheureux que chez nous.Je ne crois pas.
Ces pays ont une histoire qui leur est propre, ont fait d'autres choix de société. Tant mieux pour eux, il y a des trucs biens chez eux, il y a des trucs biens chez nous, mais je ne crois pas que l'uniformisation mondiale des pratiques économiques et sociales soit réaliste et viable ; on le voit du reste avec la construction hors-sol de l'UE, qui se fait sans les peuples et dans laquelle des pays démocratiques se voient imposer des règles qui, elles, ne sont pas choisies démocratiquement (la fameuse et fumeuse règle des 3%, les traités type CETA, toutes les décisions de la Commission Européenne qui n'est pas composée de gens élus par les peuples par exemple).

La France a tracé sa propre voie sur le plan politique et social, comme par exemple sur la laïcité (loi de 1905), sur l'existence d'un SMIC, sur les retraites ou sur la sécurité sociale : ces éléments (entre autres) font de l'expérience française une construction sociale originale, intéressante, solidaire et viable.

L'état des réseaux de transports en Angleterre (nombre d'incidents ou d'accidents notamment), les profs anglais très mal reconnus, les partenariats public-privé désastreux que même leurs anciens défenseurs n'osent plus défendre (toujours en Angleterre, voir Le Canard Enchaîné de cette semaine), ça ne fait pas rêver !
Et l'Allemagne, dont on nous rebat les oreilles avec son taux de chômage plus bas que le nôtre, taux érigé en symbole de la réussite économique de ce pays ? Mais qui est là pour dire aux Français que beaucoup de travailleurs allemands doivent cumuler deux ou trois petits boulots inintéressants et mal considérés dans la semaine pour arriver à l'équivalent d'un SMIC qui n'existe pas là-bas ?
Le système des retraites "chacun pour sa pomme et tant pis si tu as un accident de la vie", les personnes âgées qui bossent toujours, la protection sociale inexistante et les soins aux Etats-Unis où à bien des égards seuls ceux qui peuvent payer sont soignés (tant pis pour les autres), ne donnent pas vraiment envie de s'aligner non plus sur leur façon de faire. Des potonautes qui ont vécu dans ces pays en parleront sans doute mieux que moi.

Ce sont des choix que ces pays ont fait en fonction de leur histoire, grand bien leur fasse si ça leur convient, mais la France a une autre histoire, d'autres pratiques, des systèmes basés sur la solidarité (sécurité sociale, retraites par répartition) qui font qu'elle résiste (mais jusqu'à quand ?) plutôt mieux que d'autres pays aux attaques néolibérales menées en ce moment par Macron et ses clones étrangers (lire "La guerre sociale en France" de R. Godin, qui vient de sortir).
Ce qu'impose ce gouvernement au pas de charge, ce sont des choix égoïstes, court-termistes, antiécologiques, injustes, antisociaux, qui sont faits pour enrichir des gens et des multinationales déjà riches tout en fragilisant, en exploitant et en appauvrissant les gens humbles ou les classes moyennes, et j'espère bien que de plus en plus de Français vont se réveiller et siffler le coup de sifflet final à ces politiques mortifères et à leurs promoteurs. En 2022, il faudra réagir, réfléchir, aller voter pour autre chose : il existe (et pas au RN, hein !) des programmes cohérents, crédibles, qui sont surtout bien plus ancrés dans la réalité des enjeux politiques, humains, écologiques, sociaux des années à venir que les projets néolibéraux dégueulasses comme celui de Macron qu'on nous vend ad nauseam comme la seule voie possible.
Sur l'Union Européenne, sans elle, des pans entiers de notre économie auraient disparu, l'agriculture en premier.
Vous avez une propension assez incroyable à voir le verre à moitié vide, alors qu'il est bien rempli.
Si l'EU n'existait pas, Toulouse serait une ville sans Airbus et tous les emplois qui vont avec.
Des exemples comme celui ci je peux en citer quelques uns.
Sur la SNCF, là aussi, il y a des combats d'arrière garde.Le système des retraites coûte à l'état chaque année 700 millions.
Désolé, mais pour moi, ce système n'est pas viable.Pour en revenir sur cet incident de Champagne Ardennes, j'aurai apprécié que dès la découverte de ce dysfonctionnement, les syndicats fassent une conférence de presse en relatant les faits et annoncent une grève dès Lundi prochain.Au lieu de cela, ils ont décrété un mouvement en catimini, qui avait pour seul de but d'emmerder les usagers d'une manière lâche.
Ce n'est pas de cette façon qu'ils vont s'attirer les sympathies des usagers.Tu me diras ils s'en cognent royalement.
Mais dès lors, pourquoi les écouter et surtout avoir envie de les suivre.
Enfin, sur un point politique, tu parles de changer les choses.Mais comment? Quel programme viable et pouvant atteindre la majorité est capable de l'emporter en 2022?
Quand je vois les résultats des dernières élections, sur 30 ans, j'ai pas l'impression que la majorité des Français veuille changer radicalement de politique.
Et heureusement d'ailleurs.Car quand je vois des fous présider aux destinées des USA, de la Turquie, de L'Italie et bien d'autres pays, je me dis que nous avons des présidents qui font que la France est parmi les pays les mieux structurés et démocratiques du monde.
Qu'est-ce que t'en sais ?


Des présidents de plus en plus mal élus, dont le dernier n'a pas eu la majorité au 2nd tour et à peine 20% au 1er face à une opposition totalement morcelée et une abstention qui commence à atteindre des sommets même dans les élections majeures, t'appelles ça comment ?
T'es serieux sur l'agriculture ?
Sans la PAC, merci Chirac, nos agriculteurs sous perfusion seraient en grande difficulté.
Sur les élections. Votre problème sur ce topic est de dire, personne n'est capable de proposer un autre programme, opposition morcelée ? Et alors! C'est la faute de Macron? Non!
Rassemblez vous et atteingnez la majorité. Pas facile apparemment...
Junito a raison.C'est une fake news.
Il y a une election démocratique et un vainqueur en sort.
Et si les electeurs , au lieu de reagir en enfants gâtés, se prennaient en charge et allaient voter, peut etre qu'une autre politique verrai le jour.
Ah bah quand tu crées un système qui rend les agriculteurs dépendants d'une subvention, c'est sûr que sans cette dernière ils crèvent mais c'est pas ladite subvention qu'il faut bénir, plus les gars qui ont mis en place ce système qu'il faut blâmer.
Par contre quand tu mets en concurrence ces agriculteurs avec d'autres de pays qui ont des normes sociales et environnementales inférieures aux tiennes, autrement dit qui peuvent faire de l'ultra intensif sans se soucier de la qualité quand une grosse partie de tes exploitations sont de taille bien inférieure, t'as intérêt à beaucoup les subventionner.

Donc d'un côté on les flingue, et d'un autre on les met sous-perf. Imagine ce que ça va être quand les premiers effets du CETA et du Mercosur vont arriver (si c'est pas déjà le cas). Merci l'UE ! Les 1 ou 2 agriculteurs qui se suicident chaque jour vont être contents de ce qui va se produire les prochaines années, outre les consommateurs qui vont bouffer toujours plus de la merde et plus globalement la planète qui va encore plus morfler avec tous ces traités de libre-échange criminels.

Et non, arrêtez votre mauvaise foi les macroniens, vous êtes juste la minorité de la population et vous imposez votre vision du monde qui nous envoie à pleine vitesse dans le mur au reste du pays qui, effectivement, n'arrive pas à se fédérer, et ce grâce à un système politique totalement dépassé (cf le nombre d'abstentionnistes qui croit en flèche + l'obligation des gens de devoir manifester pour se faire entendre, au risque de se faire éborgner, gazer ou amputer d'un membre).

Vous attendez qu'il y ait 90% d'abstentionnistes pour commencer à vous demander si vous êtes encore légitimes ?

Mais voilà c'est du classique, dès qu'on pointe votre illégitimité vous criez à la fake news...
Quand ils ont profité du système de la PAC on ne les a pas entendu.Enfin si lors des manifestations quand les anglais voulaient remettre en cause leurs avantages.
D'ailleurs certains s'en rendent compte et oeuvrent pour des circuits courts.Pourquoi pas, c'est cela l'economie.S'adapter, changer, évoluer.
Sur les élections, tu parles de légitimité de Macron.
Mais toi tu représentes quelle légitimité ?
Qui est plus légitimes que EM dans ce paysage politique?
Il y aurait MLP ou Mélenchon je dirai à l'identique.
Ce sont ces diatribes constamment lues ou écoutées qui participent à cette anarchie ambiante.
Cependant quand ce monde politique s'ecroulera vous serez les premiers à vous plaindre et vous languir du temps passé....un mal francais...
Je m'en fous de savoir s'ils ont gueulé ou pas, enfin le système de la PAC en 1960 était peut-être plus adapté que l'actuel. Ce qui m'intéresse c'est de changer ce système mortifère qui est chaque jour aggravé par des enfoirés d'idéologues néolibéraux non-élus qui pensent que tout marché doit être ouvert aux 4 vents de la mondialisation et qui se foutent totalement du moyen-long terme, tout ça au nom de la sacro-sainte main invisible que tu cites et qui fait tant de bien.
Désolé de ne pas trouver de vertu à ce truc.

Quelle légitimité j'ai ? Bah celle d'un citoyen, qui en théorie détient une portion de souveraineté sur ses gouvernants mais qui n'est jamais consulté en pratique (et ne me parle pas du vote stp, on s'est assis sur notre avis en 2008 avec Lisbonne, maintenant la crédibilité de ce système est nulle).

Qui est plus légitime ? La portion du peuple qui constitue la majorité, c'est juste le principe de toute démocratie. Là on est dans un fonctionnement oligarchique (ie le pouvoir aux mains d'une minorité). Dans d'autres pays ils ont des systèmes de coalitions, ça marche peut-être pas toujours, mais au moins t'as une vraie majorité qui dirige, sans parler de l'aspect plus consensuel de cette forme de régime plutôt que notre 5ème République qui agit comme un bulldozer depuis 40 ans et qui ne donne comme moyen d'opposition que la grève, la manifestation, ou l'émeute

mononoké
Messages : 2497
Inscription : 18 avr. 2015, 06:12
Localisation : 42000

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par mononoké » 21 oct. 2019, 13:16

baggio42 a écrit :
21 oct. 2019, 11:35


Je faisais allusion non pas à la gestion globale de la SNCF mais au volet retraite de cette entreprise....
Les 700 millions de déficit sont la conséquence de l'item retraite et uniquement cela.
ah ben je suis pas dans ton cerveau, hein.

le système de retraite des paysans est déficitaire depuis 1962 (de mémoire !).
on fait quoi ? on leur dit de rendre les sous, aux culs-terreux ?
ou on taxe plus largement ceux qui ont ont du pognon à plus savoir qu'en foutre, et qui vivent largement du travail des autres ? ah non ! à eux, on supprime des impôts pour que ça "ruisselle" ! et on attend, on attend que ça ruisselle, on attend toujours; bien sur, la pauvreté augmente, mais "ça va ruisseler qu'on vous dit" ! :hehe:

Danish
Messages : 26158
Inscription : 01 août 2005, 21:29
Localisation : Saint-Etienne Centre

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Danish » 21 oct. 2019, 13:21

Je tiens juste à ajouter à ce passionnant débat que, pendant que mes coéquipiers se douchent à poil ou en calbut (selon leurs préférences), moi je rentre me doucher chez moi.

Oui ca pue dans la voiture.

Punky
Messages : 16785
Inscription : 30 juil. 2005, 10:50
Localisation : Saint-Priest Manissieux

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Punky » 21 oct. 2019, 13:28

Danish a écrit :
21 oct. 2019, 13:21
Je tiens juste à ajouter à ce passionnant débat que, pendant que mes coéquipiers se douchent à poil ou en calbut (selon leurs préférences), moi je rentre me doucher chez moi.

Oui ca pue dans la voiture.
Reconnais juste que tu es moins bien équipé que Florent... :mrgreen:
Agent immobilier sur la région lyonnaise.

Timick
Messages : 4614
Inscription : 06 juil. 2005, 15:07

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Timick » 21 oct. 2019, 13:51

baggio42 a écrit :
20 oct. 2019, 21:58
Sur l'Union Européenne, sans elle, des pans entiers de notre économie auraient disparu, l'agriculture en premier.
L'UE a rendu l'agriculture dépendante de ses subventions, qui sont au passage pour une bonne part empochées par de grands groupes productivistes utilisateurs de pesticides. L'UE signe aussi le CETA par exemple. Les petits agriculteurs galèrent, pour certains abandonnent le métier et d'autres se suicident comme jamais ce n'était arrivé auparavant. L'agriculture ne disparaît pas, ce sont les agriculteurs qui disparaissent.
baggio42 a écrit :
20 oct. 2019, 21:58
Vous avez une propension assez incroyable à voir le verre à moitié vide, alors qu'il est bien rempli.
Si l'EU n'existait pas, Toulouse serait une ville sans Airbus et tous les emplois qui vont avec.
Airbus n'a pas attendu la création de l'UE en 1992 pour s'installer à Toulouse. Comme le rapprochement franco-allemand après la Seconde Guerre Mondiale n'a pas attendu les premiers accords économiques de la CEE pour se mettre en place. La construction de la CEE puis de l'UE ont certes accompagné l'instauration de la paix mais elles n'en sont pas à l'origine contrairement à ce que dit la légende urbaine. L'UE favorise même plutôt aujourd'hui des rejets, des rivalités, des oppositions néfastes entre citoyens européens en organisant la concurrence de tous contre tous, où l'on critique les tarifs du plombier polonais, où l'on se refile les migrants entre l'Espagne, la France, la Grèce, l'Italie, et où les entreprises d'Europe de l'Ouest partent en Europe de l'Est pour payer leurs ouvriers moins cher.
baggio42 a écrit :
20 oct. 2019, 21:58
Des exemples comme celui ci je peux en citer quelques uns.
N'oublie pas de citer aussi Whirlpool qui ferme son usine d'Amiens pour aller s'installer en Pologne, malgré la promesse électorale de 2017 de Macron de sauvegarder l'usine en France. Des exemples comme celui-ci, on peut en citer des centaines.
baggio42 a écrit :
20 oct. 2019, 21:58
Sur la SNCF, là aussi, il y a des combats d'arrière garde.Le système des retraites coûte à l'état chaque année 700 millions.
Désolé, mais pour moi, ce système n'est pas viable.Pour en revenir sur cet incident de Champagne Ardennes, j'aurai apprécié que dès la découverte de ce dysfonctionnement, les syndicats fassent une conférence de presse en relatant les faits et annoncent une grève dès Lundi prochain.Au lieu de cela, ils ont décrété un mouvement en catimini, qui avait pour seul de but d'emmerder les usagers d'une manière lâche.
Ce n'est pas de cette façon qu'ils vont s'attirer les sympathies des usagers.Tu me diras ils s'en cognent royalement.
Mais tout le monde s'en fout des états d'âme des salariés de la SNCF ou de ceux des urgences, des écoles, de France Telecom, etc etc. Tout le monde s'en fout qu'ils fassent des conférences de presse, des communiqués, qu'il y ait des gens qui crient dans le vide parce qu'ils sont mis sous pression par des fonctionnements indignes et des méthodes de management féroces. Tout le monde s'en fout...jusqu'à ce que ce soit leur mère qui se trouve sur un brancard depuis 4 heures, leur cousin qui s'est tiré une balle dans son bureau de France Telecom, leur train qui déraille et fait X victimes. Et quand on invite les mécontents à exposer leurs revendications à la télé, c'est pour mieux les prendre de haut, les déconsidérer, pour les traiter de "preneurs d'otages", pour mieux les questionner sur les usagers qui râlent, avec des "journalistes" qui ânonnent les éléments de langage du gouvernement.
On le voit bien avec les urgentistes qui bossent comme des dingues jusqu'à l'épuisement, avec des responsabilités énormes et au risque de se tromper dans les diagnostics : ils ont mis une banderole "en grève" sur la porte de leur hôpital et tout le monde s'en fout parce que le service est assuré quand même, dans des conditions indignes d'un pays développé, avec des heures et des heures d'attente. Et cerise sur le gâteau, les plus égoïstes et les plus bêtes de leurs patients les insultent parce qu'ils ont trop attendu, comme si c'était de leur faute.
S'ils arrêtaient de prodiguer les soins (ce qu'ils ne feront pas car ils ont une conscience professionnelle et un sens du service public), ce serait un tel scandale qu'ils obtiendraient le jour-même des améliorations de leurs conditions et en plus le gouvernement pourrait difficilement les traiter de fainéants, de gens qui abusent du droit de grève ou dire qu'ils sont juste des égoïstes et des nantis qui veulent emmerder les patients.
baggio42 a écrit :
20 oct. 2019, 21:58
Enfin, sur un point politique, tu parles de changer les choses.Mais comment? Quel programme viable et pouvant atteindre la majorité est capable de l'emporter en 2022?
Quand je vois les résultats des dernières élections, sur 30 ans, j'ai pas l'impression que la majorité des Français veuille changer radicalement de politique.
Et heureusement d'ailleurs.Car quand je vois des fous présider aux destinées des USA, de la Turquie, de L'Italie et bien d'autres pays, je me dis que nous avons des présidents qui font que la France est parmi les pays les mieux structurés et démocratiques du monde.
C'est sûr que si tu en restes à l'affirmation mille fois répétée "il n'y a pas d'autre alternative" en te disant que pour toi ça ne va pas trop mal et en disant à ceux pour qui ça va moins bien qu'il faut qu'ils bossent plus, qu'ils serrent les dents, qu'ils se bougent les fesses, qu'ils attendent que ça ruisselle, alors effectivement il ne faut rien changer. C'est faux de croire que ceux qui sont dans la galère sont des gens qui n'ont pas fait assez d'études, qui n'ont pas fait d'efforts pour avoir ou conserver un boulot, ou pire, que ce sont des fainéants, des profiteurs du chômage, des arnaqueurs de la sécurité sociale. Les rues, les manifs, les couloirs de Pôle Emploi, les maisons (car tout le monde ne manifeste pas, surtout quand on risque de se faire tirer dessus au LBD !), sont remplies de gens qui sont des bosseurs mais dont le boulot est dur, précaire, pas intéressant, mal payé et ne permet plus de vivre correctement, dignement, d'avoir des projets.

Si tu ouvres un peu les yeux, si par curiosité tu lis d'autres programmes politiques, tu verras qu'il y a des propositions concrètes, tenables, intéressantes, qui sans être parfaites et sans prétendre avoir des solutions à tout, sont bien plus ancrées dans la réalité que la poursuite du système économico-politico-médiatique qui est profondément antisocial, injuste et antiécologique qui gouverne en France depuis 30 ans. Si tu passes au-delà de l'adjectif "populiste" sans cesse répété même s'il ne veut pas dire grand chose mais sert à effrayer les foules, si tu es capable de passer outre la figure controversée de Mélenchon, lis donc par curiosité intellectuelle "L'avenir en commun", qui était en 2017 probablement le programme le plus abouti, le plus réfléchi, le plus centré sur l'humain, le plus économiquement et écologiquement réaliste (les deux termes sont associés à dessein). J'insiste sur le réalisme, sur l'ancrage dans la réalité car dès lors que l'on défend des idées de gauche aujourd'hui (la vraie gauche, pas celle qui s'est trahie et qui s'est fourvoyée dans le macronisme, hein !) on est souvent taxé de doux rêveur, de candide, d'idéaliste, de Bisounours, de pas réaliste, etc etc.
Comme si à la manière de Macron et de ses clones étrangers gouverner au profit de la richesse de quelques uns, comme si détruire les mesures sociales, comme si privatiser tous les profits, comme si supprimer les systèmes de solidarité dont l'Etat était jusqu'ici le garant, comme si casser les services publics dont bénéficient tous les citoyens, comme si offrir une vie de plus en plus insupportable aux travailleurs les plus modestes, comme si abîmer toujours plus la planète était un programme sérieux, d'avenir, réaliste et viable !
J'ai lu presque tous les programmes en 2017. Le programme de Hamon proposait aussi plein de choses intéressantes. Ces programmes authentiquement de gauche ne viennent pas de nulle part, de grands économistes dont la pensée est respectée ont bossé dessus (Généreux, Piketty….), de grandes organisations internationales (des ONG notamment, car elles pensent à l'humain d'abord) les ont encouragés et validés. Alors ouais, ceux qui les défendaient ont perdu plus (Hamon) ou moins (Mélenchon) largement la présidentielle de 2017, mais ils n'ont pas bénéficié comme Macron du soutien unanime des grands médias, de l'aide financière et intéressée des grands patrons, on leur a par contre sorti des procès en idéalisme et en bisounoursisme, on ne leur a pas loué des salles gratuitement pour leurs meetings et dans les journaux à trois jours du premier tour on ne les a pas vus en photo main dans la main, détendus et souriants avec leur épouse.
La réalité du quotidien pourtant, ce n'est pas augmenter la taille du porte-monnaie des actionnaires ni suivre aveuglément l'absurde règle des 3%, ce n'est pas chercher quelle taxe on va créer pour tenter de colorer en vert une politique économique qui détruit la planète. La réalité, ce n'est pas appauvrir les pauvres et les mépriser en leur disant de traverser la rue pour se bouger pour trouver un boulot ou en les traitant de feignasses ou de réfractaires. La réalité, ce n'est pas encourager la caissière de Carrefour sous-payée, traitée comme de la merde et obligée de bosser le dimanche contre son gré à détester le directeur d'école qui a vu deux classes fermer cette année, qui a maintenant 32 élèves devant lui en classe et qui s'en plaint ou à détester le cheminot qui estime que la sécurité des usagers n'est plus assurée dans son train et qui utilise son droit de retrait (qui peut sérieusement soutenir que quand il n'y a plus que le conducteur dans un train ce n'est pas dangereux pour les usagers en cas de problème important ?).
La réalité, c'est d'abord l'humain, ne pas laisser crever le travailleur qui va au boulot tous les matins, qui vit dans la maison ou dans l'immeuble d'à côté, qui ne s'en sort plus dès le 15 du mois et qui a du mal à nourrir, vêtir, chauffer ses deux gosses. La réalité, c'est faire des efforts écologiques réels, notamment sur les énergies renouvelables ou l'isolation des logements, et pas juste de la comm' sur ce sujet.





Sur l'état de la démocratie en France, comment ne pas voir qu'elle est un peu plus abîmée chaque jour depuis 30 ans ?
Sans revenir sur le traité de Lisbonne qui fut un désolant déni de démocratie, l'un des phénomènes souvent passé sous silence mais terriblement cynique est d'avoir aligné le mandat des députés sur celui du président (5 ans). On vote en mai pour élire un président et en juin de la même année pour élire des députés qui ont donc toutes les chances d'être affiliés au même parti que le président tout juste élu ; c'est le cas tous les 5 ans depuis 2002, date d'entrée en vigueur de cette réforme. Et sur 4 présidentielles depuis 2002, on a eu deux fois le RN au second tour alors que ce n'était jamais arrivé auparavant. Coincidence ?
En dehors des européennes ou des municipales qui amusent la galerie mais dont les résultats pèsent en réalité très peu sur la scène politique nationale, il n'y a plus aucun vrai scrutin intermédiaire dans le quinquennat dans lequel la population pourrait voter pour vraiment remettre en cause la politique présidentielle. En Marche est battu aux européennes ? Ils n'en ont rien à foutre. S'ils font un fiasco aux municipales, ils n'en auront rien à foutre non plus et ça ne fera pas varier leur politique d'un iota. Les mandats de 5 ans alignés du président et des députés permettent d'éviter les cohabitations et parfois le sentiment d'immobilisme qui en découlait (quoique de 1997 à 2002 pas mal de mesures de gauche sont passées sous un président de droite...), mais cela a avant tout permis de supprimer un garde-fou, d'ôter la seule vraie possibilité de freiner un président, d'avoir des députés ne validant pas comme un seul homme chaque décision ou limitant les éventuelles dérives du président et de son parti.

Depuis, seule l'élection présidentielle est réellement importante, c'est celle-là qu'il faut gagner par tous les moyens. Et derrière les législatives ne sont qu'une formalité pour le récent élu. Il faut gagner par tous les moyens, peu importe que peu de gens aillent voter, peu importe que le RN réussisse son meilleur score de l'histoire en nombre de suffrages (2017), peu importe la méthode, il faut juste gagner pour pouvoir reconduire le système en place et finir le boulot (comme finir de démanteler les mesures sociales historiques issues du CNR). Celui qui est soutenu par le système politico-économico-médiatique, c'est-à-dire celui qui propose simplement de maintenir le système en place, fût-il injuste, inégalitaire et mortifère pour une part croissante des citoyens, l'emporte. C'est arrivé à chaque fois depuis 2002 et il y avait même parfois des plans B (Fillon ou Macron en 2017, peu importe, les deux vendaient en réalité le même paquet de lessive et d'ailleurs plusieurs ministères stratégiques sont occupés par des ministres de droite actuellement). Et c'est encore plus facile de gagner si l'on fait en sorte de se retrouver au deuxième tour contre le RN, l'assurance-vie du système, l'adversaire contre lequel on ne peut pas perdre : une bonne petite polémique bien vicelarde de temps en temps sur le voile, sur l'islam, sur les migrants, ça permet de ne pas parler des vrais problèmes des Français et de la casse sociale, ça divise pour mieux régner, et c'est la recette du fond de commerce qui marche pour faire monter le RN et s'ériger ensuite la présidentielle venue en dernier rempart contre l'extrême-droite pour être élu ou réélu.

Au besoin, on agite les peurs avec un raz de marée médiatique pour discréditer les opposants présentant un risque (Mélenchon et le Venezuela ou les perquisitions, les Gilets Jaunes violents, antisémites et d'extrême-droite....), ce qui évite là aussi de parler des véritables propositions, idées ou revendications desdits opposants. Du coup de moins en moins de gens votent, un certain fatalisme et un découragement s'installent, car on sent bien qu'au fond le bulletin de vote ne peut plus changer grand chose dans le fonctionnement du pays (et l'incessant rouleau compresseur médiatique conforte cette impression) : ça s'appelle la fabrique du consentement. La droite de Sarkozy, la gauche qui a trahi les idéaux de gauche de Hollande malgré ses beaux discours contre la finance, la droite encore plus dure, plus dégueulasse et plus cynique de Macron : on continue toujours dans la même direction économique et on accélère encore vers l'enrichissement des actionnaires et des entreprises riches au détriment des plus modestes qui triment, qu'on exploite, et pour lesquels on supprime par étapes les services publics et on remet en cause de plus en plus ouvertement et sans complexe les mesures historiques d'égalité et de solidarité (retraites, sécurité sociale, etc).
Le président élu est devenu encore plus tout-puissant, il gouverne comme s'il avait été élu avec 90% des suffrages (c'est encore plus vrai avec Macron), ses députés sont juste là pour lever la main à l'assemblée quand on leur dit de lever la main et les rares qui essaient de faire entendre une opinion discordante sont qualifiés de "frondeurs", pour ne pas dire de traîtres à la patrie ! C'est pourtant la base de la démocratie de ne pas tous être d'accord et de pouvoir le dire, de l'exprimer, sans obligatoirement et docilement se ranger dans 100% des cas à l'avis du parti.

Et au bout du bout, le passage par les urnes et les législatives ne servant plus à grand chose ou donnant en tout cas ce sentiment, les décisions politiques allant toujours dans le même sens, les élites médiatiques vous faisant passer pour des débiles arriérés si vous osez dire que vous n'êtes pas d'accord, pour les simples citoyens cela provoque soit l'acceptation de la défaite avec des conséquences plus ou moins graves (chômage de longue durée, déclassement social, SDF, galère en fin de mois, suicides, burn-out), soit la rébellion dans les rues avec manifs et grèves que le gouvernement réprime férocement pour dissuader ceux qui pourraient rejoindre ces mouvements de le faire. La convergence des luttes face au même adversaire (Macron et le système qu'il représente) est une évidence : tout le boulot du gouvernement consiste à diviser, à fragmenter, à pourrir la situation, à jeter le discrédit sur les uns ou les autres, pour empêcher cette convergence de se réaliser dans la rue et surtout dans les urnes.
Dans ce contexte, la répression est organisée avec des méthodes qui n'ont plus grand chose d'un pays démocratique quand des policiers humilient à genoux des lycéens, frappent à la matraque des pompiers, réquisitionnent des infirmières déjà épuisées à 3h du matin pour aller renforcer les urgences, tirent au LBD dans la tête des Gilets Jaunes, dispersent à la lacrymo des manifestants pour le climat ou chargent sur les bords de la Loire des gens qui sont à la fête de la musique....
[i]"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait"[/i] (Mark Twain).

Junito
Messages : 1212
Inscription : 03 oct. 2009, 14:55

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Junito » 21 oct. 2019, 13:57

paranoid a écrit :
21 oct. 2019, 09:58
Junito a écrit :
21 oct. 2019, 09:52
paranoid a écrit :
21 oct. 2019, 09:29
baggio42 a écrit :
20 oct. 2019, 21:58
Timick a écrit :
19 oct. 2019, 12:30
baggio42 a écrit :
19 oct. 2019, 10:50

Juste une question.Comment font-ils dans les autres pays democratiques?
Australie, Japon, USA, Allemagne, GB ?
Je ne parle pas de la russie ou la chine.
Est-ce que les gens, globalement sont plus malheureux que chez nous.Je ne crois pas.
Ces pays ont une histoire qui leur est propre, ont fait d'autres choix de société. Tant mieux pour eux, il y a des trucs biens chez eux, il y a des trucs biens chez nous, mais je ne crois pas que l'uniformisation mondiale des pratiques économiques et sociales soit réaliste et viable ; on le voit du reste avec la construction hors-sol de l'UE, qui se fait sans les peuples et dans laquelle des pays démocratiques se voient imposer des règles qui, elles, ne sont pas choisies démocratiquement (la fameuse et fumeuse règle des 3%, les traités type CETA, toutes les décisions de la Commission Européenne qui n'est pas composée de gens élus par les peuples par exemple).

La France a tracé sa propre voie sur le plan politique et social, comme par exemple sur la laïcité (loi de 1905), sur l'existence d'un SMIC, sur les retraites ou sur la sécurité sociale : ces éléments (entre autres) font de l'expérience française une construction sociale originale, intéressante, solidaire et viable.

L'état des réseaux de transports en Angleterre (nombre d'incidents ou d'accidents notamment), les profs anglais très mal reconnus, les partenariats public-privé désastreux que même leurs anciens défenseurs n'osent plus défendre (toujours en Angleterre, voir Le Canard Enchaîné de cette semaine), ça ne fait pas rêver !
Et l'Allemagne, dont on nous rebat les oreilles avec son taux de chômage plus bas que le nôtre, taux érigé en symbole de la réussite économique de ce pays ? Mais qui est là pour dire aux Français que beaucoup de travailleurs allemands doivent cumuler deux ou trois petits boulots inintéressants et mal considérés dans la semaine pour arriver à l'équivalent d'un SMIC qui n'existe pas là-bas ?
Le système des retraites "chacun pour sa pomme et tant pis si tu as un accident de la vie", les personnes âgées qui bossent toujours, la protection sociale inexistante et les soins aux Etats-Unis où à bien des égards seuls ceux qui peuvent payer sont soignés (tant pis pour les autres), ne donnent pas vraiment envie de s'aligner non plus sur leur façon de faire. Des potonautes qui ont vécu dans ces pays en parleront sans doute mieux que moi.

Ce sont des choix que ces pays ont fait en fonction de leur histoire, grand bien leur fasse si ça leur convient, mais la France a une autre histoire, d'autres pratiques, des systèmes basés sur la solidarité (sécurité sociale, retraites par répartition) qui font qu'elle résiste (mais jusqu'à quand ?) plutôt mieux que d'autres pays aux attaques néolibérales menées en ce moment par Macron et ses clones étrangers (lire "La guerre sociale en France" de R. Godin, qui vient de sortir).
Ce qu'impose ce gouvernement au pas de charge, ce sont des choix égoïstes, court-termistes, antiécologiques, injustes, antisociaux, qui sont faits pour enrichir des gens et des multinationales déjà riches tout en fragilisant, en exploitant et en appauvrissant les gens humbles ou les classes moyennes, et j'espère bien que de plus en plus de Français vont se réveiller et siffler le coup de sifflet final à ces politiques mortifères et à leurs promoteurs. En 2022, il faudra réagir, réfléchir, aller voter pour autre chose : il existe (et pas au RN, hein !) des programmes cohérents, crédibles, qui sont surtout bien plus ancrés dans la réalité des enjeux politiques, humains, écologiques, sociaux des années à venir que les projets néolibéraux dégueulasses comme celui de Macron qu'on nous vend ad nauseam comme la seule voie possible.
Sur l'Union Européenne, sans elle, des pans entiers de notre économie auraient disparu, l'agriculture en premier.
Vous avez une propension assez incroyable à voir le verre à moitié vide, alors qu'il est bien rempli.
Si l'EU n'existait pas, Toulouse serait une ville sans Airbus et tous les emplois qui vont avec.
Des exemples comme celui ci je peux en citer quelques uns.
Sur la SNCF, là aussi, il y a des combats d'arrière garde.Le système des retraites coûte à l'état chaque année 700 millions.
Désolé, mais pour moi, ce système n'est pas viable.Pour en revenir sur cet incident de Champagne Ardennes, j'aurai apprécié que dès la découverte de ce dysfonctionnement, les syndicats fassent une conférence de presse en relatant les faits et annoncent une grève dès Lundi prochain.Au lieu de cela, ils ont décrété un mouvement en catimini, qui avait pour seul de but d'emmerder les usagers d'une manière lâche.
Ce n'est pas de cette façon qu'ils vont s'attirer les sympathies des usagers.Tu me diras ils s'en cognent royalement.
Mais dès lors, pourquoi les écouter et surtout avoir envie de les suivre.
Enfin, sur un point politique, tu parles de changer les choses.Mais comment? Quel programme viable et pouvant atteindre la majorité est capable de l'emporter en 2022?
Quand je vois les résultats des dernières élections, sur 30 ans, j'ai pas l'impression que la majorité des Français veuille changer radicalement de politique.
Et heureusement d'ailleurs.Car quand je vois des fous présider aux destinées des USA, de la Turquie, de L'Italie et bien d'autres pays, je me dis que nous avons des présidents qui font que la France est parmi les pays les mieux structurés et démocratiques du monde.
Qu'est-ce que t'en sais ?


Des présidents de plus en plus mal élus, dont le dernier n'a pas eu la majorité au 2nd tour et à peine 20% au 1er face à une opposition totalement morcelée et une abstention qui commence à atteindre des sommets même dans les élections majeures, t'appelles ça comment ?
C'est quoi cette fake news ? Macron a fait 24% au premier tour et 66% au second ...
Eh bé, t'as le "FAKE NEWS !!!!" facile... On dirait du Castaner

Tiens, je t'invite à voir les cases "% des inscrits" et "% des exprimés" (mais je reconnais que j'aurais dû préciser, au temps pour moi)
https://www.interieur.gouv.fr/Archives/ ... emier-tour
https://www.interieur.gouv.fr/Archives/ ... lique-2017
Ben tu fais donc une manipulation grossière des chiffres en retenant ce qui t'arrange et en induisant un biais cognitif dans ce qui est communément admis lorsqu'on parle du résultat d'une élection ! Donc ce que tu fais est caractéristique d'une Fake News, de la désinformation volontaire, tu le reconnais toi-même

Florent
Messages : 5949
Inscription : 18 janv. 2006, 10:34

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Florent » 21 oct. 2019, 14:12

Punky a écrit :
21 oct. 2019, 13:28
Danish a écrit :
21 oct. 2019, 13:21
Je tiens juste à ajouter à ce passionnant débat que, pendant que mes coéquipiers se douchent à poil ou en calbut (selon leurs préférences), moi je rentre me doucher chez moi.

Oui ca pue dans la voiture.
Reconnais juste que tu es moins bien équipé que Florent... :mrgreen:
Premier post sensé depuis 14 pages sur ce thread.

Soit en remercié.

Florent
Messages : 5949
Inscription : 18 janv. 2006, 10:34

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Florent » 21 oct. 2019, 14:14

baggio42 a écrit :
21 oct. 2019, 11:37
Florent a écrit :
21 oct. 2019, 10:37
baggio42 a écrit :
21 oct. 2019, 10:14
osvaldopiazzolla a écrit :
20 oct. 2019, 22:39
Mic-Mic a écrit :
20 oct. 2019, 18:05
Couramiaud Poitevin a écrit :
20 oct. 2019, 10:50
Et, Pour être plus précis, indique-moi une coutume, une seule, "étrangère", importée, qui s'est imposée à toi, Français depuis 50 ans. Vas-y, je t'attend. Une seule chose!
Je ne veux pas entrer dans le débat est-ce que c'est bien ou non, juste te démontrer que des choses ont changé.
Il y a 15 ans, quand je prenais ma douche après le sport, il était tout à fait normal de me déshabiller entièrement. Aujourd'hui, dans un vestiaire, les 3/4 des gens gardent leur caleçon et te regardent bizarrement quand toi tu l'enlèves. Je ne sais pas si c'est ainsi de partout, mais, de mon vécu, ce sont bien des personnes d'origine étrangères qui ont commencé ce mouvement.
Bon mais du coup, tu gardes ton caleçon ?
Non seulement je l'enlève mais j'invite les autres à l'enlever, question d'hygiène...
Pas toi OP ?
T'as jamais joué au football ?
Et pris une douche par la suite ?
marrant, je me suis également fait la reflexion il y a quelques semaines sur ce sujet.

heureusement que ce changement de moeurs n'est pas arrivé plus tôt, cela nous aurait privé de la délicieuse anecdote Makélélé / Coco Suaudeau
Pour ceux à qui cela aurait échappé :

tout le monde se foutait de la gueule de Makélélé du fait de son membre : visiblement, un truc hors norme. Un bras d'enfant.

et Suaudeau n'était pas le dernier à le charrier, en mode virli / vestiaire :
"alors tu l'as prévenu ta nouvelle chérie que tu allais la démonter ?
non mais fais gaffe, hein, c'est un coup à l'envoyer à l'hopital, etc etc

hahaha hahaha"


bon bref, il le traquait bien, jusqu'au moment ou en fait, il a appris que la copine en question qui se faisait démonter, c'était sa propre fille. En fait.
le coup de grace vint quand il su tout le vestiaire le savait depuis des mois
:mrgreen:
En fait j'ai compris pourquoi ils veulent garder leurs caleçons :diable: :mdr1:
Florent qui aime bluffe pas : https://www.sofoot.com/top-10-sous-la-d ... 71787.html

:mrgreen:

paranoid
Messages : 2623
Inscription : 27 juil. 2015, 10:33

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par paranoid » 21 oct. 2019, 14:17

Junito a écrit :
21 oct. 2019, 13:57
paranoid a écrit :
21 oct. 2019, 09:58
Junito a écrit :
21 oct. 2019, 09:52
paranoid a écrit :
21 oct. 2019, 09:29
baggio42 a écrit :
20 oct. 2019, 21:58
Timick a écrit :
19 oct. 2019, 12:30
baggio42 a écrit :
19 oct. 2019, 10:50

Juste une question.Comment font-ils dans les autres pays democratiques?
Australie, Japon, USA, Allemagne, GB ?
Je ne parle pas de la russie ou la chine.
Est-ce que les gens, globalement sont plus malheureux que chez nous.Je ne crois pas.
Ces pays ont une histoire qui leur est propre, ont fait d'autres choix de société. Tant mieux pour eux, il y a des trucs biens chez eux, il y a des trucs biens chez nous, mais je ne crois pas que l'uniformisation mondiale des pratiques économiques et sociales soit réaliste et viable ; on le voit du reste avec la construction hors-sol de l'UE, qui se fait sans les peuples et dans laquelle des pays démocratiques se voient imposer des règles qui, elles, ne sont pas choisies démocratiquement (la fameuse et fumeuse règle des 3%, les traités type CETA, toutes les décisions de la Commission Européenne qui n'est pas composée de gens élus par les peuples par exemple).

La France a tracé sa propre voie sur le plan politique et social, comme par exemple sur la laïcité (loi de 1905), sur l'existence d'un SMIC, sur les retraites ou sur la sécurité sociale : ces éléments (entre autres) font de l'expérience française une construction sociale originale, intéressante, solidaire et viable.

L'état des réseaux de transports en Angleterre (nombre d'incidents ou d'accidents notamment), les profs anglais très mal reconnus, les partenariats public-privé désastreux que même leurs anciens défenseurs n'osent plus défendre (toujours en Angleterre, voir Le Canard Enchaîné de cette semaine), ça ne fait pas rêver !
Et l'Allemagne, dont on nous rebat les oreilles avec son taux de chômage plus bas que le nôtre, taux érigé en symbole de la réussite économique de ce pays ? Mais qui est là pour dire aux Français que beaucoup de travailleurs allemands doivent cumuler deux ou trois petits boulots inintéressants et mal considérés dans la semaine pour arriver à l'équivalent d'un SMIC qui n'existe pas là-bas ?
Le système des retraites "chacun pour sa pomme et tant pis si tu as un accident de la vie", les personnes âgées qui bossent toujours, la protection sociale inexistante et les soins aux Etats-Unis où à bien des égards seuls ceux qui peuvent payer sont soignés (tant pis pour les autres), ne donnent pas vraiment envie de s'aligner non plus sur leur façon de faire. Des potonautes qui ont vécu dans ces pays en parleront sans doute mieux que moi.

Ce sont des choix que ces pays ont fait en fonction de leur histoire, grand bien leur fasse si ça leur convient, mais la France a une autre histoire, d'autres pratiques, des systèmes basés sur la solidarité (sécurité sociale, retraites par répartition) qui font qu'elle résiste (mais jusqu'à quand ?) plutôt mieux que d'autres pays aux attaques néolibérales menées en ce moment par Macron et ses clones étrangers (lire "La guerre sociale en France" de R. Godin, qui vient de sortir).
Ce qu'impose ce gouvernement au pas de charge, ce sont des choix égoïstes, court-termistes, antiécologiques, injustes, antisociaux, qui sont faits pour enrichir des gens et des multinationales déjà riches tout en fragilisant, en exploitant et en appauvrissant les gens humbles ou les classes moyennes, et j'espère bien que de plus en plus de Français vont se réveiller et siffler le coup de sifflet final à ces politiques mortifères et à leurs promoteurs. En 2022, il faudra réagir, réfléchir, aller voter pour autre chose : il existe (et pas au RN, hein !) des programmes cohérents, crédibles, qui sont surtout bien plus ancrés dans la réalité des enjeux politiques, humains, écologiques, sociaux des années à venir que les projets néolibéraux dégueulasses comme celui de Macron qu'on nous vend ad nauseam comme la seule voie possible.
Sur l'Union Européenne, sans elle, des pans entiers de notre économie auraient disparu, l'agriculture en premier.
Vous avez une propension assez incroyable à voir le verre à moitié vide, alors qu'il est bien rempli.
Si l'EU n'existait pas, Toulouse serait une ville sans Airbus et tous les emplois qui vont avec.
Des exemples comme celui ci je peux en citer quelques uns.
Sur la SNCF, là aussi, il y a des combats d'arrière garde.Le système des retraites coûte à l'état chaque année 700 millions.
Désolé, mais pour moi, ce système n'est pas viable.Pour en revenir sur cet incident de Champagne Ardennes, j'aurai apprécié que dès la découverte de ce dysfonctionnement, les syndicats fassent une conférence de presse en relatant les faits et annoncent une grève dès Lundi prochain.Au lieu de cela, ils ont décrété un mouvement en catimini, qui avait pour seul de but d'emmerder les usagers d'une manière lâche.
Ce n'est pas de cette façon qu'ils vont s'attirer les sympathies des usagers.Tu me diras ils s'en cognent royalement.
Mais dès lors, pourquoi les écouter et surtout avoir envie de les suivre.
Enfin, sur un point politique, tu parles de changer les choses.Mais comment? Quel programme viable et pouvant atteindre la majorité est capable de l'emporter en 2022?
Quand je vois les résultats des dernières élections, sur 30 ans, j'ai pas l'impression que la majorité des Français veuille changer radicalement de politique.
Et heureusement d'ailleurs.Car quand je vois des fous présider aux destinées des USA, de la Turquie, de L'Italie et bien d'autres pays, je me dis que nous avons des présidents qui font que la France est parmi les pays les mieux structurés et démocratiques du monde.
Qu'est-ce que t'en sais ?


Des présidents de plus en plus mal élus, dont le dernier n'a pas eu la majorité au 2nd tour et à peine 20% au 1er face à une opposition totalement morcelée et une abstention qui commence à atteindre des sommets même dans les élections majeures, t'appelles ça comment ?
C'est quoi cette fake news ? Macron a fait 24% au premier tour et 66% au second ...
Eh bé, t'as le "FAKE NEWS !!!!" facile... On dirait du Castaner

Tiens, je t'invite à voir les cases "% des inscrits" et "% des exprimés" (mais je reconnais que j'aurais dû préciser, au temps pour moi)
https://www.interieur.gouv.fr/Archives/ ... emier-tour
https://www.interieur.gouv.fr/Archives/ ... lique-2017
Ben tu fais donc une manipulation grossière des chiffres en retenant ce qui t'arrange et en induisant un biais cognitif dans ce qui est communément admis lorsqu'on parle du résultat d'une élection ! Donc ce que tu fais est caractéristique d'une Fake News, de la désinformation volontaire, tu le reconnais toi-même
Ah c'est une manipulation ou un biais ou je ne sais quoi de dire que Macron n'a pas eu la majorité des électeurs inscrits ?

Sinon c'est marrant ta définition de fake news, chez moi c'est une fausse information (oui je parle anglais), et là je ne vois pas en quoi c'est faux

Junito
Messages : 1212
Inscription : 03 oct. 2009, 14:55

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Junito » 21 oct. 2019, 14:46

paranoid a écrit :
21 oct. 2019, 14:17
Junito a écrit :
21 oct. 2019, 13:57
paranoid a écrit :
21 oct. 2019, 09:58
Junito a écrit :
21 oct. 2019, 09:52
paranoid a écrit :
21 oct. 2019, 09:29
baggio42 a écrit :
20 oct. 2019, 21:58
Timick a écrit :
19 oct. 2019, 12:30
baggio42 a écrit :
19 oct. 2019, 10:50
Juste une question.Comment font-ils dans les autres pays democratiques?
Australie, Japon, USA, Allemagne, GB ?
Je ne parle pas de la russie ou la chine.
Est-ce que les gens, globalement sont plus malheureux que chez nous.Je ne crois pas.
Enfin, sur un point politique, tu parles de changer les choses.Mais comment? Quel programme viable et pouvant atteindre la majorité est capable de l'emporter en 2022?
Quand je vois les résultats des dernières élections, sur 30 ans, j'ai pas l'impression que la majorité des Français veuille changer radicalement de politique.
Et heureusement d'ailleurs.Car quand je vois des fous présider aux destinées des USA, de la Turquie, de L'Italie et bien d'autres pays, je me dis que nous avons des présidents qui font que la France est parmi les pays les mieux structurés et démocratiques du monde.
Qu'est-ce que t'en sais ?


Des présidents de plus en plus mal élus, dont le dernier n'a pas eu la majorité au 2nd tour et à peine 20% au 1er face à une opposition totalement morcelée et une abstention qui commence à atteindre des sommets même dans les élections majeures, t'appelles ça comment ?
C'est quoi cette fake news ? Macron a fait 24% au premier tour et 66% au second ...
Eh bé, t'as le "FAKE NEWS !!!!" facile... On dirait du Castaner

Tiens, je t'invite à voir les cases "% des inscrits" et "% des exprimés" (mais je reconnais que j'aurais dû préciser, au temps pour moi)
https://www.interieur.gouv.fr/Archives/ ... emier-tour
https://www.interieur.gouv.fr/Archives/ ... lique-2017
Ben tu fais donc une manipulation grossière des chiffres en retenant ce qui t'arrange et en induisant un biais cognitif dans ce qui est communément admis lorsqu'on parle du résultat d'une élection ! Donc ce que tu fais est caractéristique d'une Fake News, de la désinformation volontaire, tu le reconnais toi-même
Ah c'est une manipulation ou un biais ou je ne sais quoi de dire que Macron n'a pas eu la majorité des électeurs inscrits ?

Sinon c'est marrant ta définition de fake news, chez moi c'est une fausse information (oui je parle anglais), et là je ne vois pas en quoi c'est faux
Lorsqu'on parle du résultat d'une élection, la Loi dit que c'est le % des votes exprimés. C'est tout, et c'est ainsi que le comprend les gens.

C'est pas le % des inscrits ou le % des français en âge de voter ou que sais-je encore. En dans la grande majorité des démocraties de ce monde c'est ainsi. Si tu n'es pas d'accord avec la Loi, tu milites pour la faire changer, mais tant qu'elle n'a pas été changée c'est la principe appliqué pour chaque élection.

Et puis intellectuellement si on peut reconnaître que ceux qui ont voté blanc ont exprimé un volonté de vote contraire à Macron ainsi qu'à tout autre candidat en lice, il est absolument faux de dire que les votes non exprimés ou les votes nuls ne se seraient pas portés sur ce candidat.

Faiseur de Tresses
Messages : 12638
Inscription : 17 avr. 2013, 13:26

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Faiseur de Tresses » 21 oct. 2019, 15:55

Timick. :amen:

Par contre c'est dommage que tu réponde ça à un soldat d'EM qui ne bougera pas sa posture d'un iota.
Image

Image

la buse
Messages : 18398
Inscription : 01 août 2005, 15:33

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par la buse » 21 oct. 2019, 16:06

Junito a écrit :
21 oct. 2019, 14:46
paranoid a écrit :
21 oct. 2019, 14:17
Junito a écrit :
21 oct. 2019, 13:57
paranoid a écrit :
21 oct. 2019, 09:58
Junito a écrit :
21 oct. 2019, 09:52
paranoid a écrit :
21 oct. 2019, 09:29
baggio42 a écrit :
20 oct. 2019, 21:58
Timick a écrit :
19 oct. 2019, 12:30
baggio42 a écrit :
19 oct. 2019, 10:50
Juste une question.Comment font-ils dans les autres pays democratiques?
Australie, Japon, USA, Allemagne, GB ?
Je ne parle pas de la russie ou la chine.
Est-ce que les gens, globalement sont plus malheureux que chez nous.Je ne crois pas.
Enfin, sur un point politique, tu parles de changer les choses.Mais comment? Quel programme viable et pouvant atteindre la majorité est capable de l'emporter en 2022?
Quand je vois les résultats des dernières élections, sur 30 ans, j'ai pas l'impression que la majorité des Français veuille changer radicalement de politique.
Et heureusement d'ailleurs.Car quand je vois des fous présider aux destinées des USA, de la Turquie, de L'Italie et bien d'autres pays, je me dis que nous avons des présidents qui font que la France est parmi les pays les mieux structurés et démocratiques du monde.
Qu'est-ce que t'en sais ?


Des présidents de plus en plus mal élus, dont le dernier n'a pas eu la majorité au 2nd tour et à peine 20% au 1er face à une opposition totalement morcelée et une abstention qui commence à atteindre des sommets même dans les élections majeures, t'appelles ça comment ?
C'est quoi cette fake news ? Macron a fait 24% au premier tour et 66% au second ...
Eh bé, t'as le "FAKE NEWS !!!!" facile... On dirait du Castaner

Tiens, je t'invite à voir les cases "% des inscrits" et "% des exprimés" (mais je reconnais que j'aurais dû préciser, au temps pour moi)
https://www.interieur.gouv.fr/Archives/ ... emier-tour
https://www.interieur.gouv.fr/Archives/ ... lique-2017
Ben tu fais donc une manipulation grossière des chiffres en retenant ce qui t'arrange et en induisant un biais cognitif dans ce qui est communément admis lorsqu'on parle du résultat d'une élection ! Donc ce que tu fais est caractéristique d'une Fake News, de la désinformation volontaire, tu le reconnais toi-même
Ah c'est une manipulation ou un biais ou je ne sais quoi de dire que Macron n'a pas eu la majorité des électeurs inscrits ?

Sinon c'est marrant ta définition de fake news, chez moi c'est une fausse information (oui je parle anglais), et là je ne vois pas en quoi c'est faux
Lorsqu'on parle du résultat d'une élection, la Loi dit que c'est le % des votes exprimés. C'est tout, et c'est ainsi que le comprend les gens.

C'est pas le % des inscrits ou le % des français en âge de voter ou que sais-je encore. En dans la grande majorité des démocraties de ce monde c'est ainsi. Si tu n'es pas d'accord avec la Loi, tu milites pour la faire changer, mais tant qu'elle n'a pas été changée c'est la principe appliqué pour chaque élection.

Et puis intellectuellement si on peut reconnaître que ceux qui ont voté blanc ont exprimé un volonté de vote contraire à Macron ainsi qu'à tout autre candidat en lice, il est absolument faux de dire que les votes non exprimés ou les votes nuls ne se seraient pas portés sur ce candidat.
Lorsque t'as MLP en face de toi et que 57% des inscrits ne votent pas pour toi, ça interpelle quand même.

Florent
Messages : 5949
Inscription : 18 janv. 2006, 10:34

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Florent » 21 oct. 2019, 16:14

la buse a écrit :
21 oct. 2019, 16:06
Junito a écrit :
21 oct. 2019, 14:46
paranoid a écrit :
21 oct. 2019, 14:17
Junito a écrit :
21 oct. 2019, 13:57
paranoid a écrit :
21 oct. 2019, 09:58
Junito a écrit :
21 oct. 2019, 09:52
paranoid a écrit :
21 oct. 2019, 09:29
baggio42 a écrit :
20 oct. 2019, 21:58
Timick a écrit :
19 oct. 2019, 12:30
baggio42 a écrit :
19 oct. 2019, 10:50
Juste une question.Comment font-ils dans les autres pays democratiques?
Australie, Japon, USA, Allemagne, GB ?
Je ne parle pas de la russie ou la chine.
Est-ce que les gens, globalement sont plus malheureux que chez nous.Je ne crois pas.
Enfin, sur un point politique, tu parles de changer les choses.Mais comment? Quel programme viable et pouvant atteindre la majorité est capable de l'emporter en 2022?
Quand je vois les résultats des dernières élections, sur 30 ans, j'ai pas l'impression que la majorité des Français veuille changer radicalement de politique.
Et heureusement d'ailleurs.Car quand je vois des fous présider aux destinées des USA, de la Turquie, de L'Italie et bien d'autres pays, je me dis que nous avons des présidents qui font que la France est parmi les pays les mieux structurés et démocratiques du monde.
Qu'est-ce que t'en sais ?


Des présidents de plus en plus mal élus, dont le dernier n'a pas eu la majorité au 2nd tour et à peine 20% au 1er face à une opposition totalement morcelée et une abstention qui commence à atteindre des sommets même dans les élections majeures, t'appelles ça comment ?
C'est quoi cette fake news ? Macron a fait 24% au premier tour et 66% au second ...
Eh bé, t'as le "FAKE NEWS !!!!" facile... On dirait du Castaner

Tiens, je t'invite à voir les cases "% des inscrits" et "% des exprimés" (mais je reconnais que j'aurais dû préciser, au temps pour moi)
https://www.interieur.gouv.fr/Archives/ ... emier-tour
https://www.interieur.gouv.fr/Archives/ ... lique-2017
Ben tu fais donc une manipulation grossière des chiffres en retenant ce qui t'arrange et en induisant un biais cognitif dans ce qui est communément admis lorsqu'on parle du résultat d'une élection ! Donc ce que tu fais est caractéristique d'une Fake News, de la désinformation volontaire, tu le reconnais toi-même
Ah c'est une manipulation ou un biais ou je ne sais quoi de dire que Macron n'a pas eu la majorité des électeurs inscrits ?

Sinon c'est marrant ta définition de fake news, chez moi c'est une fausse information (oui je parle anglais), et là je ne vois pas en quoi c'est faux
Lorsqu'on parle du résultat d'une élection, la Loi dit que c'est le % des votes exprimés. C'est tout, et c'est ainsi que le comprend les gens.

C'est pas le % des inscrits ou le % des français en âge de voter ou que sais-je encore. En dans la grande majorité des démocraties de ce monde c'est ainsi. Si tu n'es pas d'accord avec la Loi, tu milites pour la faire changer, mais tant qu'elle n'a pas été changée c'est la principe appliqué pour chaque élection.

Et puis intellectuellement si on peut reconnaître que ceux qui ont voté blanc ont exprimé un volonté de vote contraire à Macron ainsi qu'à tout autre candidat en lice, il est absolument faux de dire que les votes non exprimés ou les votes nuls ne se seraient pas portés sur ce candidat.
Lorsque t'as MLP en face de toi et que 57% des inscrits ne votent pas pour toi, ça interpelle quand même.
Dans la série "je défend un copain de combat avec un post qui a absolument rien à voir avec la choucroute de la discussion" tu postules à un oscar, toi :mrgreen:

Florent
Messages : 5949
Inscription : 18 janv. 2006, 10:34

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Florent » 21 oct. 2019, 16:21

Faiseur de Tresses a écrit :
21 oct. 2019, 15:55
Timick. :amen:

Par contre c'est dommage que tu réponde ça à un soldat d'EM qui ne bougera pas sa posture d'un iota.
C'est vrai.

C'est vraiment chiant ces partisans qui changent jamais d’opinion et restent convaincus que leurs convictions sont les bonnes quel que soit les discussions et les arguments que tu peux apporter.

Leurs réactions sont tellement prévisible, tu sais par avance leurs opinions avant même qu'ils ne se soient exprimés.
De bons soldat arcboutés sur leurs propres convictions et prêt à mordre si elles ne sont pas admises par les autres !

Hein, Fdt, t'en penses quoi, toi, de ce genre d'interlocuteur ?

:mrgreen:

mononoké
Messages : 2497
Inscription : 18 avr. 2015, 06:12
Localisation : 42000

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par mononoké » 21 oct. 2019, 16:24

ces sales gauchistes de l'inspection du travail ! :mrgreen:
https://www.liberation.fr/france/2019/1 ... ns_1758875

la buse
Messages : 18398
Inscription : 01 août 2005, 15:33

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par la buse » 21 oct. 2019, 16:29

Florent a écrit :
21 oct. 2019, 16:14
la buse a écrit :
21 oct. 2019, 16:06
Junito a écrit :
21 oct. 2019, 14:46
paranoid a écrit :
21 oct. 2019, 14:17
Junito a écrit :
21 oct. 2019, 13:57
paranoid a écrit :
21 oct. 2019, 09:58
Junito a écrit :
21 oct. 2019, 09:52
paranoid a écrit :
21 oct. 2019, 09:29
baggio42 a écrit :
20 oct. 2019, 21:58
Timick a écrit :
19 oct. 2019, 12:30
baggio42 a écrit :
19 oct. 2019, 10:50
Juste une question.Comment font-ils dans les autres pays democratiques?
Australie, Japon, USA, Allemagne, GB ?
Je ne parle pas de la russie ou la chine.
Est-ce que les gens, globalement sont plus malheureux que chez nous.Je ne crois pas.
Enfin, sur un point politique, tu parles de changer les choses.Mais comment? Quel programme viable et pouvant atteindre la majorité est capable de l'emporter en 2022?
Quand je vois les résultats des dernières élections, sur 30 ans, j'ai pas l'impression que la majorité des Français veuille changer radicalement de politique.
Et heureusement d'ailleurs.Car quand je vois des fous présider aux destinées des USA, de la Turquie, de L'Italie et bien d'autres pays, je me dis que nous avons des présidents qui font que la France est parmi les pays les mieux structurés et démocratiques du monde.
Qu'est-ce que t'en sais ?


Des présidents de plus en plus mal élus, dont le dernier n'a pas eu la majorité au 2nd tour et à peine 20% au 1er face à une opposition totalement morcelée et une abstention qui commence à atteindre des sommets même dans les élections majeures, t'appelles ça comment ?
C'est quoi cette fake news ? Macron a fait 24% au premier tour et 66% au second ...
Eh bé, t'as le "FAKE NEWS !!!!" facile... On dirait du Castaner

Tiens, je t'invite à voir les cases "% des inscrits" et "% des exprimés" (mais je reconnais que j'aurais dû préciser, au temps pour moi)
https://www.interieur.gouv.fr/Archives/ ... emier-tour
https://www.interieur.gouv.fr/Archives/ ... lique-2017
Ben tu fais donc une manipulation grossière des chiffres en retenant ce qui t'arrange et en induisant un biais cognitif dans ce qui est communément admis lorsqu'on parle du résultat d'une élection ! Donc ce que tu fais est caractéristique d'une Fake News, de la désinformation volontaire, tu le reconnais toi-même
Ah c'est une manipulation ou un biais ou je ne sais quoi de dire que Macron n'a pas eu la majorité des électeurs inscrits ?

Sinon c'est marrant ta définition de fake news, chez moi c'est une fausse information (oui je parle anglais), et là je ne vois pas en quoi c'est faux
Lorsqu'on parle du résultat d'une élection, la Loi dit que c'est le % des votes exprimés. C'est tout, et c'est ainsi que le comprend les gens.

C'est pas le % des inscrits ou le % des français en âge de voter ou que sais-je encore. En dans la grande majorité des démocraties de ce monde c'est ainsi. Si tu n'es pas d'accord avec la Loi, tu milites pour la faire changer, mais tant qu'elle n'a pas été changée c'est la principe appliqué pour chaque élection.

Et puis intellectuellement si on peut reconnaître que ceux qui ont voté blanc ont exprimé un volonté de vote contraire à Macron ainsi qu'à tout autre candidat en lice, il est absolument faux de dire que les votes non exprimés ou les votes nuls ne se seraient pas portés sur ce candidat.
Lorsque t'as MLP en face de toi et que 57% des inscrits ne votent pas pour toi, ça interpelle quand même.
Dans la série "je défend un copain de combat avec un post qui a absolument rien à voir avec la choucroute de la discussion" tu postules à un oscar, toi :mrgreen:
Ah non je défend personne moi, je voulais juste mettre un taquet à Macron en passant. :mrgreen:

cuervo
Messages : 389
Inscription : 31 août 2015, 17:42

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par cuervo » 21 oct. 2019, 16:42

Lorsqu'on parle du résultat d'une élection, la Loi dit que c'est le % des votes exprimés. C'est tout, et c'est ainsi que le comprend les gens.

C'est pas le % des inscrits ou le % des français en âge de voter ou que sais-je encore. En dans la grande majorité des démocraties de ce monde c'est ainsi. Si tu n'es pas d'accord avec la Loi, tu milites pour la faire changer, mais tant qu'elle n'a pas été changée c'est la principe appliqué pour chaque élection.

Et puis intellectuellement si on peut reconnaître que ceux qui ont voté blanc ont exprimé un volonté de vote contraire à Macron ainsi qu'à tout autre candidat en lice, il est absolument faux de dire que les votes non exprimés ou les votes nuls ne se seraient pas portés sur ce candidat.
[/quote]

Lorsque t'as MLP en face de toi et que 57% des inscrits ne votent pas pour toi, ça interpelle quand même.
[/quote]

Complètement d'accord avec ce qu'ecrit Junito, un peu marre de ceux qui contestent cette élection de Macron.
On peut ne pas aimer sa politique, contester ce qu'il met en place et la manière de le faire, aucun soucis et au contraire même.....
Par contre, il a été élu démocratiquement point barre.

Pour faire un parallèle avec le foot, le match contre Bordeaux est terminé, c'est un peu comme si les supporters des Girondins contestent le résultat par ce que ils ont dominés le match..... Ça interpelle également mais au final ça fait victoire pour nous.
Ceux qui contestent cette élection peuvent encore contestés 100 ans, de même que les supporters Bordelais peuvent en parlés 100 ans, cela ne changera pas les résultats acquis.

Faiseur de Tresses
Messages : 12638
Inscription : 17 avr. 2013, 13:26

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Faiseur de Tresses » 21 oct. 2019, 16:54

Florent a écrit :
21 oct. 2019, 16:21
Faiseur de Tresses a écrit :
21 oct. 2019, 15:55
Timick. :amen:

Par contre c'est dommage que tu réponde ça à un soldat d'EM qui ne bougera pas sa posture d'un iota.
C'est vrai.

C'est vraiment chiant ces partisans qui changent jamais d’opinion et restent convaincus que leurs convictions sont les bonnes quel que soit les discussions et les arguments que tu peux apporter.

Leurs réactions sont tellement prévisible, tu sais par avance leurs opinions avant même qu'ils ne se soient exprimés.
De bons soldat arcboutés sur leurs propres convictions et prêt à mordre si elles ne sont pas admises par les autres !

Hein, Fdt, t'en penses quoi, toi, de ce genre d'interlocuteur ?

:mrgreen:
En l'occurrence cher Florent, ton ironie est mal placée tant mes convictions ont évoluées durant les -disons 15- années de ma vie pour lesquelles je me suis intéressé à la "politique". ;)

Je vais même de te dire, au lycée je me considérais comme centriste (ce qui faisait tiquer mon prof de philo :mrgreen: ) ; j'aimais bien la marionnette de Bayrou aux Guignols quoi. Dans tous les cas, jamais tu ne me verras répéter les maximes d'un parti quelconque, d'ailleurs aucun ne trouve vraiment grâce à mes yeux.
Dernière modification par Faiseur de Tresses le 21 oct. 2019, 17:01, modifié 1 fois.
Image

Image

Faiseur de Tresses
Messages : 12638
Inscription : 17 avr. 2013, 13:26

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Faiseur de Tresses » 21 oct. 2019, 17:00

cuervo a écrit :
21 oct. 2019, 16:42
Complètement d'accord avec ce qu'ecrit Junito, un peu marre de ceux qui contestent cette élection de Macron.
On peut ne pas aimer sa politique, contester ce qu'il met en place et la manière de le faire, aucun soucis et au contraire même.....
Par contre, il a été élu démocratiquement point barre.

Pour faire un parallèle avec le foot, le match contre Bordeaux est terminé, c'est un peu comme si les supporters des Girondins contestent le résultat par ce que ils ont dominés le match..... Ça interpelle également mais au final ça fait victoire pour nous.
Ceux qui contestent cette élection peuvent encore contestés 100 ans, de même que les supporters Bordelais peuvent en parlés 100 ans, cela ne changera pas les résultats acquis.
Au delà du quote pourri ( :mrgreen: ), je trouve ta comparaison déplacée. Dans un cas on parle d'un jeu, qui n'a pas d'autre influence importante que l'humeur de quelques supporters des deux équipes. Dans l'autre cas, ça décide de la politique de tout un pays... Par contre le fait que tu fasses cette analogie dénote d'une tendance qui est sujette de l'un des reproches majeurs fait à cette élection (je parle du mode, pas de cette "édition" en particulier) : le côté purement compétitif qui prend le dessus sur le débat d'idées.
Image

Image

la buse
Messages : 18398
Inscription : 01 août 2005, 15:33

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par la buse » 21 oct. 2019, 17:05

cuervo a écrit :
21 oct. 2019, 16:42
Lorsqu'on parle du résultat d'une élection, la Loi dit que c'est le % des votes exprimés. C'est tout, et c'est ainsi que le comprend les gens.

C'est pas le % des inscrits ou le % des français en âge de voter ou que sais-je encore. En dans la grande majorité des démocraties de ce monde c'est ainsi. Si tu n'es pas d'accord avec la Loi, tu milites pour la faire changer, mais tant qu'elle n'a pas été changée c'est la principe appliqué pour chaque élection.

Et puis intellectuellement si on peut reconnaître que ceux qui ont voté blanc ont exprimé un volonté de vote contraire à Macron ainsi qu'à tout autre candidat en lice, il est absolument faux de dire que les votes non exprimés ou les votes nuls ne se seraient pas portés sur ce candidat.
Lorsque t'as MLP en face de toi et que 57% des inscrits ne votent pas pour toi, ça interpelle quand même.
[/quote]

Complètement d'accord avec ce qu'ecrit Junito, un peu marre de ceux qui contestent cette élection de Macron.
On peut ne pas aimer sa politique, contester ce qu'il met en place et la manière de le faire, aucun soucis et au contraire même.....
Par contre, il a été élu démocratiquement point barre.

Pour faire un parallèle avec le foot, le match contre Bordeaux est terminé, c'est un peu comme si les supporters des Girondins contestent le résultat par ce que ils ont dominés le match..... Ça interpelle également mais au final ça fait victoire pour nous.
Ceux qui contestent cette élection peuvent encore contestés 100 ans, de même que les supporters Bordelais peuvent en parlés 100 ans, cela ne changera pas les résultats acquis.
[/quote]

Un résultat moche pour une élection moche.
Et un quote très moche.

baggio42
Messages : 8898
Inscription : 09 févr. 2017, 18:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par baggio42 » 21 oct. 2019, 17:07

Faiseur de Tresses a écrit :
21 oct. 2019, 12:28
baggio42 a écrit :
18 oct. 2019, 17:32
Est-ce la faute des citoyens si un train en région Bourgogne Franche comté roule sans contrôleurs un mercredi ?
Apparemment oui puisque il y a presque grève générale
à la SNCF aujourd'hui vendredi dernier jour avant les vacances.
Conséquences :
Votre serviteur :mrgreen: va chercher sa fille aînée à Saint-etienne. Puis sa femme à Lyon. :taré1:
Vive les kilomètres parcourus pour l'environnement !
Ah dernière chose.J'espere de tout coeur que EM va casser cette caste de syndicats planqués de la SNCF en alignant leur retraite à la mienne.
On en peut plus de ces abrutis :rougefaché:
Au lieu de faire la grève des contrôles ou toute autre chose, ils bloquent les usagers un vendredi veille de vacances. :rougefaché:
Perso mon train habituel ne roulait pas non plus et je suis rentré une heure plus tard vendredi alors que j'étais déjà lessivé.

Par contre j'ai demandé gentiment la raison au personnel dans la gare où j'attendais, quand il m'a appris ce qu'il s'était passé bah j'ai pas gueulé parce que c'est NORMAL que les conducteurs invoquent leur droit de retrait.
Tu te renseigneras sur un droit de retrait et un droit de grève.

Florent
Messages : 5949
Inscription : 18 janv. 2006, 10:34

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Florent » 21 oct. 2019, 17:07

Faiseur de Tresses a écrit :
21 oct. 2019, 16:54
Florent a écrit :
21 oct. 2019, 16:21
Faiseur de Tresses a écrit :
21 oct. 2019, 15:55
Timick. :amen:

Par contre c'est dommage que tu réponde ça à un soldat d'EM qui ne bougera pas sa posture d'un iota.
C'est vrai.

C'est vraiment chiant ces partisans qui changent jamais d’opinion et restent convaincus que leurs convictions sont les bonnes quel que soit les discussions et les arguments que tu peux apporter.

Leurs réactions sont tellement prévisible, tu sais par avance leurs opinions avant même qu'ils ne se soient exprimés.
De bons soldat arcboutés sur leurs propres convictions et prêt à mordre si elles ne sont pas admises par les autres !

Hein, Fdt, t'en penses quoi, toi, de ce genre d'interlocuteur ?

:mrgreen:
En l'occurrence cher Florent, ton ironie est mal placée tant mes convictions ont évoluées durant les -disons 15- années de ma vie pour lesquelles je me suis intéressé à la "politique". ;)

Je vais même de te dire, au lycée je me considérais comme centriste (ce qui faisait tiquer mon prof de philo :mrgreen: ) ; j'aimais bien la marionnette de Bayrou aux Guignols quoi. Dans tous les cas, jamais tu ne me verras répéter les maximes d'un parti quelconque, d'ailleurs aucun ne trouve vraiment grâce à mes yeux.
encore heureux que les opinions évoluent entre 16 ans et 40 ans....

par contre, tu pourras admettre que tu as quelques convictions plutôt bien ancrées et difficile à faire évoluer sur ce thread, non ?

c'est pour ça que j'ai trouvé ta sentence du type "dont la posture ne bougera pas d'un iota" assez cocasse

:mrgreen:

cuervo
Messages : 389
Inscription : 31 août 2015, 17:42

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par cuervo » 21 oct. 2019, 17:08

Faiseur de Tresses a écrit :
21 oct. 2019, 17:00
cuervo a écrit :
21 oct. 2019, 16:42
Complètement d'accord avec ce qu'ecrit Junito, un peu marre de ceux qui contestent cette élection de Macron.
On peut ne pas aimer sa politique, contester ce qu'il met en place et la manière de le faire, aucun soucis et au contraire même.....
Par contre, il a été élu démocratiquement point barre.

Pour faire un parallèle avec le foot, le match contre Bordeaux est terminé, c'est un peu comme si les supporters des Girondins contestent le résultat par ce que ils ont dominés le match..... Ça interpelle également mais au final ça fait victoire pour nous.
Ceux qui contestent cette élection peuvent encore contestés 100 ans, de même que les supporters Bordelais peuvent en parlés 100 ans, cela ne changera pas les résultats acquis.
Au delà du quote pourri ( :mrgreen: ), je trouve ta comparaison déplacée. Dans un cas on parle d'un jeu, qui n'a pas d'autre influence importante que l'humeur de quelques supporters des deux équipes. Dans l'autre cas, ça décide de la politique de tout un pays... Par contre le fait que tu fasses cette analogie dénote d'une tendance qui est sujette de l'un des reproches majeurs fait à cette élection (je parle du mode, pas de cette "édition" en particulier) : le côté purement compétitif qui prend le dessus sur le débat d'idées.
Mon quote est très très moche j'avoue :langue2: .... en parlerais vous encore dans 100 ans?

baggio42
Messages : 8898
Inscription : 09 févr. 2017, 18:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par baggio42 » 21 oct. 2019, 17:09

la buse a écrit :
21 oct. 2019, 17:05
cuervo a écrit :
21 oct. 2019, 16:42
Lorsqu'on parle du résultat d'une élection, la Loi dit que c'est le % des votes exprimés. C'est tout, et c'est ainsi que le comprend les gens.

C'est pas le % des inscrits ou le % des français en âge de voter ou que sais-je encore. En dans la grande majorité des démocraties de ce monde c'est ainsi. Si tu n'es pas d'accord avec la Loi, tu milites pour la faire changer, mais tant qu'elle n'a pas été changée c'est la principe appliqué pour chaque élection.

Et puis intellectuellement si on peut reconnaître que ceux qui ont voté blanc ont exprimé un volonté de vote contraire à Macron ainsi qu'à tout autre candidat en lice, il est absolument faux de dire que les votes non exprimés ou les votes nuls ne se seraient pas portés sur ce candidat.
Lorsque t'as MLP en face de toi et que 57% des inscrits ne votent pas pour toi, ça interpelle quand même.
Complètement d'accord avec ce qu'ecrit Junito, un peu marre de ceux qui contestent cette élection de Macron.
On peut ne pas aimer sa politique, contester ce qu'il met en place et la manière de le faire, aucun soucis et au contraire même.....
Par contre, il a été élu démocratiquement point barre.

Pour faire un parallèle avec le foot, le match contre Bordeaux est terminé, c'est un peu comme si les supporters des Girondins contestent le résultat par ce que ils ont dominés le match..... Ça interpelle également mais au final ça fait victoire pour nous.
Ceux qui contestent cette élection peuvent encore contestés 100 ans, de même que les supporters Bordelais peuvent en parlés 100 ans, cela ne changera pas les résultats acquis.
[/quote]

Un résultat moche pour une élection moche.
Et un quote très moche.
[/quote]

Dans la forme pas fameux, mais tellement vrai sur le fond :diable:

Junito
Messages : 1212
Inscription : 03 oct. 2009, 14:55

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Junito » 21 oct. 2019, 17:12

la buse a écrit :
21 oct. 2019, 17:05
la buse a écrit :
21 oct. 2019, 17:05
la buse a écrit :
21 oct. 2019, 17:05
cuervo a écrit :
21 oct. 2019, 16:42
Lorsqu'on parle du résultat d'une élection, la Loi dit que c'est le % des votes exprimés. C'est tout, et c'est ainsi que le comprend les gens.

C'est pas le % des inscrits ou le % des français en âge de voter ou que sais-je encore. En dans la grande majorité des démocraties de ce monde c'est ainsi. Si tu n'es pas d'accord avec la Loi, tu milites pour la faire changer, mais tant qu'elle n'a pas été changée c'est la principe appliqué pour chaque élection.

Et puis intellectuellement si on peut reconnaître que ceux qui ont voté blanc ont exprimé un volonté de vote contraire à Macron ainsi qu'à tout autre candidat en lice, il est absolument faux de dire que les votes non exprimés ou les votes nuls ne se seraient pas portés sur ce candidat.
Lorsque t'as MLP en face de toi et que 57% des inscrits ne votent pas pour toi, ça interpelle quand même.
Complètement d'accord avec ce qu'ecrit Junito, un peu marre de ceux qui contestent cette élection de Macron.
On peut ne pas aimer sa politique, contester ce qu'il met en place et la manière de le faire, aucun soucis et au contraire même.....
Par contre, il a été élu démocratiquement point barre.

Pour faire un parallèle avec le foot, le match contre Bordeaux est terminé, c'est un peu comme si les supporters des Girondins contestent le résultat par ce que ils ont dominés le match..... Ça interpelle également mais au final ça fait victoire pour nous.
Ceux qui contestent cette élection peuvent encore contestés 100 ans, de même que les supporters Bordelais peuvent en parlés 100 ans, cela ne changera pas les résultats acquis.
Un résultat moche pour une élection moche.
Et un quote très moche.
C'est vrai ça, ca aurait été tellement beau si Fillon n'avait pas été empêché !
Ah les 500 000 emplois publics supprimés, suppression des 35h, TVA à 22%, retraite à 65 ans ... quel pied ça aurait été !!

Répondre