Direction démission: Paquet part, Caiazzo pas au courant ! (S15E326)

Discussion générale sur l'ASSE

Modérateurs : Ligne de but, Poteau gauche, Barre transversale, Poteau droit

Aloisiochulapa
Messages : 1305
Inscription : 01 mai 2018, 15:52

Re: Direction démission: Le combat des Chefs ! (S15E270)

Message par Aloisiochulapa » 19 mai 2019, 09:16

Aloisiochulapa a écrit :
17 mai 2019, 20:45
J'avais créé un topic ,fermé par poteau droit ,car doublon, d'après lui.

Je reprends le sujet içi et çà change rien.

Romeyer Président d'Honneur.

Je pense que celà serait bien et bon pour notre club.

Les conflits ,celà a assez duré.

Il est temps de s'en aller par la grand'porte ,plutot que d'etre chassé à coup de cailloux pour etre responsable du départ de Gasset et des cadres de l'équipe.

Voilà ,mon constat rest valable en ce Dimanche matin... :nono:
Imité mais jamais égalé ,Aloisiochulapa the first one :mrgreen:

aissopic
Messages : 5174
Inscription : 24 nov. 2010, 18:43
Localisation : MRS PRG

Re: Direction démission: Le combat des Chefs ! (S15E270)

Message par aissopic » 19 mai 2019, 09:22

Running Man a écrit :
19 mai 2019, 09:15
Romeyer n'est pas seul, il représente d'autres administrateurs du club, on ne va pas dire frileux mais plutôt adepte de la gestion en bon père de famille. Nous avons plusieurs joueurs au salaire pharaonique, certainement proche des 5millions/an (brut), il y a Kahsri, Cabella, MVilla, Ruffier, Debuchy...à un degré moindre Perrin...Nous dépensons clairement l'argent que nous n'avons pas, nous anticipons de futurs classements et droits TV (incertains). ça créé une certaine tension nerveuse au sein du club liée aux dernières journées de championnat. La pression était énorme hier, sur un match hier nous pouvions basculer dans une récession, sans coupe d'europe, on aurait été obligé de retro-pédaler. On le verra avec Marseille, la bas ça pue pour eux. On n'a pas atteint leur démesure mais c'est dans la même veine. Le foot c'est beaucoup de poker, on a joué, on a gagné mais ça tient à peu de chose.
Actuellement il faut prendre le virage pour jouer le Top5 et l'Europe chaque année (ou au moins 1 sur 3), et il faut investir, à risque, mais c'est le propre de l'investissement.
Running Man a écrit :
19 mai 2019, 09:15
A cela il faut rajouter le fait que Gasset est une sorte de gourou, il a hypnotisé le vestiaire et coupé de la direction du club, c'est très dangereux, nous l'avons vu avec l'ère Roussey, quand ça fonctionne, on a les résultats, mais ça peu rapidement partir en live.
C'est la différence majeure avec une entreprise standard de production. Ici tu produit du spectacle ( parfois) et sans réelle régularité dans sa qualité ni sa quantité. C'est du poker comme tu l'as dis. Et il n'y a pas de recette miracle.Cela ne se conjugue pas trés bien avec la gestion de précaution.C'est pour cela que le foot ira vers des ligue semi fermée car les investisseurs veulent avoir du plus sur (cf McCourt qui doit voir une sacrée différence entre le foot et les sports US)
"Il faut regarder le Ciel mais la réponse se trouve à Terre" Moi

"Le politique c'est pour les pantins" E-Corp CEO - Mr Robot (S2)

inconnuvert
Messages : 1402
Inscription : 06 juin 2017, 16:02

Re: Direction démission: Le combat des Chefs ! (S15E270)

Message par inconnuvert » 19 mai 2019, 09:23

Aloisiochulapa a écrit :
19 mai 2019, 09:16
Aloisiochulapa a écrit :
17 mai 2019, 20:45
J'avais créé un topic ,fermé par poteau droit ,car doublon, d'après lui.

Je reprends le sujet içi et çà change rien.

Romeyer Président d'Honneur.

Je pense que celà serait bien et bon pour notre club.

Les conflits ,celà a assez duré.

Il est temps de s'en aller par la grand'porte ,plutot que d'etre chassé à coup de cailloux pour etre responsable du départ de Gasset et des cadres de l'équipe.

Voilà ,mon constat rest valable en ce Dimanche matin... :nono:
Romeyer ne voudra jamais laisser sa place....
Quand on était 17 eme il l'a fait pour ensuite reprendre la main quand les resultats reviennent.

Almanzor
Messages : 3434
Inscription : 02 déc. 2006, 17:06

Re: Direction démission: Le combat des Chefs ! (S15E270)

Message par Almanzor » 19 mai 2019, 09:24

Romeyer est revenu dans la partie et nous a mis Sablé. ..On a vu le résultat. ..
Il faut vraiment qu'il s'en aille même si je ne porte pas non plus Caiazzo dans mon coeur.
La réussite du club sous leur présidence vient des entraîneurs Galtier, Gasset voire Baup et Roussey.

Il faut que Gasset fasse une année de plus et qu'on prépare sa succession. Pas gagné. . :rougefaché:

Ça me gâche la fête mais jétais déjà morose avec l'opportunité unique qu'on a laissé passer pour la ligue des champions mais surtout en priver les Vilains
"Aucun joueur n'est aussi bon que tous ensemble" Alfredo Di Stefano

Lindeni
Messages : 505
Inscription : 24 sept. 2015, 04:07

Re: Direction démission: Le combat des Chefs ! (S15E270)

Message par Lindeni » 19 mai 2019, 09:37

Almanzor a écrit :
19 mai 2019, 09:24
Ça me gâche la fête mais jétais déjà morose avec l'opportunité unique qu'on a laissé passer pour la ligue des champions mais surtout en priver les Vilains
L'opportunité contient beaucoup de "si" quand même.
Parce que même avec une victoire contre Montpellier la semaine dernière, Lyon serait toujours devant d'un point.

Aloisiochulapa
Messages : 1305
Inscription : 01 mai 2018, 15:52

Re: Direction démission: Le combat des Chefs ! (S15E270)

Message par Aloisiochulapa » 19 mai 2019, 09:45

Lindeni a écrit :
19 mai 2019, 09:37
Almanzor a écrit :
19 mai 2019, 09:24
Ça me gâche la fête mais jétais déjà morose avec l'opportunité unique qu'on a laissé passer pour la ligue des champions mais surtout en priver les Vilains
L'opportunité contient beaucoup de "si" quand même.
Parce que même avec une victoire contre Montpellier la semaine dernière, Lyon serait toujours devant d'un point.
C'est un constat que beaucoup ont ignoré ... :super:
Imité mais jamais égalé ,Aloisiochulapa the first one :mrgreen:

tu as raison
Messages : 1072
Inscription : 31 août 2011, 16:55

Re: Direction démission: Le combat des Chefs ! (S15E270)

Message par tu as raison » 19 mai 2019, 10:00

Romeyer, on lui demande, la même chose qu'à Caiazzo, de l'ARGENT.

Ils n'en ont pas. Donc, ça tient debout sur le fait que JLG veuille se barrer.

http://www.sportune.fr/business/om-psg- ... 9-191721/2
On est 6e en budget et 4e en résultat, on devrait être content que l'on réussisse quand même.

On revient à la direction de l'année dernière. Romeyer et Caiazzo vont-ils laisser le club à un nouveau président (qui lui aurait plus d'argent) ?

forezien73
Messages : 257
Inscription : 29 oct. 2017, 20:58

Re: Direction démission: Le combat des Chefs ! (S15E270)

Message par forezien73 » 19 mai 2019, 10:03

Aloisiochulapa a écrit :
19 mai 2019, 09:45
Lindeni a écrit :
19 mai 2019, 09:37
Almanzor a écrit :
19 mai 2019, 09:24
Ça me gâche la fête mais jétais déjà morose avec l'opportunité unique qu'on a laissé passer pour la ligue des champions mais surtout en priver les Vilains
L'opportunité contient beaucoup de "si" quand même.
Parce que même avec une victoire contre Montpellier la semaine dernière, Lyon serait toujours devant d'un point.
C'est un constat que beaucoup ont ignoré ... :super:
Je fais partie de ceux qui ont des regrets par rapport à l opportunité de cette année. Ca ne s est pas joué contre Montpellier. Mais les regrets se portent sur bcp d autres points et qui sont nombreux. Et pourtant on vient mourir à seulement 4 poins et un goal average quasi identique.

Junito
Messages : 957
Inscription : 03 oct. 2009, 14:55

Re: Direction démission: Le combat des Chefs ! (S15E270)

Message par Junito » 19 mai 2019, 10:31

forezien73 a écrit :
19 mai 2019, 10:03
Aloisiochulapa a écrit :
19 mai 2019, 09:45
Lindeni a écrit :
19 mai 2019, 09:37
Almanzor a écrit :
19 mai 2019, 09:24
Ça me gâche la fête mais jétais déjà morose avec l'opportunité unique qu'on a laissé passer pour la ligue des champions mais surtout en priver les Vilains
L'opportunité contient beaucoup de "si" quand même.
Parce que même avec une victoire contre Montpellier la semaine dernière, Lyon serait toujours devant d'un point.
C'est un constat que beaucoup ont ignoré ... :super:
Je fais partie de ceux qui ont des regrets par rapport à l opportunité de cette année. Ca ne s est pas joué contre Montpellier. Mais les regrets se portent sur bcp d autres points et qui sont nombreux. Et pourtant on vient mourir à seulement 4 poins et un goal average quasi identique.
Ca s'est surtout joué :

- au mercato d'hiver à un moment où on aurait pu aller chercher 1 joueur qui aurait fait la différence. Au lieu de ça on a perdu Selnaes.
- lors des 2 derbies qu'on perdu. Surtout à domicile où on pouvait gagner en maîtrisant mieux les événements

Après niveau arbitrage et VAR on peut dire que les choses se sont plutôt équilibrées en fin de saison ...

old_side
Messages : 7907
Inscription : 17 nov. 2006, 11:41

Re: Direction démission: Le combat des Chefs ! (S15E270)

Message par old_side » 19 mai 2019, 11:06

Running Man a écrit :
19 mai 2019, 09:15
Romeyer n'est pas seul, il représente d'autres administrateurs du club, on ne va pas dire frileux mais plutôt adepte de la gestion en bon père de famille. Nous avons plusieurs joueurs au salaire pharaonique, certainement proche des 5millions/an (brut), il y a Kahsri, Cabella, MVilla, Ruffier, Debuchy...à un degré moindre Perrin...Nous dépensons clairement l'argent que nous n'avons pas, nous anticipons de futurs classements et droits TV (incertains). ça créé une certaine tension nerveuse au sein du club liée aux dernières journées de championnat. La pression était énorme hier, sur un match hier nous pouvions basculer dans une récession, sans coupe d'europe, on aurait été obligé de retro-pédaler. On le verra avec Marseille, la bas ça pue pour eux. On n'a pas atteint leur démesure mais c'est dans la même veine. Le foot c'est beaucoup de poker, on a joué, on a gagné mais ça tient à peu de chose.
A cela il faut rajouter le fait que Gasset est une sorte de gourou, il a hypnotisé le vestiaire et coupé de la direction du club, c'est très dangereux, nous l'avons vu avec l'ère Roussey, quand ça fonctionne, on a les résultats, mais ça peu rapidement partir en live. En interne, on peut comprendre les tensions, ce n'est pas une situation saine, on ne peut pas couper une entreprise en deux.
Je n'ai pas d'avis sur la question, je suis ravi de voir l'asse en haut de l'affiche mais j'ai aussi le souvenir de ce que nous a couté la folie des grandeurs en 80/1995/2007. On peut néanmoins penser qu'on a un joker financier avec la pépite Saliba qui pourra rapidement effacer une ardoise.
Le problème de ce club, c'est qu'il est contraint par sa popularité à jouer les premiers rôles, alors que son actionnariat ne le lui permet pas d'avoir un filet de sécurité. Marseille pour reprendre ton exemple, Mc Court a largement les moyens de remettre au pot. Les deux propriétaires doivent comprendre qu'ils ne peuvent que vendre parce que le foot actuel ne leur correspond plus (sauf à jouer la 10e place au mieux).

Quand à l'aspect commando de Gasset, je vois pas comment ça pourrait lui être reproché. C'est du sport de haut niveau, pas la Sacma. Et le hic avec Roussey tenait plus à mon sens d'une part du manque de compétence de celui-ci (où a-t-il réussi depuis?) et du fait qu'on lui ait enlevé son meilleur joueur, Feindouno, en début de saison tout en recrutant mal en parallèle. Très bon exemple d'ailleurs d'une décision financière prise au détriment du sportif, pour un double impact au final. Parce que Gasset a sauvé l'entreprise ASSE, pas l'inverse, faut vraiment avoir la mémoire très courte pour l'avoir déjà oublié. Quand Galtier se barre, son effectif ne vaut plus rien, et après le passage de Sablé, on est vraiment au bord du précipice sportif ET financier. Au final, l'investissement réclamé par Gasset a permis de redresser la barre sur les deux plans MAIS AUSSI de redonner de la valeur à l'effectif. Aujourd'hui, tu peux vendre Mvilla, Khazri, Nordin, Saliba, Cabella sans aucun problème. C'est des salades cette histoire de match à pression d'hier. On aurait pas joué la coupe d'europe et fini 5e que le club n'aurait absolument pas été en danger financier.

Et se plaindre que l'entreprise est coupée en deux et que ce n'est pas sain, c'est une blague? Comment ça se passe entre les deux têtes pensantes? :hehe:

martien
Messages : 3783
Inscription : 26 nov. 2012, 23:47

Re: Direction démission: Le combat des Chefs ! (S15E270)

Message par martien » 19 mai 2019, 11:15

Junito a écrit :
19 mai 2019, 10:31
forezien73 a écrit :
19 mai 2019, 10:03
Aloisiochulapa a écrit :
19 mai 2019, 09:45
Lindeni a écrit :
19 mai 2019, 09:37
Almanzor a écrit :
19 mai 2019, 09:24
Ça me gâche la fête mais jétais déjà morose avec l'opportunité unique qu'on a laissé passer pour la ligue des champions mais surtout en priver les Vilains
L'opportunité contient beaucoup de "si" quand même.
Parce que même avec une victoire contre Montpellier la semaine dernière, Lyon serait toujours devant d'un point.
C'est un constat que beaucoup ont ignoré ... :super:
Je fais partie de ceux qui ont des regrets par rapport à l opportunité de cette année. Ca ne s est pas joué contre Montpellier. Mais les regrets se portent sur bcp d autres points et qui sont nombreux. Et pourtant on vient mourir à seulement 4 poins et un goal average quasi identique.
Ca s'est surtout joué :

- au mercato d'hiver à un moment où on aurait pu aller chercher 1 joueur qui aurait fait la différence. Au lieu de ça on a perdu Selnaes.
- lors des 2 derbies qu'on perdu. Surtout à domicile où on pouvait gagner en maîtrisant mieux les événements

Après niveau arbitrage et VAR on peut dire que les choses se sont plutôt équilibrées en fin de saison ...
Sur le mercato, je suis d'accord.
Pour le reste, je n'ai pas trop de regrets. Si on avait gagné le derby, peut-être que Lyon se serait mis plus tôt en mode "sprint final" ou qu'on se serait vus trop beaux. Impossible à dire. Tout ce que je sais c'est que l'OL a une bien meilleure équipe sur le papier, une plus grande expérience et un budget nettement supérieur (3ème est un échec pour eux je trouve). Leur passer devant aurait été un exploit monumental, mais on est certainement un peu justes encore. 4eme est notre place, et c'est déjà beau qu'on ait fini devant l'OM qui a plus de moyens aussi.

Faiseur de Tresses
Messages : 12239
Inscription : 17 avr. 2013, 13:26

Re: Direction démission: Le combat des Chefs ! (S15E270)

Message par Faiseur de Tresses » 19 mai 2019, 11:33

Pilou a écrit :
19 mai 2019, 08:31
C'est déjà un peu le cas.

Gasset a publiquement déclaré que la balle est dans le camps de la direction : "Si on arrive à trouver un accord(...) Je veux des garanties" (dans un contexte où il parle d'effectif à sa disposition). C'est pas Paquet qui gère l'argent, c'est les présidents. Et Caïazzo s'est aussi détaché publiquement de Romeyer, en disant que c'est sur lui maintenant. Et les joueurs cadres aussi ont affiché publiquement dans quel camp ils se trouvent.

Bref, peut-être que Gasset arrêtera ou pas, j'en sais rien. Peut-être que c'est à cause de l'âge, fatigue ou autre, ou peut-être parce que Romeyer et lui ne sont pas alignés sur les moyens pour la saison prochaine, j'en sais rien.

Mais l'avalanche des déclarations publiques va dans un seul sens : contre Romeyer, pour Gasset.
Ce qui porte à croire que cette campagne médiatique est dirigée en sous-main par Zozo et qu'il ne faut donc pas tout prendre comme argent comptant...

Edit : Je viens de voir les vidéos de Roro dans le vestiaire, c'est vrai que les joueurs ont l'air d'être ligués contre lui tiens. :mrgreen:
Image


Platoche
Messages : 16510
Inscription : 30 août 2005, 09:28
Localisation : Dans le vignoble...

Re: Direction démission: Le combat des Chefs ! (S15E270)

Message par Platoche » 19 mai 2019, 11:47

Photocopie intégrale de l'article de B.Lions de l'Equipe.
Image

Les verts toujours....

Coach-Mic
Messages : 841
Inscription : 01 juin 2018, 07:13

Re: Direction démission: Le combat des Chefs ! (S15E270)

Message par Coach-Mic » 19 mai 2019, 12:38

old_side a écrit :
19 mai 2019, 11:06
Running Man a écrit :
19 mai 2019, 09:15
Romeyer n'est pas seul, il représente d'autres administrateurs du club, on ne va pas dire frileux mais plutôt adepte de la gestion en bon père de famille. Nous avons plusieurs joueurs au salaire pharaonique, certainement proche des 5millions/an (brut), il y a Kahsri, Cabella, MVilla, Ruffier, Debuchy...à un degré moindre Perrin...Nous dépensons clairement l'argent que nous n'avons pas, nous anticipons de futurs classements et droits TV (incertains). ça créé une certaine tension nerveuse au sein du club liée aux dernières journées de championnat. La pression était énorme hier, sur un match hier nous pouvions basculer dans une récession, sans coupe d'europe, on aurait été obligé de retro-pédaler. On le verra avec Marseille, la bas ça pue pour eux. On n'a pas atteint leur démesure mais c'est dans la même veine. Le foot c'est beaucoup de poker, on a joué, on a gagné mais ça tient à peu de chose.
A cela il faut rajouter le fait que Gasset est une sorte de gourou, il a hypnotisé le vestiaire et coupé de la direction du club, c'est très dangereux, nous l'avons vu avec l'ère Roussey, quand ça fonctionne, on a les résultats, mais ça peu rapidement partir en live. En interne, on peut comprendre les tensions, ce n'est pas une situation saine, on ne peut pas couper une entreprise en deux.
Je n'ai pas d'avis sur la question, je suis ravi de voir l'asse en haut de l'affiche mais j'ai aussi le souvenir de ce que nous a couté la folie des grandeurs en 80/1995/2007. On peut néanmoins penser qu'on a un joker financier avec la pépite Saliba qui pourra rapidement effacer une ardoise.
Le problème de ce club, c'est qu'il est contraint par sa popularité à jouer les premiers rôles, alors que son actionnariat ne le lui permet pas d'avoir un filet de sécurité. Marseille pour reprendre ton exemple, Mc Court a largement les moyens de remettre au pot. Les deux propriétaires doivent comprendre qu'ils ne peuvent que vendre parce que le foot actuel ne leur correspond plus (sauf à jouer la 10e place au mieux).

Quand à l'aspect commando de Gasset, je vois pas comment ça pourrait lui être reproché. C'est du sport de haut niveau, pas la Sacma. Et le hic avec Roussey tenait plus à mon sens d'une part du manque de compétence de celui-ci (où a-t-il réussi depuis?) et du fait qu'on lui ait enlevé son meilleur joueur, Feindouno, en début de saison tout en recrutant mal en parallèle. Très bon exemple d'ailleurs d'une décision financière prise au détriment du sportif, pour un double impact au final. Parce que Gasset a sauvé l'entreprise ASSE, pas l'inverse, faut vraiment avoir la mémoire très courte pour l'avoir déjà oublié. Quand Galtier se barre, son effectif ne vaut plus rien, et après le passage de Sablé, on est vraiment au bord du précipice sportif ET financier. Au final, l'investissement réclamé par Gasset a permis de redresser la barre sur les deux plans MAIS AUSSI de redonner de la valeur à l'effectif. Aujourd'hui, tu peux vendre Mvilla, Khazri, Nordin, Saliba, Cabella sans aucun problème. C'est des salades cette histoire de match à pression d'hier. On aurait pas joué la coupe d'europe et fini 5e que le club n'aurait absolument pas été en danger financier.

Et se plaindre que l'entreprise est coupée en deux et que ce n'est pas sain, c'est une blague? Comment ça se passe entre les deux têtes pensantes? :hehe:
Je fais simplement un constat. Je ne porte pas de jugement sur ce qui est bien ou mal. Il y a un climat malsain entre la direction et le sportif, j'en suis navré. La direction pense qu'avec les moyens mis à la disposition de Gasset, il a rempli sa mission. C'est ce qui est dit en interne. Et Gasset pense qu'il a sauvé le club et qu'on lui devrait plus de reconnaissance. Je comprends les deux points de vue. Notre saison, s'est quand même joué à pile ou face hier. On a gagné avec pas mal de réussite et heureusement Montpellier est tombé sur un os. Non je n'ai pas la mémoire courte mais il ne faut pas être naif non plus. Si Gasset avait raté l'europe, il se serait barré, on aurait vendu et redescendu d'une marche. y'aurait pas eu de cadeau dans l'autre sens, c'est donnant/donnant. L'histoire se finit bien, heureusement

G. Van W.
Messages : 1668
Inscription : 12 oct. 2005, 01:21
Localisation : Stockholm / Malte

Re: Direction démission: Le combat des Chefs ! (S15E270)

Message par G. Van W. » 19 mai 2019, 12:43

Si les trucs qui sortent sont vrais, même si c'est l'autre sale vautour de Lions, ça me semble quand même bien mal embarqué.
D'un côté un Romeyer intransigeant et déconnecté des enjeux et des conséquences de son comportement, de l'autre un Gasset à qui il n'en faudra pas beaucoup pour jeter l'éponge (sans le public hier c'était probablement déjà fait) : je vois mal comment deux positions si éloignées vont pouvoir trouver un terrain d'entente en une réunion ou deux en début de semaine prochaine. :nono:

Après dans les exigences de Gasset, quand il parle santé et tout, dans ces sous-entendus je comprends aussi qu'il aimerait peut-être avoir plus de temps libre, donc peut-être avoir le loisir de déléguer un peu plus la saison prochaine.

kissmyasse
Messages : 3645
Inscription : 28 juil. 2005, 08:55

Re: Direction démission: Le combat des Chefs ! (S15E270)

Message par kissmyasse » 19 mai 2019, 12:46

J’en ressenti la même chose sur l’aspect temps libre, peut-être même aussi prépare t’il le passage en douceur à Printant en s’assurant que celui-ci aura les moyens de bien continuer le boulot ?

old_side
Messages : 7907
Inscription : 17 nov. 2006, 11:41

Re: Direction démission: Le combat des Chefs ! (S15E270)

Message par old_side » 19 mai 2019, 12:46

Running Man a écrit :
19 mai 2019, 12:38
old_side a écrit :
19 mai 2019, 11:06
Running Man a écrit :
19 mai 2019, 09:15
Romeyer n'est pas seul, il représente d'autres administrateurs du club, on ne va pas dire frileux mais plutôt adepte de la gestion en bon père de famille. Nous avons plusieurs joueurs au salaire pharaonique, certainement proche des 5millions/an (brut), il y a Kahsri, Cabella, MVilla, Ruffier, Debuchy...à un degré moindre Perrin...Nous dépensons clairement l'argent que nous n'avons pas, nous anticipons de futurs classements et droits TV (incertains). ça créé une certaine tension nerveuse au sein du club liée aux dernières journées de championnat. La pression était énorme hier, sur un match hier nous pouvions basculer dans une récession, sans coupe d'europe, on aurait été obligé de retro-pédaler. On le verra avec Marseille, la bas ça pue pour eux. On n'a pas atteint leur démesure mais c'est dans la même veine. Le foot c'est beaucoup de poker, on a joué, on a gagné mais ça tient à peu de chose.
A cela il faut rajouter le fait que Gasset est une sorte de gourou, il a hypnotisé le vestiaire et coupé de la direction du club, c'est très dangereux, nous l'avons vu avec l'ère Roussey, quand ça fonctionne, on a les résultats, mais ça peu rapidement partir en live. En interne, on peut comprendre les tensions, ce n'est pas une situation saine, on ne peut pas couper une entreprise en deux.
Je n'ai pas d'avis sur la question, je suis ravi de voir l'asse en haut de l'affiche mais j'ai aussi le souvenir de ce que nous a couté la folie des grandeurs en 80/1995/2007. On peut néanmoins penser qu'on a un joker financier avec la pépite Saliba qui pourra rapidement effacer une ardoise.
Le problème de ce club, c'est qu'il est contraint par sa popularité à jouer les premiers rôles, alors que son actionnariat ne le lui permet pas d'avoir un filet de sécurité. Marseille pour reprendre ton exemple, Mc Court a largement les moyens de remettre au pot. Les deux propriétaires doivent comprendre qu'ils ne peuvent que vendre parce que le foot actuel ne leur correspond plus (sauf à jouer la 10e place au mieux).

Quand à l'aspect commando de Gasset, je vois pas comment ça pourrait lui être reproché. C'est du sport de haut niveau, pas la Sacma. Et le hic avec Roussey tenait plus à mon sens d'une part du manque de compétence de celui-ci (où a-t-il réussi depuis?) et du fait qu'on lui ait enlevé son meilleur joueur, Feindouno, en début de saison tout en recrutant mal en parallèle. Très bon exemple d'ailleurs d'une décision financière prise au détriment du sportif, pour un double impact au final. Parce que Gasset a sauvé l'entreprise ASSE, pas l'inverse, faut vraiment avoir la mémoire très courte pour l'avoir déjà oublié. Quand Galtier se barre, son effectif ne vaut plus rien, et après le passage de Sablé, on est vraiment au bord du précipice sportif ET financier. Au final, l'investissement réclamé par Gasset a permis de redresser la barre sur les deux plans MAIS AUSSI de redonner de la valeur à l'effectif. Aujourd'hui, tu peux vendre Mvilla, Khazri, Nordin, Saliba, Cabella sans aucun problème. C'est des salades cette histoire de match à pression d'hier. On aurait pas joué la coupe d'europe et fini 5e que le club n'aurait absolument pas été en danger financier.

Et se plaindre que l'entreprise est coupée en deux et que ce n'est pas sain, c'est une blague? Comment ça se passe entre les deux têtes pensantes? :hehe:
Je fais simplement un constat. Je ne porte pas de jugement sur ce qui est bien ou mal. Il y a un climat malsain entre la direction et le sportif, j'en suis navré. La direction pense qu'avec les moyens mis à la disposition de Gasset, il a rempli sa mission. C'est ce qui est dit en interne. Et Gasset pense qu'il a sauvé le club et qu'on lui devrait plus de reconnaissance. Je comprends les deux points de vue. Notre saison, s'est quand même joué à pile ou face hier. On a gagné avec pas mal de réussite et heureusement Montpellier est tombé sur un os. Non je n'ai pas la mémoire courte mais il ne faut pas être naif non plus. Si Gasset avait raté l'europe, il se serait barré, on aurait vendu et redescendu d'une marche. y'aurait pas eu de cadeau dans l'autre sens, c'est donnant/donnant. L'histoire se finit bien, heureusement
Le hic, c'est que ce climat malsain existait déjà avec Galtier, puis avec Garcia, maintenant avec Gasset...
Et tout n'est pas par équivalence dans le donnant-donnant, parce qu'au final, financièrement, l'actionnaire est largement plus gagnant que le salarié, même un salarié à 1 million par an.
L'an dernier, le club était valorisé à 60 millions lors de la vente aux US. Cette année, tu peux ajouter une vingtaine facilement sans que ça n'ait coûté un centime aux actionnaires.
Et sur cette histoire de pile ou face, je ne suis pas d'accord : finir 5e n'était pas un échec. C'est pas ce que rapporte l'EL qui va faire changer de braquet le club financièrement. C'est plus un trip (et des voyages) pour nous, les supporters.

forezien73
Messages : 257
Inscription : 29 oct. 2017, 20:58

Re: Direction démission: Le combat des Chefs ! (S15E270)

Message par forezien73 » 19 mai 2019, 15:03

martien a écrit :
19 mai 2019, 11:15
Junito a écrit :
19 mai 2019, 10:31
forezien73 a écrit :
19 mai 2019, 10:03
Aloisiochulapa a écrit :
19 mai 2019, 09:45
Lindeni a écrit :
19 mai 2019, 09:37
Almanzor a écrit :
19 mai 2019, 09:24
Ça me gâche la fête mais jétais déjà morose avec l'opportunité unique qu'on a laissé passer pour la ligue des champions mais surtout en priver les Vilains
L'opportunité contient beaucoup de "si" quand même.
Parce que même avec une victoire contre Montpellier la semaine dernière, Lyon serait toujours devant d'un point.
C'est un constat que beaucoup ont ignoré ... :super:
Je fais partie de ceux qui ont des regrets par rapport à l opportunité de cette année. Ca ne s est pas joué contre Montpellier. Mais les regrets se portent sur bcp d autres points et qui sont nombreux. Et pourtant on vient mourir à seulement 4 poins et un goal average quasi identique.
Ca s'est surtout joué :

- au mercato d'hiver à un moment où on aurait pu aller chercher 1 joueur qui aurait fait la différence. Au lieu de ça on a perdu Selnaes.
- lors des 2 derbies qu'on perdu. Surtout à domicile où on pouvait gagner en maîtrisant mieux les événements

Après niveau arbitrage et VAR on peut dire que les choses se sont plutôt équilibrées en fin de saison ...
Sur le mercato, je suis d'accord.
Pour le reste, je n'ai pas trop de regrets. Si on avait gagné le derby, peut-être que Lyon se serait mis plus tôt en mode "sprint final" ou qu'on se serait vus trop beaux. Impossible à dire. Tout ce que je sais c'est que l'OL a une bien meilleure équipe sur le papier, une plus grande expérience et un budget nettement supérieur (3ème est un échec pour eux je trouve). Leur passer devant aurait été un exploit monumental, mais on est certainement un peu justes encore. 4eme est notre place, et c'est déjà beau qu'on ait fini devant l'OM qui a plus de moyens aussi.
Indéniablement oui ca s est joué au mecato. Notamment sur ce fameux poste de latéral et le choix de gasset de jouer à 5.

Je rajouterais :
- la gestion de beric sur la première partie de saison
- le debut de saison bien décevant qui n était pas dans la continuité de l année précédente avec un cabella qui a joué un quart de la saison seulement en mode compétiteur

On ne va pas revenir sur l arbitrage et un tas d autres faits (grosses blessures, notre charnière centrale poussive puis la confiance trop tardive à Saliba, les reports, tribunes fermées, etc...). C est de l ordre de "l anecdotique" sur une saison. 😕

Lille était largement au dessus. Mais lyon était prenable et on ne peut s en prendre qu à nous-même. Meme si on est tous contents d etre 4eme. En espérant une continuité et pas une gestion comme celle de l apres Galette.

inconnuvert
Messages : 1402
Inscription : 06 juin 2017, 16:02

Re: Direction démission: Le combat des Chefs ! (S15E270)

Message par inconnuvert » 20 mai 2019, 19:17

:rougefaché: :rougefaché:
Plus que jamais direction démission :rougefaché:

Riquet le vert
Messages : 4767
Inscription : 09 juin 2009, 20:08
Localisation : Bugey Sud

Re: Direction démission: Le combat des Chefs ! (S15E270)

Message par Riquet le vert » 21 mai 2019, 07:58

Notre roi Roland vous salue bien :amen:
C'est reparti pour un sacré moment
vert un jour vert toujours

Robeberic 1er
Messages : 1119
Inscription : 03 oct. 2016, 11:53

Re: Direction démission: Le combat des Chefs ! (S15E270)

Message par Robeberic 1er » 21 mai 2019, 09:05

Riquet le vert a écrit :
21 mai 2019, 07:58
Notre roi Roland vous salue bien :amen:
C'est reparti pour un sacré moment
Ouais enfin il a 74 ans quand meme non? Il va peut-être décrocher a un moment ?
Dernière modification par Robeberic 1er le 21 mai 2019, 09:08, modifié 1 fois.

inconnuvert
Messages : 1402
Inscription : 06 juin 2017, 16:02

Re: Direction démission: Le combat des Chefs ! (S15E270)

Message par inconnuvert » 21 mai 2019, 09:06

Robeberic 1er a écrit :
21 mai 2019, 09:05
Riquet le vert a écrit :
21 mai 2019, 07:58
Notre roi Roland vous salue bien :amen:
C'est reparti pour un sacré moment
Ouais enfin il a 74 ans quand meme non? Il va peut-être décrocher a un moment non?
Il faudrait. Même Aulas prend du recul....

Junito
Messages : 957
Inscription : 03 oct. 2009, 14:55

Re: Direction démission: Le combat des Chefs ! (S15E270)

Message par Junito » 21 mai 2019, 09:28

inconnuvert a écrit :
21 mai 2019, 09:06
Robeberic 1er a écrit :
21 mai 2019, 09:05
Riquet le vert a écrit :
21 mai 2019, 07:58
Notre roi Roland vous salue bien :amen:
C'est reparti pour un sacré moment
Ouais enfin il a 74 ans quand meme non? Il va peut-être décrocher a un moment non?
Il faudrait. Même Aulas prend du recul....
Aulas ca fait un moment qu'il prépare sa sortie de manière organisée. Et puis son club il l'a construit de A à Z depuis 30 ans.

Romeyer il a eu le gros coup de bol que Caïazzo lui cède une partie des parts pour 3 fois rien. Il vit un rêve éveillé et il a pas envie de se réveiller ...

Tom Bombadil
Messages : 774
Inscription : 28 juin 2015, 08:31

Re: Direction démission: Le combat des Chefs ! (S15E270)

Message par Tom Bombadil » 21 mai 2019, 10:04

Je reviens en préambule sur la forme, le titre du topic qui, même s'il sonne bien, n'a aucun sens (un "Président Vendez !" serait plus idoine) vu que les Romeyer et Caïazzo ne sont pas employés du club.

Sur le fond, c'est plus la stratégie de notre hydre à deux têtes que j'ai du mal à cerner.
Après le départ de Galtier, même si on se plante sur le choix d'un technicien (Garcia) et de sa suppléance dans l'urgence (Sablé), j'ai du mal à saisir le recrutement estival low-cost salary cap qui nous plombe la saison. A vouloir faire des économies, on s'est retrouvé dans une situation d'urgence, à devoir emprunter pour claquer dans le recrutement hivernal (mercato pour riches qui permet à des clubs moyens à gros d'éviter la relégation en allongeant les biftons, ceci dit en passant).
L'année d'après, on se retrouve obligés de performer pour rembourser l'emprunt. Je suis pas un grand financier mais ça a tout de la gestion à la petite semaine. On peut ironiser du Champions' Project des Sardines, chez nous c'est plutôt le One Shot Project.
Et on repart pour des montagnes russes : l’entraîneur se barre, certains cadres feront de même, on va recruter en quantité mais pas en qualité pour faire le nombre en EL mais ne pas exploser la masse salariale, jusqu'au prochain à-coup qui se produira lorsque la zone rouge s'approchera.

Même si ces ascenseurs émotionnels peuvent satisfaire les amateurs d'émotions fortes, ça n'augure rien de bon quant à la stabilité de l'institution.
De deux choses l'une, soit les présidents assument ce 6 ème budget qui correspond grosso modo à une place entre 4 et 10 et affichent cette "ambition", soit ils se bougent les fesses pour vendre ou faire entrer d'autres actionnaires susceptibles d'aider à faire grandir l'ASSE.

Sur ce dernier point, la question reste quand même : Ont-ils plus envie de faire progresser le club ou de garder la main ?
Les toreros c'est comme les glaces, je les préfère en cornet

Répondre