Direction démission: Paquet part, Caiazzo pas au courant ! (S15E326)

Discussion générale sur l'ASSE

Modérateurs : Barre transversale, Poteau droit, Ligne de but, Poteau gauche

Vert201
Messages : 17
Inscription : 25 mai 2018, 17:10

Re: Direction démission

Message par Vert201 » 01 juin 2018, 15:59

VivaLubo a écrit :Je ne juge pas de leur boulot.
Je ne leur attribue qu'une partie du crédit de la saison car c'est aussi eux qui n'ont pas su anticiper le départ de Galtier.
Et ce n'est visiblement pas la cellule mise en place (pour la quoi 6-7ème fois depuis qu'ils sont présidents) qui a fonctionné mais le réseau de Gasset.
En plus, il est difficile de juger en ayant assez peu d'éléments sûrs.
Par contre, en tant qu'amoureux de St-é, je peux juger leur communication puisque là c'est concret.
Et, déclaration après déclaration, je commence à vraiment saturer.
Ce n'est que de la comm' sans doute. C'est très certainement le moins important dans leur fonction. Mais ça je peux le juger. Avec mon ressenti certes mais avec des éléments fiables que sont leurs déclarations.
Après (potin toujours (un immense MERCI pour ces potins)) un arbitre expliquait que les dirigeants de St-é, que Perrin étaient exemplaires. Donc il y a des élements dans leur communication qui sont parfaitement gérés.
On est bien d'accord, leur com n'est pas toujours maitrisée et souvent dans le chaud de l'action.Ils sont loin d'avoir la science d'Aulas dans ce domaine. Mais ce qu'on leur demande c'est de donner les moyens à Gasset (c'est son job et pas le leur) de mener à bien son projet. Oui, le départ de Galtier n'a pas été anticipé, mais ils ont peut être cru qu'il allait continuer. Après coup, il est plus facile de dire: fallait y penser!

la buse
Messages : 17140
Inscription : 01 août 2005, 15:33

Re: Direction démission

Message par la buse » 01 juin 2018, 16:37

Après aussi tu peux avoir la meilleure com' possible lorsque tes décisions sont incohérentes cela ne sert pas à grand chose.

Tylith
Messages : 6443
Inscription : 14 sept. 2005, 17:43

Re: Direction démission

Message par Tylith » 01 juin 2018, 18:23

ForeverGreen a écrit :
very vert a écrit :
al bundy a écrit :
Punky a écrit :
al bundy a écrit :La saison dernière Nice à fait la coupe d'Europe et a fini devant nous. Cette année on ne l'a pas fait et on a sous performer.
Et surtout Nice a un budget largement inférieur au notre et ça tout le monde l'oubli!!!
Sauf que niveau gestion, Nice n'est pas forcément un modèle à suivre. Son dernier passage devant la DNCG le prouve bien.
Leur dossier est "mis en délibéré" et on n'en sait rien de plus. Eux ils rivalisent largement avec nous alors qu'on a 50 % de budget de plus qu'eux.
Eux surperforment réellement c'est donc normal qu'ils flirtent avec la ligne jaune...
Mouais, j'ai quand même un doute sur le chiffre de leur budget...
Ils mettent quand même 10M€ sur ASM... Ils payent des gros salaires (Dante, Ballotelli,...)
Quand tu additionnes, la masse salariale de l'effectif, les frais de fonctionnement du club, de la structure, le coût de la formation, la masse salariale du staff et des salariés du club...
Je ne suis pas convaincu que tout soit bien compté...
Après je me trompe sûrement.
Mais bon, dans le sud, c'est quand même fréquent de ne pas bien tout compter... ;)
D'ailleurs, c'est drôle de voir qu'au même moment on peut lire sur le forum que les présidents travaillent mal parce qu'on en en lutte avec Nice qui a un budget largement inférieur au nôtre et que Rennes a un bien plus gros budget que nous puisqu'ils dépensent plein de fric en transfert alors même que, selon le même classement des budgets, Rennes est bien plus proche de Nice que de nous.

Soit ce classement est du bullshit total et ne nous en servons pas pour dire que l'on travaille mal, soit on a encore un des très gros budgets et ce n'est donc pas la peine de stresser, c'est juste qu'on a une autre politique budgetaire que Rennes.
Rennes vend très cher et peut donc acheter plus cher que nous.
Faut pas chercher plus loin, et je n'ai vu personne dire que Rennes est beaucoup plus fort parce qu'ils dépensent plus que nous, Rennes se fait traiter continuellement de loser sur ce forum et leur président refuse de mettre la main à la poche depuis l'épisode Lucas il y'a maintenant 18 ans.

inconnuvert
Messages : 1330
Inscription : 06 juin 2017, 16:02

Re: Direction démission

Message par inconnuvert » 04 juin 2018, 13:25

14 ans de caizzo à la tete du club.
Mince son fameux plan sur 5 ans pour la ldc est bien explosé.....
Direction demission.

Junito
Messages : 925
Inscription : 03 oct. 2009, 14:55

Re: Direction démission

Message par Junito » 04 juin 2018, 13:49

inconnuvert a écrit :14 ans de caizzo à la tete du club.
Mince son fameux plan sur 5 ans pour la ldc est bien explosé.....
Direction demission.
Il y a 14 ans on était en L2, on venait de vivre 6 des 10 saisons précédentes en L2, on avait pas goûté au top 5 de L1 depuis 20 ans ni à l'Europe depuis 22 ans.

A y regarder de plus près on a quand même eu de très bons effectifs et avec un peu plus d'ambition et de maîtrise, on aurait pu l'atteindre la LDC en 2013.

C'est sûr que depuis 3-4 ans on est en pente douce et nos présidents tendent vers la limite d'âge. Pour autant y'a pas grand monde de sérieux pour tirer le club plus haut et quelque soit la notoriété du club, Sainté comme ville a du mal à figurer sur la carte de l'Europe mondialisée.

Platoche
Messages : 16277
Inscription : 30 août 2005, 09:28
Localisation : Dans le vignoble...

Re: Direction démission

Message par Platoche » 04 juin 2018, 14:21

inconnuvert a écrit :14 ans de caizzo à la tete du club.
Mince son fameux plan sur 5 ans pour la ldc est bien explosé.....
Direction demission.
On aurait pu aussi bien rester en L2...
Image

Les verts toujours....

inconnuvert
Messages : 1330
Inscription : 06 juin 2017, 16:02

Re: Direction démission

Message par inconnuvert » 04 juin 2018, 14:25

Platoche a écrit :
inconnuvert a écrit :14 ans de caizzo à la tete du club.
Mince son fameux plan sur 5 ans pour la ldc est bien explosé.....
Direction demission.
On aurait pu aussi bien rester en L2...
Oui mais qu'ils arretent de promettre mont et merveilles. Son plan en 5 ans foutaise....
Les americains.....

On attend le prochain.

Platoche
Messages : 16277
Inscription : 30 août 2005, 09:28
Localisation : Dans le vignoble...

Re: Direction démission

Message par Platoche » 04 juin 2018, 14:28

inconnuvert a écrit :
Platoche a écrit :
inconnuvert a écrit :14 ans de caizzo à la tete du club.
Mince son fameux plan sur 5 ans pour la ldc est bien explosé.....
Direction demission.
On aurait pu aussi bien rester en L2...
Oui mais qu'ils arretent de promettre mont et merveilles. Son plan en 5 ans foutaise....
Les americains.....

On attend le prochain.
Tu préfères quils promettent rien ? Ou alors le maintien ? Tu dirais quoi ? Une direction sans ambition ? (Ça sonne bien hein).
Image

Les verts toujours....

inconnuvert
Messages : 1330
Inscription : 06 juin 2017, 16:02

Re: Direction démission

Message par inconnuvert » 04 juin 2018, 14:33

Platoche a écrit :
inconnuvert a écrit :
Platoche a écrit :
inconnuvert a écrit :14 ans de caizzo à la tete du club.
Mince son fameux plan sur 5 ans pour la ldc est bien explosé.....
Direction demission.
On aurait pu aussi bien rester en L2...
Oui mais qu'ils arretent de promettre mont et merveilles. Son plan en 5 ans foutaise....
Les americains.....

On attend le prochain.
Tu préfères quils promettent rien ? Ou alors le maintien ? Tu dirais quoi ? Une direction sans ambition ? (Ça sonne bien hein).
Non juste être coherent. Le dernier exemple de la vente est ridicule. Que ca capote ok. Mais roro avait deja entammé sa tournée d'adieu.
Zozo avait dejà parlé du top 3.....
Et maintenant on vend plus. Un peu de cohérence.

sebi
Messages : 4055
Inscription : 16 juil. 2011, 19:09
Localisation : On n'est pas d'un pays

Re: Direction démission

Message par sebi » 04 juin 2018, 17:53

Junito a écrit :
inconnuvert a écrit :14 ans de caizzo à la tete du club.
Mince son fameux plan sur 5 ans pour la ldc est bien explosé.....
Direction demission.
Il y a 14 ans on était en L2, on venait de vivre 6 des 10 saisons précédentes en L2, on avait pas goûté au top 5 de L1 depuis 20 ans ni à l'Europe depuis 22 ans.

A y regarder de plus près on a quand même eu de très bons effectifs et avec un peu plus d'ambition et de maîtrise, on aurait pu l'atteindre la LDC en 2013.

C'est sûr que depuis 3-4 ans on est en pente douce et nos présidents tendent vers la limite d'âge. Pour autant y'a pas grand monde de sérieux pour tirer le club plus haut et quelque soit la notoriété du club, Sainté comme ville a du mal à figurer sur la carte de l'Europe mondialisée.
Et ça aurait peut-être tout changé en nous permettant de passer la seconde.
Quand à l'argument de la ville je répète encore une fois inlassablement que je ne le comprends pas. A part les qataris qui se sont acheté la tour Eiffel sur le logo et surfent sur l'image de Paris dans le monde entier je ne vois pas de corrélation entre "l'attractivité" supposée d'un territoire et son club de foot.

franck42
Messages : 4514
Inscription : 14 oct. 2014, 19:08

Re: Direction démission

Message par franck42 » 04 juin 2018, 17:56

inconnuvert a écrit :
Platoche a écrit :
inconnuvert a écrit :
Platoche a écrit :
inconnuvert a écrit :14 ans de caizzo à la tete du club.
Mince son fameux plan sur 5 ans pour la ldc est bien explosé.....
Direction demission.
On aurait pu aussi bien rester en L2...
Oui mais qu'ils arretent de promettre mont et merveilles. Son plan en 5 ans foutaise....
Les americains.....

On attend le prochain.
Tu préfères quils promettent rien ? Ou alors le maintien ? Tu dirais quoi ? Une direction sans ambition ? (Ça sonne bien hein).
Non juste être coherent. Le dernier exemple de la vente est ridicule. Que ca capote ok. Mais roro avait deja entammé sa tournée d'adieu.
Zozo avait dejà parlé du top 3.....
Et maintenant on vend plus. Un peu de cohérence.
C'est de votre faute, vous l'avez acclamé pendant sa tournée d'adieu, donc il fait un rappel...! :modo:
RIP Johnny CLEGG

Faiseur de Tresses
Messages : 11897
Inscription : 17 avr. 2013, 13:26

Re: Direction démission

Message par Faiseur de Tresses » 04 juin 2018, 22:25

NomDeStade a écrit :Après force est de reconnaître que sur les 2 dernières années, hormis la nomination de Gasset (et l'ouverture des vannes exigée par lui-même au mercato hivernal), il n'y a pas grand chose de positif à mettre au crédit de la direction non ?

Et quand en plus, on se dit que la nomination de Gasset a quand même été faite dans un bordel total et ressemble à un coup de bol inouï tant une partie de l'équipe dirigeante semblait persuadée que Sablé allait gérer tranquillement.
D'aucuns remarqueront que Galtier a été nommé entraîneur principal dans des circonstances similaires.
Image

Couramiaud Poitevin
Messages : 1622
Inscription : 30 mai 2015, 16:37

Re: Direction démission

Message par Couramiaud Poitevin » 04 juin 2018, 23:10

Faiseur de Tresses a écrit :
NomDeStade a écrit :Après force est de reconnaître que sur les 2 dernières années, hormis la nomination de Gasset (et l'ouverture des vannes exigée par lui-même au mercato hivernal), il n'y a pas grand chose de positif à mettre au crédit de la direction non ?

Et quand en plus, on se dit que la nomination de Gasset a quand même été faite dans un bordel total et ressemble à un coup de bol inouï tant une partie de l'équipe dirigeante semblait persuadée que Sablé allait gérer tranquillement.
D'aucuns remarqueront que Galtier a été nommé entraîneur principal dans des circonstances similaires.
Roger Rocher a fait encore plus fort, puisqu'en 1972 il a réussi à nous faire perdre un titre quasiment acquis en écartant deux joueurs indispensables contre l'avis de tous, mais il s'est rattrapé au mercato suivant en choisissant de nommer Herbin entraîneur. Un coup de bol inouï ?

Pas plus que la nomination de Gasset, qui est le pur produit de la direction bicéphale. Roro s'est troué, mais Caïazzo a pu rattraper le coup : c'est pas toujours facile de diriger à deux, mais quand le pilote a perdu le contrôle, il reste le copilote pour redresser la trajectoire.

Au début des années 80, Rocher avait pris le melon, et quand il est parti dans ses délires de caisse noire,il n'y avait personne pour recadrer et le club a fini au fossé.

http://www.cahiersdufootball.net/articl ... clata-3385
http://www.sofoot.com/georges-carnus-si ... 47288.html
Image

very vert
Messages : 2439
Inscription : 10 mai 2010, 09:46

Re: Direction démission

Message par very vert » 04 juin 2018, 23:56

la buse a écrit :Après aussi tu peux avoir la meilleure com' possible lorsque tes décisions sont incohérentes cela ne sert pas à grand chose.
+1

De la com', ça reste de la com'...
Ce qui fait changer les choses, c'est des décisions, des actes, ...

La com', le buzz, les polémiques, la nourriture des medias qui n'hésitent pas à dire le contraire de ce qu'ils ont dit la veille pour vendre de la pub (encore de la com')
Mais cela paraît si important aux yeux de certains... Vivement des énarques à la tête du club !
Ce qui nous rassemble, c'est la passion pour ce club ; Ce qui nous divise, c'est la passion pour ce club... !

Si tu prédis la fin du monde, tu n'es pas Dieu, tu es juste pessimiste !

rouge
Messages : 6700
Inscription : 30 août 2005, 06:02

Re: Direction démission

Message par rouge » 05 juin 2018, 00:27

Couramiaud Poitevin a écrit :
Faiseur de Tresses a écrit :
NomDeStade a écrit :Après force est de reconnaître que sur les 2 dernières années, hormis la nomination de Gasset (et l'ouverture des vannes exigée par lui-même au mercato hivernal), il n'y a pas grand chose de positif à mettre au crédit de la direction non ?

Et quand en plus, on se dit que la nomination de Gasset a quand même été faite dans un bordel total et ressemble à un coup de bol inouï tant une partie de l'équipe dirigeante semblait persuadée que Sablé allait gérer tranquillement.
D'aucuns remarqueront que Galtier a été nommé entraîneur principal dans des circonstances similaires.
Roger Rocher a fait encore plus fort, puisqu'en 1972 il a réussi à nous faire perdre un titre quasiment acquis en écartant deux joueurs indispensables contre l'avis de tous, mais il s'est rattrapé au mercato suivant en choisissant de nommer Herbin entraîneur. Un coup de bol inouï ?

Pas plus que la nomination de Gasset, qui est le pur produit de la direction bicéphale. Roro s'est troué, mais Caïazzo a pu rattraper le coup : c'est pas toujours facile de diriger à deux, mais quand le pilote a perdu le contrôle, il reste le copilote pour redresser la trajectoire.

Au début des années 80, Rocher avait pris le melon, et quand il est parti dans ses délires de caisse noire,il n'y avait personne pour recadrer et le club a fini au fossé.

http://www.cahiersdufootball.net/articl ... clata-3385
http://www.sofoot.com/georges-carnus-si ... 47288.html
Et oui Rocher nous a fait perdre un titre imperdable en 1972 je me souviens :rougefaché:
Excellente analyse comme d'habitude Couramiaud :super:
Bon je retourne à mon auto bannissement :diable:
Il faut allier le pessimisme de l'intelligence à l'optimisme de la volonté :(Gramsci)

Faiseur de Tresses
Messages : 11897
Inscription : 17 avr. 2013, 13:26

Re: Direction démission

Message par Faiseur de Tresses » 05 juin 2018, 02:08

rouge a écrit :
Couramiaud Poitevin a écrit :
Faiseur de Tresses a écrit :
NomDeStade a écrit :Après force est de reconnaître que sur les 2 dernières années, hormis la nomination de Gasset (et l'ouverture des vannes exigée par lui-même au mercato hivernal), il n'y a pas grand chose de positif à mettre au crédit de la direction non ?

Et quand en plus, on se dit que la nomination de Gasset a quand même été faite dans un bordel total et ressemble à un coup de bol inouï tant une partie de l'équipe dirigeante semblait persuadée que Sablé allait gérer tranquillement.
D'aucuns remarqueront que Galtier a été nommé entraîneur principal dans des circonstances similaires.
Roger Rocher a fait encore plus fort, puisqu'en 1972 il a réussi à nous faire perdre un titre quasiment acquis en écartant deux joueurs indispensables contre l'avis de tous, mais il s'est rattrapé au mercato suivant en choisissant de nommer Herbin entraîneur. Un coup de bol inouï ?

Pas plus que la nomination de Gasset, qui est le pur produit de la direction bicéphale. Roro s'est troué, mais Caïazzo a pu rattraper le coup : c'est pas toujours facile de diriger à deux, mais quand le pilote a perdu le contrôle, il reste le copilote pour redresser la trajectoire.

Au début des années 80, Rocher avait pris le melon, et quand il est parti dans ses délires de caisse noire,il n'y avait personne pour recadrer et le club a fini au fossé.

http://www.cahiersdufootball.net/articl ... clata-3385
http://www.sofoot.com/georges-carnus-si ... 47288.html
Et oui Rocher nous a fait perdre un titre imperdable en 1972 je me souviens :rougefaché:
Excellente analyse comme d'habitude Couramiaud :super:
Bon je retourne à mon auto bannissement :diable:
Pas besoin de s'auto-bannir, suffit de dire que Platoche est bête. :diable:

Sinon Couramiaud ton point de vue est intéressant. Mais le problème de la direction bicéphale n'est pas tant d'empêcher de rattraper les situations de crise, mais plutôt d'apporter les conditions qui créent des crises de toutes pièces.
Image

la buse
Messages : 17140
Inscription : 01 août 2005, 15:33

Re: Direction démission

Message par la buse » 05 juin 2018, 07:38

Couramiaud Poitevin a écrit :
Faiseur de Tresses a écrit :
NomDeStade a écrit :Après force est de reconnaître que sur les 2 dernières années, hormis la nomination de Gasset (et l'ouverture des vannes exigée par lui-même au mercato hivernal), il n'y a pas grand chose de positif à mettre au crédit de la direction non ?

Et quand en plus, on se dit que la nomination de Gasset a quand même été faite dans un bordel total et ressemble à un coup de bol inouï tant une partie de l'équipe dirigeante semblait persuadée que Sablé allait gérer tranquillement.
D'aucuns remarqueront que Galtier a été nommé entraîneur principal dans des circonstances similaires.
Roger Rocher a fait encore plus fort, puisqu'en 1972 il a réussi à nous faire perdre un titre quasiment acquis en écartant deux joueurs indispensables contre l'avis de tous, mais il s'est rattrapé au mercato suivant en choisissant de nommer Herbin entraîneur. Un coup de bol inouï ?

Pas plus que la nomination de Gasset, qui est le pur produit de la direction bicéphale. Roro s'est troué, mais Caïazzo a pu rattraper le coup : c'est pas toujours facile de diriger à deux, mais quand le pilote a perdu le contrôle, il reste le copilote pour redresser la trajectoire.

Au début des années 80, Rocher avait pris le melon, et quand il est parti dans ses délires de caisse noire,il n'y avait personne pour recadrer et le club a fini au fossé.

http://www.cahiersdufootball.net/articl ... clata-3385
http://www.sofoot.com/georges-carnus-si ... 47288.html

C'est en fin de saison 70-71 que Rocher a viré Carnus et Bosquier, après un match perdu à Bordeaux. Deux joueurs qui venaient de signer à Marseille. Peut-être qu'on perd le titre, mais en bon dictateur, Rocher ne pouvait laisser passer ça.
Il a ce jour-là assis son autorité, ça plait ou pas mais c'était Rocher, un mec qui assumait ses décisions, qui savait trancher.

Platoche
Messages : 16277
Inscription : 30 août 2005, 09:28
Localisation : Dans le vignoble...

Re: Direction démission

Message par Platoche » 05 juin 2018, 07:40

la buse a écrit :
Couramiaud Poitevin a écrit :
Faiseur de Tresses a écrit :
NomDeStade a écrit :Après force est de reconnaître que sur les 2 dernières années, hormis la nomination de Gasset (et l'ouverture des vannes exigée par lui-même au mercato hivernal), il n'y a pas grand chose de positif à mettre au crédit de la direction non ?

Et quand en plus, on se dit que la nomination de Gasset a quand même été faite dans un bordel total et ressemble à un coup de bol inouï tant une partie de l'équipe dirigeante semblait persuadée que Sablé allait gérer tranquillement.
D'aucuns remarqueront que Galtier a été nommé entraîneur principal dans des circonstances similaires.
Roger Rocher a fait encore plus fort, puisqu'en 1972 il a réussi à nous faire perdre un titre quasiment acquis en écartant deux joueurs indispensables contre l'avis de tous, mais il s'est rattrapé au mercato suivant en choisissant de nommer Herbin entraîneur. Un coup de bol inouï ?

Pas plus que la nomination de Gasset, qui est le pur produit de la direction bicéphale. Roro s'est troué, mais Caïazzo a pu rattraper le coup : c'est pas toujours facile de diriger à deux, mais quand le pilote a perdu le contrôle, il reste le copilote pour redresser la trajectoire.

Au début des années 80, Rocher avait pris le melon, et quand il est parti dans ses délires de caisse noire,il n'y avait personne pour recadrer et le club a fini au fossé.

http://www.cahiersdufootball.net/articl ... clata-3385
http://www.sofoot.com/georges-carnus-si ... 47288.html

C'est en fin de saison 70-71 que Rocher a viré Carnus et Bosquier, après un match perdu à Bordeaux. Deux joueurs qui venaient de signer à Marseille. Peut-être qu'on perd le titre, mais en bon dictateur, Rocher ne pouvait laisser passer ça.
Il a ce jour-là assis son autorité, ça plait ou pas mais c'était Rocher, un mec qui assumait ses décisions, qui savait trancher.
Et qui a coulé le club, aussi... (comme l'a si bien précisé Couramiaud)
Image

Les verts toujours....

la buse
Messages : 17140
Inscription : 01 août 2005, 15:33

Re: Direction démission

Message par la buse » 05 juin 2018, 07:46

Platoche a écrit :
la buse a écrit :
Couramiaud Poitevin a écrit :
Faiseur de Tresses a écrit :
NomDeStade a écrit :Après force est de reconnaître que sur les 2 dernières années, hormis la nomination de Gasset (et l'ouverture des vannes exigée par lui-même au mercato hivernal), il n'y a pas grand chose de positif à mettre au crédit de la direction non ?

Et quand en plus, on se dit que la nomination de Gasset a quand même été faite dans un bordel total et ressemble à un coup de bol inouï tant une partie de l'équipe dirigeante semblait persuadée que Sablé allait gérer tranquillement.
D'aucuns remarqueront que Galtier a été nommé entraîneur principal dans des circonstances similaires.
Roger Rocher a fait encore plus fort, puisqu'en 1972 il a réussi à nous faire perdre un titre quasiment acquis en écartant deux joueurs indispensables contre l'avis de tous, mais il s'est rattrapé au mercato suivant en choisissant de nommer Herbin entraîneur. Un coup de bol inouï ?

Pas plus que la nomination de Gasset, qui est le pur produit de la direction bicéphale. Roro s'est troué, mais Caïazzo a pu rattraper le coup : c'est pas toujours facile de diriger à deux, mais quand le pilote a perdu le contrôle, il reste le copilote pour redresser la trajectoire.

Au début des années 80, Rocher avait pris le melon, et quand il est parti dans ses délires de caisse noire,il n'y avait personne pour recadrer et le club a fini au fossé.

http://www.cahiersdufootball.net/articl ... clata-3385
http://www.sofoot.com/georges-carnus-si ... 47288.html

C'est en fin de saison 70-71 que Rocher a viré Carnus et Bosquier, après un match perdu à Bordeaux. Deux joueurs qui venaient de signer à Marseille. Peut-être qu'on perd le titre, mais en bon dictateur, Rocher ne pouvait laisser passer ça.
Il a ce jour-là assis son autorité, ça plait ou pas mais c'était Rocher, un mec qui assumait ses décisions, qui savait trancher.
Et qui a coulé le club, aussi... (comme l'a si bien précisé Couramiaud)
Non, ceux qui ont coulé le club sont ceux qui lui ont succédé.

Platoche
Messages : 16277
Inscription : 30 août 2005, 09:28
Localisation : Dans le vignoble...

Re: Direction démission

Message par Platoche » 05 juin 2018, 07:53

la buse a écrit :
Platoche a écrit :
la buse a écrit :
Couramiaud Poitevin a écrit :
Faiseur de Tresses a écrit :
NomDeStade a écrit :Après force est de reconnaître que sur les 2 dernières années, hormis la nomination de Gasset (et l'ouverture des vannes exigée par lui-même au mercato hivernal), il n'y a pas grand chose de positif à mettre au crédit de la direction non ?

Et quand en plus, on se dit que la nomination de Gasset a quand même été faite dans un bordel total et ressemble à un coup de bol inouï tant une partie de l'équipe dirigeante semblait persuadée que Sablé allait gérer tranquillement.
D'aucuns remarqueront que Galtier a été nommé entraîneur principal dans des circonstances similaires.
Roger Rocher a fait encore plus fort, puisqu'en 1972 il a réussi à nous faire perdre un titre quasiment acquis en écartant deux joueurs indispensables contre l'avis de tous, mais il s'est rattrapé au mercato suivant en choisissant de nommer Herbin entraîneur. Un coup de bol inouï ?

Pas plus que la nomination de Gasset, qui est le pur produit de la direction bicéphale. Roro s'est troué, mais Caïazzo a pu rattraper le coup : c'est pas toujours facile de diriger à deux, mais quand le pilote a perdu le contrôle, il reste le copilote pour redresser la trajectoire.

Au début des années 80, Rocher avait pris le melon, et quand il est parti dans ses délires de caisse noire,il n'y avait personne pour recadrer et le club a fini au fossé.

http://www.cahiersdufootball.net/articl ... clata-3385
http://www.sofoot.com/georges-carnus-si ... 47288.html

C'est en fin de saison 70-71 que Rocher a viré Carnus et Bosquier, après un match perdu à Bordeaux. Deux joueurs qui venaient de signer à Marseille. Peut-être qu'on perd le titre, mais en bon dictateur, Rocher ne pouvait laisser passer ça.
Il a ce jour-là assis son autorité, ça plait ou pas mais c'était Rocher, un mec qui assumait ses décisions, qui savait trancher.
Et qui a coulé le club, aussi... (comme l'a si bien précisé Couramiaud)
Non, ceux qui ont coulé le club sont ceux qui lui ont succédé.
Bah non, la caisse noire c'est qui ? Les meilleurs joueurs qui partent, la descente en D2 en 1983/84 c'est qui?

Certes Bompart et consort ont voulu l'imiter avec les faux passeport, mais ce fut le premier malheureusement.
Image

Les verts toujours....

sam42
Messages : 2731
Inscription : 16 mai 2010, 23:04

Re: Direction démission

Message par sam42 » 05 juin 2018, 08:11

Platoche a écrit :
la buse a écrit :
Platoche a écrit :
la buse a écrit :
Couramiaud Poitevin a écrit :
Faiseur de Tresses a écrit :
NomDeStade a écrit :Après force est de reconnaître que sur les 2 dernières années, hormis la nomination de Gasset (et l'ouverture des vannes exigée par lui-même au mercato hivernal), il n'y a pas grand chose de positif à mettre au crédit de la direction non ?

Et quand en plus, on se dit que la nomination de Gasset a quand même été faite dans un bordel total et ressemble à un coup de bol inouï tant une partie de l'équipe dirigeante semblait persuadée que Sablé allait gérer tranquillement.
D'aucuns remarqueront que Galtier a été nommé entraîneur principal dans des circonstances similaires.
Roger Rocher a fait encore plus fort, puisqu'en 1972 il a réussi à nous faire perdre un titre quasiment acquis en écartant deux joueurs indispensables contre l'avis de tous, mais il s'est rattrapé au mercato suivant en choisissant de nommer Herbin entraîneur. Un coup de bol inouï ?

Pas plus que la nomination de Gasset, qui est le pur produit de la direction bicéphale. Roro s'est troué, mais Caïazzo a pu rattraper le coup : c'est pas toujours facile de diriger à deux, mais quand le pilote a perdu le contrôle, il reste le copilote pour redresser la trajectoire.

Au début des années 80, Rocher avait pris le melon, et quand il est parti dans ses délires de caisse noire,il n'y avait personne pour recadrer et le club a fini au fossé.

http://www.cahiersdufootball.net/articl ... clata-3385
http://www.sofoot.com/georges-carnus-si ... 47288.html

C'est en fin de saison 70-71 que Rocher a viré Carnus et Bosquier, après un match perdu à Bordeaux. Deux joueurs qui venaient de signer à Marseille. Peut-être qu'on perd le titre, mais en bon dictateur, Rocher ne pouvait laisser passer ça.
Il a ce jour-là assis son autorité, ça plait ou pas mais c'était Rocher, un mec qui assumait ses décisions, qui savait trancher.
Et qui a coulé le club, aussi... (comme l'a si bien précisé Couramiaud)
Non, ceux qui ont coulé le club sont ceux qui lui ont succédé.
Bah non, la caisse noire c'est qui ? Les meilleurs joueurs qui partent, la descente en D2 en 1983/84 c'est qui?

Certes Bompart et consort ont voulu l'imiter avec les faux passeport, mais ce fut le premier malheureusement.
Buffard et Fieloux qui voulaient prendre la place de Rocher ?

Platoche
Messages : 16277
Inscription : 30 août 2005, 09:28
Localisation : Dans le vignoble...

Re: Direction démission

Message par Platoche » 05 juin 2018, 08:40

sam42 a écrit :
Platoche a écrit :
la buse a écrit :
Platoche a écrit :
la buse a écrit :
Couramiaud Poitevin a écrit :
Faiseur de Tresses a écrit :
NomDeStade a écrit :Après force est de reconnaître que sur les 2 dernières années, hormis la nomination de Gasset (et l'ouverture des vannes exigée par lui-même au mercato hivernal), il n'y a pas grand chose de positif à mettre au crédit de la direction non ?

Et quand en plus, on se dit que la nomination de Gasset a quand même été faite dans un bordel total et ressemble à un coup de bol inouï tant une partie de l'équipe dirigeante semblait persuadée que Sablé allait gérer tranquillement.
D'aucuns remarqueront que Galtier a été nommé entraîneur principal dans des circonstances similaires.
Roger Rocher a fait encore plus fort, puisqu'en 1972 il a réussi à nous faire perdre un titre quasiment acquis en écartant deux joueurs indispensables contre l'avis de tous, mais il s'est rattrapé au mercato suivant en choisissant de nommer Herbin entraîneur. Un coup de bol inouï ?

Pas plus que la nomination de Gasset, qui est le pur produit de la direction bicéphale. Roro s'est troué, mais Caïazzo a pu rattraper le coup : c'est pas toujours facile de diriger à deux, mais quand le pilote a perdu le contrôle, il reste le copilote pour redresser la trajectoire.

Au début des années 80, Rocher avait pris le melon, et quand il est parti dans ses délires de caisse noire,il n'y avait personne pour recadrer et le club a fini au fossé.

http://www.cahiersdufootball.net/articl ... clata-3385
http://www.sofoot.com/georges-carnus-si ... 47288.html

C'est en fin de saison 70-71 que Rocher a viré Carnus et Bosquier, après un match perdu à Bordeaux. Deux joueurs qui venaient de signer à Marseille. Peut-être qu'on perd le titre, mais en bon dictateur, Rocher ne pouvait laisser passer ça.
Il a ce jour-là assis son autorité, ça plait ou pas mais c'était Rocher, un mec qui assumait ses décisions, qui savait trancher.
Et qui a coulé le club, aussi... (comme l'a si bien précisé Couramiaud)
Non, ceux qui ont coulé le club sont ceux qui lui ont succédé.
Bah non, la caisse noire c'est qui ? Les meilleurs joueurs qui partent, la descente en D2 en 1983/84 c'est qui?

Certes Bompart et consort ont voulu l'imiter avec les faux passeport, mais ce fut le premier malheureusement.
Buffard et Fieloux qui voulaient prendre la place de Rocher ?
Il y a toujours eu des jeux de pouvoir à l'ASSE, Rocher n'était pas vraiment un plaisantin avec tout le monde, il a pris les associés pour des moins que rien. Plus que de vouloir la place de Rocher, c'était de dénoncer le système "Rocher", même les Garonaire et Herbin sont passés de leur côté contre un Rocher en bout de course...

Rocher ne pouvait pas continuer comme ça, la caisse noire, sa condamnation, forcément il fallait bien des successeurs...

(Personnellement cela n'entrave en rien tout ce qu'il a fait pour le club avant cette fin, Rocher sera et restera le président qui aura marqué le club).
Image

Les verts toujours....

rouge
Messages : 6700
Inscription : 30 août 2005, 06:02

Re: Direction démission

Message par rouge » 05 juin 2018, 08:53

Rocher a refusé de passer la main et voulu que le club reste dans le microcosme stéphanois
Ça vous fait penser à quelle que chose :mdr1:
Bon retour à mon auto bannissement :diable:
Il faut allier le pessimisme de l'intelligence à l'optimisme de la volonté :(Gramsci)

la buse
Messages : 17140
Inscription : 01 août 2005, 15:33

Re: Direction démission

Message par la buse » 05 juin 2018, 12:19

Platoche a écrit :
sam42 a écrit :
Platoche a écrit :
la buse a écrit :
Platoche a écrit :
la buse a écrit :
Couramiaud Poitevin a écrit :
Faiseur de Tresses a écrit :
NomDeStade a écrit :Après force est de reconnaître que sur les 2 dernières années, hormis la nomination de Gasset (et l'ouverture des vannes exigée par lui-même au mercato hivernal), il n'y a pas grand chose de positif à mettre au crédit de la direction non ?

Et quand en plus, on se dit que la nomination de Gasset a quand même été faite dans un bordel total et ressemble à un coup de bol inouï tant une partie de l'équipe dirigeante semblait persuadée que Sablé allait gérer tranquillement.
D'aucuns remarqueront que Galtier a été nommé entraîneur principal dans des circonstances similaires.
Roger Rocher a fait encore plus fort, puisqu'en 1972 il a réussi à nous faire perdre un titre quasiment acquis en écartant deux joueurs indispensables contre l'avis de tous, mais il s'est rattrapé au mercato suivant en choisissant de nommer Herbin entraîneur. Un coup de bol inouï ?

Pas plus que la nomination de Gasset, qui est le pur produit de la direction bicéphale. Roro s'est troué, mais Caïazzo a pu rattraper le coup : c'est pas toujours facile de diriger à deux, mais quand le pilote a perdu le contrôle, il reste le copilote pour redresser la trajectoire.

Au début des années 80, Rocher avait pris le melon, et quand il est parti dans ses délires de caisse noire,il n'y avait personne pour recadrer et le club a fini au fossé.

http://www.cahiersdufootball.net/articl ... clata-3385
http://www.sofoot.com/georges-carnus-si ... 47288.html

C'est en fin de saison 70-71 que Rocher a viré Carnus et Bosquier, après un match perdu à Bordeaux. Deux joueurs qui venaient de signer à Marseille. Peut-être qu'on perd le titre, mais en bon dictateur, Rocher ne pouvait laisser passer ça.
Il a ce jour-là assis son autorité, ça plait ou pas mais c'était Rocher, un mec qui assumait ses décisions, qui savait trancher.
Et qui a coulé le club, aussi... (comme l'a si bien précisé Couramiaud)
Non, ceux qui ont coulé le club sont ceux qui lui ont succédé.
Bah non, la caisse noire c'est qui ? Les meilleurs joueurs qui partent, la descente en D2 en 1983/84 c'est qui?

Certes Bompart et consort ont voulu l'imiter avec les faux passeport, mais ce fut le premier malheureusement.
Buffard et Fieloux qui voulaient prendre la place de Rocher ?
Il y a toujours eu des jeux de pouvoir à l'ASSE, Rocher n'était pas vraiment un plaisantin avec tout le monde, il a pris les associés pour des moins que rien. Plus que de vouloir la place de Rocher, c'était de dénoncer le système "Rocher", même les Garonaire et Herbin sont passés de leur côté contre un Rocher en bout de course...

Rocher ne pouvait pas continuer comme ça, la caisse noire, sa condamnation, forcément il fallait bien des successeurs...

(Personnellement cela n'entrave en rien tout ce qu'il a fait pour le club avant cette fin, Rocher sera et restera le président qui aura marqué le club).
Oui bien évidemment.
Mais quand il part, on est l'un des meilleurs clubs européens, avec un centre de formation haut de gamme.
Rocher avait une vision il voulait que Curkovic lui succède.
Certes il a fait des conneries, des grosses, il aurait surtout du mieux assurer ses arrières. Mais la tripotée de charognards qui l'ont mis dehors ne l'emporteront pas au paradis vert.
N'oublions pas que depuis 1982, notre seul palmarès c'est deux titres de D2 et une coupe de la ligue.

titigreenfan
Messages : 6230
Inscription : 29 août 2005, 21:03
Localisation : gap

Re: Direction démission

Message par titigreenfan » 05 juin 2018, 13:02

sam42 a écrit :
Platoche a écrit :
la buse a écrit :
Platoche a écrit :
la buse a écrit :
Couramiaud Poitevin a écrit :
Faiseur de Tresses a écrit :
NomDeStade a écrit :Après force est de reconnaître que sur les 2 dernières années, hormis la nomination de Gasset (et l'ouverture des vannes exigée par lui-même au mercato hivernal), il n'y a pas grand chose de positif à mettre au crédit de la direction non ?

Et quand en plus, on se dit que la nomination de Gasset a quand même été faite dans un bordel total et ressemble à un coup de bol inouï tant une partie de l'équipe dirigeante semblait persuadée que Sablé allait gérer tranquillement.
D'aucuns remarqueront que Galtier a été nommé entraîneur principal dans des circonstances similaires.
Roger Rocher a fait encore plus fort, puisqu'en 1972 il a réussi à nous faire perdre un titre quasiment acquis en écartant deux joueurs indispensables contre l'avis de tous, mais il s'est rattrapé au mercato suivant en choisissant de nommer Herbin entraîneur. Un coup de bol inouï ?

Pas plus que la nomination de Gasset, qui est le pur produit de la direction bicéphale. Roro s'est troué, mais Caïazzo a pu rattraper le coup : c'est pas toujours facile de diriger à deux, mais quand le pilote a perdu le contrôle, il reste le copilote pour redresser la trajectoire.

Au début des années 80, Rocher avait pris le melon, et quand il est parti dans ses délires de caisse noire,il n'y avait personne pour recadrer et le club a fini au fossé.

http://www.cahiersdufootball.net/articl ... clata-3385
http://www.sofoot.com/georges-carnus-si ... 47288.html

C'est en fin de saison 70-71 que Rocher a viré Carnus et Bosquier, après un match perdu à Bordeaux. Deux joueurs qui venaient de signer à Marseille. Peut-être qu'on perd le titre, mais en bon dictateur, Rocher ne pouvait laisser passer ça.
Il a ce jour-là assis son autorité, ça plait ou pas mais c'était Rocher, un mec qui assumait ses décisions, qui savait trancher.
Et qui a coulé le club, aussi... (comme l'a si bien précisé Couramiaud)
Non, ceux qui ont coulé le club sont ceux qui lui ont succédé.
Bah non, la caisse noire c'est qui ? Les meilleurs joueurs qui partent, la descente en D2 en 1983/84 c'est qui?

Certes Bompart et consort ont voulu l'imiter avec les faux passeport, mais ce fut le premier malheureusement.
Buffard et Fieloux qui voulaient prendre la place de Rocher ?
L’affaire de la caisse noire c’est une affaire politique pour moi parce que les magouilles au niveau finance c’était pas l’apanage de sainté. Hechter et la billetterie du PSG, les scandales marseillais avec je sais pu qui et ensuite bez , le haillan et les putes , mais bizarrement ça a pas fait autant de dégâts que la caisse noire parce que ça intéressait beaucoup de monde de couler rocher ne serait ce qu’a Sainté même. Les scandales du foot ont toujours eu pour lien des compromissions politiques sinon ça passe souvent à l’as. Si un jour on voit tomber aulas je suis sur que ça partira d’une enquête sur le milieu politique lyonnais

Répondre