[HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Discussion générale sur l'ASSE

Modérateurs : Ligne de but, Poteau gauche, Poteau droit, Barre transversale

Mic-Mic
Messages : 2556
Inscription : 01 févr. 2015, 11:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Mic-Mic » 09 janv. 2020, 22:19

Latornade a écrit :
09 janv. 2020, 18:01
Depuis que, le 20 novembre dernier, le gouvernement a précisé les modalités du futur concours de recrutement des enseignants, pas moins d’une quinzaine de tribunes et motions de professeurs et formateurs de professeurs hostiles se sont succédé. Elles reprochent à Jean-Michel Blanquer de vouloir diminuer l’importance du contrôle des connaissances concernant les différentes disciplines. En gros de «baisser le niveau» des enseignants. Et d’accorder à l’inverse trop d’importance aux capacités pédagogiques dans le recrutement.

Un reproche revenant à chaque fois - elles sont nombreuses - que les concours de l’enseignement sont retouchés. Mais un reproche paradoxal alors même que seuls 66 % des enseignants français exerçant au collège disent avoir été formés au contenu, à la pédagogie et à la mise en pratique des matières qu’ils enseignent, contre une moyenne de 79 % pour l’ensemble des 31 pays ayant répondu à l’enquête Talis en 2019.


Un commentaire MicMic ?
Oui, même 3 :
Quelle est ta source ? En quoi est-ce contradictoire avec un seul des mots que j'ai écrits ? Quel est le lien avec la réforme des retraites ?

Latornade a écrit :
07 janv. 2020, 15:01
Donc le truc c'est pas de dire 'tu gagnes trop ou pas assez" c'est de te dire que toi (et tous mes potes enseignants) vous êtes hors sol comme les premiers de cordé. Ca restera attractif ne t'inquiètes pas.
Mic-Mic a écrit :
24 nov. 2019, 11:24
https://www.lagazettedescommunes.com/56 ... le-boudee/
« Il y a dix ou quinze ans, une collectivité publiait une offre et elle recevait quinze candidatures. Elle n’avait plus qu’à faire son marché. Aujourd’hui, les candidats ne répondent quasiment plus », constate Laetitia Allut, directrice du département « emploi » du CIG de la grande couronne d’Ile-de-France (1 076 collectivités affiliées, 57 000 agents).

https://www.lagazettedescommunes.com/57 ... tes/?abo=1
L’Association des DRH des grandes collectivités (ADRHGCT) a chargé des élèves administrateurs de l’Institut National des Etudes Territoriales (INET) de faire des propositions pour répondre aux problématiques de recrutement rencontrées par les collectivités.

https://www.lagazettedescommunes.com/65 ... it-savoir/
1,9 millions d’agents, rassemblés dans plus de 300 métiers font vivre au quotidien les services publics locaux. Un constat bien connus des experts de la Territoriale, mais de plus en plus méconnus du grand public qui délaisse ce secteur.
Pour pallier les difficultés de recrutement, l’association nationale des DRH des grandes collectivités prévoit le lancement d’une campagne virale pour réhabiliter les métiers territoriaux, avec comme point de départ la communication d’un sondage qui tord le coup aux idées reçues.

https://www.lagazettedescommunes.com/62 ... -publique/
La direction générale de l’administration et de la fonction publique (DGAFP) a présenté ses premières pistes de réflexion sur l'adaptation des modes de recrutement par concours dans la fonction publique pour tenter d’enrayer leur perte d’attractivité.

https://www.lagazettedescommunes.com/62 ... ale/?abo=1
Selon Patrick Coroyer (président de l’Association nationale des DRH des territoires), malgré le contexte global de maîtrise de la masse salariale, ces départs massifs pourraient à l’avenir confronter les collectivités à des problèmes de recrutement. « Les prémices commencent à se faire sentir avec des difficultés pour recruter des agents des catégories A et C. A la fois parce qu’il y a moins de lauréats aux concours dans certaines régions, mais aussi par rapport aux recrutements directs. Par exemple, nombre de jardiniers, soudeurs ou métalliers ont été embauchés sur une même période : ils vont donc partir en cohorte. Ces profils vont devenir difficiles à trouver, d’autant qu’ils sont également recherchés par les entreprises privées », explique-t-il.
Un commentaire Latornade ?

Latornade
Messages : 5774
Inscription : 20 août 2009, 12:31
Localisation : Avignon

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Latornade » 09 janv. 2020, 22:55

Mic-Mic a écrit :
09 janv. 2020, 22:19
Latornade a écrit :
09 janv. 2020, 18:01
Depuis que, le 20 novembre dernier, le gouvernement a précisé les modalités du futur concours de recrutement des enseignants, pas moins d’une quinzaine de tribunes et motions de professeurs et formateurs de professeurs hostiles se sont succédé. Elles reprochent à Jean-Michel Blanquer de vouloir diminuer l’importance du contrôle des connaissances concernant les différentes disciplines. En gros de «baisser le niveau» des enseignants. Et d’accorder à l’inverse trop d’importance aux capacités pédagogiques dans le recrutement.

Un reproche revenant à chaque fois - elles sont nombreuses - que les concours de l’enseignement sont retouchés. Mais un reproche paradoxal alors même que seuls 66 % des enseignants français exerçant au collège disent avoir été formés au contenu, à la pédagogie et à la mise en pratique des matières qu’ils enseignent, contre une moyenne de 79 % pour l’ensemble des 31 pays ayant répondu à l’enquête Talis en 2019.


Un commentaire MicMic ?
Oui, même 3 :
Quelle est ta source ? En quoi est-ce contradictoire avec un seul des mots que j'ai écrits ? Quel est le lien avec la réforme des retraites ?

Latornade a écrit :
07 janv. 2020, 15:01
Donc le truc c'est pas de dire 'tu gagnes trop ou pas assez" c'est de te dire que toi (et tous mes potes enseignants) vous êtes hors sol comme les premiers de cordé. Ca restera attractif ne t'inquiètes pas.
Mic-Mic a écrit :
24 nov. 2019, 11:24
https://www.lagazettedescommunes.com/56 ... le-boudee/
« Il y a dix ou quinze ans, une collectivité publiait une offre et elle recevait quinze candidatures. Elle n’avait plus qu’à faire son marché. Aujourd’hui, les candidats ne répondent quasiment plus », constate Laetitia Allut, directrice du département « emploi » du CIG de la grande couronne d’Ile-de-France (1 076 collectivités affiliées, 57 000 agents).

https://www.lagazettedescommunes.com/57 ... tes/?abo=1
L’Association des DRH des grandes collectivités (ADRHGCT) a chargé des élèves administrateurs de l’Institut National des Etudes Territoriales (INET) de faire des propositions pour répondre aux problématiques de recrutement rencontrées par les collectivités.

https://www.lagazettedescommunes.com/65 ... it-savoir/
1,9 millions d’agents, rassemblés dans plus de 300 métiers font vivre au quotidien les services publics locaux. Un constat bien connus des experts de la Territoriale, mais de plus en plus méconnus du grand public qui délaisse ce secteur.
Pour pallier les difficultés de recrutement, l’association nationale des DRH des grandes collectivités prévoit le lancement d’une campagne virale pour réhabiliter les métiers territoriaux, avec comme point de départ la communication d’un sondage qui tord le coup aux idées reçues.

https://www.lagazettedescommunes.com/62 ... -publique/
La direction générale de l’administration et de la fonction publique (DGAFP) a présenté ses premières pistes de réflexion sur l'adaptation des modes de recrutement par concours dans la fonction publique pour tenter d’enrayer leur perte d’attractivité.

https://www.lagazettedescommunes.com/62 ... ale/?abo=1
Selon Patrick Coroyer (président de l’Association nationale des DRH des territoires), malgré le contexte global de maîtrise de la masse salariale, ces départs massifs pourraient à l’avenir confronter les collectivités à des problèmes de recrutement. « Les prémices commencent à se faire sentir avec des difficultés pour recruter des agents des catégories A et C. A la fois parce qu’il y a moins de lauréats aux concours dans certaines régions, mais aussi par rapport aux recrutements directs. Par exemple, nombre de jardiniers, soudeurs ou métalliers ont été embauchés sur une même période : ils vont donc partir en cohorte. Ces profils vont devenir difficiles à trouver, d’autant qu’ils sont également recherchés par les entreprises privées », explique-t-il.
Un commentaire Latornade ?
Ben oui, comme tu es prof je souhaitais avoir ton avis sur le sujet (mais tu peux passer ton tour, Rouge ayant répondu succinctement avec un argument imparable).
Et non, ça n’avait aucun rapport avec les retraites.

Sinon sur le sujet de tes liens : oui, il y a sûrement des problèmes de recrutement actuellement et qui n’existaient pas auparavant. Pourquoi ? Parce que ce sont des emplois qui, de part les avantages et autres particularités, se rapprochent de plus en plus de ce que tu trouves dans le privé.

Et figure toi, incroyable, que dans le privé ils ont du mal à embaucher également. Ne reviendrions nous pas une sorte de normalité ?

Mic-Mic
Messages : 2556
Inscription : 01 févr. 2015, 11:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Mic-Mic » 09 janv. 2020, 23:06

Latornade a écrit :
09 janv. 2020, 22:55
Ben oui, comme tu es prof je souhaitais avoir ton avis sur le sujet (mais tu peux passer ton tour, Rouge ayant répondu succinctement avec un argument imparable).
Et non, ça n’avait aucun rapport avec les retraites.

Sinon sur le sujet de tes liens : oui, il y a sûrement des problèmes de recrutement actuellement et qui n’existaient pas auparavant. Pourquoi ? Parce que ce sont des emplois qui, de part les avantages et autres particularités, se rapprochent de plus en plus de ce que tu trouves dans le privé.

Et figure toi, incroyable, que dans le privé ils ont du mal à embaucher également. Ne reviendrions nous pas une sorte de normalité ?
Enfin, tout s'explique. Comme tu ne connais absolument pas le sujet de la fonction publique, tu crois que comme je suis fonctionnaire je suis professeur.
Et ben non, désolé.

Donc tu avoues que, aujourd'hui, les métiers de la fonction publique et du privé sont à peu près "proches" ? Et donc si on détruit les retraites des fonctionnaires, l'équilibre va être totalement bouleversé.

Latornade
Messages : 5774
Inscription : 20 août 2009, 12:31
Localisation : Avignon

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Latornade » 10 janv. 2020, 05:39

Mic-Mic a écrit :
09 janv. 2020, 23:06
Latornade a écrit :
09 janv. 2020, 22:55
Ben oui, comme tu es prof je souhaitais avoir ton avis sur le sujet (mais tu peux passer ton tour, Rouge ayant répondu succinctement avec un argument imparable).
Et non, ça n’avait aucun rapport avec les retraites.

Sinon sur le sujet de tes liens : oui, il y a sûrement des problèmes de recrutement actuellement et qui n’existaient pas auparavant. Pourquoi ? Parce que ce sont des emplois qui, de part les avantages et autres particularités, se rapprochent de plus en plus de ce que tu trouves dans le privé.

Et figure toi, incroyable, que dans le privé ils ont du mal à embaucher également. Ne reviendrions nous pas une sorte de normalité ?
Enfin, tout s'explique. Comme tu ne connais absolument pas le sujet de la fonction publique, tu crois que comme je suis fonctionnaire je suis professeur.
Et ben non, désolé.

Donc tu avoues que, aujourd'hui, les métiers de la fonction publique et du privé sont à peu près "proches" ? Et donc si on détruit les retraites des fonctionnaires, l'équilibre va être totalement bouleversé.
Ça reste à voir (un ami avocat à 80 k est devenu prof en septembre. C’est pas pour l’argent), la façon dont quelques uns seront augmentés, sur quel financement....
A ce stade il n’y a pas de destruction des retraites des fonctionnaires, les plus durement touchés (qui devront s’aligner ni plus ni moins sur le commun) ce sont quelques professions libérales.
T’as le droit d’être inquiet, tu seras sûrement perdant, un peu comme tout le monde, pas autant que tes chiffres alarmistes à date.

Permet moi de ne pas tirer à boulets rouges sur une réforme qui paraît bien mal embarquée effectivement mais qui comporte des éléments intéressants, un tronc commun notamment avec la suppression des diiferentes caisses (qui est une mesure de justice sociale).

Sinon je croyais l’inverse, que tu étais prof donc fonctionnaire.

Pour finir je ne vois pas de quoi tu parles sur la question de « l’équilibre boulversé ». Je vois plutôt la chose comme le redressement d’un déséquilibre.

Junito
Messages : 1169
Inscription : 03 oct. 2009, 14:55

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Junito » 10 janv. 2020, 10:24

Michel-Ange a écrit :
09 janv. 2020, 21:45
___ a écrit :
09 janv. 2020, 20:03

De même qu'il se serait effondré depuis longtemps si on considérait qu'un thaïlandais devait être l'égal d'un français en matière économique.
Le capitalisme mondialisé considère précisément qu'un thaïlandais doit être l'égal d'un Français en matière économique.

Je crois quand même que vous vous focalisez un peu trop sur le système économique qui n'est jamais qu'un moyen et vous manquez de grandes dynamiques qui lui sont à mon sens indépendantes. En l'espèce, c'est plus le développement technologique qui vous pose problème et le développement technologique n'est pas consubstantiel au capitalisme. On peut aussi bien faire du développement technologique sans capitalisme que du capitalisme sans développement technologique.

Le gros défaut du capitalisme, ou disons de l'économie de marché, pour utiliser à mon avis une expression plus pertinente, c'est d'avoir trop bien fonctionné, dans le sens où il a offert les conditions d'un développement démographique exponentiel de la population humaine. Alliée au développement technologique, c'est en effet un cocktail assez explosif.
Tout à fait, ____ veut nous faire croire que ce qu'il nomme le capitalisme est à l'origine de tous les maux. C'est le développement humain autant démographique que technologique qui est à l'origine du réchauffement planétaire, rien d'autre.

A ma connaissance les systèmes non capitalistes que l'on connaît ou que l'on a connu n'ont en rien épargné la planète. Pire même un pays comme le Vénézuela a un système complètement assis sur les énergies fossiles, la Chine qui reste un système socialiste est devenu le premier pollueur atmosphérique dans le monde en 20 ans en multipliant par 4 l'exploitation du charbon.

La question n'est pas de savoir à qui la faute mais de trouver la façon la plus efficace de concevoir un développement humain mondialisé qui va de paire avec une non-sur-exploitation de la planète.

Si devant l'urgence écologique qui ne nous laisse qu'une 10aine d'année pour réagir, on devait poser comme préalable le changement de système économique que personne n'a réussi à faire avec des résultats probants depuis 150 ans, alors c'est ne rien comprendre au mot 'URGENCE' et faire passer ses désirs idéologiques avant l'avenir de notre monde.

Pour faire face à l'urgence, notre système capitaliste est la seule option pragmatique, et un entrepreneur comme Elon Musk fait certainement beaucoup plus pour trouver des solutions qu'un idéologue crypto-stalinien comme Julien Bayou que nos verts français ont eu la grande intelligence de porter à leur tête.

Borotj42
Messages : 934
Inscription : 26 févr. 2018, 20:32

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Borotj42 » 10 janv. 2020, 10:55

baggio42 a écrit :
07 janv. 2020, 16:14
Borotj42 a écrit :
07 janv. 2020, 15:22
Latornade a écrit :
07 janv. 2020, 13:10
la buse a écrit :
07 janv. 2020, 11:19
Latornade a écrit :
07 janv. 2020, 11:00
la buse a écrit :
07 janv. 2020, 10:02
baggio42 a écrit :
07 janv. 2020, 09:51


On perd déjà sur les régimes spécifiques de la SNCF ou RATP qui sont compensés par toi et moi....
Sur la prise en compte des 6 derniers mois, je rebondis sur ce que soulève Latornade.
En quoi un fonctionnaire au guichet d'une administration mérite mieux qu'une caissière à Carrefour ?
En quoi un comptable des impôts mérite mieux qu'un comptable d'une PME ?
En quoi un ouvrier territorial mérite mieux qu'un ouvrier du bâtiment dans le privé ?

Universalisons la prise en compte des 25 années les meilleures, sur 42 , c'est pas un scandale.Plutot que d'avoir là encore, une auberge espagnole....
Parce que ce sont des emplois d'intérêt général.
Si on n'accepte pas cette spécificité, autant tout privatiser dans ce cas, c'est d'ailleurs ce qu'on nous prépare et c'est pour ça qu'il faut faire tomber ce gouvernement.
Non, le guichetier n'est pas un travail d'intérêt général. C'est le service qu'il l'est. Et cette "spécificité" ne justifie pas non plus que l'un ait plus d'avantages qu'un autre ou inversement.
Cette différence entre emploi et service n'a pas lieu d'être.
Le guichetier d'un service public a passé un concours qu'il a préparé et à ce titre j'estime que les conditions qui existaient au moment de son recrutement doivent perdurer. Si on change ces conditions cela ne peut à mon sens s'appliquer qu'aux futurs recrutés.
Le guichetier d'une boite privé n'a pas passé de concours, il n'a pas de diplome, est très con et, un beau jour, à débarqué dans ladite boite privé et on lui a dit :
"Hé du con, mets toi derrière ce guichet, on va te filer 1000 balle par mois".
"Ah c'est sympa"
"Ben ouais, mais tu sers à rien, t'as aucun intérêt général, on fait ça pour le fun"

Si on change ces conditions cela ne peut à mon sens s'appliquer qu'aux futurs recrutés.
C'est exactement ce qui est en train de se passer.
Universalisons la prise en compte des 6 derniers mois, c'est pas un scandale.Plutot que d'avoir là encore, une auberge espagnole....
Ca marche aussi comme ça !
Bien sûr !
Mais plus coûteux...
vu aux infos de France 2 hier soir, 60 milliards versés aux actionnaires du cac 40, plus 18% par rapport à 2018... Si l'état veut de la justice sociale comme ils aiment à nous présenter leur réforme, ça passe par aller chercher les sous là où ils sont !!! richesse créé par les gens qui sont justement dans la rue en ce moment !!! si on pouvait voir ruisseler maintenant car ça commence à bien faire !!!

baggio42
Messages : 8548
Inscription : 09 févr. 2017, 18:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par baggio42 » 10 janv. 2020, 11:03

Borotj42 a écrit :
10 janv. 2020, 10:55
baggio42 a écrit :
07 janv. 2020, 16:14
Borotj42 a écrit :
07 janv. 2020, 15:22
Latornade a écrit :
07 janv. 2020, 13:10
la buse a écrit :
07 janv. 2020, 11:19
Latornade a écrit :
07 janv. 2020, 11:00
la buse a écrit :
07 janv. 2020, 10:02
baggio42 a écrit :
07 janv. 2020, 09:51


On perd déjà sur les régimes spécifiques de la SNCF ou RATP qui sont compensés par toi et moi....
Sur la prise en compte des 6 derniers mois, je rebondis sur ce que soulève Latornade.
En quoi un fonctionnaire au guichet d'une administration mérite mieux qu'une caissière à Carrefour ?
En quoi un comptable des impôts mérite mieux qu'un comptable d'une PME ?
En quoi un ouvrier territorial mérite mieux qu'un ouvrier du bâtiment dans le privé ?

Universalisons la prise en compte des 25 années les meilleures, sur 42 , c'est pas un scandale.Plutot que d'avoir là encore, une auberge espagnole....
Parce que ce sont des emplois d'intérêt général.
Si on n'accepte pas cette spécificité, autant tout privatiser dans ce cas, c'est d'ailleurs ce qu'on nous prépare et c'est pour ça qu'il faut faire tomber ce gouvernement.
Non, le guichetier n'est pas un travail d'intérêt général. C'est le service qu'il l'est. Et cette "spécificité" ne justifie pas non plus que l'un ait plus d'avantages qu'un autre ou inversement.
Cette différence entre emploi et service n'a pas lieu d'être.
Le guichetier d'un service public a passé un concours qu'il a préparé et à ce titre j'estime que les conditions qui existaient au moment de son recrutement doivent perdurer. Si on change ces conditions cela ne peut à mon sens s'appliquer qu'aux futurs recrutés.
Le guichetier d'une boite privé n'a pas passé de concours, il n'a pas de diplome, est très con et, un beau jour, à débarqué dans ladite boite privé et on lui a dit :
"Hé du con, mets toi derrière ce guichet, on va te filer 1000 balle par mois".
"Ah c'est sympa"
"Ben ouais, mais tu sers à rien, t'as aucun intérêt général, on fait ça pour le fun"

Si on change ces conditions cela ne peut à mon sens s'appliquer qu'aux futurs recrutés.
C'est exactement ce qui est en train de se passer.
Universalisons la prise en compte des 6 derniers mois, c'est pas un scandale.Plutot que d'avoir là encore, une auberge espagnole....
Ca marche aussi comme ça !
Bien sûr !
Mais plus coûteux...
vu aux infos de France 2 hier soir, 60 milliards versés aux actionnaires du cac 40, plus 18% par rapport à 2018... Si l'état veut de la justice sociale comme ils aiment à nous présenter leur réforme, ça passe par aller chercher les sous là où ils sont !!! richesse créé par les gens qui sont justement dans la rue en ce moment !!! si on pouvait voir ruisseler maintenant car ça commence à bien faire !!!
J'ai répondu page précédente au sujet de la bourse et des actionnaires ;) :mrgreen:

Michel-Ange
Messages : 2489
Inscription : 04 juin 2016, 21:00

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Michel-Ange » 10 janv. 2020, 11:03

Junito a écrit :
10 janv. 2020, 10:24
Michel-Ange a écrit :
09 janv. 2020, 21:45
___ a écrit :
09 janv. 2020, 20:03

De même qu'il se serait effondré depuis longtemps si on considérait qu'un thaïlandais devait être l'égal d'un français en matière économique.
Le capitalisme mondialisé considère précisément qu'un thaïlandais doit être l'égal d'un Français en matière économique.

Je crois quand même que vous vous focalisez un peu trop sur le système économique qui n'est jamais qu'un moyen et vous manquez de grandes dynamiques qui lui sont à mon sens indépendantes. En l'espèce, c'est plus le développement technologique qui vous pose problème et le développement technologique n'est pas consubstantiel au capitalisme. On peut aussi bien faire du développement technologique sans capitalisme que du capitalisme sans développement technologique.

Le gros défaut du capitalisme, ou disons de l'économie de marché, pour utiliser à mon avis une expression plus pertinente, c'est d'avoir trop bien fonctionné, dans le sens où il a offert les conditions d'un développement démographique exponentiel de la population humaine. Alliée au développement technologique, c'est en effet un cocktail assez explosif.
Tout à fait, ____ veut nous faire croire que ce qu'il nomme le capitalisme est à l'origine de tous les maux. C'est le développement humain autant démographique que technologique qui est à l'origine du réchauffement planétaire, rien d'autre.

A ma connaissance les systèmes non capitalistes que l'on connaît ou que l'on a connu n'ont en rien épargné la planète. Pire même un pays comme le Vénézuela a un système complètement assis sur les énergies fossiles, la Chine qui reste un système socialiste est devenu le premier pollueur atmosphérique dans le monde en 20 ans en multipliant par 4 l'exploitation du charbon.

La question n'est pas de savoir à qui la faute mais de trouver la façon la plus efficace de concevoir un développement humain mondialisé qui va de paire avec une non-sur-exploitation de la planète.

Si devant l'urgence écologique qui ne nous laisse qu'une 10aine d'année pour réagir, on devait poser comme préalable le changement de système économique que personne n'a réussi à faire avec des résultats probants depuis 150 ans, alors c'est ne rien comprendre au mot 'URGENCE' et faire passer ses désirs idéologiques avant l'avenir de notre monde.

Pour faire face à l'urgence, notre système capitaliste est la seule option pragmatique, et un entrepreneur comme Elon Musk fait certainement beaucoup plus pour trouver des solutions qu'un idéologue crypto-stalinien comme Julien Bayou que nos verts français ont eu la grande intelligence de porter à leur tête.
C'est cependant l'un des biais les plus courants dans la pensée humaine que de raisonner dans un système bien/mal ou bon/méchant.
Il est évidemment souhaitable de raisonner par delà le bien et le mal, mais c'est difficile.

Junito
Messages : 1169
Inscription : 03 oct. 2009, 14:55

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Junito » 10 janv. 2020, 12:37

Borotj42 a écrit :
10 janv. 2020, 10:55
baggio42 a écrit :
07 janv. 2020, 16:14
Borotj42 a écrit :
07 janv. 2020, 15:22
Latornade a écrit :
07 janv. 2020, 13:10
la buse a écrit :
07 janv. 2020, 11:19
Latornade a écrit :
07 janv. 2020, 11:00
la buse a écrit :
07 janv. 2020, 10:02
baggio42 a écrit :
07 janv. 2020, 09:51


On perd déjà sur les régimes spécifiques de la SNCF ou RATP qui sont compensés par toi et moi....
Sur la prise en compte des 6 derniers mois, je rebondis sur ce que soulève Latornade.
En quoi un fonctionnaire au guichet d'une administration mérite mieux qu'une caissière à Carrefour ?
En quoi un comptable des impôts mérite mieux qu'un comptable d'une PME ?
En quoi un ouvrier territorial mérite mieux qu'un ouvrier du bâtiment dans le privé ?

Universalisons la prise en compte des 25 années les meilleures, sur 42 , c'est pas un scandale.Plutot que d'avoir là encore, une auberge espagnole....
Parce que ce sont des emplois d'intérêt général.
Si on n'accepte pas cette spécificité, autant tout privatiser dans ce cas, c'est d'ailleurs ce qu'on nous prépare et c'est pour ça qu'il faut faire tomber ce gouvernement.
Non, le guichetier n'est pas un travail d'intérêt général. C'est le service qu'il l'est. Et cette "spécificité" ne justifie pas non plus que l'un ait plus d'avantages qu'un autre ou inversement.
Cette différence entre emploi et service n'a pas lieu d'être.
Le guichetier d'un service public a passé un concours qu'il a préparé et à ce titre j'estime que les conditions qui existaient au moment de son recrutement doivent perdurer. Si on change ces conditions cela ne peut à mon sens s'appliquer qu'aux futurs recrutés.
Le guichetier d'une boite privé n'a pas passé de concours, il n'a pas de diplome, est très con et, un beau jour, à débarqué dans ladite boite privé et on lui a dit :
"Hé du con, mets toi derrière ce guichet, on va te filer 1000 balle par mois".
"Ah c'est sympa"
"Ben ouais, mais tu sers à rien, t'as aucun intérêt général, on fait ça pour le fun"

Si on change ces conditions cela ne peut à mon sens s'appliquer qu'aux futurs recrutés.
C'est exactement ce qui est en train de se passer.
Universalisons la prise en compte des 6 derniers mois, c'est pas un scandale.Plutot que d'avoir là encore, une auberge espagnole....
Ca marche aussi comme ça !
Bien sûr !
Mais plus coûteux...
vu aux infos de France 2 hier soir, 60 milliards versés aux actionnaires du cac 40, plus 18% par rapport à 2018... Si l'état veut de la justice sociale comme ils aiment à nous présenter leur réforme, ça passe par aller chercher les sous là où ils sont !!! richesse créé par les gens qui sont justement dans la rue en ce moment !!! si on pouvait voir ruisseler maintenant car ça commence à bien faire !!!
Pour info les dividendes versés ont déjà été taxés à plus de 30% par l'impôt sur les sociétés et les personnes qui les perçoivent sont aussi soumis à l'impôt sur le revenu s'ils vivent en France.

Et les dividendes versés hors de France vont surtout ... financer les retraites de nos amis anglo-saxons et nord-européens via leurs fonds de pension. Pas bête cette idée de financement, non ? :mrgreen:

Mic-Mic
Messages : 2556
Inscription : 01 févr. 2015, 11:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Mic-Mic » 10 janv. 2020, 14:35

Latornade a écrit :
10 janv. 2020, 05:39
Mic-Mic a écrit :
09 janv. 2020, 23:06
Latornade a écrit :
09 janv. 2020, 22:55
Ben oui, comme tu es prof je souhaitais avoir ton avis sur le sujet (mais tu peux passer ton tour, Rouge ayant répondu succinctement avec un argument imparable).
Et non, ça n’avait aucun rapport avec les retraites.

Sinon sur le sujet de tes liens : oui, il y a sûrement des problèmes de recrutement actuellement et qui n’existaient pas auparavant. Pourquoi ? Parce que ce sont des emplois qui, de part les avantages et autres particularités, se rapprochent de plus en plus de ce que tu trouves dans le privé.

Et figure toi, incroyable, que dans le privé ils ont du mal à embaucher également. Ne reviendrions nous pas une sorte de normalité ?
Enfin, tout s'explique. Comme tu ne connais absolument pas le sujet de la fonction publique, tu crois que comme je suis fonctionnaire je suis professeur.
Et ben non, désolé.

Donc tu avoues que, aujourd'hui, les métiers de la fonction publique et du privé sont à peu près "proches" ? Et donc si on détruit les retraites des fonctionnaires, l'équilibre va être totalement bouleversé.
Ça reste à voir (un ami avocat à 80 k est devenu prof en septembre. C’est pas pour l’argent), la façon dont quelques uns seront augmentés, sur quel financement....
A ce stade il n’y a pas de destruction des retraites des fonctionnaires, les plus durement touchés (qui devront s’aligner ni plus ni moins sur le commun) ce sont quelques professions libérales.
T’as le droit d’être inquiet, tu seras sûrement perdant, un peu comme tout le monde, pas autant que tes chiffres alarmistes à date.

Permet moi de ne pas tirer à boulets rouges sur une réforme qui paraît bien mal embarquée effectivement mais qui comporte des éléments intéressants, un tronc commun notamment avec la suppression des differentes caisses (qui est une mesure de justice sociale).

Sinon je croyais l’inverse, que tu étais prof donc fonctionnaire.

Pour finir je ne vois pas de quoi tu parles sur la question de « l’équilibre boulversé ». Je vois plutôt la chose comme le redressement d’un déséquilibre.
Je me demande bien pourquoi je continue à discuter avec toi. J'ai l'impression que tu ne me lis pas, ou que tu refuses de comprendre et/ou d'enregistrer ce que je te dis.

Je t'explique, qu'au lieu de mes 6 derniers mois, ma future retraire sera calculée sur toutes mes années. En partant sur 43 ans de travail (ce qui reste à confirmer car même Pietraszewski ne sait pas !), soit 172 trimestres, on m'ajoute mes 170 moins bons trimestre dans le calcul de ma retraite . De 2 trimestres, je passe à 172, on multiplie par 86 les trimestres pris en compte (bien sûr ce sont les plus moins avantageux), et toi tu dis qu"'il n'y a pas de destruction des retraites des fonctionnaires" ? :o

Une simulation facile à faire avec les grilles de salaire et la valeur du point à 0,55 démontre que, sans primes je perdrai 700 € de retraite par mois. Et toit tu me dis " tu seras sûrement perdant, un peu comme tout le monde" :o

Malgré 1 mois de grève, il n'a jamais été question de compensation ou d'aménagement pour tous les fonctionnaires. Les enseignants ont réussi à obtenir la promesse d'une forte revalorisation (sera t'elle tenue ?), mais plein d'autres fonctionnaires n'ont rien obtenu. Et ça ne semble pas faire partie des éléments envisageables par le gouvernement dont toutes les décisions sont contre la fonction publique (et participe à la baisse des recettes des caisses de retraite). Et toi tu affirmes qu'au final, ça ne sera "pas autant que mes chiffres alarmistes à date." :o

Sur les 42 régimes spéciaux, certains allaient disparaître d'eux mêmes. Là, avec toutes les exceptions que faits le gouvernement avec tous ceux qui sont assez puissants pour refuser cette régression, on va arriver à bien plus de régimes. A mais oui, ce ne sont plus des régimes spéciaux mais des régimes spécialisés. Tout va bien alors 8|

Enfin, tu me dis qu'aujourd'hui la situation de la fonction publique et du privé sont à peu près similaires, qu'il y a une sorte d'équilibre. Je t'explique qu'avec cette réforme qui va détruire les retraites de la fonction publique, ton équilibre va voler en éclat. Et toi tu vois ça comme " le redressement d'un déséquilibre". 8|

aissopic
Messages : 5454
Inscription : 24 nov. 2010, 18:43
Localisation : MRS PRG

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par aissopic » 10 janv. 2020, 14:43

Latornade a écrit :
10 janv. 2020, 05:39
A ce stade il n’y a pas de destruction des retraites des fonctionnaires, les plus durement touchés (qui devront s’aligner ni plus ni moins sur le commun) ce sont quelques professions libérales.
Latornade a écrit :
10 janv. 2020, 05:39
T’as le droit d’être inquiet, tu seras sûrement perdant, un peu comme tout le monde, pas autant que tes chiffres alarmistes à date.
Va falloir que les pro-réforme se mettent à bosser le sujet car ça devient sidérant.
Le démantèlement en règle du système de protection sociale français ne vous choque pas. Soit. Mais quand vous aurez une pauvre retraite complétée, pour ceux qui gagnent assez, par une retraite complémentaire il ne faudra pas venir pleurer.

Manifestement tu fais parti de ceux qui sont prêts à tout pour voir disparaitre les régimes spéciaux (alors qu'ils resteront en l'état vu la dynamique).Même à manger des patates durant toute ta retraite.
"Il faut regarder le Ciel mais la réponse se trouve à Terre" Moi

"Le politique c'est pour les pantins" E-Corp CEO - Mr Robot (S2)

Latornade
Messages : 5774
Inscription : 20 août 2009, 12:31
Localisation : Avignon

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Latornade » 10 janv. 2020, 15:55

aissopic a écrit :
10 janv. 2020, 14:43
Latornade a écrit :
10 janv. 2020, 05:39
A ce stade il n’y a pas de destruction des retraites des fonctionnaires, les plus durement touchés (qui devront s’aligner ni plus ni moins sur le commun) ce sont quelques professions libérales.
Latornade a écrit :
10 janv. 2020, 05:39
T’as le droit d’être inquiet, tu seras sûrement perdant, un peu comme tout le monde, pas autant que tes chiffres alarmistes à date.
Va falloir que les pro-réforme se mettent à bosser le sujet car ça devient sidérant.
Le démantèlement en règle du système de protection sociale français ne vous choque pas. Soit. Mais quand vous aurez une pauvre retraite complétée, pour ceux qui gagnent assez, par une retraite complémentaire il ne faudra pas venir pleurer.

Manifestement tu fais parti de ceux qui sont prêts à tout pour voir disparaitre les régimes spéciaux (alors qu'ils resteront en l'état vu la dynamique).Même à manger des patates durant toute ta retraite.
Va falloir que les anti-réforme se mettent à avoir des arguments de fond car ça devient sidérant.

Manifestement je fais parti de ceux qui veulent que les régimes spéciaux disparaissent remplacés par des comptes pénibilités pour ceux qui en on vraiment besoin (et je vois ça plus dans le privé vois-tu et effectivement tu as raison, ça n'en prend pas le chemin) et par un barème de points récupérables suivant ton parcours, l'ensemble financé par une caisse unique dirigée par les représentants syndicaux, l'AN, le Sénat et le gouvernement.
Je suis également pour laisser filer le déficit de la caisse dans un cadre défini si besoin afin d'atteindre un revenu minimum équivalent au smic etun âge pivot à 60 ans (allez 62 soyons dingue) pour tous à quelques exceptions près (et/ou définit par son compte pénibilité et donc alimenté en points bonus pendant sa carrière).

paranoid
Messages : 2544
Inscription : 27 juil. 2015, 10:33

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par paranoid » 10 janv. 2020, 16:49

Ce gouvernement est une mafia


Mic-Mic
Messages : 2556
Inscription : 01 févr. 2015, 11:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Mic-Mic » 10 janv. 2020, 17:01

Latornade a écrit :
10 janv. 2020, 15:55
aissopic a écrit :
10 janv. 2020, 14:43
Latornade a écrit :
10 janv. 2020, 05:39
A ce stade il n’y a pas de destruction des retraites des fonctionnaires, les plus durement touchés (qui devront s’aligner ni plus ni moins sur le commun) ce sont quelques professions libérales.
Latornade a écrit :
10 janv. 2020, 05:39
T’as le droit d’être inquiet, tu seras sûrement perdant, un peu comme tout le monde, pas autant que tes chiffres alarmistes à date.
Va falloir que les pro-réforme se mettent à bosser le sujet car ça devient sidérant.
Le démantèlement en règle du système de protection sociale français ne vous choque pas. Soit. Mais quand vous aurez une pauvre retraite complétée, pour ceux qui gagnent assez, par une retraite complémentaire il ne faudra pas venir pleurer.

Manifestement tu fais parti de ceux qui sont prêts à tout pour voir disparaitre les régimes spéciaux (alors qu'ils resteront en l'état vu la dynamique).Même à manger des patates durant toute ta retraite.
Va falloir que les anti-réforme se mettent à avoir des arguments de fond car ça devient sidérant.

Manifestement je fais parti de ceux qui veulent que les régimes spéciaux disparaissent remplacés par des comptes pénibilités pour ceux qui en on vraiment besoin (et je vois ça plus dans le privé vois-tu et effectivement tu as raison, ça n'en prend pas le chemin) et par un barème de points récupérables suivant ton parcours, l'ensemble financé par une caisse unique dirigée par les représentants syndicaux, l'AN, le Sénat et le gouvernement.
Je suis également pour laisser filer le déficit de la caisse dans un cadre défini si besoin afin d'atteindre un revenu minimum équivalent au smic etun âge pivot à 60 ans (allez 62 soyons dingue) pour tous à quelques exceptions près (et/ou définit par son compte pénibilité et donc alimenté en points bonus pendant sa carrière).
Va falloir que les pro-réforme se mettent à apprendre à lire car ça devient sidérant.

Suite à une nouvelle énormité sortie de ta part, je fais un poste argumenté, avec des exemples concrets, précis et vérifiables pour te montrer que tu te trompes.
Et quelques heures plus tard, alors que tu n'as pas pris la peine de répondre (ni peut-être même de lire ? ), tu sors un " Va falloir que les anti-réforme se mettent à avoir des arguments de fond car ça devient sidérant".

Renseigne toi sur ce qu'est la fonction publique, sur ce qu'était la réforme des retraites initialement prévue, sur toutes les modifications qui ont déjà été apportées et celles qui devraient l'être, et alors, tu pourras juger de la qualité de nos arguments. En attendant, on dirait un gars bourré dans un bar qui ne fait que rabâcher ce qu'il croit savoir. Et à la longue, ça ne donne plus vraiment envie de parler avec lui.

aissopic
Messages : 5454
Inscription : 24 nov. 2010, 18:43
Localisation : MRS PRG

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par aissopic » 10 janv. 2020, 17:07

Latornade a écrit :
10 janv. 2020, 15:55
Va falloir que les anti-réforme se mettent à avoir des arguments de fond car ça devient sidérant.
Il n'est pas nécessaire de démanteler un système pour le vendre à la finance mondialisée qui n'en a rien a faire de tes fins de mois plus ou moins difficiles et dont le dernier des soucis est d'avoir une fonction de protection sociale.
Latornade a écrit :
10 janv. 2020, 15:55
Manifestement je fais parti de ceux qui veulent que les régimes spéciaux disparaissent remplacés par des comptes pénibilités pour ceux qui en on vraiment besoin (et je vois ça plus dans le privé vois-tu et effectivement tu as raison, ça n'en prend pas le chemin) et par un barème de points récupérables suivant ton parcours,
Donc la baisse de ta pension (et de ton pouvoir d'achat) ne te gênera pas plus que ça ?
Ce changement de mode de calcul est un recul depuis 1945 car il va mécaniquement diminuer les pensions.
Latornade a écrit :
10 janv. 2020, 15:55
l'ensemble financé par une caisse unique dirigée par les représentants syndicaux, l'AN, le Sénat et le gouvernement.
Le régime sera soit géré par les partenaires sociaux comme aujourd'hui (syndicats employés / patronat) soit par l'Etat, mais pas les 2.
Latornade a écrit :
10 janv. 2020, 15:55
Je suis également pour laisser filer le déficit de la caisse dans un cadre défini si besoin afin d'atteindre un revenu minimum équivalent au smic etun âge pivot à 60 ans (allez 62 soyons dingue) pour tous à quelques exceptions près (et/ou définit par son compte pénibilité et donc alimenté en points bonus pendant sa carrière).
Le minimum retraite est prévu à 1000 euros (projet non appliqué de la réforme Fillon de 2003 - 85% du SMIC) pour une carrière sans coupure. Utopique en période de chômage de masse telle que depuis les 80'.
https://blogs.mediapart.fr/maxime-combe ... oi-de-2003

Pour l'âge, c'est normal de le reculer mais c'est une hérésie d'avoir le même pour tous, car tout le monde ne commence pas à travailler au même age. La seule chose qui devrait compter c'est la durée de cotisation mais cela ferait partir trop tot (et perdre des cotisations) tous ceux qui ont commencé jeunes (moins de 20 ans).

Je rajoute aussi le fait que la "clause du gd père" ne soit pas appliqué aggrave le rejet de cette réforme. Car autant travailler plus que prévu peut être admis, autant changer aussi le mode de calcul (et toucher moins) m'énerve bien d'avantage. Je précise que je travaille dans le privé.L'indexation sur es salaires ne changeant pas gd chose vu que le point permettra d'ajuster la dépense.
"Il faut regarder le Ciel mais la réponse se trouve à Terre" Moi

"Le politique c'est pour les pantins" E-Corp CEO - Mr Robot (S2)

Chaac
Messages : 636
Inscription : 26 sept. 2011, 14:59

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Chaac » 10 janv. 2020, 17:10

La police tabasse au sol une infirmière !, sur la page Facebook de "Nantes révoltée".

Allez donc y faire un tour ! Édifiant ! Écœuré par tant de lâcheté ! :nono: :(
Pleurs de femme et pluie d'été ne font pas un grand ruisseau. Prov. Fr.

mononoké
Messages : 2453
Inscription : 18 avr. 2015, 06:12
Localisation : 42000

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par mononoké » 10 janv. 2020, 17:35

le vrai but dans cette réforme, c'est plus de retraites du tout à terme, à part pour ceux assez riches pour s'en payer une privée:
https://www.liberation.fr/france/2020/0 ... te_1772246

Michel-Ange
Messages : 2489
Inscription : 04 juin 2016, 21:00

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Michel-Ange » 10 janv. 2020, 17:41

mononoké a écrit :
10 janv. 2020, 17:35
le vrai but dans cette réforme, c'est plus de retraites du tout à terme, à part pour ceux assez riches pour s'en payer une privée:
https://www.liberation.fr/france/2020/0 ... te_1772246
Et d'autoriser à manger les enfants, aussi ! :mrgreen:

Latornade
Messages : 5774
Inscription : 20 août 2009, 12:31
Localisation : Avignon

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Latornade » 10 janv. 2020, 17:55

Mic-Mic a écrit :
10 janv. 2020, 17:01
Latornade a écrit :
10 janv. 2020, 15:55
aissopic a écrit :
10 janv. 2020, 14:43
Latornade a écrit :
10 janv. 2020, 05:39
A ce stade il n’y a pas de destruction des retraites des fonctionnaires, les plus durement touchés (qui devront s’aligner ni plus ni moins sur le commun) ce sont quelques professions libérales.
Latornade a écrit :
10 janv. 2020, 05:39
T’as le droit d’être inquiet, tu seras sûrement perdant, un peu comme tout le monde, pas autant que tes chiffres alarmistes à date.
Va falloir que les pro-réforme se mettent à bosser le sujet car ça devient sidérant.
Le démantèlement en règle du système de protection sociale français ne vous choque pas. Soit. Mais quand vous aurez une pauvre retraite complétée, pour ceux qui gagnent assez, par une retraite complémentaire il ne faudra pas venir pleurer.

Manifestement tu fais parti de ceux qui sont prêts à tout pour voir disparaitre les régimes spéciaux (alors qu'ils resteront en l'état vu la dynamique).Même à manger des patates durant toute ta retraite.
Va falloir que les anti-réforme se mettent à avoir des arguments de fond car ça devient sidérant.

Manifestement je fais parti de ceux qui veulent que les régimes spéciaux disparaissent remplacés par des comptes pénibilités pour ceux qui en on vraiment besoin (et je vois ça plus dans le privé vois-tu et effectivement tu as raison, ça n'en prend pas le chemin) et par un barème de points récupérables suivant ton parcours, l'ensemble financé par une caisse unique dirigée par les représentants syndicaux, l'AN, le Sénat et le gouvernement.
Je suis également pour laisser filer le déficit de la caisse dans un cadre défini si besoin afin d'atteindre un revenu minimum équivalent au smic etun âge pivot à 60 ans (allez 62 soyons dingue) pour tous à quelques exceptions près (et/ou définit par son compte pénibilité et donc alimenté en points bonus pendant sa carrière).
Va falloir que les pro-réforme se mettent à apprendre à lire car ça devient sidérant.

Suite à une nouvelle énormité sortie de ta part, je fais un poste argumenté, avec des exemples concrets, précis et vérifiables pour te montrer que tu te trompes.
Et quelques heures plus tard, alors que tu n'as pas pris la peine de répondre (ni peut-être même de lire ? ), tu sors un " Va falloir que les anti-réforme se mettent à avoir des arguments de fond car ça devient sidérant".

Renseigne toi sur ce qu'est la fonction publique, sur ce qu'était la réforme des retraites initialement prévue, sur toutes les modifications qui ont déjà été apportées et celles qui devraient l'être, et alors, tu pourras juger de la qualité de nos arguments. En attendant, on dirait un gars bourré dans un bar qui ne fait que rabâcher ce qu'il croit savoir. Et à la longue, ça ne donne plus vraiment envie de parler avec lui.
On est dans le même bar et tu rabâches les mêmes choses également gros tout en prenant pas plus la peine de me lire.
Alors je vais faire encore plus simple :
Putain 700 € 8| Tu veux une bière ? 10 balles ?

verttoujours
Messages : 819
Inscription : 20 août 2019, 16:50
Localisation : loire

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par verttoujours » 10 janv. 2020, 18:03

Michel-Ange a écrit :
10 janv. 2020, 17:41
mononoké a écrit :
10 janv. 2020, 17:35
le vrai but dans cette réforme, c'est plus de retraites du tout à terme, à part pour ceux assez riches pour s'en payer une privée:
https://www.liberation.fr/france/2020/0 ... te_1772246
Et d'autoriser à manger les enfants, aussi ! :mrgreen:
s'ils pouvaient autoriser à bouffer les cons !!!

Michel-Ange
Messages : 2489
Inscription : 04 juin 2016, 21:00

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Michel-Ange » 10 janv. 2020, 18:13

verttoujours a écrit :
10 janv. 2020, 18:03
Michel-Ange a écrit :
10 janv. 2020, 17:41
mononoké a écrit :
10 janv. 2020, 17:35
le vrai but dans cette réforme, c'est plus de retraites du tout à terme, à part pour ceux assez riches pour s'en payer une privée:
https://www.liberation.fr/france/2020/0 ... te_1772246
Et d'autoriser à manger les enfants, aussi ! :mrgreen:
s'ils pouvaient autoriser à bouffer les cons !!!
Espèce protégée !

Latornade
Messages : 5774
Inscription : 20 août 2009, 12:31
Localisation : Avignon

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Latornade » 10 janv. 2020, 18:15

aissopic a écrit :
10 janv. 2020, 17:07

Donc la baisse de ta pension (et de ton pouvoir d'achat) ne te gênera pas plus que ça ?
Ce changement de mode de calcul est un recul depuis 1945 car il va mécaniquement diminuer les pensions.
L'année où ils ont décidé qu'il fallait multiplier les caisses différentes (les riches caisses auront de grosses retraites et partiront tôt, les pauvres caisses des retraites de merde à 65 ans) , c'est ça dont tu parles ?

Mic-Mic
Messages : 2556
Inscription : 01 févr. 2015, 11:40

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par Mic-Mic » 10 janv. 2020, 18:36

Latornade a écrit :
10 janv. 2020, 17:55
On est dans le même bar et tu rabâches les mêmes choses également gros tout en prenant pas plus la peine de me lire.
Alors je vais faire encore plus simple :
Putain 700 € 8| Tu veux une bière ? 10 balles ?
Et en français, ça donne quoi ? Je veux bien essayer une nouvelle fois de t'expliquer, mais si je ne comprends pas ta question, ça va être dur

mononoké
Messages : 2453
Inscription : 18 avr. 2015, 06:12
Localisation : 42000

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par mononoké » 10 janv. 2020, 18:53

Michel-Ange a écrit :
10 janv. 2020, 18:13
verttoujours a écrit :
10 janv. 2020, 18:03
Michel-Ange a écrit :
10 janv. 2020, 17:41
mononoké a écrit :
10 janv. 2020, 17:35
le vrai but dans cette réforme, c'est plus de retraites du tout à terme, à part pour ceux assez riches pour s'en payer une privée:
https://www.liberation.fr/france/2020/0 ... te_1772246
Et d'autoriser à manger les enfants, aussi ! :mrgreen:
s'ils pouvaient autoriser à bouffer les cons !!!
Espèce protégée !
vous êtes bien la seule espèce à l'être par le gouvernement :happy1:

aissopic
Messages : 5454
Inscription : 24 nov. 2010, 18:43
Localisation : MRS PRG

Re: [HS] Politique, social et autres débats de sociétés...

Message par aissopic » 10 janv. 2020, 19:38

Latornade a écrit :
10 janv. 2020, 18:15
L'année où ils ont décidé qu'il fallait multiplier les caisses différentes (les riches caisses auront de grosses retraites et partiront tôt, les pauvres caisses des retraites de merde à 65 ans) , c'est ça dont tu parles ?
Les caisses riches (excédentaires) contribuent à renflouer les caisses pauvres (déficitaires). Ce n'est pas un problème en soit, principe de solidarité oblige.Mais on en revient au problème majeur de cette réforme: le nivellement par le bas.
Le mode de calcul diffère selon les caisses mais le montant des pensions ne dépend pas de l'équilibre financier du dit régime. Sinon les anciens mineurs de fond n'auraient pas de pensions (puisque plus de cotisants).C'est la spécificité de la répartition, c'est un principe de solidarité, à l'inverse de la capitalisation qui repose sur l'activité individuelle.

Donc pour être pour cette réforme, il faut avoir eu une carrière assez linéaire, sans chômage, et avec un niveau de rémunération élevé (2000-2500 € nets) durant tes 40-45 années de boulot.Sinon c'est du masochisme que de vouloir changer de système.
"Il faut regarder le Ciel mais la réponse se trouve à Terre" Moi

"Le politique c'est pour les pantins" E-Corp CEO - Mr Robot (S2)

Répondre