home

Sélectionnez la date de l'éphéméride à consulter:

22 septembre 1963 : Lyon 4-5 ASSE

aloisio 22/09/2019
bookmark bookmark
share share

Même quand l'OL réussit la plus belle saison de son histoire, l'ASSE est là pour lui souffler le derby. Et avec la manière en plus...


La feuille de match
Dimanche 22 septembre 1963 - Championnat de France de D1 - Stade Gerland
4e journée: OL 4-5 ASSE
Spectateurs: 16.014 - Arbitre: R. Barde

Buteurs: A. Rambert (26e, 27e, 78e), J.L. Rivoire (65e) pour l'OL. R. Mekloufi (8e, 71e), J. Foix (17e), A. Guy (83e, 85e) pour l'ASSE 

OL: M. Aubour - J. Djorkaeff, T. Polak, A. Mignot - L. Degeorges, M. Bossy - G. Hatchi, J.L. Rivoire, N. Combin, M. Leborgne, A. Rambert. Entraîneur: Lucien Jasseron
ASSE: P. Bernard - J. Cassado, R. Tylinski, G. Polny - R. Domingo, N. Sbaiz - J.C. Baulu, A. Guy, G. Epalle, R. Mekhloufi, J. Foix. Entraîneur: Jean Snella



Les faits du match 
Restant sur une belle victoire à domicile face à Monaco (4-1), les Verts ont le moral au beau fixe, à l’heure de disputer le derby à Gerland. Dès la 8e minute de la rencontre, les Stéphanois ouvrent le score: suite à un coup franc de Jacques Foix, Rachid Mekloufi feinte un défenseur lyonnais avant de tromper le futur gardien de l’équipe de France d’un tir précis.
Dix minutes plus tard, le passeur se fait buteur, obligeant Marcel Aubour à s’incliner pour la deuxième fois. Menés 2-0, les Lyonnais réagissent enfin: l’attaquant franco-argentin Angel Rambert réduit le score sur coup franc direct avant de profiter d’un coup franc de Guy Hatchi pour remettre les deux équipes à égalité.



Rachid Mekloufi et Aimé Mignot, les deux capitaines du jour


Peu après l’heure de jeu, les Lyonnais prennent même l’avantage, Jean-Louis Rivoire bénéficiant d’une nouvelle passe décisive de Hatchi. Les Stéphanois réagissent par l’intermédiaire de Mekloufi, qui frappe à travers une forêt de jambes et égalise. Cinq minutes plus tard, Rambert part du centre du terrain avant de décocher une frappe imparable des 30 mètres: le gardien de l’équipe de France Pierre Bernard est battu, les Lyonnais mènent désormais 4-3 !



Pierre Bernard, fébrile ce jour-là dans les buts stéphanois


Nullement décontenancés, les Verts vont renverser la situation en deux minutes: André Guy égalise sur un centre de Jean-Claude Baulu avant d’inscrire le but victorieux à la 85e minute, concluant magistralement une belle combinaison entre Georges Polny et Gérard Epalle.
Non mais oh, faudrait pas se croire autre chose qu'une simple banlieue non plus...



Marcel Aubour subit le supplice de Rachid Mekloufi


Le Saviez-vous ?
- A l'issue de cette superbe saison 1963-64, l’ASSE remportera le championnat de France de D1 pour la deuxième fois de son histoire. Comme les Bordelais en 1950 et les Monégasques en 1978, les Stéphanois remportent ce titre alors qu’ils sont de simples promus !

- Quant à l'Olympique Lyonnais, il vivra malgré tout une saison exceptionnelle, terminant 4e (son meilleur classement à l'époque), atteignant les demi-finales de la Coupe des Coupes (défait par le Sporting Lisbonne) et remportant la Coupe de France !

- Avec neuf buts, ce 21e derby est le plus prolifique de l’histoire des derbies. Et en plus, il manquait une star dans chaque effectif: Robert Herbin côté stéphanois, Fleury Di Nallo côté lyonnais...



André Guy prend le dessus sur Marcel Le Borgne


- Auteur d’un doublé, Rachid Mekloufi marquera un but au match retour (victoire des Verts 2-1). Avec 9 buts marqués contre Lyon (en 17 matches), l’ancien meneur de jeu stéphanois est le troisième meilleur buteur de l’histoire du derby derrière Hervé Revelli (11 buts) et Fleury Di Nallo (10 buts)

- A cette époque, Marcel Aubour et Pierre Bernard sont en concurrence pour le poste de gardien titulaire en équipe de France. Après ce match, pour un but encaissé de moins, c'est le stéphanois Pierre Bernard qui conservera la place de N°1 avant que le Lyonnais ne le déloge l'année suivante.

- Natif de Mont-de-Marsan (Landes) Jacques Foix compte sept sélections chez les Bleus. Il s’était illustré en inscrivant un doublé lors d’un match amical Allemagne-France (1-3) en 1954.



Jacques Foix à la lutte avec Marcel Aubour


- André Guy a joué onze derbies dans sa carrière: quatre sous le maillot vert, sept sous les couleurs lyonnaises. Quant au défenseur international Jean Djorkaeff, il entraînera brièvement l'ASSE pendant une saison inachevée en 1983-84.

- L’attaquant lyonnais Angel Rambert est le deuxième joueur de l’histoire du derby à réussir un triplé. D'ailleurs, les 4 hat-tricks inscrits lors d'oppositions entre l'ASSE et l'OL ont tous été réalisés par des joueurs lyonnais (Fritz Woehl en 1951-52, Angel Rambert en 1963-64, Fleury Di Nallo en 1970-71 et Alexandre Lacazette en 2015-16)


Potins
22/09 08:24
Arnaud arrière droit ?
22/09 08:08
Gaby et KMP ne sont pas prêts
21/09 21:42
A dix-neuf pour manger Angers !
21/09 21:11
Des réservistes solides et solidaires
21/09 19:57
U19 : Sainté costaud contre Porto Vecchio
21/09 19:50
N2 : Sainté a accroché Saint-Pryvé
21/09 18:25
L'infirmerie est remplie !
21/09 16:09
Assane a pris cher
21/09 15:23
Les Loups rameutent leurs fans
21/09 09:51
Il a mal, El Melali (2)
Articles
21/09/2019
Attention DAngers !
20/09/2019
Retour européen raté
18/09/2019
Le moment de prendre des Gand ?
17/09/2019
Perbet : "La Gantoise a un potentiel offensif très intéressant"
16/09/2019
Plein d'emotions...
13/09/2019
They were born to lose ?
08/09/2019
Saadi : "Jouer la gagne à Gand"
03/09/2019
Un visage différent...
31/08/2019
Montons le ton contre les Sardines
30/08/2019
Dernis : "Debuchy est l'agent de Cabaye"

Partager