19 août 1961 : Naissance de Frédéric Antonetti  
Oui, je désire m'abonner à
L'éphéméride poteaux-carrés
Je recevrais chaque jour dans ma boite mail l'éphéméride
La newsletter poteaux-carrés
Je recevrais dans ma boite mail les newsletter poteaux-carrés quand elles seront envoyées
Pour vous désabonner, décocher l'élément que vous ne voulez plus recevoir et cliquez sur OK

Tabanou : "Un match spécial, forcément !"

Le latéral gauche guingampais Franck Tabanou nous a livré ses impressions avant de retrouver le Chaudron ce samedi soir à l'occasion de la première journée de la nouvelle saison de Ligue 1.

Qu’est ce que ça te fait de débuter la nouvelle saison dans le Chaudron ?
C’est sympa, c’est bien ! Geoffroy-Guichard est un stade que tous les joueurs aiment particulièrement. Et pour moi, ça reste un match spécial, forcément ! J’ai joué là-bas deux ans et demi, ça ne s’oublie pas ! Je suis fier d’avoir porté ce maillot vert. Mais samedi je défendrai les couleurs de l’En Avant. Je pense que c’est une bonne chose de jouer Sainté dès la première journée c’est une des grosses équipes du championnat. Parfois les grosses équipes sont encore en rodage en tout début de saison.

Les kops étant fermés, l’ambiance sera gâchée ?
Même si ça fait un peu nos affaires, c’est dommage que les deux kops soient fermés. Je ne sais pas ce qu''ont fait les supporters stéphanois pour mériter ça. On aime ce stade pour l’ambiance. Ce huis clos partiel sera peut-être un plus pour nous. Pour avoir joué à Sainté, je mesure l’importance qu’ont les kops. Leur absence se ressent. Ça fera beaucoup moins de bruit. On va essayer de surfer là-dessus pour tenter de ramener quelque chose de bien de ce périlleux déplacement. Le public, c’est un vrai plus à l’ASSE. Ça donne de la motivation, surtout quand t’es fatigué. Ça peut stresser l’équipe adverse aussi car le public stéphanois fait un sacré bruit.

L’an dernier, tu es resté sur le banc à GG. Ça t’a frustré ?
Ouais, grave ! C’était mon premier retour depuis mon départ. Malheureusement je n’ai pas pu jouer. Le coach avait fait ses choix, il faut les respecter. Mais ça m’a énormément frustré de ne pas avoir pu refouler la pelouse de GG. J’espère être titulaire samedi même si je ne connais pas encore les choix du coach. J’espère vraiment débuter ce match pour retrouver le plaisir de jouer dans le Chaudron.

Les supporters guingampais qui ont assisté à tes matches de préparation t’ont trouvé plus en forme, plus affûté que la saison dernière.
Ils ont tout à fait raison. J’ai signé à Guingamp le 1er août 2017 et j’étais à court de forme. J’avais résilié mon contrat avec Swansea deux mois plus tôt. Je n’avais pas la condition physique suffisante pour jouer le début du championnat avec l’En Avant. Je n’ai fait mes débuts qu’à la mi-octobre. Ma saison a été très mitigée, je n’ai joué qu’une quinzaine de matches. Cet été, j’ai fait la préparation de A jusqu’à Z, j’ai disputé tous les matches amicaux. J’ai pu retrouver des automatismes avec les autres joueurs, ça compte aussi. Physiquement je suis bien, de mieux en mieux. Je suis fin prêt pour défier Sainté.

Lors des matches de préparation, Guingamp a gagné 4 matches, concédé 1 nul et 0 défaite. C’est anecdotique ou significatif ?
C’est anecdotique sur le plan comptable. Je te tiendrais un autre discours si c’était le bilan de nos six premiers matches de la saison de L1 ! (rires) Mais là, il s’agit juste de matches de pré-saison. Je pense malgré tout que ça joue énormément sur la confiance. Après avoir battu Cholet et fait match nul contre Brest, on a battu successivement Caen, Reims et Nîmes. Bon, ces deux derniers sont des promus, il ne faut pas l’oublier. Sainté n’a perdu qu’un match contre Bordeaux mais a battu l’OM et Nice. Pour nous c’était important d’engranger de la confiance car notre programme des six premières journées s’annonce très costaud : Sainté, Paris, Lille, Toulouse, Marseille, Bordeaux.

Après avoir perdu Jimmy Briand et Clément Grenier, Guingamp est moins vilain. Moins fort aussi ?
Seul l’avenir nous le dira, on verra ça à la fin du championnat. C’est sûr que c’étaient deux joueurs importants, aussi bien sur le terrain que dans le vestiaire. Maintenant, il faut faire avec ou plutôt il faut faire sans eux, c’est le football. Ça fait partie de la vie d’un club, il y a des départs, des arrivées. Pour ma part, je sens à l’entraînement un vrai groupe, uni, qui envie de faire les choses ensemble. On a de jeunes joueurs qui ont envie de se révéler, on a aussi des joueurs confirmés qui souhaitent davantage s’affirmer. Je trouve qu’il y a une bonne alchimie, un savant mélange. A mes yeux tout est réuni pour faire une belle saison. C'est ce que je ressens, j'espère que la compétition va confirmer tout ça.

Content d’avoir retrouvé Nolan Roux, que tu avais côtoyé chez les Verts le premier semestre 2016 ?
J’étais en vacances quand j’ai appris qu’il avait signé chez nous. Je suis vraiment ravi qu’il ait choisi de venir à Guingamp. Il sort d’une très belle saison à Metz. Même si les Grenats ont terminé derniers, Nolan a montré à quel point c’était un buteur redoutable. Il a quand même claqué 15 pions en L1 la saison dernière, ce n’est pas rien ! je suis vraiment content de son arrivée. Avec le départ de Jimmy, ce sera lui notre attaquant. A nous de l’alimenter pour qu’il puisse marquer autant, si ce n’est plus. A Sainté voire à Metz, il jouait souvent sur un côté mais chez nous il jouera plutôt en neuf. Il a l’instinct du buteur et il est généreux sur le plan physique, que ce soit sur les appels ou sur les replis défensifs. Ça va être un joueur important pour nous. Nolan est un peu à l’image de Guingamp, il incarne les valeurs de solidarité et de générosité propres à ce club. C’est un super joueur pour Guingamp !

Il a été bien adopté par les supporters guingampais malgré son passé brestois ?
Oui, j’ai le sentiment qu’il a été bien adopté du côté de Guingamp. Je pense que tout le monde est ravi qu’on ait pu récupérer un joueur de sa trempe. Je ne suis pas sûr que les supporters brestois tiennent le même discours, ils n’ont pas eu l’air enchanté quand Nolan a marqué contre Brest en amical ! (Rires) Je ne suis pas sur les réseaux sociaux, je ne sais pas trop ce qu’il se dit mais je pense que les supporters guingampais sont contents. Je pense que Nolan va les régaler cette saison. Apparemment il y a une vraie rivalité entre Guingamp et Brest, même si je n’ai pas eu l’occasion de la vivre lors d’un match officiel. Mais je ne pense pas qu’en France il y ait une rivalité aussi forte que celle entre les Lyonnais et les Stéphanois.

Comment vois-tu cette équipe stéphanoise cette saison ?
Je la vois vraiment bien mais si elle pouvait avoir un petit retard à l’allumage ce week-end, ce ne serait pas pour me déplaire ! (rires) L’ASSE va jouer les premiers rôles cette année en L1, tout est réuni pour que les Verts puissent faire de belles choses. Ils ont de solides arguments pour retrouver la Coupe d’Europe, c’est tout le mal que je leur souhaite. Les Verts ont fait un super recrutement. Je ne sais pas si ça s’est fait avec Rémy. Je conseille aux dirigeants stéphanois d’attendre la semaine prochaine pour le faire revenir, OK ? (rires). Quoi qu’il en soit, je trouve que Sainté a déjà bien réussi son mercato. Ils ont fait rester Debuchy, ils ont prolongé Yann. Et Wahbi, c’est une super recrue ! C’est un joueur redoutable. Lui aussi n’est pas avare de ses efforts et ne compte pas les kilomètres. Techniquement, il est vraiment au-dessus de la moyenne. La saison dernière, il a joué à un poste qui n’est pas le sien à Rennes, numéro neuf. Il a montré qu’il pouvait être décisif et performant à ce poste-là. Je pense que les supporters stéphanois vont l’adopter rapidement. Et lui va voir à quel point c’est magnifique et magique de marquer dans le Chaudron. Je pense qu’il va faire une grande saison.

Khazri a performé en neuf la saison dernière mais Sainté en compte déjà un avide de revanche, qui vient de claquer cinq pions lors des matches de préparation. Qu’est-ce que ça fera à Guingamp d’être le premier club à encaisser un but de ce joueur en match officiel sous le maillot vert ?

(Rires) J’espère que Loïs Diony restera muet et se débloquera dès le match suivant. Maintenant, avec l’équipe qu’ils ont, le danger peut venir de partout. De Romain, de Kévin... Robert ne sera pas là apparemment mais cette équipe est quand même armée offensivement. Et on sait fort bien que le danger peut venir de derrière. On n’oublie pas que c’est Subotic qui a ouvert le score la saison dernière, sur une passe de Robert justement. Il me semble que Mathieu Debuchy sera absent à cause d’une entorse à la cheville. C’est une épine dans pied des Stéphanois car ce joueur apporte beaucoup défensivement mais aussi offensivement. Mais même sans lui, ce sera une équipe redoutable. Il va falloir être très solide pour lui résister.

Que penses-tu des joueurs stéphanois évoluant à ton poste, latéral gauche ?
Gaby sort d’une belle saison. Ça ne m’a pas surpris car je connaissais ses qualités pour avoir évolué quelques mois avec lui de mon prêt à Grenade. En plus humainement c’est un super gars, il s’est bien fondu dans les valeurs stéphanoises. Il a fallu dans un premier temps qu’il s’adapte au championnat de France. Ensuite il a fait une deuxième partie de saison exceptionnelle, à l’image de l’équipe. Il a pris ses marques, il s’est lâché. A lui d’être encore plus décisif cette année sur le plan statistique. Pas dès samedi, hein Gaby ! (rires) J’ai vu que l’ASSE a également recruté Timothée Kolodziejczak. Il a très peu joué en Allemagne et au Mexique mais je pense que Sainté peut être un bon tremplin pour lui. J’espère qu’il sera bien adopté par les supporters stéphanois malgré son passé lyonnais. A mon avis ça se passera mieux qu’avec Mounier. En même temps, c’est difficile de faire pire ! (rires) J’espère pour lui que Kolo va réussir à rebondir, sachant qu’il peut évoluer aussi dans l’axe, ce qui est un plus pour l’équipe.

L’effectif stéphanois a été pas mal renouvelé depuis ton dernier passage au club. T’es quand même resté en contacts avec des joueurs ?
Oui, toujours ! J’ai eu Loïc il y a deux jours, il m’a dit qu’il était sorti à la mi-temps du dernier match de préparation contre Nice. Mais il m’a confié qu’il sera bien présent contre nous. Il avait mal au ventre, c’est pour ça qu’il a été remplacé. >je ne me fais pas de souci pour lui. Je suis en contact aussi avec Jessy. Je suis content qu’il ait pu jouer un peu l’année dernière même si c’était à une période ou Sainté n’était pas sur une très bonne dynamique. C’est un bosseur, quelqu’un que j’apprécie et avec qui je resterai tout le temps en contact.

Le mercato estival est loin d’être fini. Si t’étais recruteur stéphanois, quel joueur guingampais tenterais-tu de débaucher d’ici fin août ?
En toute fin de mercato je tenterais Yannis Salibur ! (rires) Non je ne vais pas dire ça sinon ça va mettre le feu aux poudres ! (rires) Allez, on va dire notre défenseur central et capitaine Christophe Kerbrat, pour l’associer à Loïc Perrin. Christophe me fait penser à Loïc. Loïc est peut-être un petit peu plus solide et rapide. Mais dans le sens du placement et de la relance, ils sont similaires. Ces deux-là, franchement, je les adore. Deux supers joueurs et deux supers mecs.

Et si t’étais recruteur guingampais, tu prendrais qui ?
Je prendrais… Loïc Perrin ! (rires) Du coup leur association s’annonce compliquée ! (rires)

Un prono pour finir ?
2-1 pour Guingamp. Buts de Nolan et Marcus Coco. Côté stéphanois, Loïc va marquer sur corner.

 

Merci à Franck pour sa disponibilité

par aloisio, le 08/08/2018


A venir

19/08/2018 15:00

Strasbourg - ASSE



Pas de panitrombi

cette semaine

forum boutique services palmares médias jelenivo archives version mobile
Pour nous contacter : contact@poteaux-carres.com
Pour contacter la rédaction : redaction@poteaux-carres.com