20 novembre 1972 : Naissance de Jérôme Alonzo  
Oui, je désire m'abonner à
L'éphéméride poteaux-carrés
Je recevrais chaque jour dans ma boite mail l'éphéméride
La newsletter poteaux-carrés
Je recevrais dans ma boite mail les newsletter poteaux-carrés quand elles seront envoyées
Pour vous désabonner, décocher l'élément que vous ne voulez plus recevoir et cliquez sur OK

Dernis : "Cabella voulait manger le ballon !"

Après Baptiste Valette et Vincent Planté, c'est au tour de Geoffrey Dernis de nous présenter son ancien coéquipier Rémy Cabella, dernière recrue du mercato estival stéphanois.

Cabella est-il un phénomène qui aime hanter tes rêves ?
Euh… Non ! (Rires) Un peu quand même, à une époque en fait il m'a soûlé un petit moment avec ses conneries de se prendre pour Cristiano Ronaldo. Mais à part ça, globalement, je ne rêvais pas de lui.

Cabella, il a ce je ne sais quoi, que d'autres non pas, qui nous met dans un drôle d'état ?
Rémy a plein de choses que d'autres non pas. Avant tout cette faculté à changer de direction, à faire des changements d'appui. Techniquement, il est super à l'aise. Il a cette capacité en un contre un à casser des reins. Il est super pénible à marquer. Il est bon des deux pieds, tout le monde n'a pas cette qualité-là. Rémy est un joueur complet. Hormis son jeu de tête, tout est assez cohérent.

Même sans Adil Rami, il sera habile Rémy ?
J'attends de voir ! Mais c'est bizarre que tu me parles de leur association !

J'ai entendu dire que Rami aimait Cabella en personne !
T'es sûr que t'as bien compris (Rires) Remarque, c'est normal, ils ont quasiment le même style, ils ne peuvent que s'aimer ces deux-là ! (Rires) Pour revenir à ta question, Je pense que Rémy sera habile même sans Adil.

Est-ce qu'à Montpellier Cabella caressait le ballon sans même le toucher ?
Non. Lui il aimait toucher le ballon. Il ne le caressait pas le ballon, il voulait le manger. A Montpellier, il voulait tout le temps le ballon. Pour le revoir, il se passait un certain temps ! (rires)

Physiquement, il est comment Rémy ? Gaillard ?
Non, il n'y a qu'un seul Rémi Gaillard ! (Rires) Rémy n'est pas très grand, pas très costaud, mais par contre il a de l'endurance au-delà de la moyenne. Il est super endurant par rapport au petit gabarit qu'il est. Après, c'est sûr que physiquement, c'est pas Bayal Sall !

Il a le même sens de l'humour que le seul et unique Rémi Gaillard ?
C'est totalement différent. Rémy Cabella n'est pas un réel animateur de vestiaire. Il accepte d'être chambré, il chambre un peu mais ce n'est pas un animateur comme peut l'être Rémi Gaillard.

 

Image

C'est toi qui as soufflé l'idée à Rémi Gaillard de faire débarquer des supporters Verts lors d'un match du Crès ?
Non mais j'ai eu l'occasion de le rencontrer plusieurs fois, il m'avait expliqué les coulisses de certaines de ses vidéos. Pour celle à laquelle tu fais référence, il a fait un casting de fou, il a publié des annonces. Cette vidéo est juste fantastique. Les joueurs, ils se demandent ce qui leur arrive. C'est du Rémi Gaillard tout craché. C'est pour ça que j'hésite à l'inviter au Stadium, je ne sais pas de quoi il est capable !

 



C'est en faisant n'importe quoi qu'on devient n'importe qui. T'as souvenir d'avoir vu Rémy faire n'importe quoi quand tu l'as côtoyé à Montpellier ?
Ouais, à l'entraînement il faisait souvent n'importe quoi, et du coup il était n'importe qui. Et le jour où il a cessé de faire n'importe quoi, il est devenu Rémy Cabella. Rémy, ça a toujours été quelqu'un qui avait un énorme potentiel, mais il avait du mal à "rester lui-même." Du coup, il a eu du mal à s'imposer rapidement. Il a commencé vraiment à jouer l'année du titre. Les six premiers mois, à la base, c'était Younès Belhanda notre numéro 10 titulaire. Younès est parti à la CAN. Au début, Rémy, qui était sa doublure, faisait juste quelques apparitions. Nous les anciens, on est allé le voir. On lui a dit "Eh, coco, t'as d'énormes qualités sauf que tu ne t'en sers pas bien ! Maintenant que t'as la possibilité pendant un mois de pouvoir montrer tes qualités, fais-le !" Pendant le mois où Younès était absent, Rémy a explosé. Il a fait ce qu'il savait faire, ça a très bien marché. Après, quand Younès était moins bien, Rémy s'est imposé petit à petit. Il a enchaîné en faisant ensuite deux grosses saisons à Montpellier. C'est lors de cette période qu'il a joué plusieurs fois en équipe de France. Il a même été retenu pour la Coupe du monde au Brésil, même s'il n'est pas entré en jeu.

 

Image



En attaque, on a recruté et Loïs, et Cabella : ça peut faire un beau couple ?
Rémi en soutien d'attaque, derrière un joueur comme Diony, ça peut être une bonne solution. C'est à ce poste que Rémy est sans doute le plus à l'aise, avec une certaine liberté offensive sur le terrain. C'est quelqu'un qui peut décanter des matches et avoir une bonne association avec un numéro 9. Rémy peut aussi jouer excentré, comme ça a été le cas notamment lors de certains matches avec l'OM. Rémy peut jouer à tous les postes en fait. Même sur le banc il est fort, il est capable d'encourager ses copains, il a aussi cette qualité ! (rires)

Quand il répète ses gammes à l'entraînement, il est comment Rémi ? Facile, assidu ?
T'as oublié de placer un do dans ta question ! (rires) Rémy est facile. Moi j'aimais bien le regarder car c'est un curieux en fait. Il fait plein de gestes techniques à l'entraînement. On sait très bien que Cristiano Ronaldo est le modèle de Rémy. Il prenait tous les gestes des joueurs qu'il pouvait voir. Il les tentait continuellement à l'entraînement. Il restait une demi-heure à la fin de la séance et parfois je le regardais. Parfois ça ne ressemblait à rien, mais il s'en moquait, il tentait jusqu'à ce qu'il réussisse. C'était beau ! Rémy n'est pas que facile, il est assidu. C'est vraiment un garçon que j'aime bien. Un bosseur. Rémy, qui a bourlingué à Newcastle et Marseille, avait déjà de grosses qualités à l'époque. Il faisait partie de la génération dorée de Montpellier qui a gagné la Gambardella. Mais on sait très bien que le talent sans travail ne suffit pas pour s'imposer chez les pros. Rémy a percé car est un bosseur, il ne rechigne pas à la tâche, il est courageux sur un terrain. Il a toutes les qualités requises pour être un très bon joueur.

Lors de son bizutage, Cabella chantera-t-il Bella a Capella ?
(Rires) ! Non, moi je le verrais plutôt chanter "Sapé comme jamais !" Il a un certain style Monsieur Cabella ! (rires)

Qu'a Cabella dans la cabeça ? Le mental haut pour jouer en vert ? (mental)
(Rires) Tout le monde n'a pas forcément le mental mais lui qui aime bien la menthe à l'eau, il peut très bien régaler le peuple vert. Il sort de saisons contrastées à Newcastle et à Marseille mais ça ne veut pas dire pour autant que ça vient du mental. Mine de rien il a eu un temps de jeu correct lors de son unique saison en Premier League dans un club en déclin qui a été relégué la saison suivante. L'OM est un club très populaire mais aussi très particulier. Connaissant bien Rémy et sa façon de jouer, je pense que ça peut le faire à Sainté. A partir du moment où il va bouger et où il va courir… Le peuple vert est quand même plus indulgent que le public marseillais. S'il fait ses matches, s'il montre que c'est un gagneur, ça passera. Moi j'y crois et je pense qu'il sera facilement adopté.

On se souvient qu'il avait - ô sacrilège - mis la misère à notre Dieu Perrin sur la passe décisive qu'il avait délivrée en septembre 2012. Est-ce qu'il sera encore vilain avec Loïc, Rémy ? 

Rémy risque de l'embêter un petit peu à l'entraînement mais je sais très bien que Loïc ne se laissera pas faire !




Comment tu vois Cabella à Sainté ? Synonyme de "magnifique" ? A ses pieds, que des disciples. Qui deviendront vite indécis, tremblants comme des feuilles ?
(Rires) Disons que ça peut correspondre à ce qu'il est capable de faire. Je ne te dis pas qu'il va le faire mais il va être capable de le faire.

Comment vois-tu la suite de sa carrière ? Juste une saison en vert et ensuite Cabella ciao ? S'il répond à nos attentes, Cabella, on ne va pas le lâcher-la !
Je pense que Rémy est capable de rester à l'ASSE plusieurs années si ça se passe bien. Si ça lui plaît, il peut rester. Maintenant, c'est vrai qu'il n'est que prêté et je crois que l'ASSE n'a pas d'option d'achat. Rémy est quelqu'un qui marche beaucoup à l'affectif. S'il se met le peuple vert dans la poche, pourquoi pas s'inscrire dans la durée à Sainté ?

Aucun risque qu'il ne devienne un moins que rien, juste une pierre sur notre chemin ? Le dernier joueur passé par Newcastle et venu en prêt n'aura pas laissé de souvenirs impérissables à Sainté. Rémy ne sera pas un Saivet bis ?
J'espère que non. Connaissant le garçon et le footballeur, il a vraiment quelque chose à apporter à Saint-Etienne. Saivet est un bon joueur, ça s'est mal passé, ça arrive.

Comme Cabella semble être autorisé à jouer contre l'OM, tu pourras lui apprendre à mettre une praline victorieuse sous la barre ?
Ce qui est bien, déjà, c'est que Mandanda est revenu dans les buts de Marseille. Ça facilite la tâche ! Si ça avait été un autre gardien, je ne sais pas. Pour moi c'est que si Mandanda était là que je faisais ça ! Mais ça ne suffit pas. Rémy devra attendre la dernière minute de jeu. Il faut qu'il soit sur le banc au départ. Attention, hein, y'a beaucoup de paramètres pour qu'il fasse comme moi. Mais je lui apprendrai, je te promets ! (rires)

 



Si Rémy se retrouvait finalement sans famille, empêché de jouer contre l'OM, comptes-tu revenir faire une pige pour jouer à nouveau les sauveurs ?
C'est toujours un plaisir de voir gagner les Verts, si en plus on me donne l'occasion d'y contribuer à nouveau… J'ai passé trois années merveilleuses à Sainté, je reviendrai toujours dans le Chaudron avec un grand amour. Mais je n'aurai peut-être pas besoin de jouer les sauveurs vu le bon début de saison de Sainté. Je passe tous les matches des Verts dans mon établissement Le Stadium, et j'ai pu constater que cette année ils font vraiment plaisir dans le jeu. Ça joue vraiment bien, il y a un réel progrès. J'ai noté une meilleure circulation de balle. On sent que les joueurs s'entendent bien, qu'ils cherchent à jouer. Ils se créent des occasions… Bref, tout ce que le public désire ! Je trouve que les Verts sont agréables à regarder. Mais si je peux venir aider, je viens ! (rires) Pour l'instant, je ne joue qu'en DH. Donc laissez-moi un peu de temps les gars ! Au mercato, on a recruté Julien Gensel, passé par le centre de formation de l'ASSE. Je vais essayer de récupérer des anciens Verts pour créer une équipe à Lattes !

Qui sera le prochain sur la liste ?
Nous on a coché Loïc Perrin. Le problème c'est qu'il est encore sous contrat ! (rires)

 

Merci à Geoffrey pour sa disponibilité

 

par aloisio, le 05/09/2017


A venir

24/11/2017 20:45

ASSE - Strasbourg



Pas de panitrombi

cette semaine

forum boutique services palmares médias jelenivo archives version mobile
Pour nous contacter : contact@poteaux-carres.com
Pour contacter la rédaction : redaction@poteaux-carres.com