18 août 1957 : Béziers 2-2 ASSE  
Oui, je désire m'abonner à
L'éphéméride poteaux-carrés
Je recevrais chaque jour dans ma boite mail l'éphéméride
La newsletter poteaux-carrés
Je recevrais dans ma boite mail les newsletter poteaux-carrés quand elles seront envoyées
Pour vous désabonner, décocher l'élément que vous ne voulez plus recevoir et cliquez sur OK

Le changement, c'est maintenant ?

Mercato's time is back ! Le temps des enflammades pour un joueur brésilien inconnu du championnat serbe ou pour une vieille « gloire » du championnat de France est devant nous. Alors autant s'y préparer de la meilleure des manières : en faisant un tour d'horizon de notre effectif en ce premier jour de cette grande foire aux bestiaux.

L'effectif à ce jour

Dans les buts, pas de changement notable, les deux premiers gardiens sont toujours les mêmes. Ruffier (31 ans), n°1, Moulin (32 ans), n°2. Derrière, peu probable qu'on aille recruter pour remplacer Maisonnial, parti à Sion et Guendouz en fin de contrat. Ce sera donc sûrement Vermot (21 ans) qui fera figure de troisième gardien. A moins que le très jeune Bajic (16 ans) ne vienne changer la donne.

Un seul départ à noter dans la défense titulaire de la seconde moitié de saison dernière, pour le moment, celui de Debuchy. La charnière expérimentée constituée de Subotic (29 ans) et de Perrin (32 ans) est toujours là de même que Gabriel Silva à gauche (27 ans). A droite, restent donc Pierre-Gabriel (19 ans) et Janko (22 ans). En revanche, le banc subit quelques modifications avec le départ de Théophile-Catherine et les retours de prêt de Lacroix (26 ans) dans l'axe et de Polomat (24 ans) à gauche. C'est d'ailleurs à ce poste qu'il y a, quantitativement, embouteillage puisque M'Bengue (29 ans) est toujours là. Dans l'axe, ce sont des jeunes qui sont là pour faire le nombre, que ce soit Cabaton (22 ans), Nadé (19 ans) ou Fofana (17 ans).

L'entrejeu qui a si bien fonctionné ces 6 derniers mois est toujours là avec M'Vila (27 ans) et Selnæs (23 ans). Diousse (20 ans) et Pajot (27 ans) sont toujours là pour doubler le poste et ça bouchonne même avec le retour de prêt de Maïga (22 ans). Cabella, en revanche, est parti... pour l'instant. Ce qui laisse un doute sur le système à choisir, en son absence, et en celle d'Hernani, dont le départ ne nous laissera que peu de regrets. En cas de milieu à 3, un jeune ne sera pas inutile pour doubler le poste. Citons, par exemple, Camara (19 ans), à moins que Souici (20 ans), de retour de Sannois, ne soit envisagé pour le poste.

Devant, c'est plus bancal. Ntep, Bamba et Monnet-Paquet ne sont plus là. Sur ce champ de ruine, ne reste plus qu'Hamouma (31 ans) comme habitué de la rotation. L'accompagnent à ce poste d'ailier, non seulement Tannane (24 ans) mais également deux revenants de prêts plus ou moins probants, Nordin (19 ans) et Jorginho (22 ans). Sans oublier le néo-international Cap-Verdien, Vagner (22 ans). En pointe, la donne est plus simple puisque Beric (26 ans) est toujours là, devant Diony (25 ans) dont l'option d'achat n'a pas été levée.

Sans recrue, l'équipe type et sa doublure pourraient donc ressembler à ça :

Ruffier – Pierre-Gabriel, Subotic, Perrin, Silva – M'Vila, Selnæs, Diousse – Hamouma, Beric, Tannane

Moulin – Janko, Lacroix, Cabaton, M'Bengue – Pajot, Maïga, Camara – Jorginho, Diony, Nordin


L'effectif demain ?

Mais au-delà d'un effectif déjà retouché par les fins de contrat et les retours de prêts (dans les deux sens), se pose la question des joueurs à qui il ne reste plus qu'un an de contrat. Tentons une petite projection en imaginant la perte de ces joueurs, également.

Si cela ne change rien au poste de gardien où il reste respectivement 3 et 2 ans de contrat à nos larrons, nous sommes sous la menace de 4 départs en défense. Enfin, menace, c'est vite dit. La menace vient surtout du terme prochain du contrat de Neven Subotic. Les fins de contrat de M'Bengue, Polomat et Cabaton étant moins de nature à nous inquiéter.

Au milieu, topo similaire, le vrai risque, c'est la perte de M'Vila. Pajot sera sans doute moins regretté si cette proximité de la fin de son contrat devait signifier son départ. A noter que deux jeunes qui pourraient éventuellement suppléer en partie à ses départs sont aussi dans ce cas : Kenny qui n'a toujours pas prolongé, et Martin-Pichon, qui vient de signer son premier contrat pro, d'une seule année seulement, mais qui ne quittera donc pas le club, selon toute vraisemblance.

Enfin, en attaque, la vraie tuile ce serait le départ de Beric, meilleur buteur du club cette saison en ayant été présent seulement la moitié du temps. Il serait dommage, dans le même ordre d'idée que pour Kenny, de ne pas prolonger Nordin. Pour Jorginho, en revanche, la porte est ouverte.

L'équipe type et sa doublure en cas d'exode de masse aurait alors une gueule moins reluisante :

Ruffier – Pierre-Gabriel, Perrin, Lacroix, Silva – Selnæs, Diousse, Maïga – Hamouma, Diony, Tannane

Moulin – Janko, Nadé, Fofana, Katranis – Camara, Souici, Martin-Pichon – Chambost, Baghdadi, Vagner

Bref, de quoi envisager avoir du pain sur la planche. Mais justement, il consisterait en quoi ce travail de titan sur ce mercato ?

Il est temps en effet de digresser un peu et de s'intéresser à ce à quoi doit ressembler un effectif d'une L1 ne jouant pas l'Europe. Regardons un peu ce qui s'est fait cette saison dans 12 des 15 équipes qui n'ont pas connu l'Europe lors de la saison qui vient de se terminer (ah pardon on vient de m'informer dans l'oreillette que Bordeaux a « joué » l'Europa League). On ne tiendra pas compte ici de Montpellier, Dijon et Caen qui ont fait le choix pendant environ au moins 1/4 de la saison de jouer avec une défense à 5.

Or, si l'on enlève Bordeaux et nous qui avons consommé un nombre de joueurs inhabituel, notamment du fait d'un mercato d'hiver agité, la plupart des équipes tournent à 6 ou 7 défenseurs à plus de 500' de jeu, la plupart du temps en tournant sur seulement 6 joueurs à plus de 1000'. Devant, cela varie entre 11 et 12 joueurs concernés mais, le plus souvent, seulement 10 pleinement dans la rotation. Cela rejoint finalement assez bien les enseignements que l'on retrouve dans le papier de Pilou. On doit tendre, qui plus est avec le vivier de jeunes, à avoir 6 ou 7 défenseurs et 10 ou 11 milieux et attaquants (peu importe la répartition, qui, elle, dépendra du système de jeu retenu). C'est donc l'articulation de tout cela avec le réservoir de joueurs à notre disposition qui doit déterminer notre mercato.


L'effectif qu'il nous faut

Je ne reviens pas sur le poste de gardien, déjà rapidement évacué, et vais rentrer directement dans le vif du sujet qu'est la défense. Dans l'axe, il est prioritaire d'avoir un titulaire solide et un remplaçant capable d'aller les titiller, voire d'incarner l'avenir à ce poste dans l'optique de l'après Perrin. On considérera comme nécessaire de garder Subotic, mais également de se délester de Lacroix qui ne peut, au mieux, qu'être n°4, rôle dont on a vu au-dessus qu'il ne nécessitait, sauf catastrophe, pas la présence d'un pro confirmé et qui pourra être dévolu à l'un (ou plusieurs) de nos jeunes. Il manquera donc un défenseur central remplaçant solide, notre priorité dans ce secteur de jeu. Sur les côtés, tout notre intérêt est de se séparer de M'Bengue et Polomat. Avec 3 latéraux dont RPG qui est polyvalent, cela peut être suffisant. Un arrière-gauche peut toutefois être appréciable, quantitativement, d'autant que RPG y est tout de même nettement moins à l'aise qu'à droite. C'est là qu'intervient toute l'interrogation entre 6 ou 7 défenseurs : fait on assez confiance à Rony pour couvrir les deux côtés de la défense. Enfin, peu de gens se plaindront d'une nouvelle signature de Debuchy, mais le dossier ne paraît pas prioritaire, et impliquera, sauf surprise, à se délester d'un de nos latéraux droits actuels.

Au milieu, partons du principe que 5 joueurs suffisent. Le cas d'un retour de Cabella complexifierait la donne car cela signifierait qu'il n'aurait pas de doublure, sauf à considérer que l'on puisse piocher chez nos ailiers. Là encore, la priorité est de conserver M'Vila mais aussi son binôme qui, bien que pas en fin de contrat, est probablement notre joueur le plus monnayable. Ensuite, manquera un titulaire. Il s'agira soit de Cabella, soit d'une recrue, qu'elle puisse évoluer en milieu relayeur ou en milieu offensif.

L'attaque est le point le plus épineux, enfin. Particulièrement les ailes. On partira du principe qu'Hamouma est le seul joueur qu'il paraît réellement important de garder, néanmoins pas nécessairement titulaire, car bien qu’étonnamment présent en seconde partie de saison, on sait à quel point sa fiabilité est douteuse. Au-delà de ça, le cas Tannane se pose, il ne semble pas pouvoir prétendre à une place de titulaire et, à défaut, semble quantitativement inutile. Un départ paraît à envisager. Mais ce sont donc deux ailiers titulaires qu'il nous faudrait alors. Agrémenter le tout d'un jeune, que ce soit Nordin ou Vagner, semble relativement intéressant. En pointe, le cas Diony est également à étudier. On ne peut prendre le risque de le considérer à nouveau comme le titulaire et il y a mieux que de le mettre sur le banc pour lui redonner la confiance. De même, Beric semble être sur le départ. Si les deux s'en vont, il faudra compenser ces défections. Les arrivées en pointe ne devront dépendre, pour le coup, que des départs des hommes en place, en sachant que le départ du slovène est moins souhaitable que celui du flop venu de Bourgogne.

L'effectif idéal vers lequel devrait tendre notre mercato serait ainsi :

Ruffier – Pierre-Gabriel, Subotic, Perrin, Silva – M'Vila, Selnæs, recrue milieurecrue ailier, Beric, recrue ailier

Moulin – Janko, recrue défenseur central – Diousse, Maïga – Hamouma, recrue avant-centre

Soit l'arrivée de 5 joueurs auxquels pourraient tout de même s'adjoindre Debuchy, une doublure à Gabriel Silva et le remplaçant de Beric si la tendance qui le donne partant venait à se vérifier.

 

par ForeverGreen, le 09/06/2018


A venir

18/08/2018 18:00

[Nat2] ASSE - Trelissac



Pas de panitrombi

cette semaine

forum boutique services palmares médias jelenivo archives version mobile
Pour nous contacter : contact@poteaux-carres.com
Pour contacter la rédaction : redaction@poteaux-carres.com