19 novembre 1995 : ASSE 0-5 Auxerre  
Oui, je désire m'abonner à
L'éphéméride poteaux-carrés
Je recevrais chaque jour dans ma boite mail l'éphéméride
La newsletter poteaux-carrés
Je recevrais dans ma boite mail les newsletter poteaux-carrés quand elles seront envoyées
Pour vous désabonner, décocher l'élément que vous ne voulez plus recevoir et cliquez sur OK

Ephéméride du 17 Octobre

Sélectionnez la date de l'éphéméride à consulter:

17 octobre 2004 : Marseille 1-1 ASSE

Cela s'est passé un 17 octobre... et que les noms de Lhermite et Koke soient maudits à tout jamais !

La fiche du match
Dimanche 17 octobre 2004 - Championnat de France de L1 - Stade Vélodrome
10e journée: Marseille 1-1 ASSE
Spectateurs: 55.095 - Arbitre: M. Lhermitte. 

Buteurs:
 Koke (95e) pour Marseille. Feindouno (15e) pour l'ASSE

Marseille : Barthez - Ferreira, Méité, Beye, Lizarazu - Hemdani (Dehu 68e), N'Diaye, Nasri - Fiorèse (Koke 59e), Marlet (Olembé 61e), Luyindula. Entraîneur: José Anigo
ASSE : Janot - Garrido, Hognon (Hernandez 53e), Camara, Ilunga - Zokora, Sablé, Hellebuyck (Perrin 60e), Feindouno - Marin (Compan 68e), Piquionne. Entraîneur: Elie Baup



Tifo vs Parcage: un public au rendez-vous ce soir au Vélodrome

Les faits du match
Si la durée des matches avait été fixée à 85 minutes, l'ASSE aurait enchaîné en ce mois d'octobre 2004 deux succès face à Lyon et Marseille... Merci encore aux Anglais d'avoir choisi de jouer pendant une heure et demie (voire plus si affinités, on va le voir ici) !

Bref, battu dans les dernières secondes par Lyon à Geoffroy-Guichard (3-2), le promu stéphanois occupe une inquiétante 17e place avant le déplacement au Vélodrome. Sans surprise, Baup aligne Nicolas Marin, l'homme en forme (2 buts contre Auxerre, 1 lors du derby) aux côtés de Frédéric Piquionne. En balance avec Carteron, Javier Garrido est choisi pour occuper le poste d'arrière droit.



Pascal Feindouno, un poison pour la défense phocéenne


L'arbitre M. Lhermitte, qui a remplacé au dernier moment M. Derrien, malade, donne le coup d'envoi devant un peu moins de 60.000 spectateurs, dont un solide parcage stéphanois, et un quart d'heure plus tard, les Verts mènent déjà au score !
Sur une longue ouverture de Piquionne, Feindouno profite en effet d'une grosse hésitation de Barthez pour réussir une merveille de lob qui termine au fonds des filets (0-1, 15e).

Le début est séduisant, la suite sera terrible. Lhermitte ne siffle plus qu'en faveur de l'OM. Vincent Hognon sort sur blessure. Puis Hellebuyck est défiguré par Méité (sans que l'homme en noir ne bronche) et doit quitter à son tour le terrain.
Mais les Verts tiennent. Ils s'accrochent et résistent face aux vagues phocéennes incessantes qui déferlent devant le but de Jérémie Janot. Et ils ne sont battus que par la botte secrète de Lhermitte: 6 minutes d'arrêts de jeu, sortis d'on ne sait où. Sur un énième centre lointain à la 95e minute, l'anonyme espagnol Sergio Koke, seul au deuxième poteau à la limite du hors-jeu, parvient enfin à faire plaisir au trio arbitral en égalisant à bout portant (1-1).



Frédéric Déhu ne peut rien faire pour contrer Feindouno


Dans la foulée, Elie Baup est exclu pour contestation et Pascal Feindouno tombe en larmes sur la pelouse. Le lendemain, tout le monde ne parlera que des 6 minutes de temps additionnel. Une hérésie.
Les Verts, eux, restent 17e.



Le Saviez-vous ?
- Malgré ce délicat mois d'octobre, les Verts termineront 6e à l'issue d'une superbe saison. L'OM fera mieux en finissant 5e, deux points devant (comme par hasard). Heureusement, les Verts se vengeront en remportant le match retour sous la neige de Geoffroy-Guichard (2-0).

- Pascal Feindouno, d'ailleurs également buteur au match retour, bouclera la saison avec 14 buts toutes compétitions confondues.

- M. Lhermitte ne s'appelle ni Thierry ni Bernard, mais Patrick. Il est alors ingénieur hospitalier et prendra sa retraite sportive en 2006. A l'issue du match, il déclarera avoir voulu rattraper par ces 6 minutes les "multiples gains de temps des joueurs stéphanois" qui n'avaient pourtant rien d'extraordinaire.

- Elie Baup, alors coach de l'ASSE, deviendra celui de l'OM à l'aube de la saison 2012-13. Il y restera deux saisons pour un bilan mitigé.

- Le buteur de l'OM, Sergio Contreras Pardo dit Koke, ne fera pas de vieux os à Marseille: il partira la saison suivante et accomplira le tour du monde du ballon rond en jouant pour Salonique, Houston, Bakou, Ratisbonne, Santa Cruz (Bolivie) et même Guwahati en Inde !

- Il est extrêmement rare qu'un arbitre donne 6 minutes d'arrêts de jeu à la fin d'un match de football. Mais quand cela arrive, les Verts encaissent généralement un but sur le fil, comme ce sera le cas face à Bastia en 2013.



Samir Nasri pris dans la nasse verte

par Dissident, le 17/10/2017

Ephéméride du 17 Octobre


A venir

19/11/2017 14:30

[U19] ASSE - Montferrand



Pas de panitrombi

cette semaine

forum boutique services palmares médias jelenivo archives version mobile
Pour nous contacter : contact@poteaux-carres.com
Pour contacter la rédaction : redaction@poteaux-carres.com