20 septembre 1968 : Naissance de Patrick Revelles  
Oui, je désire m'abonner à
L'éphéméride poteaux-carrés
Je recevrais chaque jour dans ma boite mail l'éphéméride
La newsletter poteaux-carrés
Je recevrais dans ma boite mail les newsletter poteaux-carrés quand elles seront envoyées
Pour vous désabonner, décocher l'élément que vous ne voulez plus recevoir et cliquez sur OK

Mastres & Compagnie n°145 : Bubs

Enseignant matheux en lycée, marié, trois enfants dont deux supporters des Verts (12 et 8 ans) qui stressent plus que lui lors des matchs et qui ne parlent que d'aller à GG le plus souvent possible, et un ange qui, depuis le ciel, veille à la bonne étoile de l'ASSE. Bubs court beaucoup. Il prépare en ce moment son cinquième marathon avec l'objectif de s'approcher des 3h30. 

"Cette passion est devenue insidieusement, voire sournoisement, une drogue, un besoin. C'est un formidable exutoire, un moment de liberté, de souffrance aussi, inégalée. Pour ceux qui connaissent, passer la ligne d'un marathon est un moment inoubliable." Autant de mots plein d’émotions qui caractérisent réellement bien notre mastre du jour !

 

Pseudo : Bubs

Localisation : Thimert (28)

Premier match à Geoffroy - Guichard ? Un triste Sainté - Monaco en septembre 1991.  J'habitais à l'époque à Dax et c'était plutôt compliqué de rejoindre Sainté. Le job d'été m'avait laissé quelques brouzoufs pour venir en train (12h !). Il me semble que c'est Weah qui avait marqué. L'entrée dans l'enceinte pour la première fois reste inoubliable.

Premier souvenir desupporter ? Un match contre Liverpool sur les genoux de papi à 6 ans, un peu vague. Beaucoup plus clair : les roustes contre Ipswich, et M'gladbach. Il y a aussi le 5/0 à Hambourg, la volée mise au PSV. J'ai aussi un souvenir devant mon poste de radio où l'on devait faire un gros score pour avoir une chance d'être champion. On avait mis 9 buts, à Metz je crois, avec dans mon subconscient un but de Battiston....Mais on avait fini second (Monaco ou Strasbourg champion,je ne sais plus).

Qui t'a fait découvrir ce club ? Dans le Sud-ouest de la fin des années 70, le bordelais est plus un paria qu'un ami :). Donc, il n'y avait aucun foot dans cette région de rugby. Le seul médiatisé, c'est l'ASSE, la France est verte et moi aussi, je le suis devenu naturellement. Ceci dit  j'ai eu chaud parce que mon voisin est tombé amoureux de Nantes, à la même époque. Comme quoi, j'aurais pu mal tourner. Je crois qu'il est guéri ceci dit.

Joueurs Verts préférés (toutes époques confondues) ? Ah, Lubo , mon bon Lubo. De la classe, du caractère dans une équipe disons le poliment moyenne. J'ai adoré L. Blanc aussi dans une équipe nulle pour le coup. Le professionnalisme poussé à son paroxysme. Il y a bien sûr Loïc et Jeremy pour ce qu'ils incarnent. Mais il y a en a tant. Tiens Joseph Antoine Bell. Un régal. Et qui se souvient de Ziadi, buteur contre Bordeaux ? Je me demande souvent ce qu'il est devenu, mais sa joie après le but est inoubliable. Comme beaucoup de quadra, j'ai aimé les joueurs de la remontée, les Subiat, Compan, Bridonneau. Une belle équipe. Aujourd'hui, à part Loïc pour ce qu'il incarne, je les apprécie tous autant, tant qu'ils ne trichent pas. Et ils ne trichent pas.

Autres clubs ou joueurs favoris ? Je m'en fiche des autres. Je ne suis pas foot, je suis ASSE. l’EDF, je la regarde si j'ai le temps. Un ASSE/Lens, ça ne se rate pas. La finale de la LDC ? Si j'ai le temps. Mais, celui du 30 juillet 2015 contre de sinistres inconnus, ça ne se rate pas.

Ton plus grand souvenir avec l'ASSE ?  La montée des marches du Kop Nord et l'arrivée dans le stade. La victoire en coupe de la ligue et un fabuleux Sainté - Neuchâtel en Intertoto dans une ambiance de folie. C'était mon premier match de coupe d'Europe à GG, les green avaient un tifo phénoménal avec une panthère griffant la carte de l'Europe. Le suivant européen pour moi  fut cette année contre Dniepro... Comme quoi, ça se savoure ces instants-là. Mais ce match était génial avec nos 125 occasions et le 1/1 final.

Ton match des Verts le plus marquant ? La victoire à Lyon avec le but de Payet. Il y a tout: le symbole du 100ème, les autres blaireaux qui ont 30 occases, notre seul tir cadré qui entre, l'abruti qui leur sert de président et sa play, la fin de L’hégémonie lyonnaise. Le match qui a changé notre histoire récente.

Enfiles-tu un maillot de Saint-Etienne quand tu vas au stade ou quand tu regardes le match à la télé ? Si oui, quel maillot ? Au stade oui. A la maison, je me contente du calbut :) Au stade, je mets souvent le maillot sans sponsor de D2. J’ai eu chaud parce que de mémoire le sponsor qui est arrivé était particulièrement gratiné. Je cours aussi assez souvent avec un maillot de Sainté.

Connais-tu par cœur les paroles de la chanson mythique ?  Non, mais je suis une brèle à "N'oubliez pas les paroles". Je connais le début, lol. Mais mes enfants la connaissent, l'honneur est sauf.

Carte blanche (quelque chose qui te tient à cœur ? une anecdote ? un coup de gueule ?....). Je voudrais m'adresser aux plus jeunes, ceux qui n'ont connu que l'ASSE en première division. L'époque actuelle est bénie. Le travail fait par la direction est remarquable. Ils ont pérennisé un club qui naviguait à vue depuis au moins 25 ans. Vous qui n'avez pas connu le stress de match comme Beauvais/Sainté, savourez chaque instant que vous offre cette équipe. Sainté est le meilleur rapport "qualité /prix " de notre championnat. Le stade est beau, le public à des années lumières de ce qui se fait ailleurs. Enjoy !

 

par LE SPHINX, le 15/06/2015


A venir

23/09/2017 13:00

[U19] Monaco - ASSE



Pas de panitrombi

cette semaine

forum boutique services palmares médias jelenivo archives version mobile
Pour nous contacter : contact@poteaux-carres.com
Pour contacter la rédaction : redaction@poteaux-carres.com