18 juillet 1987 : Laval 4-0 ASSE  
Oui, je désire m'abonner à
L'éphéméride poteaux-carrés
Je recevrais chaque jour dans ma boite mail l'éphéméride
La newsletter poteaux-carrés
Je recevrais dans ma boite mail les newsletter poteaux-carrés quand elles seront envoyées
Pour vous désabonner, décocher l'élément que vous ne voulez plus recevoir et cliquez sur OK

Ephéméride du 20 Juin

Sélectionnez la date de l'éphéméride à consulter:

20 juin 2003 : France 2-1 Japon - Premier tour de Coupe des Confédérations

Bien que terrain majeur d'exploits français, le Stade Geoffroy-Guichard n'eut que rarement l'honneur de voir l'Equipe de France fouler sa pelouse. En ce 20 juin 2003, ce n'est que la 4e fois que les Bleus évoluent à GG.
En jeu: une place pour les demi-finales de la Coupe des Confédérations...

La fiche du match
Vendredi 20 juin 2003 - Coupe des Confédérations- Stade Geoffroy-Guichard (Saint-Etienne, France)
Premier tour: France 2-1 Japon
Spectateurs: 33.149 - Arbitre: M. Shield Mark (Australie)

Buteurs : Pirès (42e sp) et Govou (64e) pour la France, Nakamura (59e) pour le Japon.
 
France: Barthez, Sagnol, Boumsong, Gallas, Silvestre, Pirès, Dacourt (Pedretti 55e), Dabo, Rothen (Wiltord 65e), Marlet (Henry 80e), Govou. Entraîneur: Jacques Santini
Japon : S. Narazaki, Miyamoto, Tsuboi, Yamada, H. Nakata, Santos-Endo, Inamoto (K. Nakata 74e), Nakamura (Ogasawara 82e), Okubo, Takahara. Entraîneur: Zico

Expulsion: Willy Sagnol (88e)



Geoffroy-Guichard en mode international


Les faits du match
Deuxième match et deuxième succès des hommes de Jacques Santini dans cette Coupe des Confédérations de la FIFA, jouée en France. Après une difficile victoire à Gerland face à la Colombie (1-0) deux jours plus tôt, ce nouveau succès permet aux Bleus de se qualifier pour les demi-finales, avant même de jouer le troisième match de poule contre la Nouvelle-Zélande, que la France remportera 5-0.



Willy Sagnol de retour à la maison


1-0 : Pirès (42e sp): Penalty en faveur des Bleus après une faute de Miyamoto dans la surface ! Pires le frappe et ouvre le score en prenant Narazaki à contrepied.

1-1 : Nakamura (59e): Égalisation japonaise à la suite d'un superbe coup franc signé Nakamura. La frappe du milieu de terrain ne laisse aucune chance à Barthez en se logeant dans sa lucarne gauche.

2-1 : Govou (64e): Les hommes de Jacques Santini reprennent l'avantage grâce à Govou, dont la frappe de près ne laisse aucune chance à Narazaki !



La joie des Bleus après le but de Govou



Le Saviez-vous ?
- Au cours de cette soirée stéphanoise, Robert Pirès porte pour la première fois le brassard de capitaine. Bien qu'il n'ait alors que 30 ans, le champion du monde vivra ses dernières sélections après l'Euro 2004.

- Pour son retour à Geoffroy-Guichard, le régional de l'étape Willy Sagnol est expulsé en fin de match suite à un tacle sévère sur Koji Nakata. Le joueur japonais retrouvera le Chaudron avec l'OM en mars 2005 et fera étalage de toute sa technique sur un terrain enneigé...

- Ce 5e France-Japon de l'histoire marque la première sélection de Jean-Alain Boumsong (27 en tout) et d'Ousmane Dabo (3). Les deux équipes s'étaient déjà affrontées en finale de la Coupe des Confédérations 2001, que la France avait remportée 1-0.

- Cette Coupe des Confédérations 2003 rassemble également le Brésil, le Cameroun, la Colombie, les USA, la Nouvelle-Zélande et la Turquie en tant qu'invité. Avec 5 victoires en autant de matches, la France remportera la compétition après avoir notamment battu la Turquie 3-2 en demi-finale puis le Cameroun de Carlos Idriss Kaméni en finale, grâce à un but de Henry (97e, but en or). C'est sa 2e Coupe des Confédérations consécutive et à ce jour, son dernier titre.

- Trois stades sont retenus pour cette 6e édition de la Coupe des Confédérations: le Stade de France, Gerland et Geoffroy-Guichard. Le Chaudron verra donc 5 matches durant la compétition: Turquie-USA (2-1), France-Japon (2-1), Japon-Colombie (0-1), Brésil-Turquie (2-2) et la petite finale Turquie-Colombie (2-1)

- Le tournoi sera marqué par la mort tragique du Camerounais Marc-Vivien Foé suite à une crise cardiaque survenue en plein match contre la Colombie à Gerland. Le joueur lyonnais, qui évolue donc à domicile, s'écroule subitement durant la demi-finale et n'est pas soigné suffisamment rapidement. Il décède 30 minutes plus tard à l'hopital. Thierry Henry lui dédicacera son but face à la Turquie le lendemain.

par Le druide, le 20/06/2018

Ephéméride du 20 Juin


A venir

18/07/2018 19:00

(amical) ASSE - Bordeaux

à l'Envol Stadium



Pas de panitrombi

cette semaine

forum boutique services palmares médias jelenivo archives version mobile
Pour nous contacter : contact@poteaux-carres.com
Pour contacter la rédaction : redaction@poteaux-carres.com